Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/12/2016

Slate - Louis Chauvel, le sociologue qui a vu notre lose dans ses graphes

Sans doute l'essai de sociologie le plus riche et déprimant de l'année, «La spirale du déclassement» de Louis Chauvel veut nous faire passer un message: faute de sortir du déni, le déclassement des classes moyennes va se poursuivre jusqu'à un niveau politique préoccupant.

En France, on n’a pas de pétrole, mais on a Louis Chauvel, même s’il enseigne au Luxembourg et que sa voix porte plus sur la scène internationale que dans le débat français. Sociologue spécialiste de démographie et grand consommateur de séries statistiques, Chauvel utilise des «télescopes démographiques pour analyser les transformation de la société française», comme il le résume. Alors qu’une seule bonne idée suffit généralement pour publier un livre de sciences sociales, lui en revendique au moins trois ou quatre dans son dernier livre. «Par chapitre», glisse-t-il avec le petit ton malicieux et légèrement trollesque qu’il affectionne: «Mais c’est peut-être pas à moi de m’envoyer des fleurs», tempère-t-il en une étrange anti-phrase.

Lire la suite
________________________
________________________

10:00 Publié dans Analyses | Tags : louis chauvel | Lien permanent

09/12/2016

AlterEco - SMIC Hausses de salaires : leçons américaines

Le salaire minimum est en débat dans de nombreux pays développés : aux Etats-Unis, Donald Trump hésite sur la direction à suivre ; au Royaume-Uni, une forte hausse est programmée ; en Espagne, en Italie, au Portugal, et en Grèce – où il a été amputé de 22 %, et de 10 % supplémentaires pour les jeunes – des débats ont lieu sur son niveau souhaitable.

Finalement, il n’y a qu’en France où le consensus se fait entre experts et gouvernants payés plusieurs fois le Smic pour dire qu’il est déjà trop haut et qu’il ne faut surtout pas l’augmenter

Lire la suite
__________________
__________________

08:30 Publié dans Analyses | Lien permanent

07/12/2016

Philosophie par temps chaud À propos de : Olivier Godard, La justice climatique mondiale, La Découverte, 2015.

Notre responsabilité envers les victimes du changement climatique relève-t-elle d’un devoir de justice ou d’un simple devoir d’assistance ? Dans cet ouvrage de synthèse, Olivier Godard restitue les principaux débats sur la justice climatique, tout en assumant certaines positions controversées.

Recensé : Olivier Godard, La justice climatique mondiale, Paris, La Découverte, 2015, 125 p., 10 €.
 
Le changement climatique intéresse de plus en plus les philosophes moraux et politiques. La justice climatique est un champ de recherche jeune mais en pleine expansion qui aborde les nombreux problèmes normatifs soulevés par le changement climatique. Comme le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) l’atteste dans son dernier rapport, « L’atténuation et l’adaptation soulèvent des questions d’équité et de justice. […] Dans de nombreux domaines d’application, l’élaboration de politiques climatiques exige jugements de valeur et considérations éthiques » [1]. Ce groupe d’experts a même consacré un chapitre entier de son rapport de 2014 aux problèmes normatifs soulevés par le changement climatique [2]. Qu’a à dire le philosophe sur cet objet qu’on tient la plupart du temps pour un problème fondamentalement scientifique, politique et économique ?
 
Lire la suite
_____________________
_____________________

20:40 Publié dans Analyses | Tags : olivier godard | Lien permanent

06/12/2016

OFCE - Quand la construction va …

30 novembre 2016

par Pierre Madec et Hervé Péléraux

Les chiffres du troisième trimestre 2016 publiés le 29 novembre par l’INSEE ont confirmé le redressement du secteur de la construction à l’œuvre depuis plusieurs trimestres : le nombre de logements neufs mis en vente sur un an a atteint 116 900, soit une hausse de 17 % par rapport à l’année précédente. Dans le même temps, le nombre de logements autorisés à la construction ou mis en chantier a poursuivi sa progression. Ainsi, entre octobre 2015 et octobre 2016, 363 500 logements ont été commencés et 427 800 ont été autorisés à la construction, soit respectivement 15,4% et 11,3% de plus que l’année précédente (graphique 1).

Lire la suite
____________________
____________________

22:30 Publié dans Analyses | Tags : ofce | Lien permanent

Libé - Enquête Pisa : la France se maintient, mais les inégalités persistent

Un résumé en quatre points de cette enquête internationale, publiée une fois tous les trois ans... Cette fois, les élèves de 15 ans étaient évalués surtout sur les sciences.

Ils étaient 540 000, tous âgés de 15 ans, répartis aux quatre coins de la planète (72 pays), à plancher sur les mêmes exercices : l’enquête Pisa, publiée tous les trois ans par l’OCDE, est dévoilée ce mardi. «Tous les pays l’attendent avec un peu d’inquiétude», souriait lundi matin Gabriela Ramos, directrice de cabinet du secrétaire général de l’OCDE, venue présenter les résultats à la presse.

Lire la suite
___________________
___________________

Libé - Education : pourquoi le classement Pisa fait tant de bruit

Les nouveaux résultats de cette enquête internationale, qui compare les compétences des jeunes de 15 ans, seront publiés ce mardi. D'où sort cette étude ? Qui écrit les questions ?

