Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/02/2017

Le Monde - A l’aube de la présidentielle, la situation du PS est « délicate », juge Vallaud-Belkacem

« Il n’y a pas le soutien évident de tout le parti », déplore la ministre de l’éducation dans un entretien au « Parisien dimanche ».

A l’aube de l’élection présidentielle, la situation du Parti socialiste est délicate. Peut-être pire qu’en 2007. Tel est le constat que dresse la ministre de l’éducation, Najat Vallaud-Belkacem, dans un entretien au Parisien dimanche, du 26 février.
 
Lire la suite
____________________
____________________

Observatoire des inégalités - Les classes sociales, un outil indispensable pour comprendre les inégalités

21 février 2017 - Les inégalités se creusent, et pourtant on oublie de plus en plus souvent la question des classes sociales. Celle-ci est pourtant indispensable si l’on veut comprendre les formes de dominations de notre société. Une analyse du sociologue François Dubet, extraite de la Revue Française de Socio-Economie.


Nous sommes dans une situation paradoxale : les inégalités sociales se creusent, le capitalisme n’a jamais semblé aussi puissant, la conscience des inégalités est des plus vives… et, pourtant, les représentations de la vie sociale en termes de classes sociales semblent décliner. Le phénomène le plus marquant est sans doute l’émergence dans l’espace public, dans les représentations et les mouvements sociaux, de clivages sociaux qui, jusque-là, semblaient invisibles ou naturels, « écrasés » par les inégalités et les rapports de classes.

Lire la suite
___________________
___________________

09:00 Publié dans Article du jour | Tags : dubet, inegalite, classe sociale | Lien permanent

L'actualité des socialistes du 17 au 23 février (revue de presse hebdomadaire)

A LA UNE

France Info - Election présidentielle : ce que contient l'accord conclu entre Yannick Jadot et Benoît Hamon

Invité de France 2 jeudi soir, l'écologiste a annoncé qu'il retirait sa candidature à l'élection présidentielle, au profit du socialiste Benoît Hamon.

Libé - Jadot rallie Hamon et c’est enfin la petite union de la gauche

EE-LV devrait approuver d'ici la fin du week-end le retrait de son candidat en faveur du socialiste, annoncé ce jeudi soir. En échange, les projets de Notre-Dame-des-Landes et de Bure seraient enterrés et une quarantaine de circonscriptions dévolues aux écologistes.

PORTRAIT

Le Monde - Julia Cagé, Madame économie de Benoît Hamon

La jeune économiste s’engage pour l’élection présidentielle, avec Agathe, sa sœur jumelle, et Thomas Piketty, son mari, aux côtés du candidat socialiste.

Julia Cagé, 33 ans, partage avec sa sœur jumelle, Agathe Cagé, une enfance marseillaise et une admission simultanée à l’École normale supérieure, temple des élites intellectuelles à la française. Agathe, énarque, a conseillé la ministre de l’éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem. Julia, elle, est enseignante-chercheuse à Sciences Po après avoir obtenu son doctorat à Harvard. Elle a épousé l’économiste vedette Thomas Piketty en 2014
 
DEMOCRATIE
 
 
Ce professeur de Stanford expérimente une méthode de sondages délibératifs : il sélectionne des centaines de personnes représentatives de la population pour débattre de la gestion du surplus de neige au Japon ou de l’adhésion du Danemark à la zone euro. Et ainsi être au plus près de la parole citoyenne.

INTERNATIONAL

Le Vent se lève - Que retenir de Vistalegre II, le congrès de Podemos ?

Ce week-end avait lieu à Madrid le très attendu Vistalegre II, le deuxième congrès de Podemos. Les résultats du vote des inscrits ont renforcé le leadership de Pablo Iglesias sur l’organisation, au détriment de son numéro 2 Iñigo Errejón. Cet article revient sur cet événement fondamental dans l’histoire du jeune parti, le contexte dans lequel il s’est tenu et les enjeux qu’il dessine pour les années à venir.

L'Humanité - Équateur. La révolution citoyenne, ou la « décennie gagnée »

Les Équatoriens élisent ce dimanche leurs président et députés. Lenin Moreno, aspirant aux plus hautes fonctions de l’État, entend approfondir les politiques d’inclusion sociale et avancées économiques de son prédécesseur, Rafael Correa.

ESPOIR

Libé - Aux intellectuels démissionnaires et désabusés, Par Marc Crépon, Directeur du département de philosophie de l’ENS Paris

Pour certains prophètes de malheur, les totalitarismes du XXe siècle et la situation actuelle interdiraient tout espoir de progrès moral et politique. Oui, la marche de l’histoire est chaotique, mais ça n’est pas une raison pour abandonner le combat de la pensée et l’action.

