Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2017

Le JDD - Montebourg, la constance comme argument de campagne

Alors que son concurrent Manuel Valls affirme qu'il a changé, Arnaud Montebourg met en valeur sa constance et sa cohérence pour remporter la primaire de la gauche. C'est pourtant ce qui lui est également reproché.

"Je crois qu'on ne change pas. D'ailleurs moi-même, je n'ai pas changé. Nous sommes toujours nous-mêmes. La question est de savoir quelle est notre constance, notre ligne directrice. Pour ma part, mes combats sont constants, mes convictions sont les mêmes." La phrase est signée Arnaud Montebourg, ce mardi matin sur LCI. Elle vise particulièrement Manuel Valls et son "j'ai changé".

Lire la suite
_________________
_________________

11/01/2017

Sondage présidentielle : Manuel Valls crédité de 10 % au 1er tour

L’ancien Premier ministre, s’il remporte la primaire de la gauche, ne se classerait que 5e du premier tour de la présidentielle, avec seulement 10,5 % des suffrages, d’après le baromètre de la présidentielle Ifop-Fiducial pour Sud Radio, I-Télé et Paris Match. Il incarne la déroute du Parti socialiste, devancé par Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron, François Fillon et Marine Le Pen.

Une campagne totalement ouverte. D’après le baromètre de l’élection présidentielle Ifop-Fiducial pour Sud Radio, I-Télé et Paris Match, François Fillon talonne Marine Le Pen. La présidente du Front national arrive en tête, quelle que soit l’hypothèse testée, récoltant entre 26 et 26,5 % des voix, de peu devant François Fillon, qui oscille entre 24 et 25 % des suffrages. Un écart inférieur à la marge d’erreur, les positions pourraient donc être inversées.

Lire la suite
____________________
____________________

Libé - Portrait Aquilino Morelle, un caillou dans la chaussure

Ce lundi, il porte des mocassins en daim. Chez lui, près du Val-de-Grâce, il évolue d’ordinaire en chaussettes. Lesquelles sont hautes et d’un parfait marron glacé… Dans l’imaginaire commun, Aquilino Morelle est ce conseiller politique, tombé pour avoir fait venir un cireur de chaussures à l’Elysée. Meurtri par ce qu’il considère comme une liquidation indigne, cet esprit structuré, apporteur d’idées et contributeur aux discours présidentiels, colle une soufflante à ceux qui lui ont manqué et à Hollande en particulier. S’il reconnaît sa «faute» cordonnière, il ne pardonne pas que soit rivé à sa cheville ce boulet symbolique qui pèse aussi lourd que les Berluti de Roland Dumas. Le livre s’intitule l’Abdication. Son propos est double, idéologique et sentimental. Hollande, ennemi de la finance, aurait jeté le masque et serait redevenu ce qu’il a toujours été, un social-libéral et un européiste.

Lire la suite
______________________
______________________

Marianne - Primaire à gauche : le programme du débat de ce jeudi 12 janvier sur TF1

Les sept prétendants à la candidature présidentielle de la gauche entament ce jeudi 12 janvier, sur TF1, LCI, Public Sénat et RTL, leur série de trois débats en une semaine avant le premier tour du scrutin. Comme pour la droite, les émissions sont soigneusement calibrées…

Ce jeudi à 21 heures débute le sprint télévisé des candidats à la primaire de la gauche. Les sept concurrents entament en effet sur TF1, LCI, Public Sénat et RTL (co-organisé par L'Obs) une série de 3 débats en une semaine, avant le premier tour prévu le dimanche 22 janvier.

Lire la suite
__________________
__________________

Libé - Primaire à gauche : la semaine des programmes

A deux semaines du premier tour de la primaire de la gauche, l'heure presse. Quatre des candidats ont présenté en trois jours les grandes lignes de leur programme.

Les vacances sont terminées. Les vœux, souhaités. Les programmes, dévoilés. A deux semaines du premier tour de la primaire de la gauche (22 janvier), les sept candidats ont mis les bouchées doubles pour présenter leurs projets pour l’élection présidentielle. Et alors que le premier débat n’est prévu que jeudi, plusieurs thèmes divisent déjà les prétendants à l’Elysée.

Lire la suite
_________________
_________________

10/01/2017

Yannick Jadot rappelle ses troupes à l’ordre sur Benoît Hamon

Malgré le programme écolo du socialiste, le candidat d’EELV à la présidentielle estime dans un message interne qu’« en aucune manière cela ne doit changer [sa] stratégie présidentielle ».

Lire la suite
__________________
__________________

RTL - Revenu universel, temps de travail... Comment Hamon veut relancer l'emploi

REPLAY - INVITÉ RTL - Le candidat à la primaire de la gauche a expliqué de quelle manière il compte s'attaquer au chômage de masse et relancer la compétitivité des entreprises.

Hausse des minimas sociaux, du salaire minimum, réduction du temps de travail... Les mesures de Benoît Hamon pour relancer la compétitivité et endiguer le chômage de masse suscitent quelques inquiétudes. À l'image de Philippe, auditeur de RTL qui travaille dans l'industrie française, une industrie "en mauvaise posture", selon lui. Il craint notamment que le relèvement du salaire minimum, souhaité par le candidat à la primaire de la gauche, porte atteinte au "peu de compétitivité qui nous reste" et ainsi provoque un chômage massif "des gens qui n'ont pas beaucoup de formation". 

Lire la suite
___________________
___________________

Primaire à gauche : Martine Aubry se mettra en retrait

L’ancien premier secrétaire du Parti socialiste, qui sera en mobilité réduite à cause d’une opération au dos, pourrait ne pas exprimer de soutien public à un candidat.

Martine Aubry maintient l’incertitude. L’ancien premier secrétaire du Parti socialiste pourrait ne pas rendre public son choix de vote avant le premier tour de la primaire à gauche, le 22 janvier.
 
Lire la suite
_______________
_______________

09/01/2017

RFI - Présidentielle 2017: le PS se sent prêt pour sa primaire

A quelques encablures du premier tour de la « primaire citoyenne », le Parti socialiste a fait un point, ce lundi 9 janvier 2017, sur l'organisation du scrutin. Coût : entre 3,5 et 4 millions d'euros. Un euro sera demandé pour voter à chaque tour. Le PS se calque sur le modèle de 2011. Mais en plus petit.

Lire la suite
__________________
__________________

Challenges, Nicolas Domenach - Primaire: les croques-morts pressés d'enterrer la gauche se trompent!

Même si, aux yeux de certains, la gauche semble avoir disparu de ce pays, couve encore dans ses tréfonds … la passion de la France. Attention, car le cadavre bouge encore et ne demande qu’à revivre… Encore faut-il réussir une Primaire à gauche d'exception !

La primaire socialiste et associés serait, à en croire Jean-Luc Mélenchon, "inutile et dangereuse". Notre ami Bruno Roger-Petit reprend à son compte le raisonnement du leader de la gauche de la gauche, énoncé dans le journal Le Monde : puisque le candidat du PS, quel qu’il soit, occupe la position du mort dans les sondages, la troisième à gauche, autant l’éjecter de suite! Adieu le PS hégémonique d’Epinay, place au duo d'enfer "macro-chon"!

Lire la suite
___________________
___________________