Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/06/2018

OFCE - Mesurer l’épargne de précaution liée au risque de chômage

La question du partage du revenu disponible entre épargne et consommation est l’un des arbitrages qui s’opère à l’échelle des ménages et qui a des implications directes au niveau agrégé. Par exemple, si la propension à épargner est plus forte chez les ménages riches, une politique de relance par la consommation sera plus efficace si elle cible les bas revenus. La question de la progressivité de l’impôt sur le revenu constitue un autre exemple : si le taux d’épargne augmente avec le revenu, accroître la progressivité de l’impôt sur le revenu va avoir un effet plus que proportionnel sur la baisse de l’épargne nationale, avec des conséquences sur l’investissement. D’autres questions comme celle des dispositifs fiscaux visant à favoriser l’épargne (assurance-vie, livret A) ou la question de l’assiette pertinente en matière de fiscalité (travail versus consommation, revenu versus patrimoine) dépendent de cet arbitrage. La mesure de l’épargne de précaution est indispensable, notamment pour comprendre les implications de la hausse du chômage lors d’un choc comme lors de la crise de 2008. Ainsi, si la hausse du chômage touche indifféremment tous les ménages, et si les ménages riches ont un motif de précaution plus fort que les autres, alors la récession sera plus violente.

Lire la suite
____________________
_____________________

22:30 Publié dans Analyses | Tags : ofce | Lien permanent

Observatoire des inégalités - Pour réduire la pauvreté, la croissance ne suffit pas

Réduire la pauvreté, c’est possible. Il faut pour cela réduire le temps de travail et mettre en place des politiques structurelles (formation, accueil de la petite enfance, etc.). Le point de vue de Denis Clerc, économiste, fondateur d’Alternatives économiques.

Dans une période de grogne collective, la voix de ceux qui en ont une couvre un peu trop la détresse des inorganisés, des exclus, des méprisés, des oubliés que sont les personnes en situation de pauvreté. « Pas grave  », diront certains : « la croissance est de retour, donc les créations d’emplois, donc moins de pauvreté ». Quand la marée monte, tous les bateaux montent avec elle, les barques comme les yachts, disent les économistes qui croient aux bienfaits de la croissance.

Lire la suite
_________________
_________________

20:50 Publié dans Analyses | Tags : denis clerc, pauvrete | Lien permanent

"La loi sur l'interdiction des portables à l'école a la vertu de mettre les choses sur la table"

17:45 | Lien permanent

France Culture - "Les héros de notre temps, c'est Mark Zuckerberg et Stéphane Bern"

14:30 Publié dans Point de vue, Vidéo | Tags : regis debray | Lien permanent

PS : "je regrette que nous soyons insuffisamment audibles et combatifs" déclare Maurel

11:50 Publié dans Vidéo | Tags : maurel, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

Le Figaro - Européennes : Olivier Faure exclut d'être tête de liste du PS

Le premier secrétaire du Parti socialiste répond à ses camarades qui le poussent à être candidat tête de liste aux prochaines élections européennes. Une bonne fois pour toutes, il dit «niet».

Non c'est non. Olivier Faure ne sera pas candidat tête de liste du Parti socialiste aux élections européennes de 2019. «C'est exclu», confie mercredi le nouveau premier secrétaire du PS à quelques journalistes, dont Le Figaro. Alors que plusieurs socialistes, conscients de la difficulté du parti à trouver le candidat idéal, le poussent à se dévouer, il tient à répondre fermement à leur sollicitation.

Lire la suite
__________________
__________________

Jean Gadrey - Martine Aubry, maire social-bétonneuse d’une ville qui sature ?

J’ai longtemps défendu contre ses détracteurs la Ministre Martine Aubry qui, au sein du gouvernement Jospin, avait été à l’origine des quatre mesures les plus à gauche de cette période (et depuis cette période…) : les emplois jeunes, les 35 heures, l’APA et la CMU. S’y ajoute une bonne loi de « lutte contre les exclusions » (1998).

Je n’oublie pas cela, mais ce qui se passe à Lille depuis quelques années sur le plan de l’occupation de l’espace et de l’urbanisme me reste en travers de la gorge, tant le déséquilibre est grand entre d’un côté le verdissement réel mais modeste de certains projets et, de l’autre, le béton qu’on coule tous azimuts, pendant qu’on communique à grands frais sur une excellence verte chimérique. Cela dans une ville qui est toujours l’une des pires de France selon le critère de ses espaces verts et « respirables ». Or les choses vont encore empirer avec ce qui se prépare.

Lire la suite
___________________
___________________

08:30 Publié dans Article du jour | Tags : gadrey, aubry | Lien permanent