EN CAMPAGNE

Libé - Hamon, la campagne en flottant

L'accord avec les écologistes en poche, le candidat socialiste veut désormais renouer avec ce qui avait fait sa force dans la primaire à gauche : le «contre-pied».

Dimanche 29 janvier. Benoît Hamon est au cinquième étage de la Maison de Mutualité, à Paris. Son monde l’entoure. L’ambiance des grands soirs : champagne et accolades. Le socialiste vient de rafler la primaire de la Belle Alliance populaire. Le tout après une campagne à la va-vite. Des jeunes, des salles bondées à travers le pays… Le député des Yvelines a réussi en quelques semaines à créer un mouvement autour de sa candidature. Un scénario imprévu.

Ouest-France - Hamon accepte de rencontrer Mélenchon... et les autres à gauche

Le candidat PS à la présidentielle Benoît Hamon a répondu ce vendredi favorablement à la demande de rencontre « dimanche ou lundi » formulée par Jean-Luc Mélenchon. Il propose d'y d'y associer son allié écologiste Yannick Jadot, et les communistes alliés du candidat de La France insoumise.

Libé - Chez Hamon et Mélenchon, des entourages si proches, si loin

Les entourages des deux candidats à la présidentielle ont très longtemps milité ensemble au PS et se pratiquent depuis des années. Une clé de compréhension des relations compliquées entre le socialiste et le représentant de la «France insoumise».

 
Le candidat d’Europe Ecologie-Les Verts a salué l’« accord formidable » passé avec le candidat socialiste. Lequel sera soumis au vote des militants EELV.
Le candidat à la présidentielle d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV), Yannick Jadot, a annoncé jeudi 23 février au journal télévisé de France 2 qu’il retirait sa candidature à la présidentielle au profit de celle du socialiste Benoît Hamon, avec lequel il a passé « un accord formidable ».

Boursier - Hamon face aux crispations d'une gauche déboussolée par Elizabeth Pineau

PARIS (Reuters) - En engageant un dialogue avec les Verts et les communistes sans chercher à séduire les tenants de la ligne social-démocrate du PS, Benoît Hamon campe sur un cap "à gauche toute" dans l'espoir de ramener à lui des électeurs pour l'heure déboussolés.

Europe 1 - Hamon souhaite des législatives anticipées au cours de son quinquennat

Le candidat socialiste, qui plaide pour l'écriture d'une nouvelle Constitution avant la fin du quinquennat, souhaite que des élections législatives suivent "immédiatement" sa mise en oeuvre. 

Benoît Hamon, candidat socialiste à l'élection présidentielle, a plaidé vendredi pour qu'une VIe République soit "mise en oeuvre avant la fin du quinquennat" s'il est élu, provoquant ainsi "de nouvelles élections" législatives.

Le Monde - Benoît Hamon enclenche le mode participatif avec le lancement de son conseil citoyen

Alors que le candidat du PS à la présidentielle s’est prêté à un exercice de questions-réponses lors d’une réunion publique à Blois, mardi, l’appel à candidatures pour son conseil citoyen a été ouvert.

Impliquer les électeurs dans sa campagne, telle est la volonté répétée de Benoît Hamon. Il l’a concrétisé en inaugurant un long exercice de questions-réponses lors d’une réunion publique à Blois mardi 21 février, à l’ouverture des inscriptions pour son « conseil citoyen ».
 

Pour son premier «Agora live», meeting en forme de questions-réponses avec intervenants tirés au sort, le candidat PS à la présidentielle en a profité pour recaler sa position sur la loi Travail et donné rendez-vous à Mélenchon au 1er tour de la présidentielle.

MACRON

Alternatives Economiques - Présidentielle : Le contre-sens d’Emmanuel Macron

Le 24 février, Emmanuel Macron a rendu public le cadrage macroéconomique de son programme présidentiel à l’occasion d’un entretien à notre confrère Les Echos. Il y annonce en particulier vouloir baisser les dépenses publiques de 60 milliards d’euros par an en cinq ans par rapport à la trajectoire tendancielle de ces dépenses. Cela représente un nouveau recul de l’ordre de 3 points de PIB après celui du même ordre déjà intervenu sous le quinquennat de François Hollande (sous l’inspiration d’Emmanuel Macron) dans le cadre du Pacte de responsabilité. A supposer que ces coupes soient réalisées progressivement chaque année (12 milliards la première année, 24 la seconde... 60 la cinquième), cela représente une baisse cumulée de 180 milliards d’euros des dépenses publiques sur l’ensemble d’un quinquennat.

