Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/02/2018

Un peu d'histoire : Mauroy au salon de l'agriculture (INA, 1983)

20:50 Publié dans Histoire | Tags : mauroy, salon agriculture | Lien permanent

09/12/2017

Challenges - Parti socialiste : devant les amis de Pierre Mauroy, les messages de Hollande à la gauche

L'ancien président de la République a profité d'un hommage au Premier ministre de François Mitterrand pour adresser plusieurs messages à sa famille politique.

Double sens, sous entendus, références symboliques... S'il se tient en retrait de la vie politique depuis qu'il a quitté l'Elysée, François Hollande continue de faire passer des messages dans ses discours. Invité de l'association des amis de Pierre Mauroy jeudi soir à l'Assemblée nationale, l'ancien président de la République a profité de la tribune qui lui était offerte pour dessiner une feuille de route possible pour le Parti socialiste, et avertir ses camarades du risque mortel de la division de la gauche. Saluant la mémoire du Premier ministre de François Mitterrand, l'ex-chef de l'Etat a ponctué son discours de nombreux traits d'humour, visant aussi bien ses anciens collègues socialistes que son successeur Emmanuel Macron. Une manière comme une autre de rester dans le jeu politique.

Lire la suite
________________
________________

18/10/2017

Un peu d'histoire : Congrés socialiste d'Issy les Moulineaux (INA, 1969)

Extrait des interventions de différentes personnalités politiques à la tribune du congrès socialiste d'Issy-les-Moulineaux, le 13 juillet 1969. Successivement : - Jules MOCH à propos des mauvais résultats électoraux des socialistes ;- Pierre MAUROY à propos de la création du nouveau parti socialiste ; - Guy MOLLET à propos des socialistes qui voudraient "faire carrière politique"

20:45 Publié dans Histoire, Vidéo | Tags : sfio, mollet, moch, mauroy | Lien permanent

17/10/2017

Un peu d'histoire : Pierre Mauroy à propos de l'Internationale socialiste (INA, 1996)

Christine OCKRENT demande à Pierre MAUROY quel est l'utilité de l'Internationale Socialiste dont il est l'actuel président. Pierre MAUROY explique le rôle fédérateur de cette instance pour tous les socialistes du monde. Il parle du prochain congrès à New-York.

19/07/2015

INA (1995) Lionel JOSPIN - J. LACOUTURE, M-C, MENDES-FRANCE, J. LE GOFF, P. MAUROY

24/08/2014

INA, 1993 : Pierre Mauroy à Soir 3 à la veille du congrès du PS au Bourget en octobre 1993

10:01 Publié dans Histoire | Tags : mauroy, ps, parti socialiste, politique | Lien permanent

22/08/2014

INA, 1981 : Pierre Mauroy, bilan du congrès extraordinaire de Créteil (1981)

10:00 Publié dans Histoire | Tags : mauroy, ps, parti socialiste, politique | Lien permanent

16/06/2013

L'actualité des socialistes du 10 au 16 juin (mise à jour)

Le Nouvel Obs - EN DIRECT. Hollande : "Je comprends les impatiences"

Le chef de l'Etat répondra en direct aux questions du présentateur Thomas Sotto, lors d'une émission de deux heures, rythmée par des reportages. Suivez les événements minute par minute.

Le Point - Villeneuve-sur-lot : huitième défaite pour le PS!

Les résultats définitifs entérinent l'élimination du candidat socialiste et la percée du candidat FN. L'UMP Jean-Louis Costes arrive en tête.

A la une

Le Monde - Benoît Hamon, solidaire du gouvernement et critique au parti

Il est déjà tard mercredi 12 juin dans la nuit quand la sénatrice PS Marie-Noëlle Lienemann, excédée par leur attitude de blocage, tonne contre ses camarades Guillaume Balas et Pascal Cherki. "Nous, on n'est pas la gauche qui fout la merde, on n'est pas là pour jouer les gauchistes énervés !", lance-t-elle aux deux proches de Benoît Hamon qui participent pour le courant Un monde d'avance au conclave socialiste réuni pour trouver un compromis avant la "convention Europe" du PS, le dimanche 16 juin, à Paris.

16 juin

Les Echos - Forum des progressistes européens: Désir appelle à une "renaissance de l'Europe"

Harlem Désir (PS) a appelé samedi, en présence de plusieurs responsables socialistes de l'Europe du sud, à une "renaissance de l'Europe" basée sur la croissance et l'emploi, et dénoncé l'"échec" des politiques d'austérité "incapables d'apporter une réponse à la crise".

