Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2015

Climat, COP 21, Syrie : Laurent Fabius répond à Patrick Cohen


Climat, COP 21, Syrie : Laurent Fabius répond à... par franceinter

23:30 Publié dans Vidéo | Tags : fabius, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

29/11/2015

Jean-Christophe Cambadélis, invité du Grand Jury RTL/ Le Figaro/ LCI (Première partie)


Jean-Christophe Cambadélis, invité du Grand... par rtl-fr

Discours du président de la République lors de la remise du prix de la Fondation Jacques CHIRAC


Discours du président de la République lors de... par elysee

28/11/2015

Conférence du 22 octobre 2015 des Economistes Atterrés : la COP21

Observatoire des inégalités - Echec scolaire et inégalités : l’école française, un plutôt bon élève en Europe

19 novembre 2015 - Les inégalités sociales d’éducation sont marquées en France, mais notre modèle est loin d’être le plus mauvais. Il présente surtout de mauvais résultats en matière de formation professionnelle. Un article extrait du Centre d’observation de la société.


L’école française, royaume des inégalités et du décrochage ? L’Observatoire des inégalités a publié les données de l’enquête Pisa de l’OCDE qui montrent l’influence du milieu social sur les résultats scolaires à l’âge de 15 ans et pour le niveau en mathématiques. Dès l’enfance, des écarts existent.
De nouvelles données, plus complètes, montrent qu’au niveau européen, notre modèle d’éducation et de formation est surtout mal classé en matière de formation professionnelle des adultes [1]. Dans le domaine de l’échec et des inégalités scolaires, la France n’est pas en si mauvaise position [2].

La France est l’un des pays qui comptent le plus de diplômés de l’enseignement supérieur au sein des générations récentes : ils représentent 44 % des 30 à 34 ans (données Eurostat pour 2012), contre 36 % en moyenne européenne, 40 % en Espagne, 32 % en Allemagne et même seulement 28 % en Italie. Parmi les pays les plus peuplés, seul le Royaume-Uni fait mieux avec 47 %. Pourtant, l’Hexagone a longtemps été à la traîne dans ce domaine, du fait d’un développement tardif de l’université, dans les années 1980.

Lire la suite
______________________
______________________

00:05 Publié dans Analyses | Tags : observatoire des inégalités | Lien permanent

27/11/2015

Luc Carnouvas : Élections régionales : "Je préfère perdre une élection dans la dignité"

Laurent Bouvet : petite histoire du drapeau français

François Hollande a invité les Français à pavoiser en hommage aux victimes du vendredi 13 novembre. Laurent Bouvet retrace l'histoire du drapeau tricolore de Valmy à aujourd'hui.

Vendredi, en hommage aux victimes, Hollande invite les Français à «pavoiser» leur domicile. Que cela vous inspire-t-il?

C'est une initiative du président de la République qui s'inscrit pleinement dans le sens de la réaction de l'ensemble du pays - et du chef de l'Etat lui-même - depuis le 13 novembre. Le choc a été tel qu'une telle demande ne paraît pas incongrue alors que le lien habituel des Français à l'affichage des symboles nationaux a toujours été plus problématique qu'il ne l'est dans d'autres pays, comme les Etats-Unis ou le Royaume-Uni par exemple.

Lire la suite
____________________
____________________

12:53 Publié dans Analyses | Tags : laurent bouvet | Lien permanent

Rossignol : «contre le terrorisme, la meilleure arme, c’est d’aller voter»


Rossignol : «contre le terrorisme, la meilleure... par lefigaro

12:49 Publié dans Vidéo | Tags : ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

Déclaration de Jean-Christophe Cambadélis à l'issue de la réunion des têtes de liste PS aux élections régionales, le mardi 24 novembre


Déclaration de Jean-Christophe Cambadélis à l... par PartiSocialiste

Observatoire des inégalités - Pourquoi les enfants d’ouvriers réussissent moins bien à l’école que ceux des cadres ?

19 novembre 2015 - Les enfants des catégories populaires sont-ils moins intelligents ou moins travailleurs ? Pourquoi les écarts de niveau scolaire se creusent-ils entre les enfants de milieux sociaux différents dès l’école primaire ? Les explications de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités. Extrait du Centre d’observation de la société.


Au CP, parmi les enfants d’ouvriers non qualifiés, 15 % figurent parmi les 10 % les plus faibles aux évaluations et 5,7 % parmi le dixième le plus fort, selon les données 2011 du ministère de l’Éducation [1]. Les chiffres sont respectivement de 2,9 % et 19 % pour les enfants de cadres supérieurs. Au CE2, 10 % des enfants d’ouvriers non qualifiés ont déjà redoublé au moins une fois, contre 1,3 % de ceux d’enseignants, toujours selon le ministère de l’Éducation (enfants entrés en sixième en 2011). Comment peut-il exister un écart aussi important dès l’âge de six ans ? Ces nouvelles données appellent des explications.

Lire la suite
____________________
____________________