Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/11/2015

Observatoire des inégalités - Echec scolaire et inégalités : l’école française, un plutôt bon élève en Europe

19 novembre 2015 - Les inégalités sociales d’éducation sont marquées en France, mais notre modèle est loin d’être le plus mauvais. Il présente surtout de mauvais résultats en matière de formation professionnelle. Un article extrait du Centre d’observation de la société.


L’école française, royaume des inégalités et du décrochage ? L’Observatoire des inégalités a publié les données de l’enquête Pisa de l’OCDE qui montrent l’influence du milieu social sur les résultats scolaires à l’âge de 15 ans et pour le niveau en mathématiques. Dès l’enfance, des écarts existent.
De nouvelles données, plus complètes, montrent qu’au niveau européen, notre modèle d’éducation et de formation est surtout mal classé en matière de formation professionnelle des adultes [1]. Dans le domaine de l’échec et des inégalités scolaires, la France n’est pas en si mauvaise position [2].

La France est l’un des pays qui comptent le plus de diplômés de l’enseignement supérieur au sein des générations récentes : ils représentent 44 % des 30 à 34 ans (données Eurostat pour 2012), contre 36 % en moyenne européenne, 40 % en Espagne, 32 % en Allemagne et même seulement 28 % en Italie. Parmi les pays les plus peuplés, seul le Royaume-Uni fait mieux avec 47 %. Pourtant, l’Hexagone a longtemps été à la traîne dans ce domaine, du fait d’un développement tardif de l’université, dans les années 1980.

Lire la suite
______________________
______________________

00:05 Publié dans Analyses | Tags : observatoire des inégalités | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.