Le JDD - Guedj : "Il faut que Désir comprenne qu’il y a plusieurs sensibilités au PS"

INTERVIEW DE LA SEMAINE – Turbulent député socialiste de l’Essonne, Jérôme Guedj regrette le "petit psychodrame" qui a précédé l'adoption par le PS du texte sur l’Europe, en vue de sa convention de dimanche. Il demande à Harlem Désir de discuter davantage avec les différents courants du PS.

La Croix - Au conseil national du PS, les « conservateurs » européens montrés du doigt

Devant les dirigeants socialistes, le premier ministre a cherché à clore une fois pour toutes le débat ouvert ces derniers jours sur la politique économique du gouvernement.

15 juin

Le Huffington Post, François Hollande - Agir ensemble pour un monde plus juste

Le 17 juin 2013, je participerai au sommet du G8 de Lough Erne, à l'invitation du Premier ministre britannique David Cameron.

C'est une rencontre importante pour décider et agir collectivement. C'est un test pour le G8, groupe d'économies avancées qui doit montrer la voie et être exemplaire. L'enjeu est de faire ensemble tout ce qui est possible pour bâtir un avenir plus sûr, plus prospère, plus durable et plus juste.

Le Monde - François Hollande : "la création culturelle n'est pas une marchandise"

Dans une tribune publiée sur le Huffington Post et reprise sur les déclinaisons nationales du site d'information, François Hollande s'est exprimé en amont du sommet du G8 qui se tiendra lundi 17 et mardi 18 juin à Lough Erne (Irlande du Nord).

Le Monde - L'image de François Hollande cesse de se dégrader dans l'opinion

L'érosion de l'image de François Hollande dans l'opinion est "stoppée", selon un sondage BVA pour i-Télé, CQFD et Le Parisien-Aujourd'hui en France, qui relève la "perception d'un plus grand volontarisme".

Le Monde, Françoise Fressoz - Retraites : le choix cornélien de la gauche

Au moment d'aborder la réforme des retraites, le gouvernement se retrouve dans une situation un peu désespérante. Il a beau éponger les déficits autant qu'il peut, afficher sa volonté de faire "le sale boulot", les trous n'en finissent pas de se creuser : 7 milliards d'euros de déficit budgétaire supplémentaires entre janvier et avril, nous apprend Bercy

Libé - Pierre Mauroy, une mémoire de la gauche

Par GILLES FINCHELSTEIN directeur général de la Fondation Jean-Jaurès et directeur des études d’Euro RSCG worldwide

Voici un autre Pierre Mauroy. Ou, plutôt, voici le même Pierre Mauroy mais vu sous un autre angle, quelques moments partagés durant ces vingt-quatre années pendant lesquelles j’ai travaillé avec lui.

14 juin

Libé - «Harlem Désir doit comprendre qu’il a besoin de tout le monde»

Interview Guillaume Balas, responsable du courant socialiste «Un monde d’avance» revient sur la synthèse sur l'Europe qu'a fini par trouver le Parti socialiste cette nuit. Recueilli par Lilian Alemagna

La réunion a fini a près de 2 heures du matin. Après une semaines de dramaturgie toute socialiste sur l’Europe, le PS s’est mis d’accord sur un texte commun dans la préparation des européennes, prenant en compte certaines revendications des ailes gauches du parti. Entretien avec Guillaume Balas, responsable du courant socialiste «Un monde d’avance» et proche du ministre Benoît Hamon.

Libé (abonnés) - Europe : au PS, l’esprit de synthèse l’emporte

Convention . Un texte commun, réécrit pour satisfaire la gauche du parti, a finalement été adopté. Par LILIAN ALEMAGNA
Le SMS envoyé par un ténor du PS est tombé à 1 h 27 : «Habemus synthèse». Après une semaine de psychodrame avec l’Union européenne en toile de fond, menaces de boycott et querelles entre courants, les dirigeants socialistes sont tombés d’accord, dans la nuit de mercredi à jeudi, sur leur «projet pour l’Europe».

Le Monde - Le rapport Queyranne propose de réduire de 3 milliards d'euros les aides aux entreprises

Le temps des "médecines douces" est révolu : place à "l'opération à cœur ouvert". Jean-Jack Queyranne souhaite un traitement de grande ampleur pour rénover les aides publiques accordées aux entreprises, maquis impénétrable dont le coût est estimé à plus de 100 milliards d'euros par an.

