Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/02/2013

OFCE : Augmenter les aides au logement : une fausse bonne idée ? par Pierre Madec

Inscrite dans le projet de Loi de finances pour 2013, l’augmentation de 500 millions d’euros des aides personnelles au logement (APL, ALS et ALF[1]) a été adoptée par le Parlement et est entrée en vigueur au 1er Janvier 2013. Cette augmentation de 3 % porte le montant prévisionnel consacré aux aides personnelles au logement à 17,3 milliards d’euros pour l’année à venir.

Dans les faits, depuis 2007, les aides personnelles au logement sont indexées sur l’indice de référence des loyers (IRL). En 2012, ces dernières n’ont été revalorisées que de 1 % (au lieu de 1,9%) à la suite d’un amendement parlementaire au projet de Loi de finances pour 2012. Cette augmentation de 500 millions d’euros n’est donc que le retour à l’indexation prévue par la loi.

Lire la suite
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________

13:00 Publié dans Réflexions | Tags : ofce | Lien permanent

25/02/2013

La Vie des Idées : Réconcilier travail et citoyenneté

Le dernier livre de Bruno Trentin, qui vient de paraître en français quinze ans après sa publication en Italie, s’interroge sur l’échec de la gauche européenne à répondre à la crise du travail qui marque les dernières décennies du XXe siècle. La gauche moderne saura-t-elle réinventer le lien entre droit des citoyens et droits du travail ?

Recensé : Bruno Trentin, La Cité du travail. Le fordisme et la gauche, Avant-propos de Jacques Delors, introduction d’Alain Supiot. Traduit de l’italien par Jérôme Nicolas. Paris, Ed. Fayard, coll. ’Poids et mesures du monde’, 2012, 444 p., 25 €.

Le livre de Bruno Trentin, qui paraît en français quinze ans après sa publication en Italie – cinq ans après le décès de celui-ci – surprend par son envergure. Le lecteur un peu averti sait l’auteur riche d’une expérience exceptionnelle d’engagements : fils d’un juriste antifasciste réfugié en France, entré adolescent dans les rangs de la Résistance française puis en Italie, il s’est ensuite engagé dans la principale confédération syndicale italienne, la CGIL. Il y a occupé des fonctions d’importance croissante : secrétaire de la fédération de la métallurgie en 1962, il devint secrétaire général de la confédération de 1988 à 1994. Communiste, il prit part aux évolutions du PCI, jusqu’à sa transformation en parti de la gauche démocratique. Mais on ne trouvera rien de mémoriel dans cet ouvrage qui montre l’autre face de l’auteur. Intellectuel passé par Harvard et docteur en droit, Bruno Trentin a publié une dizaine d’ouvrages sur le travail et les travailleurs, le syndicalisme et le conflit social. Ce livre s’inscrit dans ce terrain de réflexion.

Lire la suite
_______________________________________________________________________
_______________________________________________________________________

14:00 Publié dans Réflexions | Lien permanent

24/02/2013

Non Fiction - De quelques figures de la gauche : entretien avec Jacques Julliard (3/3)

Troisième et dernière partie de notre entretien avec Jacques Julliard : De quelques figures de la gauche. 

Frédéric Martel : Sur le plan théorique, pouvons-nous revenir sur les trois types de catégorisations, que sont le parti, la famille et la culture ?

Jacques Julliard : J'ai distingué des partis, des familles et des cultures et d'une manière un peu différente de ce qui se fait d'habitude, parce que sous le nom de culture, je désigne essentiellement les grandes traditions, qui sont souvent transversales par rapport aux partis. J'ai pris le cas de la décentralisation, qui passe de gauche à droite et de droite à gauche suivant les moments ; le nationalisme et même le protectionnisme ; la notion de liberté ; et maintenant il y a l'Europe.
Quant aux familles, c'est le cœur de mon étude. Dans Le Débat, ceux qui me critiquent dans un prochain numéro...

Lire la suite
____________________________________________________________________________
____________________________________________________________________________

15:00 Publié dans Réflexions | Lien permanent

Non Fiction - L'Utopie a-t-elle changé de camp ? : entretien avec Jacques Julliard (1/3)

Première partie : L'Utopie a-t-elle changé de camp ?

 

Benjamin Caraco (nonfiction.fr) - J'avais lu dans un entretien que vous avez donné à la revue Le Débat  à l'occasion de la sortie de votre livre Les gauches françaises. 1762-2012 : Histoire, politique et imaginaire  , qu'à l'origine, vous étiez parti de l'idée d'écrire une histoire de la deuxième gauche, puis, que finalement, vous avez décidé d'élargir le propos et vous parliez aussi d'un certain nombre de coupures que vous avez dû opérer, en particulier sur l'utopie au siècle des Lumières, est-ce que vous pourriez élaborer sur ce qui n'est pas dans le livre ?

Lire la suite
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________

10:00 Publié dans Réflexions | Lien permanent

Le Monde - Les jours de carence augmentent les inégalités et poussent au surprésentéisme

Par Denis Monneuse, sociologue, enseignant à l'IAE de Paris

L'annonce par Marylise Lebranchu de la suppression du jour de carence des fonctionnaires a déclenché une salve de réactions. Malheureusement, comme souvent lorsque l'on parle d'absentéisme, les passions et les joutes politiques prennent le dessus, empêchant la survenue d'un débat serein qui s'appuierait sur des observations un tant soit peu scientifiques. D'où ce petit mémo pour tenter d'éclairer le débat à partir de la revue de littérature (en gestion et en médecine) et d'enquêtes de terrain.

