Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/12/2019

Sélection 2019 - Claire Nouvian : "Les choses bougent, très vite… mais vers le mur"

15:01 Publié dans Vidéo | Tags : nouvian | Lien permanent

Sélection 2019 - Observatoire des inégalités - Un million de travailleurs pauvres en France

Un million de travailleurs vivent avec moins de 855 euros par mois. Avoir un emploi ne protège pas de la pauvreté, notamment pour ceux qui travaillent à temps partiel ou alternent des périodes de travail précaire et de chômage.

Un million de personnes exercent un emploi mais disposent d’un niveau de vie inférieur au seuil de pauvreté, fixé à la moitié du revenu médian (855 euros par mois pour une personne seule en 2016). Si on fixe le seuil de pauvreté à 60 % du niveau de vie médian (1 026 euros), on en compte deux millions.

La pauvreté des travailleurs évolue peu en France. Elle a légèrement diminué au début des années 2000, puis est remontée pour atteindre 1,1 million de personnes en 2011 au seuil à 50 % du niveau de vie médian. Après une nouvelle baisse au début des années 2010, elle semble stagner dans les années récentes. De la même façon, le taux de travailleurs pauvres a oscillé entre 4 et 4,6 % entre 1998 et 2016.

Lire la suite
__________________
__________________

11:50 Publié dans Analyses | Tags : chomage | Lien permanent

Sélection 2019 : GIEC : Le climat survivra-t-il au capitalisme ? Jouzel & Larrouturou

09:30 Publié dans Vidéo | Tags : jouzel, larrouturou, giec | Lien permanent

22/12/2019

Sélection 2019 - Clip de campagne de la liste Envie d'Europe

Sélection 2019 - PS : Olivier Faure dresse un inventaire sans concession du quinquennat Hollande

Sélection 2019 : « La réponse au déficit des retraites, c’est l’emploi : il faut embaucher des jeunes qui cotisent »

La réforme des retraites se justifie-t-elle ? L’argument du déficit est-il recevable ? Quels financements pour les retraites de demain ? L’économiste Gilles Raveaud, professeur à l'Institut d'études européennes de l'Université Paris 8-Saint-Denis, est l’invité de #LaMidinale.

16:53 Publié dans Vidéo | Tags : raveaud | Lien permanent

Sélection 2019 : Gaël Giraud : Tsunami financier, désastre humanitaire ?

14:48 Publié dans Vidéo | Tags : gaël giraud | Lien permanent

Sélection 209 - Fabrice Luchini : "Acteur ou homme politique, ce sont des métiers qui rendent complètement cinglé"

1er octobre : Fabrice Luchini, comédien, joue dans "Alice et le Maire", réalisé par Nicolas Pariser. Il est l'invité du Grand entretien de France Inter, par Nicolas Demorand et Léa Salamé à 8h20.

11:04 Publié dans Vidéo | Tags : alice et le maire, luchini, colllomb | Lien permanent

Sélection 2019 - L'Observatoire des inégalités - La misère persiste en France

Deux millions de personnes vivent avec moins de 700 euros par mois. Plus de 200 000 vivent dans des logements indignes ou à la rue. La France est l’un des pays les plus riches au monde, mais notre pays est loin d’avoir éradiqué la misère.

En France, plusieurs centaines de milliers de personnes ne connaissent pas des difficultés de fin de mois, mais un manque d’argent permanent. Elles vivent avec 600 ou 700 euros par mois, parfois bien moins, et doivent se contenter du strict minimum. Quelle est au juste l’ampleur de la misère dans notre pays, l’un des plus riches au monde ? Pour tenter de mesurer le phénomène, nous avons opté pour quatre indicateurs différents : le nombre de personnes dont les revenus sont inférieurs au seuil de pauvreté à 40 % du niveau de vie médian, celui des allocataires de minima sociaux, des mal-logés et enfin, des bénéficiaires de l’aide alimentaire [1].

Lire la suite
__________________
__________________

09:30 Publié dans Analyses | Tags : observatoire des inégalités | Lien permanent

21/12/2019

Sélection 2019 - Non Fiction - De l'impensable dans l'Islam à l'exigence de (re)penser l'Islam

Dans ce recueil, on peut lire des articles écrits relativement tardivement par Mohammed Arkoun et qui présentent la triple qualité de rappeler quelques-uns des acquis de son œuvre, de proposer des pistes et exigences méthodologiques pour approfondir l’étude de l’Islam et de mettre en lumière – ce qui semble plus rare dans le reste de son œuvre – la considération et la qualification du rapport par certains à l’Islam contemporain.

Des outils conceptuels qui ont fait leur preuve

Parmi les différents outils conceptuels qu’a apportés M. Arkoun à l’étude de l’Islam et qui sont rappelés dans ce livre, on peut en évoquer plusieurs qui s’avèrent fort pertinents. Mentionnons d’abord le questionnement de la pensée et du discours musulman à partir de son épistémè. Pour M. Arkoun, il s’agit de découvrir et d’analyser les postulats implicites du discours pour en valider l’épistémologie. M. Arkoun pose la question des régimes de vérité dans l’Islam (et ailleurs) . Par exemple, l’idée d’un « problème de Dieu » est impensable dans l’Islam. Puisque, en effet, Dieu ne peut pas être considéré comme problématique, il est parfaitement connu par le Coran (car l’homme ne peut qu’intérioriser/méditer ce que Dieu dit de lui dans le Coran), ses attributs ne sont pas analysés, mais récités comme des noms de Dieu. Mais ils ne sont pas pris comme sujet d’investigation intellectuelle. Ce qui ne laisse pas d’être tout à fait dommageable.

Lire la suite
__________________
__________________

17:30 Publié dans Idées | Tags : arkoun, islam | Lien permanent