Le Monde - Cahuzac n'est qu'un "fusible"

Un ex-cadre de l'établissement financier suisse Reyl et Cie et témoin n°1 dans l'enquête sur l'affaire Cahuzac, affirme détenir une liste d'une quinzaine de noms d'ex ou actuels ministres détenteurs d'un compte en Suisse. Il a également déclaré que ses documents, "des éléments de preuve", avaient été remis à une partie tierce.

Le Monde (abonnés) - Retraites : Cambadélis estime qu'"il faut tout mettre sur la table"

Faut-il selon vous une grande réforme des retraites ou une réforme plus conjoncturelle ?

Jean-Christophe Cambadélis Le PS, qui a mis en place son propre groupe de travail sur les retraites, souhaite que le gouvernement ne cède ni aux sirènes du Grand Soir ni à l'immobilisme. La méthode choisie jusqu'à présent nous semble bonne, car elle respecte les partenaires sociaux, la retraite par répartition, donc la solidarité, et elle respecte aussi les faits. C'est comme cela qu'il faut aborder une réforme qui a un aspect à la fois conjoncturel et structurel.

Les Echos - France-Montebourg salue le sursaut industrialiste de l'UE

Montebourg estime que la politique industrielle existedésormaisLes Européens ont été les "naïfs du village mondial",dit-il. Tajani promet de défendre les entreprises européennes

La Tribune - Délocalisations : et si Arnaud Montebourg se trompait de combat ?

Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, doit annoncer vendredi ses propositions pour inciter les entreprises à relocaliser en France. Mais un rapport de l'Insee publié mercredi montre que ces pratiques ne concerneraient qu'une minorité des entreprises françaises, qui s'installeraient, de surcroît, en grande majorité dans l'Union Européenne...

Le Lab d'Europe 1 - Oui, Jean-Noël Guérini est toujours au PS

FACT-CHECKING - Le très controversé président des Bouches-du-Rhône est encore encarté au PS.

Depuis de longs mois maintenant, Jean-Noël Guérini constitue une sacrée épine dans le pied du Parti socialiste. Le sulfureux président du conseil général des Bouches-du-Rhône est en effet empêtré dans plusieurs affaires et mis en examen pour “association de malfaiteurs” dans une affaire de marchés publics présumés frauduleux. Pour Bruno Le Roux pourtant, ce n’est plus l’affaire du PS. "Je crois que Jean-Noël Guérini n’est plus au Parti socialiste aujourd’hui", a lâché mercredi sur BFMTV le patron des députés PS.

Europe 1 - Hommage à Mauroy : les larmes d'Aubry

VIDÉO - Très émue, la maire de Lille a rendu hommage à Pierre Mauroy, l'"homme du Nord".

"Je sais que tu serais touché". "Pierre Mauroy est aujourd'hui dans nos coeurs. Je sais que tu serais touché, Pierre, de voir toute cette foule rassemblée pour te rendre hommage. Merci Pierre. Ne t'inquiète pas, on continue". Des sanglots dans la voix, Martine Aubry a rendu un vibrant hommage à son père en politique, Pierre Mauroy, décédé vendredi à l'âge de 84 ans. Après unhommage national mardi aux Invalides la dépouille de l'ancien Premier ministre a été transférée dans son fief de Lille, dont il fut maire pendant 28 ans, pour 48 heures de célébrations officielles.

Le Point- Collomb : "Il faut réformer, c'est certain. La France est en train de perdre pied."

Gérard Collomb travaille dans son bureau à Lyon quand il apprend, le 7 juin, la mort de Pierre Mauroy. Il se souvient : "Je faisais partie des députés qui le soutenaient lors du tournant de la rigueur. Au PS, il y avait déjà ceux qui voulaient une relance dans la relance. Rien n'a changé !" Trente ans après, le sénateur-maire socialiste de Lyon n'a pas non plus beaucoup varié.

Lyon Capitale - Perrin-Gilbert : 18 ans pour tuer le père

La valse à trois temps de Nathalie Perrin-Gilbert avec Gérard Collomb a désormais son épilogue. La musique s’est tue et la maire du 1er arrondissement a décidé de se présenter contre son ancien mentor. Une fin inéluctable au vu de la violence des mots et des attitudes entre les deux socialistes depuis cinq ans. Retour sur une histoire qui a mal tourné.

