Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/01/2017

Jean Gadrey - L’hypothèse de « la fin du travail » qui fonde le projet de revenu universel de Benoît Hamon est très contestable

Benoît Hamon fait une intéressante campagne. En particulier en se présentant comme un partisan du revenu universel ou revenu de base (RB par la suite). Je ne doute pas de la sincérité de ses convictions, mais l’hypothèse centrale qui fonde son projet, celle de la « fin du travail » (au sens de sa raréfaction) est très contestable s’agissant des prochaines décennies, et de surcroît peu compatible avec les exigences d’une transition écologique et sociale ambitieuse, qui est absolument vitale.....

UN MILLION D’EMPLOIS POUR LE CLIMAT EN CINQ ANS ?

Il faut donc résister à l’idée de la raréfaction inéluctable du travail, non pas d’abord pour des raisons idéologiques, au nom de la valeur travail, mais d’abord parce que pour réussir la transition écologique et sociale il va falloir beaucoup d’emplois de bonne qualité dans la période à venir. Les besoins sociaux légitimes sont légion, y compris dans les services du bien vivre, et la lutte contre le réchauffement climatique est urgente. Or elle n’a aucune chance de réussir si on n’y consacre pas des moyens financiers, matériels et humains très importants. C’est le sens d’un rapport inter-associatif qui vient juste d’être achevé et qui sera présenté à la presse le 12 janvier prochain sous le titre « Un million d’emplois pour le climat ». Il est cosigné notamment par Les Amis de la Terre, Attac, Alternatiba, le Réseau Action climat, la Confédération paysanne, Emmaüs, la Ligue des Droits de l’Homme, la FSU, Solidaires, le Collectif Roosevelt, etc.

Lire la suite
_____________________
_____________________

Le Monde - Gérard Filoche soutient Arnaud Montebourg

« Si on avait un choix au second tour entre Benoît et Arnaud, ça serait mieux pour tout le monde », a estimé le socialiste écarté de la primaire faute de parrainages suffisants.

Le socialiste Gérard Filoche, dont la candidature à la primaire organisée par le Parti socialiste n’a pas été validée faute de parrainages suffisants, a apporté son soutien à Arnaud Montebourg lundi 16 janvier au micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC.
 
Lire la suite
____________________
____________________

Le Monde - Benoît Hamon dessine sa « société culturelle »

Le candidat à la primaire de la gauche souhaite articuler temps libre, pratique artistique, et démocratisation de l’accès aux œuvres et aux savoirs.

Les portes transparentes s’ouvrent, se ferment, sans jamais claquer, on croirait même que le son a été coupé. Les caméras se reflètent dans la cloison vitrée, de même que les lumières des faux plafonds, écrans flottants ou fantômes des smartphones... Dans ce décor graphique, on se croirait dans Playtime, de Jacques Tati, revisité au vingt-et-unième siècle. Sauf qu’on n’est pas à l’aéroport, mais au onzième étage de la tour Montparnasse, à Paris, au QG de campagne de Benoît Hamon.
 
Lire la suite
___________________
___________________

16/01/2017

Le Figaro - Profs, médecins, policiers... Ils brisent la loi du silence

Confrontés au quotidien à la radicalisation des banlieues, des acteurs de terrain témoignent dans Une France soumise, de Georges Besoussan.

Pour garantir leur sécurité, ils s'expriment anonymement.

Hélène, fonctionnaire préfectorale

Il y a deux ans, j'ai décidé de changer de fonctions et d'aller confronter mes expertises sur les politiques publiques au terrain des banlieues que l'on dénomme aujourd'hui «quartiers populaires». […]

Mon arrivée dans la commune coïncidait avec le mois de ramadan. Le quartier était désert, les commerces fermés, les stores de métal baissés. Pas âme qui vive en début d'après-midi. Comme dans tous les quartiers prioritaires en France, les commerces sont presque exclusivement communautaires et ethniques. De ce fait, les interdits sont plus facilement respectés. […] Les premiers jours dans mon poste ont été difficiles. J'avais envie de fuir, de retrouver un territoire où je retrouverai une vie «à la française». Je me sentais épiée, regardée, véritablement étrangère dans une cité où je croisais des gens vêtus selon un code religieux.

