Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/06/2018

Colombie : analyse du premier tour de l’élection présidentielle (27 mai 2018)

L’Observatoire de l’Amérique latine de la Fondation Jean-Jaurès a reçu Juan Carlos Ruiz Vasquez, professeur de science politique à l’Universidad del Rosario de Bogota. L’universitaire analyse les résultats du premier tour de l’élection présidentielle colombienne, qui s’est tenu le 27 mai 2018, où, pour la première fois, les deux grands partis colombiens – conservateur et libéral – seront absents du second tour et où, encore pour la première fois, un candidat de gauche participera au duel final d’une élection présidentielle.

Cet entretien vidéo a été réalisé avant le second tour et l’élection à la présidence du candidat de droite, Ivan Duque.

18:00 Publié dans Vidéo | Tags : fondation jean jaures, colombie | Lien permanent

Le Vent se lève - « Le concept de “peuple” peut être utile pour radicaliser la démocratie » – Entretien avec Javier Franzé

Javier Franzé est docteur en science politique et professeur à l’Université Complutense de Madrid où il enseigne l’histoire de la pensée politique européenne et latino-américaine. Au cours de cet entretien, il revient sur le concept de “populisme”, tel que théorisé par Ernesto Laclau, qu’il explicite (notamment à travers l’exemple du péronisme) tout en lui adressant des critiques (en particulier sur l’équation de Laclau qui consiste à envisager le populisme comme “l’activité politique par excellence” et l’institutionnalisme comme la “mort de la politique”). Cet entretien permet de s’éloigner de la vision dominante selon laquelle le populisme serait une pathologie de nos démocraties et permet de comprendre plus en profondeur la complexité et les ressorts de ce phénomène trop souvent caricaturé.

Lire la suite
_________________
_________________

15:30 Publié dans Analyses | Tags : javier franzé, populisme | Lien permanent

Fondation Jean Jaurès (Jérôme Fourquet, Sylvain Manternach) Un an après : retour sur la « remontada picarde » de François Ruffin aux législatives de juin 2017 (13/06/2018)

Par-delà l’espace politique et médiatique que François Ruffin a su occuper, les conditions de son élection en juin dernier dans une circonscription où le Front national est très ancré et où il était largement devancé au premier tour méritaient une analyse approfondie. Un an après le scrutin, Jérôme Fourquet et Sylvain Manternach opèrent un retour sur les ressorts de ce succès électoral assez inattendu.

Auteur du film remarqué Merci patron !, inspirateur, avec d’autres, du mouvement Nuit debout et rédacteur en chef du magazine Fakir, François Ruffin avait déjà acquis une certaine visibilité dans la gauche radicale et contestataire ces dernières années. Son élection il y a un an comme député de la première circonscription de la Somme lui a permis d’accéder à l’Hémicycle, au sein duquel il s’est livré depuis à différents coups d’éclat médiatiques. 

Alors que la recomposition politique provoquée par la dernière élection présidentielle se poursuit, la mouvance des Insoumis apparaît aujourd’hui comme l’un des principaux foyers d’opposition au pouvoir. Et si le leadership de Jean-Luc Mélenchon n’est pas contesté au sein de ce courant, François Ruffin fait entendre une musique singulière et constitue désormais une figure politique de premier plan capable d’impulser des initiatives nationales d’ampleur comme lors de la manifestation intitulée « La fête à Macron », ayant rassemblé, avec le concours des troupes de La France insoumise, plusieurs dizaines des milliers de manifestants dans les rues de Paris le 5 mai dernier. 

Lire la suite
____________________
____________________

Fondation Jean Jaurès - Réception et usages politiques de Marx depuis le XIXe siècle

À l’occasion du bicentenaire de la naissance de Karl Marx, la Fondation Jean-Jaurès et la Fondation Friedrich-Ebert proposent une rencontre franco-allemande à Paris pour (re)découvrir Marx et s’interroger sur sa postérité. La première table-ronde, portant sur la réception et les usages politiques de Marx depuis le XIXe siècle, est introduite et animée par Jean-Numa Ducange, maître de conférences, université de Rouen, et réunit : - Thomas Meyer, professeur émérite en sciences politique à l’Université technique de Dortmund, vice-président de la commission des valeurs fondamentales du SPD, - Mathieu Fulla, chercheur permanent, Sciences Po Paris, - Elisa Marcobelli, post-doctorante, université de Rouen, - Pierre Bauby, docteur en sciences politiques.

12:51 Publié dans Vidéo | Tags : fondation jean jaures, marx | Lien permanent

Le vent se lève - La Turquie à l’heure du renouveau politique et de la contestation électorale

Le 24 juin 2018 restera sans doute un jour historique pour la Turquie. Les citoyens turcs sont convoqués à un double scrutin, pour des élections à la fois présidentielles et législatives. Alors que ces élections se déroulent un an et demi avant leur date officielle, anticipées par le président en exercice, Recep Tahip Erdoğan, elles promettent bien des surprises. Retour sur un climat politique en pleine effervescence, marqué à la fois par l’espoir d’un renouveau électoral, ainsi que par les contradictions d’un état autoritaire qui n’a pas dit son dernier mot.


Des élections anticipées aménagées au gré de manipulations constitutionnelles et de stratégies politiques

Le 18 avril, Erdoğan avait annoncé l’anticipation de ces élections, entérinée le 20 avril par la Grande Assemblée nationale, au sein de laquelle son parti détient la majorité des sièges. Les motivations sont avant tout d’ordre constitutionnel : il s’agit d’appliquer au plus vite la réforme de la Constitution votée à une courte majorité lors du référendum entaché de soupçons de fraudes d’avril 2017.

Lire la suite
__________________
__________________

12:48 | Tags : erdogan, turquie | Lien permanent

Fondation Jean Jaurès - Édouard Vaillant, l’invention de la gauche

Gilles Candar, président de la Société d’études jaurésiennes, publie une biographie d’Édouard Vaillant (1840-1915), personnage central du socialisme français, intitulée "Édouard Vaillant, l’invention de la gauche" (Armand Colin, mai 2018). Il revient dans cet entretien mené par Jean-Numa Ducange, maître de conférences à l’université de Rouen, sur le parcours de celui qui fut un des principaux organisateurs de la Commune de Paris (1871). Ensuite, associant l’héritage blanquiste au marxisme, il développe une stratégie d’action totale, à la fois révolutionnaire et réformiste. Il dessine avec Jaurès et Guesde bien des caractéristiques du socialisme républicain français.

10:30 Publié dans Histoire, Vidéo | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent