Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/01/2017

Libé- Revenu universel, choux-fleurs et expressos, Benoît Hamon face à la rédaction de Libé

Le candidat à la primaire a répondu durant trois heures aux questions des journalistes.

Après le vrai marin, le vrai Breton. Une semaine après la venue de Thomas ­Coville, nouveau recordman du tour du monde à la voile en solitaire, c’est un Benoît Hamon drapé dans sa parka floquée «Tonnerre de Brest» qui a relevé jeudi le défi du «face à la rédaction de Libération», un format auquel se frotteront, dans l’ordre, Arnaud Montebourg, Vincent Peillon et Manuel Valls avant le premier tour de la primaire de gauche, le 22 janvier.

Lire la suite
__________________
__________________

Le Point - Valls moins convaincant qu'Hamon et Montebourg sur France 2

Dans l'Émission politique, l'ancien Premier ministre a voulu montrer qu'il pouvait être le candidat de la gauche, "j'ai changé" a-t-il proclamé.

Pendant plus de deux heures, Manuel Valls a tenté de s'imposer comme un candidat à la primaire de la gauche cohérent et avec un programme crédible de futur président. Il lui a fallu à la fois assumer son bilan aux côtés de François Hollande, mais réussir à apparaître comme un homme de gauche, quitte à devoir justifier quelques changements d'avis comme sur l'ISF. Au cours de l'émission, il a été interrogé sur sa position sur le voile, Notre-Dame-des-Landes ou encore les salaires. Selon un sondage Harris interactive réalisé jeudi matin, l'ancien Premier ministre est largement favori pour le premier tour de la primaire, il n'a pourtant convaincu que 29% des Français à l'issue de l'émission.

Lire la suite
______________
______________

L'Obs - Présidentielle : un sondage place Macron au second tour pour la première fois

L'ancien ministre pourrait devancer Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle 2017 si le candidat de la gauche était Arnaud Montebourg.

..... Pour la première fois, l’ancien ministre de l'Economie est en effet en mesure de se hisser au second tour de l’élection. A deux conditions toutefois : que le centriste François Bayrou ne soit pas candidat et qu’Arnaud Montebourg soit celui du PS. Ainsi, avec 24%, il talonnerait le candidat de la droite, François Fillon (26%), et devancerait même Marine Le Pen (22%)…

Lire la suite
______________
______________

07:00 Publié dans Article du jour | Tags : macron | Lien permanent

L'Obs - L'Emission politique : Manuel Valls, encore et toujours Premier ministre

Invité jeudi soir de l'Emission politique, sur France 2, Manuel Valls n'a pas su troquer son costume de chef du gouvernement pour les habits de candidat à la primaire de la gauche.

ionel Jospin et Edouard Balladur le savent, il n'est pas si simple pour un Premier ministre de se transformer en candidat. C'est toute la difficulté pour Manuel Valls, qui a quitté Matignon le mois dernier pour concourir à la primaire de la gauche. Pour son premier grand rendez-vous médiatique, jeudi soir sur France 2, Manuel Valls a été sans cesse ramené à son ancien statut.

Lire la suite
__________________
__________________

05/01/2017

Le Monde - Arnaud Montebourg mise sur l’économie pour emporter la primaire

L’ex-ministre revendique une politique de relance keynésienne en augmentant les dépenses publiques.

On pourrait appeler cela « le pari de Montebourg ». L’ancien ministre du redressement productif est persuadé que la primaire à gauche mais aussi l’élection présidentielle se joueront sur l’économie et l’emploi, et non sur les questions de sécurité ou d’identité. Une position qui le distingue de Manuel Valls, plus en pointe sur les sujets régaliens, ou de Benoît Hamon, dont le programme est davantage axé sur les questions de société.
 
Lire la suite
________________
________________

Le Figaro - Valls attaque la «purge» de Fillon, qui «ouvre les vannes pour l'extrême droite»

L'ancien premier ministre, actuel candidat à la primaire de la gauche, estime que «cette élection présidentielle est peut-être la plus importante depuis des années. Même plus importante que celle de 1981».

En lice pour devenir le candidat du Parti socialiste à l'élection présidentielle, Manuel Valls ne veut pas attendre le résultat de la primaire pour se placer comme le premier opposant à François Fillon. Mercredi sur RTL, l'ancien premier ministre a fermement visé le candidat de la droite.

Lire la suite
________________
________________

Le JDD - Les cinq raisons qui expliquent la progression de Benoît Hamon

Benoît Hamon fait un bond de 11 points dans le dernier sondage publié jeudi et talonne Arnaud Montebourg. L'ancien ministre de l'Education compte bien progresser encore, se rêvant en outsider qui finit premier, comme François Fillon avant lui. Comment a-t-il opéré sa remontée? Eléments de réponse.

Le 8 décembre dernier, Benoit Hamon remplace, au pied levé, Manuel Valls et François Hollande, qui ont tous deux décliné l'invitation de France 2 pour participer à L'Emission politique. L'ancien ministre de l'Education nationale est prévenu seulement 72 heures avant. Il s'enferme, bûche, prépare des notes. Le résultat, en terme d'audience, est décevant – 1,7 million de personnes seulement derrière leurs écrans ce soir-là – mais sur les réseaux sociaux, la prestation est loin de passer inaperçue. Cité par Les Inrocks, un journaliste de l'émission confirme : "Nous n'avons jamais eu autant de messages positifs sur les réseaux sociaux."

Lire la suite
______________
______________

La Tribune - Docteur Hamon, Mister Montebourg (et vice versa) : comment différencier les programmes ?

A trois semaines du premier tour de la primaire de la gauche, les candidats peaufinent stratégie et programme. Mardi, Arnaud Montebourg a mis en ligne ses propositions. Sur la question du régime politique, de l'Europe, de la loi Travail et de l'écologie (entre autres), l'ancien ministre de l'Economie est proche des positions d'un autre ancien camarade au gouvernement, Benoît Hamon. Un constat qui renforce les questions autour de la pertinence de deux candidatures issues de la gauche du parti.

Lire la suite
_______________
_______________

04/01/2017

Primaire du PS: le débat est ce soir sur Mediapart, à partir de 20h

A-t-on envie, ou non, d'aller voter à la primaire ? Notre émission «En direct de Mediapart» accueille les mercredis 4 et 11 janvier les quatre principaux candidats à la primaire du parti socialiste et de ses satellites. Ce mercredi à partir de 20h30, Arnaud Montebourg sera face à la rédaction de Mediapart, ainsi que deux représentants de Manuel Valls qui, pour sa part, n'a pas souhaité y participer
 
Lire la suite
_______________
_______________

Le programme de Benoît Hamon pour l’Éducation nationale

Ancien ministre de l'Éducation nationale, Benoît Hamon est candidat à la primaire de gauche pour l'élection présidentielle 2017. Découvrez son programme éducatif.

L’ancien ministre de l’Éducation nationale, Benoît Hamon, est candidat à la primaire de gauche pour la Présidentielle 2017 à l’instar d’Arnaud Montebourg.

Le programme éducatif de Benoît Hamon repose sur sept idées : l’amélioration des conditions de travail des professeurs, un grand plan de formation continue des enseignants, la création d’un service public de la petite enfance, développer la mixité sociale à l’école, la mise en place d’un service public du soutien scolaire, la reconnaissance de l’engagement des jeunes et le recrutement de 40 000 enseignants.

Lire la suite
___________________
___________________