Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/11/2013

Impôts, a-t-on atteint le seuil critique ? avec Thomas Piketty et Jean-Marc Daniel


Impôts, a-t-on atteint le seuil critique ? avec... par franceinter

16:00 Publié dans Réflexions, Vidéo | Tags : piketty | Lien permanent

OFCE - La crise sur un plateau

23 octobre 2013

par Xavier Timbeau

Ce texte résume les perspectives 2013-2014 de l’OFCE pour l’économie mondiale.

Six années après le début de la crise financière et économique, l’accélération attendue de la croissance mondiale en 2014 (tableau 1) aurait pu laisser espérer la fin du marasme. Certes, la crise des dettes souveraines en zone euro est terminée, ce qui constitue une étape importante, mais, au-delà de quelques chiffres positifs, rien n’indique que la crise est finie. L’activité en zone euro a atteint un plateau et les mécanismes à l’origine de la crise des dettes souveraines dans la zone – la crainte du défaut sur les dettes publiques ou privées – peuvent faire replonger à tout instant les économies, des États-Unis comme de l’Europe, du Royaume-Uni comme celle du Japon.

Lire la suite
________________________________________________
________________________________________________

13:00 Publié dans Réflexions | Tags : ofce | Lien permanent

31/10/2013

En un mot : « capital » par Thomas Piketty


En un mot : « capital » par Thomas Piketty par fondationjeanjaures

La zone euro est-elle sortie de récession ?

22 octobre 2013

Par Philippe Weil

Le Euro Area Business Cycle Dating Committee du Centre for Economic Policy Research (CEPR) de Londres s’est penché le 9 octobre dernier à l’OFCE sur cette épineuse question (voir ici la composition de ce comité que je préside). La mission du comité est d’établir une chronologie des récessions et expansions dans la zone euro, inspirée de celle, remontant à 1854, que le National Bureau of EconomicResearch a fixé pour les Etats-Unis.

Une telle chronologie présente deux intérêts.

Le premier intérêt est qu’elle permet aux économistes de s’interroger sur les caractéristiques de la conjoncture européenne. Les récessions sont-elles de durée courte ou longue ? Fréquentes ou rares ? Profondes ou légères ? La zone euro évolue-t-elle de concert avec l’économie américaine ? Le ralentissement de l’activité économique dû à la crise financière est-il inhabituel (plus persistant que d’ordinaire, plus marqué) ? Sans une définition précise du calendrier des hauts et des bas de l’activité économique et sans un portrait-robot des fluctuations conjoncturelles, on ne peut apporter de réponse à ces questions pourtant élémentaires.

Lire la suite
___________________________________________________
___________________________________________________

10:00 Publié dans Réflexions | Tags : ofce | Lien permanent

30/10/2013

OFCE : Les hausses d’impôts, une solution à la crise ?

18 octobre 2013

par Mario Amendola, Jean-Luc Gaffard, Fabrizio Patriarca

Cette question, qui peut apparaître provocatrice, mérite d’être posée à la condition de prendre conscience des dimensions réelles et pas seulement financières de la crise et de formuler les hypothèses qui rendraient le scénario crédible. Dans la perspective tracée ici, si les hausses d’impôt doivent jouer un rôle, ce n’est pas dans le cadre d’un ajustement budgétaire susceptible de rétablir des comptes publics dégradés par la crise, mais avec l’objectif de maintenir ou de rétablir un niveau de dépenses productives altéré du fait de l’accroissement des inégalités. Aussi tout dépendra-t-il de la nature des impôts comme de celle des dépenses publiques.

Lire la suite
____________________________________________________
____________________________________________________

10:00 Publié dans Réflexions | Tags : ofce | Lien permanent

29/10/2013

Le Monde - La tragédie de Lampedusa : s'émouvoir, comprendre, agir

Par Michel Agier (Anthropologue, directeur de recherche à l'Institut de recherche pour le développement et directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales)

S'émouvoir bien sûr. 130 morts et 200 disparus, tel est le bilan à ce jour du naufrage en Méditerranée d'une embarcation où s'étaient risqués des migrants d'Afrique de l'est, somaliens et érythréens principalement, moyennant un coût élevé payé à un passeur. Le pape s'indigne, la maire de Lampedusa en larmes dit qu'il faut que cette tragédie se traduise en images sinon elle n'aura pas existé, et le gouvernement italien donne la mesure du drame en annonçant une journée de deuil national. Le temps de l'émotion est largement mérité pour toutes celles et ceux qui sont déjà morts en Méditerranée ces dernières années, sans sépulture le plus souvent ni commémoration, au moins 16 000 personnes depuis 20 ans, comme il est mérité pour les survivants qui ont affronté l'horreur de la traversée mais aussi les conditions déplorables de la clandestinité dans laquelle les administrations européennes ont décidé de les enfermer.

Lire la suite
__________________________________________________________
__________________________________________________________

22:09 Publié dans Réflexions | Tags : michel agier | Lien permanent

Forte augmentation du niveau des acquis des élèves à l'entrée au CP entre 1997 et 2011

Évalués dans le cadre d’une enquête de panel, les élèves entrés au CP en septembre 2011 affichent des scores nettement supérieurs à ceux des élèves entrés au CP en 1997. Les progrès les plus importants sont enregistrés dans les domaines de la pré-lecture, de l’écriture et de la numération. Ces résultats s'expliquent en partie par l'évolution socio-économique des familles. Les progrès observés sont plus importants pour les élèves issus des catégories sociales les moins favorisées.

Lire la suite
________________________________________________________
________________________________________________________

20:40 Publié dans Réflexions | Lien permanent

Noire finance - La série - Extrait

mardi 29 octobre de 20:50 à 22:05 sur Arte

18:10 Publié dans Réflexions, Vidéo | Lien permanent

Observatoire des inégalités - Le niveau de chômage dans les pays riches

Toute la planète subit le choc de la crise mais les niveaux de chômage varient considérablement d’un pays à l’autre : 4,4 % de chômeurs au Japon, contre 25 % en Espagne.


Etat des lieux

Les Pays-Bas et l’Allemagne affichent de loin les meilleurs résultats pour l’Europe, respectivement 5,3 % et 5,5 % de chômeurs selon l’OCDE (données 2012). A l’opposé, l’Espagne avec un taux de 25,1 % figure parmi les mauvais élèves, suivie de la Grèce (24,3 %), du Portugal (15,9 %) et de l’Irlande (14,7 %). La France se classe en-dessous de la moyenne de la zone euro (11,4 %) avec un taux de 10,3 %, mais fait moins bien que la plupart des pays européens comparables comme le Royaume-Uni (7,9 %), hormis l’Espagne et l’Italie (10,7 %).

Lire la suite
____________________________________________________________
____________________________________________________________

Le blues du rapporteur général du budget


Le blues du rapporteur général du budget par FranceInfo

12:14 Publié dans Réflexions | Lien permanent