Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/02/2019

IRG - A propos des fondements de la démocratie participative

Quelle que soit la dénomination qui lui est attribuée – participation des habitants ou des usagers, démocratie participative, démocratie délibérative, etc. -, l’idée de l’intervention directe des citoyens dans le champ de la décision politique s’impose de plus en plus.

Cette progression continue de la thématique participative, qui a même constitué l’une des nouveautés dans les débats de l’élection présidentielle française de 2007, s’appuie d’abord sur des initiatives concrètes en France et à l’étranger. En France, on assiste depuis une quarantaine d’années à une multiplicité et à une diversité d’expériences dans ce sens, plus ou moins formalisées : ateliers populaires d’urbanisme, conseils de quartiers, organisation de panels « experts-usagers », ou création officielle en 2002 d’une Commission nationale du débat public (CNDP). Une très grande partie de ces expériences participatives se déroulent dans le domaine de la gouvernance urbaine. A l’étranger, le Brésil (budget participatif), les pays du Nord de l’Europe (conférences de consensus) ou l’Allemagne (jurys citoyens) sont plus avancés encore dans les démarches de participation citoyenne à la gestion des affaires publiques.

Lire la suite
____________________
____________________

17:56 Publié dans Idées | Tags : democratie, democratie participative | Lien permanent

15/12/2018

Mediapart - Que peut la démocratie ? Le débat Badiou-Rosanvallon

11:00 Publié dans Débat, Vidéo | Tags : rosanvallon, badiou, democratie | Lien permanent

06/11/2018

Revue civique - Notre Observatoire de la Démocratie 2018 : résultats complets sur la perception de la démocratie et les attentes de l’opinion

Vaste enquête, cet Observatoire de la démocratie (édition 2018): une étude d’opinion Viavoice pour La Revue Civique et la Fondation Jean Jaurès, qui s’avère très riche en enseignements pour comprendre la relation des Français, de tous âges et de toutes conditions, avec la démocratie, les institutions (actuelles ou à réformer), leur perception des pratiques politiques et de leur propre rôle, participatif et civique, dans la vie publique. Quatre médias ont été partenaires de cette enquête : France Inter, BFM TV, La Presse Régionale – qui réunit une quarantaine de quotidiens régionaux – et le quotidien national Aujourd’hui en France (illustration ci-dessus, l’article de Myriam Encaoua, du service France). Après l’édition de 2016 (septembre) et celle de 2014 (avril), une vingtaine de questions clés ont été posées en cette édition 2018 (par interviews en ligne, du 22 au 28 décembre 2017, auprès d’un échantillon de 1002 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus). 

Lire la suite
__________________
__________________

18:00 Publié dans Analyses, Sondages | Tags : democratie | Lien permanent

17/04/2018

La vie des idées - L’autoritarisme prospère

À propos de : Stephan Haggard, Robert R. Kaufman, Dictators and Democrats. Masses, Elites, and Regime Change, Princeton University Press

Pourquoi certains pays réussissent-ils à se démocratiser ? Sur la base d’une étude regroupant près d’une centaine de cas, deux politistes insistent sur l’importance des institutions et de la redistribution dans le succès des transitions démocratiques.

Le dernier rapport publié par l’ONG Freedom House dresse un tableau sombre de l’état de la démocratie dans le monde. Selon son directeur, Michael J. Abramovitz,

les droits politiques et les libertés civiles à travers le monde ont décliné jusqu’à leur plus bas niveau depuis plus d’une décennie en 2017. [1]

Pendant ces douze dernières années, les pays subissant un déclin de leur environnement démocratique étaient chaque année plus nombreux que ceux dont la démocratisation progressait [2]. L’échec des « Printemps arabes », à l’exception de la révolution tunisienne, nous oblige d’autant plus à nous interroger sur ce retour à l’autoritarisme, mais également sur les déterminants favorisant la réussite des processus de démocratisation. C’est ce que proposent Robert R. Kaufman et Stephan Haggard – respectivement professeurs aux Universités Rutgers et de Californie - dans Dictators and Democrats. Les deux politistes explorent les conditions favorables et défavorables à l’enracinement de la démocratie.

Lire la suite
___________________
___________________

11:55 Publié dans Analyses, Idées | Tags : dictature, democratie, autoritarisme | Lien permanent

08/04/2018

Vie Publique - La démocratie directe peut-elle être une réponse à la crise de la démocratie représentative ? par Luc Rouban

La conception originelle de la Ve République reposait à la fois sur la démocratie représentative, fortement encadrée par la nouvelle Constitution, et sur la démocratie directe avec l’usage fréquent du référendum. Depuis la demande de démocratie directe n’a cessé de progresser en France.

La démocratie directe risque-t-elle de renforcer le populisme ?

