Google Analytics Alternative
compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/05/2020

Basta - De la production à la distribution et à la vente de masques : pourquoi ça coince encore

A partir du 11 mai, les masques seront obligatoires dans les transports ou à l’école. Les masques en tissu sont-ils assez efficaces ? Y en aura t-il suffisamment et à quel prix ? Les enseignes ont-elles le droit de les réserver en priorité aux titulaires de cartes de fidélité ? Le coût des masques jetables ne risque t-il pas de gréver les budgets des familles ? État des lieux.

Il aura fallu attendre plus de 130 000 contaminations confirmées et 25 000 morts en France pour que le masque s’impose, lentement, dans les recommandations du gouvernement. Dans son discours le 28 avril devant les députés, Édouard Philippe reconnaît avoir dû gérer « le risque d’une pénurie » et opté durant plusieurs semaines pour la mise à disposition en priorité pour le personnel soignant. A partir du 11 mai, date de levée progressive du confinement, les masques vont être obligatoires dans les transports et fortement recommandés dans l’espace public.

Lire la suite
________________
________________

20:50 Publié dans Analyses | Lien permanent

06/05/2020

The Conversation, Luc Rouban - Le macronisme peut-il encore se réinventer ?

 

Dans son discours du 13 avril 2020, Emmanuel Macron a mentionné la nécessité de réinventer son action politique dans le cadre du prochain « nouveau monde » qui devrait émerger après l’épidémie de Covid-19.

Les conditions historiques d’apparition du macronisme font qu’il est contraint à la réinvention permanente dans la perspective d’une adaptation pragmatique aux réalités économiques et sociales afin de se différencier des forces politiques traditionnelles qui sont riches, mais aussi prisonnières, de valeurs et de cultures bien établies.

Le macronisme reste toujours une formule managériale appliquée au politique où seul le résultat compte. C’est dans un contexte de fortes turbulences économiques et sociales qu’il va devoir se réinventer et on peut tenter d’en mesurer la possibilité.

Lire la suite
_________________
_________________

11:30 Publié dans Analyses | Tags : luc rouban, macron | Lien permanent

30/04/2020

Non Fiction - Thomas Porcher au chevet de l'économie

Une relecture, au regard de la crise actuelle, de la critique du discours économique dominant et des propositions pour en sortir de l’économiste Thomas Porcher.

La crise sanitaire et la crise économique qu’elle induit, dont on commence seulement à entrevoir l’ampleur, conduiront-elles à un changement radical d’orientations en matière de politique économique ? 

Tout d’abord au plan des idées, la crise financière de 2008 avait (au moins un temps) sérieusement mis à mal la théorie de l’efficience des marchés financiers. La crise actuelle est en train de procéder de même avec un certain nombre d’autres idées bien ancrées chez les économistes et les responsables politiques. Thomas Porcher en listait toute une série dans son Traité d’économie hérétique de 2018 (Fayard), que les économistes mainstream et la plupart des gouvernements ressassent depuis des années, qu’il s’employait alors à contredire.

#ThomasPorcher

Lire la suite
__________________
__________________

17:35 Publié dans Analyses | Tags : porcher | Lien permanent

La Vie des idées - Les réseaux sociaux dans la lutte contre le Covid-19

Les prédictions de contamination du COVID-19 sur lesquelles reposent les décisions de santé publique négligent les apports des sciences sociales, notamment l’analyse des réseaux sociaux qui pourrait contribuer à affiner les modèles de diffusion permettant d’armer la lutte contre la pandémie.

Contexte et objectifs

Dans un article récemment publié dans La vie des idées, Pascal Marichalar étudie les articles de synthèse sur le COVID-19 parus dans la revue Science entre début janvier et début mars ainsi que les publications de l’Organisation Mondiale de la Santé. Sa conclusion est sans appel : les autorités sanitaires et politiques françaises ne pouvaient pas ne pas « savoir ». La critique est tout aussi percutante : elles auraient dû « prévoir ».

Lire la suite
__________________
__________________

14:08 Publié dans Analyses | Tags : covid | Lien permanent

Jean Gadrey - « Aucune entreprise ne sera livrée au risque de faillite » (Macron, 16 mars)

Il ne manque pas d’air le Président, car sur cette annonce il savait parfaitement comme ex-banquier ce qui allait se passer. C’était lors de son intervention du 16 mars (« nous sommes en guerre », retranscription intégrale ici) : « Pour la vie économique, pour ce qui concerne la France, aucune entreprise, quelle que soit sa taille, ne sera livrée au risque de faillite ». Comment pouvait-il s’engager ainsi devant 35 millions de téléspectateurs, une audience « digne d’une finale de coupe du monde » ? Mais décidément, il ose tout. En paroles.

