Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/01/2017

La Croix - Benoît Hamon : « Pour la jeunesse, on est resté au milieu du gué »

Benoît Hamon, candidat à la primaire de la gauche et ancien ministre de l’éducation était jeudi 29 décembre l’invité de l’émission « Face aux chrétiens », animée par Dominique Gerbaud et coproduite par Radio Notre-Dame.

Il répondait aux questions de Sophie Nouaille (Radio Notre-Dame), Romain Mazenod (RCF) et Alban de Montigny (La Croix).

Lire la suite
_______________
_______________

02/01/2017

Le Figaro - Intégré dans l'équipe de Montebourg à son insu, Guy Bedos rechigne

Petit couac dans la campagne d'Arnaud Montebourg. Le candidat a convoqué la presse dès 9 heures, lundi matin, pour présenter son organigramme de campagne. L'humoriste Guy Bedos figurait sur le document, en qualité de président du comité de soutien. «Guy Bedos a décidé de s'engager. Il est très fédérateur par son humour», a vanté l'ancien ministre. Sauf que l'intéressé n'était pas au courant d'une telle nomination... «Je ne veux pas être président du comité de soutien. Je ne veux pas de poste, je suis un artiste», a-t-il indiqué au Figaro.

Lire la suite
________________
________________

Reuters - Selon Cazeneuve, l'histoire jugera sévèrement la division à gauche

PARIS (Reuters) - Bernard Cazeneuve appelle au rassemblement de la gauche face aux projets présidentiels "dangereux" de François Fillon et de Marine Le Pen, estimant dans un entretien à paraître samedi dans Le Journal du dimanche que l'histoire jugera sévèrement ceux qui le refuseraient.

Lire la suite
___________________
___________________

Huffington Post - Guy Bedos nommé président du comité de soutien d'Arnaud Montebourg

Et le directeur du comité de soutien d'Arnaud Montebourg est... Guy Bedos. C'est en tout cas ce qui ressort de l'organigramme de campagne du candidat à la primaire de la gauche, publié lundi 2 janvier.

Si la nomination "officielle" de l'humoriste peut surprendre, son soutien est tout sauf inattendu. En décembre 2016, il avait déjà annoncé, dans Paris Match, son intention de voter pour le chantre du "Made in France", parce que "c'est un mec sincère et plus sympa que Manuel Valls."

Lire la suite
_____________________
_____________________

Libé - Philippe Martin : «Benoît Hamon est le candidat de la sociale-écologie»

L'ancien ministre de l'Ecologie déclare soutenir la candidature de Benoît Hamon à la primaire de gauche.

Après l’ancien syndicaliste de Florange devenu député européen Edouard Martin, c’est au tour de l’ancien ministre de l’Ecologie, Philippe Martin, d’annoncer son ralliement à Benoît Hamon pour la primaire de gauche dans les colonnes de Libération.

Lire la suite
_________________
_________________

31/12/2016

Le Parisien - Législatives : ces jeunes de gauche qui se battent contre une défaite annoncée

Législatives. Alors que le scrutin de juin s'annonce calamiteux pour la gauche, ces jeunes candidats investis par le PS veulent incarner le renouvellement et lutter contre le défaitisme ambiant.

« Je pense qu'il y a aujourd'hui, grosso modo, un bon quart du groupe qui ne se représente pas. » Mi-septembre, cette annonce de Bruno Le Roux, alors patron des députés socialistes, avait jeté comme un froid. Le Monsieur Elections du PS, Christophe Borgel, avait beau mettre cela sur le compte d'« une fin de génération », l'ombre de la déception et de la peur d'une catastrophe électorale annoncée planaient fortement sur cet appel au renouvellement.

Lire la suite
____________________
____________________

Primaire de la gauche : Peillon et Montebourg attaquent Hamon sur le revenu universel

Christian Paul, soutien d'Arnaud Montebourg, et Patrick Bloche, directeur de campagne de Vincent Peillon, s'opposent au revenu universel défendu par Benoît Hamon.

Le revenu universel va-t-il cristalliser le débat entre les candidats de la primaire de la gauche organisée par le Parti socialiste (22-29 janvier) ? Entre Arnaud Montebourg et Benoît Hamon, les deux candidats les plus à gauche, la mesure est devenue un symbole de leurs divergences.

Lire la suite
_________________
_________________

Les Echos - Primaire du PS : les Français doutent des projets en lice

Selon Odoxa, sept personnes sur dix jugent que le scrutin ne permettra pas à un « projet de réformes économiques intéressantes pour l'avenir » d'émerger.
 
Un peu plus de trois semaines et trois débats télévisés. C'est tout ce qu'il reste, d'ici au premier tour, aux candidats à la primaire du PS et de ses alliés pour faire campagne et faire entendre aux Français un projet qui ait du souffle à leurs yeux. Ils ont fort à faire en la matière. Pour l'heure, selon l'enquête Odoxa réalisée pour « Les Echos » et Radio Classique, sept Français sur dix (69 %) jugent que le scrutin ne permettra pas de « voir émerger un projet de réformes économiques intéressantes pour l'avenir »
 
Lire la suite
__________________
__________________

La Croix- Présidentielle 2017 : les 70 propositions d’Arnaud Montebourg

Occupant une place originale au sein de la primaire du PS, l’ancien ministre de l’économie qui plaide pour une nouvelle Europe et une politique de relance de la croissance, a mis en ligne l’ensemble de ses propositions pour 2017

Parti en campagne dès la fin du mois d’août, Arnaud Montebourg a un temps d’avance sur ses concurrents et compte bien le faire savoir. Alors que Vincent Peillon et Manuel Valls, qui se sont déclarés tardivement, doivent dévoiler leur programme début janvier, l’ancien ministre de l’économie a mis en ligne mardi 27 décembre l’ensemble de ses propositions.

Lire la suite
___________________
___________________

30/12/2016

Gérard Filoche: «Je verrai qui de Montebourg ou de Hamon peut le mieux relayer mes idées»

PRIMAIRE SOCIALISTE Malgré un recours en justice, Gérard Filoche ne participera pas à la primaire PS, lors de laquelle il soutiendra Arnaud Montebourg ou Benoît Hamon…

Candidat déchu à la candidature. Le membre du Parti socialiste Gérard Filoche a été débouté par la justice de sa demande d’intégration à la Belle alliance populaire, la primaire organisée par son mouvement. Après avoir fait planer la menace d’un recours en appel, l’ancien inspecteur du Travail explique à 20 Minutes qu’il doit décider, avec ses soutiens, à qui il se ralliera le temps de la campagne.

Lire la suite
______________
______________