Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/11/2017

Terra Nova - Gouverner l’assurance-chômage : entre étatisation et tripartisme de façade, quel chemin de réforme ?

Ce rapport propose une évolution de la gouvernance de l'assurance chômage cohérente avec la volonté actuelle de réviser la place du « paritarisme de gestion » dans son organisation. Après avoir souligné les limites, mais aussi les réussites de cette organisation, ses auteurs écartent la piste d'une simple étatisation et envisagent deux chemins de réforme.

Synthèse

Le présent rapport propose une évolution de la gouvernance de l'assurance chômage cohérente avec la volonté du chef de l'État de réviser la place du « paritarisme de gestion » dans son organisation. Après avoir souligné les limites, mais aussi les réussites de cette organisation, nous écartons la piste d'une simple étatisation et nous envisageons deux chemins de réforme. Le premier consiste à maintenir le rôle des partenaires sociaux dans la définition des règles de l’assurance-chômage, mais en complétant le système actuel de l’agrément par un cadrage préalable par le gouvernement. Celui-ci pourrait ainsi définir les objectifs ou les grands principes qui devraient, selon lui, guider la convention et poser le cadre financier de la négociation, avec l’appui d’un comité d’experts. 

Lire la suite
____________________
____________________

22:30 Publié dans Analyses | Tags : assurence chomage | Lien permanent

Un peu d'histoire : Creys-Malville : manifestation (INA, 1977)

Manifestation antinucléaire très violente à Creys-Malville (Isère) et affrontement entre des militants écologistes et les CRS : un mort parmi les manifestants et de nombreux blessés, dont certains graves, de part et d'autre. Commentaire sur images factuelles et interview Michel BONHOMME (militant antinucléaire).

20:45 Publié dans Histoire, Vidéo | Tags : creys-malville, anti-nucleaire | Lien permanent

Un taux de chômage de 7% est-il vraiment possible en France ?

Selon la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, l'objectif de 7% de chômeurs à la fin du quinquennat serait "raisonnable". Est-ce vraiment tenable ? Les points de vue d'Eric Heyer, directeur du département Analyse et Prévision de l'OFCE et Philippe Manière, président de Footprint Consultants. Ecorama du 27 octobre présenté par David Jacquot sur boursorama.com

17:05 Publié dans Débat | Tags : eric heyer, ofce, chomage | Lien permanent

Le président des ruches - La chanson de Frédéric Fromet

16:58 Publié dans Humour, Vidéo | Tags : fromet | Lien permanent

Monsieur le Premier ministre, pardon, de vous le dire ... - Le Billet de Sophia Aram

11:41 Publié dans Humour | Tags : sophia aram | Lien permanent

Best of Territoires d'infos - Invitée : Marie-Noelle Lienemann (17/11/2017)

Observatoire des inégalités - La pauvreté ne frappe pas au hasard les catégories sociales

8,2 % des ouvriers et 10,7 % des employés sont pauvres, contre 1,8 % des cadres supérieurs. 60 % des pauvres sont ouvriers ou employés. La pauvreté ne frappe pas au hasard les milieux sociaux.

Dans les ménages dont la personne de référence est active [1], le taux de pauvreté est de 8,2 % chez les ouvriers, 10,7 % chez les employés, contre 1,8 % chez les cadres supérieurs (selon l’Insee, au seuil à 50 % du niveau de vie médian). Ces moyennes masquent des écarts encore plus grands quand on observe les données détaillées : le taux de pauvreté des ouvriers et employés qualifiés est de l’ordre de 6 %, mais il atteint 25 % chez les personnels de services aux particuliers (femmes de ménage notamment).

Lire la suite
_________________
_________________

Le Parti socialiste condamne avec la plus grande fermeté le photomontage utilisé par Gérard Filoche et engage sa procédure d’exclusion

Dans la soirée d’hier, Gérard Filoche, membre du Bureau national du Parti socialiste, a mis en ligne sur son compte Twitter un photomontage mettant en scène le président de la République, Emmanuel Macron, ainsi que d’autres personnalités, dans une imagerie indiscutablement antisémite et reprenant certaines références visuelles du régime nazi.

Le Parti socialiste condamne avec la plus grande fermeté ce tweet, insupportable, inexcusable et inacceptable. Il porte atteinte aux valeurs mêmes du socialisme, ainsi qu’à l’engagement de chaque jour et à l’action de terrain de ses militants contre le racisme et l’antisémitisme. Il constitue à ce titre un motif d’exclusion.

C’est pourquoi la direction du Parti socialiste a immédiatement décidé d’engager une procédure d’exclusion.

PS - 1er atelier de la Refondation sur "les nouvelles inégalités"

04:05 Publié dans Vidéo | Tags : ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

Faut-il supprimer les allocations familiales pour les familles les plus aisées ?

Le gouvernement veut lancer une réflexion dans les prochains mois sur l'universalité des allocations familiales. Une suppression des allocations des plus riches pour mieux cibler les aides et ainsi privilégier les familles dans le besoin est-elle souhaitable ? Les points de vue d'Eric Heyer, directeur du département Analyse et Prévision de l'OFCE et de Philippe Manière, président de Footprint Consultants. Ecorama du 13 octobre, présenté par David Jacquot sur boursorama.com