Certains ont pu y croire. Cela n’a pas duré longtemps. Les PME, TPE et indépendants en difficulté ont rapidement cherché des aides, crédits et autres moyens financiers pour éviter de déposer le bilan quelques semaines ou quelques mois plus tard. Beaucoup, en particulier les plus petites, se sont alors aperçues que les banques (et certaines plus que d’autres) refusaient de leur accorder des crédits, que c’était bien pire avec les assureurs, et que les aides directes étaient très insuffisantes pour franchir un cap de plusieurs mois, pouvant aller jusqu’à la fin de l’été pour certains secteurs en arrêt total depuis mars, voire plus tard pour celui des spectacles.

Lire la suite
_____________________
_____________________

11:15 Publié dans Analyses | Tags : gadrey | Lien permanent

29/04/2020

Novethic - Coronavirus : si nous ne préservons pas la biodiversité, les crises sanitaires vont se multiplier

La destruction des habitats naturels est à l'origine de la pandémie de coronavirus qui frappe actuellement le monde entier. Les humains n'ont eu de cesse de s'installer dans des zones toujours plus reculées, mettant à mal les écosystèmes naturels indispensables à notre survie. En détruisant la biodiversité, ils ont ainsi détruit les barrières qui nous protégeaient jusqu'alors de virus dangereux.

Le coronavirus serait parti d’un marché aux animaux sauvages de la ville de Wuhan, en Chine, épicentre de l'épidémie, obligeant Pékin à fermer quelque 20 000 fermes et à interdire temporairement le commerce et la consommation d’animaux sauvages. D’après les recherches les plus récentes, le Covid-19 pourrait avoir pour réservoir animal la chauve-souris, comme c’était déjà le cas pour le SRAS en 2003. Mais on ne connaît pas encore avec certitude l'animal intermédiaire qui aurait permis la transmission à l’homme.

Lire la suite
____________________
____________________

11:36 Publié dans Analyses | Tags : jean-françois guégan, covid | Lien permanent

28/04/2020

Telos - COVID-19, le premier ennemi déclaré de la génération inoxydable, Monique Dagnaud

24 avril 2020
Emmanuel Macron, sans doute sous l’influence du comité scientifique consultatif, a cru bon d’annoncer le prolongement du confinement des plus âgés au-delà du 11 mai : avant de réaliser sa bévue et de retirer prestement sa proposition, suite à la houle de protestations émises par les membres de la génération inoxydable – d’Axel Kahn à Daniel Cohn-Bendit, de Pascal Bruckner à Alain Minc. Comment imposer une discrimination d’âge à une génération qui impulsa le mouvement de rupture contre les discriminations de tous ordres ? Comment retirer de la liberté à une classe d’âge qui fit de ce principe une boussole ? L’argument est implacable.
#Covid #MoniqueDagnaud
Lire la suite
_______________
_______________

20:50 Publié dans Analyses | Tags : covid, monique dagnaud | Lien permanent

Basta - Des centaines de millions de travailleurs pourraient sombrer dans une profonde pauvreté

L’Organisation internationale du travail appelle à des mesures politiques au niveau mondial. La Confédération syndicale internationale demande la création d’un fonds mondial de protection sociale universelle pour les pays les plus pauvres.

En France, 5,8 millions de salariés sont au chômage partiel pour cause d’épidémie de coronavirus, a annoncé la ministre du Travail le 7 avril [1]. L’Organisation internationale du travail a de son côté décompté que les mesures de confinement total ou partiel touchent actuellement près de 2,7 milliards de travailleurs à travers le monde, soit environ 80 % de la population active de la planète [2].

Lire la suite
_________________
_________________

14:32 Publié dans Analyses | Tags : chomage, oit | Lien permanent

Libé - Et le virus réinventa la goguette Par Daniel Schneidermann

Les salles de spectacles sont fermées mais une parodie de «Vesoul» a fait plusieurs millions de vues sur Internet. Car la vie a toujours des choses à dire. Même sous contrainte, surtout sous contrainte. Samizdats des pays totalitaires, graffiti des cachots ou vidéos sur YouTube.

De tous côtés, en l’espace de quelques heures, la France confinée s’est likée, retweetée, forwardé une vidéo des Goguettes, un groupe de jeunes chansonniers qui poste sur YouTube des parodies de standards de la variété française. La chanson s’appelle T’as voulu voir le salon, sur l’air du Vesoul de Jacques Brel. En trois minutes, elle nous promène de la chambre au placard, de la fenêtre aux chiottes, d’un appartement confiné. Et le balcon ? «J’ai voulu voir le balcon /On n’avait pas de balcon /Ouais, c’est con.»

#Goguette #Covid #Schneidermann

Lire la suite
__________________
__________________

09:23 Publié dans Analyses | Tags : schneidermann, goguette, covid | Lien permanent

27/04/2020

Egora - "Gestion de crise : comme si rien n'existait"

11:15 Publié dans Analyses | Tags : borraz, covid | Lien permanent