Le Monde - Des économistes jugent l’équilibre du projet d’Emmanuel Macron

Ils l’attendaient avec impatience, après des semaines de mesures égrenées et de propositions lancées. Certains économistes reconnaissent pour la plupart des qualités de forme au cadrage budgétaire du programme d’Emmanuel Macron : « C’est un travail rigoureux, habile », apprécie Mathieu Plane, économiste à l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), et cheville ouvrière du cadrage économique d’Arnaud Montebourg lors de la primaire à gauche, en janvier. « [M. Macron] réfléchit à une réallocation des ressources avec à la fois une hausse de l’investissement public et une réduction des dépenses. Cela donne un rôle actif à l’Etat. Il n’y a pas cette idée que la sphère publique est uniquement une contrainte pour l’économie », souligne Philippe Waechter, directeur de la recherche économique chez Natixis AM.

Slate, Eric Dupin - Les quatre malentendus que recouvre le succès d'Emmanuel Macron

Le favori des sondages est auréolé d'une image trop belle pour être vraie. Il serait, à la fois, le candidat de la société, de la nouveauté, de la vision et de l'empathie. A y regarder d'un peu plus près, le tableau est pourtant bien différent.

À un peu plus de deux mois du premier tour, Emmanuel Macron apparaît comme le favori de l'élection présidentielle, si l'on en croit les sondages. Un peu comme Alain Juppé et Manuel Valls faisaient figure de futurs vainqueurs de la primaire de leur camps respectifs pendant la campagne.

Jean Gadrey - Les bulles des sondages, le trappeur, l’indien et Macron

On doit à l’ami Frédéric Lordon, au cours d’une conférence-débat récente à HEC (intégrale ici), une intéressante formule à propos de la « bulle » d’opinions favorables dont bénéficie pour l’instant Emmanuel Macron, personnage comparé à une « tomate hydroponique élevée totalement hors sol… une bouffonnerie sondagière-médiatique ». La question se pose toutefois, cher Frédéric, de savoir si cette bulle, car c’en est bien une, éclatera avant ou après les élections, ce qui peut changer bien des choses.

REVENU UNIVERSEL

BFMTV - Piketty affirme pouvoir "mettre en place" le revenu universel en France

Thomas Piketty, économiste et soutien du candidat socialiste Benoît Hamon, était l'invité ce dimanche de BFM Politique. Il est revenu sur son projet de création d'un "parlement de la zone euro" et s'est exprimé sur le coût du revenu universel.

POLICE

La Croix - Entre la police et la population, une confiance à construire

Dans une large étude publiée sous le titre « De la police en démocratie », le sociologue Sebastian Roché revient sur les relations entre la police et la population en France, qui manifestent un manque de confiance et une crise de légitimité.

« Explorer la confiance et la légitimité qu’inspire la police » : tel est l’enjeu du livre de Sebastian Roché, sociologue spécialiste de la police, intitulé « De la police en démocratie » (1). Cette étude très riche évalue ces deux notions dans le temps et par rapport à nos voisins européens.

Le Monde, Les décodeurs - Contrôles d’identité : les jeunes 7 fois plus contrôlés que le reste de la population

Selon une étude réalisée par le Défenseur des droits, 80 % des jeunes se disant noirs ou arabes ont été contrôlés lors des cinq dernières années.

« Nous ne sommes pas en face d’un fait divers, nous ne sommes pas en face d’une affaire judiciaire, c’est un fait de société » : le Défenseur des droits, Jacques Toubon, a réagi lundi 13 février à l’affaire d’Aulnay-sous-Bois, dont il a été saisi dès le 3 février.
 
SILICONISATION
 
 
Grâce aux développements sans cesse accélérés de l'intelligence artificielle, les Gafa sont à l'origine d'une marchandisation de la vie et du dessaisissement de la décision humaine, affirme le philosophe Éric Sadin, auteur d'un essai au vitriol contre la Silicon Valley et son rêve transhumaniste : « La silicolonisation du monde ». Propos recueillis par Ivan Best et Sylvain Rolland
 
INTERNET
 
 
Pour le professeur de droit à Harvard et penseur du net, il y a urgence à reconstruire des espaces communs de discussion.
 
C'est avec une certaine inquiétude que Lawrence Lessig observe comment Internet est à la fois un outil fantastique et ce qui a renforcé la crise démocratique. Professeur de droit à Harvard, constitutionnaliste réputé, Lawrence Lessig est l'un des premiers penseurs du web. Dès les années 1990, il a réfléchi aux liens entre Internet et la démocratie. C'est à lui que l'on doit les licences "creative commons" (pour la mise à disposition d'oeuvres en ligne). Et la publication, en 2000, d'un texte devenu classique de la littérature numérique "Code is law" [“le code, c’est la loi"]. Il y expliquait qu'avec la numérisation de nos sociétés, le programme informatique était amené à faire loi. 16 ans, plus tard les algorithmes sont partout dans nos vies.
 
