Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/03/2018

La Vie des Idées - L’idéologie de la modernité

À propos de : Marcel Gauchet, L’Avènement de la démocratie, IV : Le Nouveau monde, Gallimard

La modernité, explique M. Gauchet, est un projet cohérent : celui de faire advenir une société autonome. C’est là incontestablement une de ses significations, mais peut-on considérer qu’il s’agit là d’un processus aussi unifié que l’auteur l’affirme ?

On peut appeler idéologie de la modernité l’ensemble des motifs qui conduisent à appréhender la trajectoire occidentale selon une certaine perspective : à la fois comme singulière, comparée à ce qu’ont réalisé les autres civilisations, comme cohérente dans son développement pluriséculaire et enfin comme globalement positive dans ses apports essentiels. Est-elle totalement fausse ou au moins dépassée ? Ou bien au contraire contient-elle un noyau de vérité qui mérite d’être reformulé aujourd’hui, simplement de façon plus précise et plus modeste ?

Lire la suite
____________________
____________________

17:25 Publié dans Idées | Tags : gauchet | Lien permanent

25/02/2018

Non Fiction - Le populisme contre la politique

La question du populisme est arrivée au cœur des débats politiques et conceptuels, globalement depuis les années 1990, à l’occasion de faits explicitement problématiques : appels au « peuple » durant des campagnes électorales, confusion entretenue entre le « peuple » et la « population », dénonciation du « populisme » des uns ou des autres par les uns (« populisme de droite », dit-on) ou les autres (« populisme de gauche », rétorque-t-on). Sur ce terreau, des intellectuels de toutes sortes se sont alors attachés, avec plus ou moins de bonheur, à rectifier les usages du terme « populisme », par l’intermédiaire de l’histoire ou de la théorie politique.

Dans le Dictionnaire des concepts nomades en sciences humaines (dir. O. Christin), Damir Skenderovic a proposé une rubrique « Populisme » qui s’ouvre par une citation de Margaret Canovan : « Le terme est bien trop ambigu pour être pertinent ». Flou sémantique, polysémie, plasticité : autant de caractéristiques qui laissent planer le doute sur son potentiel heuristique et explicatif.

Lire la suite
___________________
___________________

17:00 Publié dans Idées | Tags : populisme | Lien permanent

Le Media - LES ESSAIS #1 - NATACHA POLONY & ERIC HAZAN

10:29 Publié dans Débat, Idées | Tags : polony, hazan, brustier, le media | Lien permanent

23/02/2018

Telos - Le mythe des « deux France »

L’idée que la France est coupée en deux et que le clivage social se superpose à un clivage géographique, opposant la France des métropoles à la « France périphérique », est solidement ancrée dans l’opinion. C’est pourtant, à ce degré de généralité, une idée fausse.

Je l’avais déjà écrit dans Telos en rendant compte des ouvrages de Christophe Guilluy qui a popularisé ces thèses. Pour le faire je m’étais appuyé sur une série de travaux de géographes et d’économistes publiés dans la très bonne revue de l’Insee Economie et statistique, notamment un numéro consacré en 2008 aux « disparités territoriales ». Il se trouve que cette revue récidive, presque dix ans après, en publiant un numéro spécial consacré aux « Régions et territoires »

Lire la suite
____________________
____________________

22:30 Publié dans Idées | Tags : guilluy | Lien permanent

18/02/2018

Non Fiction - Le déterminisme anthropo-géographique d'Emmanuel Todd

Dans Où en sommes-nous ?, Emmanuel Todd, décrit, en s’appuyant sur son analyse des structures familiales , les grandes périodes de l’histoire humaine dans les principales régions du monde, étudie de manière approfondie les évolutions récentes et cherche à évaluer les forces et faiblesses des pays les plus riches. Selon Emmanuel Todd, les structures anthropologiques et les systèmes de croyance sont les fondements des sociétés humaines et permettent de comprendre leurs évolutions. Par son ambition, la clarté de sa démonstration et son apparente cohérence, la théorie de Todd ne peut laisser indifférent et provoque des débats. Néanmoins, cette approche, qui se veut globale et irréfutable, est sujette à certaines interrogations, notamment à cause de la tendance de Todd à faire certaines simplifications.

Lire la suite
____________________
____________________

09:30 Publié dans Idées | Tags : todd | Lien permanent

17/02/2018

Non Fiction - Le difficile apprentissage du gouvernement des hommes par les hommes

L'avènement de la démocratie est une quadrilogie de Marcel Gauchet, historien et philosophe, directeur d’études à l’EHESS et rédacteur en chef de la revue Le Débat. Elle a la double ambition de constituer, à la fois, une histoire philosophique du XXe siècle et une théorie de la démocratie. Elle se situe à la suite de son maître livre, intitulé le Désenchantement du monde. Une histoire politique de la religion. Dans cet essai, Gauchet relatait le processus de sortie de la religion qui nous conduit à un monde où les hommes ont comme gageure de se gouverner eux-mêmes.

La création du monde moderne procèderait d’une substitution d’un mode de fondation à un autre : d’une fondation magico-théologique et transcendante à une fondation rationnelle et immanente. Il s’avère, en réalité, que c’est le monde le plus problématique et complexe à maîtriser qui soit. D’où l’enjeu de retracer ce chemin, parsemé d’obstacles et ponctué par des crises. In fine, la modernité se révèle un problème par rapport à elle-même.

Lire la suite
________________
________________

09:24 Publié dans Idées | Tags : gauchet, democratie | Lien permanent

04/02/2018

France Culture - Les démocrates se sont fourvoyés du côté des politiques de l'identité

A l'heure de la remise en cause des stratégies qui ont provoqué ses défaites de 2016, le Parti démocrate américain s'interroge. Une réponse de Mark Lilla.

Le Parti démocrate, le grand perdant des élections de l’an dernier, a entamé une réflexion autocritique sur les causes de son échec. Hier, j'évoquai l’idéologie méritocratique qui lui a fait perdre la classe ouvrière. Aujourd’hui, je voudrais vous présenter un essai que vient de publier Mark Lilla, The Once and Future Liberal. After Identity Politics. Le Libéral d’autrefois et d’aujourd’hui, après la politique de l’identité. On rappellera qu’aux Etats-Unis, liberal veut dire de gauche. Ce livre constitue une charge contre le tournant « identitaire » pris par le Parti démocrate sous l’influence des idéologues de campus. Depuis la défaite de l’an dernier, la gauche américaine se demande ce qui l’a fait perdre, tant aux présidentielles qu’au Congrès et dans les élections aux postes de gouverneurs d’Etats : l’inquiétude économique ou l’inquiétude culturelle ? Mark Lilla répond : la seconde.

Lire la suite
___________________
___________________

11:30 Publié dans Audio, Idées | Tags : lilla | Lien permanent

03/02/2018

Le Grand Face-à-Face : après le sommet de Davos, un nouvel ordre mondial serait-il en train d’émerger ?

Ali Baddou, Natacha Polony, Raphaël Glucksmann et Nicolas Baverez

 

01/02/2018

Autodestruction et démesure du capitalisme [Anselm Jappe]

Xerfi Canal a reçu Anselm Jappe, essayiste, dans le cadre de son livre "La société autophage".

17:50 Publié dans Idées, Vidéo | Tags : anselm jappe | Lien permanent

29/01/2018

France Culture - Le capitalisme narcissique d’Anselm Jappe

22:30 Publié dans Audio, Idées | Tags : anselm jappe | Lien permanent