En fait, le populisme a déjà envahi la sphère politique. Cependant, il faut bien prendre garde à définir les concepts que l’on utilise. Le populisme renvoie évidemment à la critique des élites et du personnel politique. Il accuse la démocratie représentative d’instaurer une fracture entre les représentants, qui se sont fortement professionnalisés, et les représentés. Il appelle donc à davantage de démocratie directe, que ce soit en confiant aux élus un mandat impératif les réduisant à un rôle de délégués obligés de respecter les directives de leurs électeurs, ce qui est prohibé par la Constitution de la Vᵉ République (article 27), ou en favorisant le référendum comme toutes les formes d’expression directe de la volonté populaire.

Lire la suite
________________
________________

11:28 Publié dans Analyses | Tags : rouban, democratie | Lien permanent

17/02/2018

Non Fiction - Le difficile apprentissage du gouvernement des hommes par les hommes

L'avènement de la démocratie est une quadrilogie de Marcel Gauchet, historien et philosophe, directeur d’études à l’EHESS et rédacteur en chef de la revue Le Débat. Elle a la double ambition de constituer, à la fois, une histoire philosophique du XXe siècle et une théorie de la démocratie. Elle se situe à la suite de son maître livre, intitulé le Désenchantement du monde. Une histoire politique de la religion. Dans cet essai, Gauchet relatait le processus de sortie de la religion qui nous conduit à un monde où les hommes ont comme gageure de se gouverner eux-mêmes.

La création du monde moderne procèderait d’une substitution d’un mode de fondation à un autre : d’une fondation magico-théologique et transcendante à une fondation rationnelle et immanente. Il s’avère, en réalité, que c’est le monde le plus problématique et complexe à maîtriser qui soit. D’où l’enjeu de retracer ce chemin, parsemé d’obstacles et ponctué par des crises. In fine, la modernité se révèle un problème par rapport à elle-même.

Lire la suite
________________
________________

09:24 Publié dans Idées | Tags : gauchet, democratie | Lien permanent

16/01/2018

Sandra Laugier : La majorité ne doit pas opprimer la minorité

17:50 Publié dans Réflexions, Vidéo | Tags : laugier, democratie, populisme | Lien permanent

30/12/2017

Hommes et migrations - Dominique Schnapper, L’utopie démocratique de l’égalité

Choisir entre deux politiques : la lutte contre les discriminations ou la représentation de groupes particuliers

Résumé

Tous les individus sont égaux en droit. Pourtant, dans les faits, cette égalité formelle est à géométrie variable et c’est l’un des écueils du processus d’intégration. Dans une société placée sous le signe de la diversité, l’égalité des chances n’est pas garantie pour tous et la discrimination positive n’est qu’une solution provisoire. Sa pérennisation questionne la capacité de la société française de respecter ses valeurs fondatrices.
____________________

À partir d’une enquête réalisée auprès des élus issus de l’immigration dans les conseils régionaux, le rapport du Haut Conseil à l’intégration a le mérite de poser à nouveau les limites et les conditions de succès des politiques volontaristes d’intégration. Pendant des générations, on le sait, la société française a intégré des vagues d’immigrés non sans douleur pour les populations – c’est toujours une épreuve de s’adapter à une nouvelle culture –, non sans mouvements d’hostilité de la part des installés, mais finalement sans créer un ordre raciste ou ethnique. Aujourd’hui, le modèle semble “en panne”. Les explications oscillent entre la mise en cause des populations elles-mêmes et les caractéristiques de la société d’intégration. Il est clair que les deux interprétations ne sont pas exclusives et même, tout au contraire, qu’elles réagissent l’une sur l’autre.

Lire la suite
____________________
____________________

18:16 Publié dans Réflexions | Tags : schnapper, democratie, migrant | Lien permanent

28/12/2017

Sandra Laugier : "Avec Macron, on a affaire à un gouvernement antidémocratique."

18:10 Publié dans Réflexions, Vidéo | Tags : laugier, macron, populisme, democratie | Lien permanent

27/12/2017

La citoyenneté repensée de Dominique Schnapper

Dominique Schnapper est sociologue et politologue, directrice d'étude à l'EHESS, ancienne membre du Conseil constitutionnel. Elle publie "De la démocratie en Française" chez Odile Jacob. Une émission présentée par Raphaël Bourgois.

"Être démocrate, c'est respecter les institutions démocratiques." Dominique Schnapper

Qu'est-ce que qui constitue encore le lien démocratique ? Comment décrire les transformations de la société ? Ce sont les questions auxquelles Dominique Schnapper tente de répondre depuis lus de trente ans, en sociologue.

Lire et écouter la suite
____________________
____________________

17:59 Publié dans Audio, Réflexions | Tags : schnapper, democratie | Lien permanent