 

25/02/2017

Fondation Jean Jaurès - Quand la Méditerranée nous submerge : entretien avec Jean Viard

Des femmes, des enfants, des familles entières se noient tous les jours en Méditerranée, qui devient le plus grand cimetière marin de la planète. Des jeunes élevés dans nos quartiers nous tirent dessus, ou partent faire la guerre en Syrie et en Irak, en Libye avec Daesh. Ici, les peurs montent – l’extrême droite progresse – et poussent au populisme jusqu’à Londres, Moscou et Washington. La Fondation Jean-Jaurès a reçu le sociologue Jean Viard pour un entretien autour de son dernier livre, Quand la Méditerranée nous submerge (L’Aube, 2017), dans lequel il montre l’interdépendance de l’ensemble de ces sujets, et propose de mener une politique volontariste en direction de la Méditerranée.

20:40 Publié dans Vidéo | Tags : fondation jean jaures, jean viard | Lien permanent

Le temps du pouvoir et de l’Etat : quelles politiques culturelles socialistes ?

Retrouvez la quatrième table ronde du colloque « Socialisme et culture » co-organisé par la Fondation Jean-Jaurès et la Fondation européenne d’études progressistes, en partenariat avec la Société d’études jaurésiennes et l’Université d’Avignon, sur le thème « Le temps du pouvoir et de l’Etat : quelles politiques culturelles socialistes ? ». Les intervenants étaient Jean-Louis Fabiani, EHESS-CESPRA, Laurent Martin, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3, Guy Saez, Institut d’études politiques, Grenoble, Bernard Faivre d’Arcier, ancien directeur du Festival d’Avignon.

18:21 Publié dans Vidéo | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

France Info - "Faut pas rêver, ça n'aura pas lieu" : Mélenchon écarte à nouveau une alliance avec Hamon

Au lendemain de sa prestation sur le plateau de L'Emission politique de France 2, Jean-Luc Mélenchon ne se souvient pas avoir parlé de rapprochement avec le candidat socialiste, Benoît Hamon. "J'ai dit ça hier soir ? Je ne m'en rappelle pas !", a assuré, vendredi 24 février, le candidat de la France insoumise. Jeudi soir, il a déclaré ne fermer "aucune porte" et être "ouvert à la discussion" sur une candidature unique avec Benoît Hamon.

Lire la suite
____________________
____________________

Socialisme et culture : face à la culture de masse

Retrouvez la troisième table ronde du colloque « Socialisme et culture » co-organisé par la Fondation Jean-Jaurès et la Fondation européenne d’études progressistes, en partenariat avec la Société d’études jaurésiennes et l’Université d’Avignon, sur le thème « Face à la culture de masse ». Les intervenants étaient Marion Fontaine, IUF-Université d’Avignon-Centre Norbert Elias, Laurent Besse, Université François Rabelais, Tours, Fabien Conord, Université Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand, Emmanuel Pedler, Université d’Avignon-Centre Norbert Elias.

16:23 Publié dans Vidéo | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

Fondation Jean Jaurès - L’innovation, phénomène économique, outil de développement ou paradigme politique ?

Retrouvez la première table ronde du colloque « Co-production publique-privée, quelles innovations dans les territoires ? » organisé par la Fondation Jean-Jaurès le 18 janvier 2017. Les intervenants étaient Stéphane Vincent, directeur de la 27e Région, et Emmanuel Dupont, du Commissariat général à l’égalité des territoires. Des échanges animés par Nicolas Bouillant, directeur de l’Observatoire de l’innovation locale de la Fondation Jean-Jaurès.

15:04 Publié dans Vidéo | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

Fondation Jean Jaurès - Socialisme et culture : Socialisme, temps et culture

14:14 Publié dans Vidéo | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

Libé- Hamon, la campagne en flottant

L'accord avec les écologistes en poche, le candidat socialiste veut désormais renouer avec ce qui avait fait sa force dans la primaire à gauche : le «contre-pied».

Dimanche 29 janvier. Benoît Hamon est au cinquième étage de la Maison de Mutualité, à Paris. Son monde l’entoure. L’ambiance des grands soirs : champagne et accolades. Le socialiste vient de rafler la primaire de la Belle Alliance populaire. Le tout après une campagne à la va-vite. Des jeunes, des salles bondées à travers le pays… Le député des Yvelines a réussi en quelques semaines à créer un mouvement autour de sa candidature. Un scénario imprévu.

Lire la suite
___________________
___________________