Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/09/2013

Yves Sintomer « Une nouvelle révolution démocratique gagne en crédibilité »

En pleine crise politique, le chercheur, ardent promoteur de la démocratie participative, montre à quel point des mouvements de démocratisation réelle se font jour et ouvrent à des innovations.

Né en 1962, 
Yves Sintomer 
est professeur 
de sociologie en science politique à l’université 
Paris-VIII. Membre 
de l’Institut universitaire de France, il est chercheur au CNRS, associé au CSU (Cultures et sociétés urbaines) du Cresppa, 
ainsi qu’au centre 
Marc-Bloch de Berlin et à l’Institut de sociologie de l’université de Neuchâtel. Attentif au processus de démocratisation en Amérique latine lors 
de ses années d’études, le philosophe politique de formation avance 
la possibilité d’une théorie de la démocratie délibérative, influencé par Jürgen Habermas. 
Ses travaux sur la gestion de proximité et 
la modernisation de l’État ainsi que sur la vie privée et les rapports de pouvoir vont contribuer à l’essor des dispositifs de démocratie participative en Europe, 
à l’instar de l’expérience en région Poitou-Charentes des budgets participatifs des lycées. Auteur de 
la Démocratie impossible ? Politique et modernité 
chez Weber et Habermas (1) et de Porto Alegre, l’Espoir d’une autre démocratie (2), et de Petite histoire de l’expérimentation démocratique, tirage au sort et politique d’Athènes à nos jours (3), dans lequel il revient sur les pratiques politiques d’hier pour éclairer les mouvements d’aujourd’hui. Il signe l’introduction de 
Max Weber, sociologie 
de la domination, à paraître fin septembre prochain, toujours à la Découverte. P.C.

Lire la suite
_______________________________________________
_______________________________________________

09:18 Publié dans Réflexions | Tags : sintomer | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.