Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/03/2020

Le JDD - Le sénateur PS Rachid Temal : "Nous avons demandé une commission d’enquête sur le coronavirus"

INTERVIEW - Une commission d'enquête sur le coronavirus et la gestion de la pandémie sera créée au Sénat, "dans un esprit transpartisan avec tous les groupes et notamment les sénateurs LR, une fois la crise passée", annonce le sénateur PS du Val d'Oise Rachid Temal.

Le sénateur PS Rachid Temal annonce dans le JDD la création d'une commission d'enquête sur le coronavirus et la gestion de la pandémie : "Cette commission se fera dans un esprit transpartisan avec tous les groupes et notamment les sénateurs LR, une fois la crise passée. Cette commission ne veut pas dire que nous sommes dans une logique de défiance vis-à-vis d’Emmanuel Macron. Nous n’avons aucun compte à régler mais la transparence devra être faite car des questions se posent", explique-t-il.

Lire la suite
_________________
_________________

16/01/2020

Débat retraites au Sénat : « C'était un naufrage, il n'y a pas d'autres mots » tacle Rachid Temal

14:30 Publié dans Vidéo | Tags : temal, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

28/04/2018

L'Opinion - Rachid Temal: «Le PS est la seule force politique à gauche capable de proposer une alternative»

23:30 Publié dans Vidéo | Tags : temal, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

05/04/2018

Réforme des institutions : "C'est du populisme light", estime le sénateur PS Rachid Temal

22:30 Publié dans Vidéo | Tags : temal, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

16/03/2018

Élection du premier secrétaire du PS: "37.014 militants sont venus voter", précise Temal

15:09 Publié dans Vidéo | Tags : temal, faure, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

14/03/2018

Le Figaro - Congrès PS : le patron du PS par intérim critiqué pour être sorti de sa neutralité

À deux jours du vote des militants qui doivent départager les candidats au poste de premier secrétaire du PS, Stéphane Le Foll et Luc Carvounas estiment que Rachid Temal n'aurait pas dû prendre position pour Olivier Faure.

Est-il bien opportun de prendre position à quelques jours du vote des militants socialistes? A 48h du scrutin, Rachid Temal, le patron par intérim du PS, est critiqué pour être sorti de sa neutralité. Dans les colonnes du Figaro, le sénateur du Val d'Oise a confié mardi qu'il voterait jeudi pour Olivier Faure.

Lire la suite
_________________
_________________

01/02/2018

Rachid Temal : « Après le Congrès, le PS pourra de nouveau rassembler »

29/01/2018

27 janvier 2018 - Point presse de Rachid Temal

18/01/2018

Le Figaro - Au PS, dernière tentative pour l'unité

Face à la profusion de candidatures de personnalités idéologiquement proches, plusieurs cadres adressent une lettre invitant Olivier Faure, Luc Carvounas et Stéphane Le Foll à se réunir.

Halte au feu! La tournure prise par le prochain congrès du Parti socialiste inquiète plusieurs dizaines de cadres de la rue de Solférino, tous issus de la motion majoritaire formée lors du précédent congrès. En cause, la multiplication des candidatures de personnalités qui sont pourtant proches idéologiquement, au risque de transformer l'élection du premier secrétaire en pugilat gonflé à l'égo.

Lire la suite
__________________
__________________

Libé - Des responsables socialistes demandent la fusion de trois candidatures à la tête du PS

Une longue lettre (à consulter ici) et un tas de signatures socialistes. Ils demandent à trois des cinq candidats déclarés (pour le moment) au poste de premier secrétaire du PS de fusionner : Luc Carvounas, Stéphane Le Foll et Olivier Faure. Les signataires, des élus et dirigeants du parti, représentent le courant majoritaire. C'est Rachid Temal, coordinateur du PS depuis la démission de Jean-Christophe Cambadélis, qui est à l'origine du texte. La peur de voir l'aile gauche, représentée par Emmanuel Maurel, de rafler la mise «à cause de la division de la majorité».

Lire la suite
_________________
_________________