Lire la suite
_________________
_________________

15:44 Publié dans Analyses | Tags : pisa | Lien permanent

03/12/2016

Non Fiction - Les primaires contre la démocratie ? avec Rémi Lefebvre

Pour le politologue Rémi Lefebvre, la généralisation des primaires ouvertes scelle moins une avancée de la démocratie que la déroute des partis. En aval, elle accentue la crise du politique comme les travers du régime présidentiel.

Auteur d’un essai sur le sujet paru en 2011, Rémi Lefebvre a codirigé récemment avec Eric Treille un volume collectif sur Les primaires ouvertes en France. Adoption, codification, mobilisation (Presses univesitaires de Rennes, 2016).  Cinq ans après un premier entretien sur les primaires socialistes, il revient ici sur ses travaux et, plus largement, sur l'analyse du phénomène des primaires, devenu plus que jamais structurant dans l'histoire de la Ve République.

Lire la suite
______________________
______________________

20:40 Publié dans Analyses | Tags : rémi lefebvre, primaires ouvertes | Lien permanent

"François Hollande pensait que la croissance allait venir de toutes façons" Philippe Aghion (02/12/2016)


"François Hollande pensait que la croissance... par radioclassique

17:40 Publié dans Analyses | Tags : aghion, hollande | Lien permanent

02/12/2016

La Vie des Idées - Revenu universel : halte à la pensée magique par Clément Cadoret

Alors que la France dispose de nombreux mécanismes de transferts sociaux, un revenu universel permettrait-il de lutter plus efficacement contre la pauvreté ? Il faudrait pour cela qu’il soit d’un niveau élevé et qu’il s’ajoute aux dispositifs actuels de protection sociale. Cela pose pour Clément Cadoret la question de sa faisabilité financière et politique......

..... D’un montant forcément élevé dès lors qu’il vise à mieux lutter contre la pauvreté, extrêmement difficile à financer et sans doute peu susceptible de faire l’objet d’une expérimentation réellement efficace, le revenu de base semble dans une impasse. Certes, les débats qu’il suscite présentent le mérite de remettre en lumière, dans le débat public, certaines idées progressistes essentielles. L’engouement continu autour du revenu de base n’en reste pas moins problématique. À trop s’en remettre aux vertus du revenu universel et à son horizon de mise en œuvre forcément très lointain, on oublie bien souvent l’immédiateté de la crise économique et sociale et la possibilité d’agir rapidement afin d’y remédier.

Lire la suite
___________________
___________________

20:41 Publié dans Analyses | Tags : revenu universel | Lien permanent

Observatoire des inégalités - Le bel avenir de l’État social

29 novembre 2016 - Protection sociale, aide à la consommation des ménages, offre de services publics de qualité pour tous : l’État social a encore de beaux jours devant lui. Par Christophe Ramaux, économiste, maître de conférences à l’université Paris I. Extrait de l’ouvrage « Que faire contre les inégalités ? ».


L’État social ne se réduit pas à la seule protection sociale. Il comprend trois autres piliers : les services publics, le droit du travail et les politiques économiques (budgétaire, monétaire, industrielle, commerciale, etc.) de soutien à l’activité et à l’emploi. L’argument qui a justifié son développement dès la fin du XIXe siècle est simple : si l’initiative privée a du bon, elle ne peut assurer ni le plein emploi, ni la stabilité financière, ni la satisfaction d’une série de besoins sociaux (retraite, santé, éducation…). L’intérêt général n’étant pas réductible au jeu des intérêts particuliers, il y a besoin d’intervention publique. L’État social (dénommé aussi État-providence) existe dans tous les pays du monde (la retraite publique existe aux États-Unis, le Royaume-Uni a un système de santé très socialisé, etc.), même si la forme et la voilure de chacun de ses quatre piliers varient.

Lire la suite
_____________________
_____________________

 

 

11:40 Publié dans Analyses | Tags : observatoire des inégalités | Lien permanent

01/12/2016

OFCE - Les ressorts inflationnistes se retendent

21 novembre 2016

par Hervé Péléraux

La publication de l’indice des prix par l’INSEE le 15 novembre dernier a confirmé le retour de l’inflation en territoire positif, + 0,4 % en octobre comme en septembre, après avoir oscillé autour de 0 depuis la fin 2014. Cette phase de désinflation prononcée depuis deux ans réplique en partie la trajectoire de l’indice du prix de l’énergie marquée par la division par 3 du prix du pétrole entre la mi-2014 et le début de 2016. Avec une pondération de presque 8 % dans l’indice d’ensemble, l’indice du prix de l’énergie, qui incorpore le prix des carburants mais aussi ceux des produits indexés sur le pétrole comme le gaz et l’électricité, a imprimé mécaniquement un repli de l’inflation. Cette phase de désinflation liée à l’énergie paraît toutefois être arrivée à son terme, avec la remontée des cours du brut entre 45 et 50 dollars depuis son point bas de la mi-janvier 2016 sous les 30 dollars. De fait, la remontée progressive du glissement annuel de l’indice des prix de l’énergie depuis le printemps a entraîné celle de l’indice d’ensemble.

Lire la suite
____________________
____________________

22:30 Publié dans Analyses | Lien permanent