Web Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Fondation Jean Jaurès, Smaïn Laacher - L’« appel d’air » : une mécanique des fluides ?

    Dans toutes les polémiques sur l’immigration, la notion d’« appel d’air », sans être appuyée par des éléments chiffrés, permet de justifier un durcissement des politiques migratoires. Smaïn Laacher, directeur de l’Observatoire de l’asile et du fait migratoire de la Fondation, revient sur les dangers d’une croyance qui peut produire des effets concrets, notamment dans les urnes.

    Je voudrais dans le propos qui va suivre livrer quelques éléments (non exhaustifs) de réflexion sur la notion d’« appel d’air ». Cette notion est présente dans toutes les polémiques sur l’immigration. Lorsque la droite et l’extrême droite évoquent ce processus à l’aide de cette notion qui l’explicite et qui la dénonce, elle l’énonce comme un argument naturaliste, un argument de « bon sens ». Et même un argument d’atteinte à la souveraineté nationale. En soi, l’appel d’air, lorsqu’il est brandi comme l’évidence du processus d’une pression extérieure, d’une sorte de mécanique des fluides1 (plus ça pousse de l’extérieur, plus la résistance de et à l’intérieur est forte), n’est pas de l’idéologie ou une interprétation raciste du monde. On peut penser que l’aide médicale d’État (AME) crée un appel d’air, cela ne fait pas de celui qui le pense ipso facto un raciste ou un xénophobe car il peut arguer que la « concurrence » entre « eux » et « nous » est déloyale.

    Lire la suite
    ________________________
    ________________________

  • Fondation Jean Jaurès, Bassem Asseh, Daniel Szeftel - La gauche et l’immigration. Retour historique, perspectives stratégiques

    La loi sur l’immigration de décembre 2023 marque un très important coup de barre à droite. Dans ce contexte, comment la gauche peut-elle peser sur le sujet ? Bassem Asseh, premier adjoint socialiste à la maire de Nantes et codirecteur de l’Observatoire de l’efficacité de l’action publique, et Daniel Szeftel, militant socialiste, analysent ses positions sur l’immigration tout au long du XXe siècle et proposent des pistes stratégiques.

    Lire la suite
    _______________________
    _______________________

  • Écologie : "Si nous continuons comme ça, nous allons provoquer un embrasement", estime David Djaïz

    29 janv. 2024

    L'essayiste et enseignant à Sciences Po David Djaïz va publier "La Révolution obligée". Un ouvrage ancré dans l'actualité, où il donne des pistes pour répondre à la colère des agriculteurs, et dans le même temps, poursuivre la nécessaire transition écologique.

  • Crise agricole : « Une colère plus sociologique qu’économique » selon ce spécialiste Ingénieur de recherche en économie de l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae)

    Ingénieur de recherche en économie de l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae), Vincent Chatellier explique la colère paysanne actuelle par une incompréhension avec les pouvoirs publics.

    Quelles sont les raisons de la crise actuelle ?

    Ce n’est pas une crise ciblée sur un secteur en particulier, mais une colère du monde agricole, plus sociologique qu’économique née dans le Sud-Ouest, durement impacté par des sécheresses à répétition et les crises sanitaires.

    Au cours de ces trois dernières années, et comme le souligne la Commission des comptes de l’agriculture de la Nation, le revenu courant avant impôt perçu par les agriculteurs français a été supérieur sur la période 2020-2022 (42 100 € par unité de travail non salarié) à celui observé en moyenne entre 2010 et 2019 (31 400 €).

    Lire la suite
    ______________________
    ______________________

  • Si j'avais un râteau - La chanson de Frédéric Fromet

    28 janv. 2024

    Cette semaine dans l'actualité, les paysans en ont ras la charrue. Alors Frédéric en a fait une chansonnette, lui qui chante comme une brouette, en reprenant le tube de Claude François, "Si j'avais un marteau"... mais sans les Claudettes.

  • Les grosses feignasses de l'école publique - La chanson de Frédéric Fromet

    21 janv. 2024

    Sur un tube de Joe Dassin, réarrangé pour les enseignants de l'école publique, Frédéric rend hommage à la ministre l'Éducation nationale Amélie Oudéa-Castéra.

  • Fondation Jean Jaurès, Jérôme Guedj - Loi immigration : préférence nationale et remise en cause des fondements de la Sécurité sociale

    La loi sur l’immigration votée en décembre 2023 prévoit qu’une grande partie des prestations sociales et l’APA soient soumises à une obligation de résidence de cinq ans en France ou à une durée d’activité professionnelle minimale. Jérôme Guedj, député et membre de la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, et le Collectif République sociale décortiquent le contenu de cette loi qui s’attaque à ce qui est au cœur de notre pacte social : notre système de protection sociale.

    Depuis le 19 décembre 2023, commentaires et analyses se sont multipliés sur la loi immigration. Mais, pour l’essentiel, ils se sont focalisés sur la signification politique du vote. Pas sur le contenu de la loi. Et pour cause, jusqu’au bout, il a évolué dans le huis clos d’une commission mixte paritaire (CMP) et des pré-négociations dans le bureau de la Première ministre… Les sénateurs – à 19 h – comme les députés – à 21 h 30 – ont eu à se prononcer sur un texte définitivement écrit à 16 h et comportant près de… 90 articles ! Au passage, on ne peut que constater l’aberration de cette procédure parlementaire, qui aboutit, au final, à ce que la plupart des parlementaires soient contraints de se prononcer par un vote sur un texte qu’ils n’ont pas lu… Il est donc essentiel de décortiquer les articles, et notamment ceux qui introduisent le ferment de la préférence nationale dans notre système de protection sociale. Au mépris de son histoire et surtout de ses finalités.

    Lire la suite
    ___________________________
    ___________________________

  • Clément Viktorovitch - Les premiers (faux) pas du nouveau gouvernement - Le Café Rhétorique - Stream du 15/01/2024

    16 janv. 2024