Lire la suite
________________
________________

Le Monde - Primaire à gauche : Manuel Valls parfois isolé dans un deuxième débat plus animé

A une semaine du premier tour et quatre jours avant un troisième débat, les candidats ont fait valoir leurs différences sur les questions migratoire et environnementale.

Autant le premier débat, il y a trois jours, avait semblé terne, autant ce deuxième débat, dimanche 15 janvier, aura davantage fait émerger de divergences entre les sept candidats de la primaire à gauche en vue de la présidentielle.

Et en particulier celles de l’ancien premier ministre Manuel Valls avec ses six concurrents : Benoît Hamon, Arnaud Montebourg et Vincent Peillon (Parti socialiste), Sylvia Pinel (Parti radical de gauche), François de Rugy (Parti écologiste) et Jean-Luc Bennahmias (Front démocrate).

Lire la suite
____________________
____________________



15/01/2017

Le Monde - Revivez le suivi en direct du deuxième débat de la primaire à gauche

A une semaine du premier tour, les sept candidats de la primaire à gauche ont à nouveau débattu, cette fois sur le plateau de BFM-TV, RMC et i-Télé.
 
Lire la suite
__________________
__________________

23:46 Publié dans Article du jour | Lien permanent

Le Figaro - Décoloniser la philosophie : «Bêtise et totalitarisme de la pensée ont encore frappé»

FIGAROVOX/ENTRETIEN - A Londres, un syndicat étudiant souhaite limiter l'étude des «philosophes blancs». Pour Laurent Bouvet, «la recherche permanente de damnés de la terre a conduit certains, à gauche, vers les rivages incertains d'un nouveau racisme».

Lire la suite
_________________
_________________

20:45 Publié dans Article du jour | Tags : laurent bouvet | Lien permanent

L'Express - Primaire PS: 2e round télévisé pour les sept candidats

Paris - Après un premier débat très policé, les sept candidats à la primaire initiée par le PS se retrouvent dimanche sur BFMTV, iTELE et RMC pour un deuxième round, une semaine jour pour jour avant le premier tour.

Diffusé à 18H00, ce débat de deux heures et demie animé par Ruth Elkrief (BFMTV), Laurence Ferrari (iTélé) et Laurent Neumann (RMC) traitera de sujets distincts du premier, selon des règles de temps de parole légèrement différents.  

Lire la suite
______________________
______________________

Le Monde - Les jeunes socialistes investissent la primaire de la gauche Le Mouvement des jeunes socialistes a accueilli samedi six des sept candidats à la primaire à gauche. Benoît Hamon a été le plus applaudi.

« On fait de drôles d’exercices cette semaine : un débat à sept, corseté mais passionnant, et désormais une carte blanche devant vous après deux questions. » Manuel Valls est légèrement décontenancé par le format proposé samedi 14 janvier à la Bellevilloise dans le 20e arrondissement de Paris. Pour sa convention nationale, le Mouvement des jeunes socialistes (MJS) a accueilli les candidats à la primaire à gauche. Hormis Sylvia Pinel qui a décliné l’invitation, ils se sont tous relayés à l’estrade, partageant leur projet pour la jeunesse, devant près de 300 militants.
 
Lire la suite
_________________
_________________

Thèmes, temps de parole, ordre de passage… mode d’emploi du second débat de la primaire à gauche

Les sept candidats aborderont cinq grands thèmes lors du deuxième débat, qui se tiendra dimanche sur BFM-TV, i-Télé et RMC, parmi lesquels la santé et l’éducation.

Les thèmes du deuxième débat de la primaire à gauche, qui se tiendra dimanche 15 janvier de 18 heures à 20 h 30, ont été dévoilés vendredi. Les sept candidats seront notamment interrogés sur cinq grands thèmes
 
Lire la suite
_______________
_______________