Lire la suite
____________________________________________________________________________
____________________________________________________________________________

00:05 Publié dans Réflexions | Lien permanent

23/02/2013

Non Fiction "Oui à une gestion de l’énergie au niveau local !"

 

À l'occastion de leur colloque « Génération Transition Energétique », le think tank Cartes sur Table publie sur Nonfiction.fr une tribune qui défend une gestion locale de l'énergie.

La gestion de l’énergie au niveau local est une des trois propositions qui seront débattues le mercredi 20 février 2013 à la présidence de l’Assemblée nationale lors du colloque « Génération Transition Energétique ».

Le Grenelle de l’environnement n’ayant pas été en mesure de proposer un nouveau modèle énergétique, il devient urgent d’imaginer une démocratie énergétique dans laquelle les énergies renouvelables seront promues par les acteurs locaux. Cartes sur Table propose à cette fin de relocaliser la décision énergétique afin de  redonner aux citoyens une véritable maîtrise de cet enjeu fondamental. Pour sortir de la monoculture énergétique et se libérer de la dépendance à l’égard des énergies fossiles, une énergie de proximité gérée à un échelon local doit en effet être mise en place. Une telle solution présente l’avantage de promouvoir la résilience locale face à la raréfaction inévitable des énergies fossiles et la hausse des prix de l’énergie qu’elle entrainera. Cette perspective est incontournable. Le développement de la cogénération ainsi que des capacités de génération et de stockage d’énergie par la biomasse nécessiteront sur le moyen terme la création et l’entretien de compétences réparties sur l’ensemble du territoire.

Lire la suite
______________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________

18:54 Publié dans Réflexions | Lien permanent

Libé - Manifeste pour la Gauche forte

Par YANN GALUT Député PS du Cher, COLETTE CAPDEVIELLE Députée PS des Pyrénées-Atlantiques, PATRICIA SCHILLINGER Sénatrice PS du Haut-Rhin, cofondateurs de la Gauche forte, ALEXIS BACHELAY Député PS des Hauts-de-Seine, HUGUES FOURAGE Député PS de Vendée, GENEVIÈVE GOSSELIN Députée PS de la Manche, RONAN KERDRAON Sénateur PS des Côtes-d’Armor, JEAN-PIERRE MAGGI Député PS des Bouches-du-Rhône.

Nous vivons un paradoxe. Depuis la victoire de François Hollande à l’élection présidentielle, la gauche est à nouveau majoritaire en France, après dix longues années passées dans l’opposition. Cette victoire signifie que les Français ont renoué avec ses valeurs, au premier rang desquelles la volonté de réguler le capitalisme, par la justice et la solidarité.

Lire la suite
_______________________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________________

22/02/2013

Le Monde - Laurent Baumel "La loi bancaire donnera envie aux députés d'intervenir d'avantage"

Laurent Baumel est l'orateur du groupe socialiste sur le projet de loi bancaire qui est examiné à partir de mardi 12 février à l'Assemblée nationale. Le député est membre fondateur de "la gauche populaire", un club qui insiste pour que l'exécutif privilégie les réformes économiques et sociales.

Il est notamment chargé de la négociation des amendements sur la loi bancaire, un texte critiqué par certains au PS et accusé de manquer d'ambition dans la séparation des activités des banques. M. Baumel estime que l'ouverture du gouvernement aux propositions sur ce texte a pu trancher avec le verrouillage souvent dénoncé sur d'autres réformes par les députés de la majorité.

Lire la suite
_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________

Libé - Organisons un référendum sur le non-cumul des mandats avant les municipales de 2014, Par CHRISTIAN PAUL Député PS de la Nièvre

19 février 2013

Il est des moments dans l’histoire d’une grande et ancienne démocratie où, temporairement, la machine se grippe, où la peur de l’obstacle cannibalise les principes et les engagements pris devant le peuple. Rien ne serait pire que de voir le non-cumul des mandats subir le sort de ces grandes réformes passées aux oubliettes : après une belle loi d’égalité, ouvrant le mariage pour tous, soyons à la hauteur avec une avancée démocratique dès les municipales de 2014.

Lire la suite
____________________________________________________________________________________
____________________________________________________________________________________

20/02/2013

OFCE : Quelle politique monétaire pour la BCE en 2013 ? par Paul Hubert

12 février 2013

Le statu quo actuel s’explique par plusieurs facteurs qui se compensent mutuellement. Les banques ont commencé à rembourser une partie des liquidités obtenues à travers le mécanisme du LTRO (140 milliards d’euros sur 489), ce qui reflète une amélioration de leur situation financière, mais dans le même temps les prêts accordés aux entreprises non financières continuent de se contracter (-1,3% en décembre 2012) tandis que les prêts aux ménages restent à des niveaux très faibles.

Lire la suite
___________________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________________

18:00 Publié dans Réflexions | Tags : ofce | Lien permanent