Le Monde - Les socialistes finissent par s'entendre sur l'Europe

La synthèse est arrivée un peu avant minuit. Selon nos informations, les socialistes, réunis mercredi 12 juin en commission des résolutions pour élaborer leur texte d'orientation sur l'Europe qui sera présenté dimanche 16 juin lors de leur convention, ont fini par se mettre d'accord après plus de six heures de négociations.

13 juin

Le Monde - L'Europe relance les polémiques au Parti socialiste

Ils en ont reparlé... Définitivement, le Parti socialiste n'a toujours pas réglé son rapport à l'Europe, et comme à chaque fois depuis des années qu'il débat du sujet, les équilibres d'appareil tanguent. Cette fois, le détonateur a été le vote de ses militants, jeudi 6 juin, pour préparer la convention du PS sur l'Europe prévue dimanche 16, qui n'en finit pas de provoquer une crise Rue de Solférino.

Les Echos - Le PS renonce à plafonner les revenus annexes des parlementaires

Le groupe socialiste de l’Assemblée nationale a renoncé à plafonner, dans le cadre de la loi sur la transparence, les revenus d’une activité professionnelle à 50% de l’indemnité parlementaire. Mais il a décidé que ceux-ci seront désormais publiés.

Les Echos - France-Bartolone persiste à vouloir la confrontation avec Berlin

Bartolone et Montebourg à un colloque de la gauche du PS. La confrontation avec l'Allemagne est nécessaire, dit Bartolone. Hollande avait pourtant calmé le jeu
Le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, a réitéré mardi son appel à un "confrontation" avec l'Allemagne qu'il juge responsable des politiques d'austérité dans l'Union européenne, malgré la volonté de l'exécutif de calmer le jeu.

12 juin

Lyon Capitale - Nathalie Perrin-Gilbert isolée dans le 1er arrondissement

.... "Elle est élue depuis près de vingt ans sur les listes de Gérard Collomb. Elle a mis du temps pour réaliser qu'elle n'était pas sur sa ligne, grince Grégory Climent (PS), 1er adjoint en charge des déplacements, de la voirie et des sports. On ne fait pas de la politique uniquement sur Twitter et Facebook. Elle est un peu trop dans la communication, et pas assez dans la proximité." Il pointe"une façon autoritaire de faire de la politique", ce qui ne manque pas de sel quand on sait que ce sont précisément les critiques que Nathalie Perrin-Gilbert adresse à Gérard Collomb.

Le Figaro - "Un monde d'avance" met en garde Désir

"Un monde d'avance", l'un des deux courants de l'aile gauche du PS à l'origine de quatre amendements soumis la semaine dernière au vote des militants en vue de la Convention du parti sur l'Europe, a estimé que la "légitimité" d'Harlem Désir à diriger le parti serait "irrémédiablement" remise en cause si les amendements en question n'étaient pas dûment pris en compte.

Lyon Mag - Perrin-Gilbert opposée à Collomb en 2014 : des élus du 1er fustigent leur maire

Ce mardi matin, Nathalie Perrin-Gilbert mettait un pied dans les municipales en promettant que le GRAM, son groupe de réflexion, ne serait pas absent à Lyon et dans d'autres communes de la Métropole.

L'Express - Montebourg et Bartolone viennent épauler les anti-Merkel du PS

La Gauche populaire avançait ses propositions pour une "Europe au service de la croissance et de l'emploi", sous le parrainage d'Arnaud Montebourg et Claude Bartolone ce mardi après-midi. De quoi agacer l'aile gauche du PS, qui revendique son antériorité sur ce créneau.

Le Monde (abonnés) - Lois de petite vertu

Tout François Hollande semble résumé par cette formule, appelée à devenir culte : "L'idéal serait..." Il l'a employée, lors de sa conférence de presse, le 16 mai, à propos de la fiscalité : "L'idéal serait de ne pas augmenter le taux de prélèvement sur les ménages en 2014." Or chacun sait qu'il n'en sera rien : sans même préjuger du prochain budget, le relèvement de la TVA est déjà programmé, et la réforme du quotient familial entraînera une hausse d'impôt pour les ménages aisés.

Le Monde, Françoise Fressoz - Hollande-Mauroy, même combat !

Ce matin aux Invalides, François Hollande  rendait hommage à Pierre Mauroy. Ce n'est pas une simple formalité. Le président de la République puise dans l'émotion suscitée par le décès du premier ministre socialiste de la Ve République un adoubement symbolique. Il en a besoin pour  aborder les mois les plus risqués de son quinquennat.

Libé - Le PS s’écharpe encore sur l’Europe

Récit L’aile gauche du parti, qui a vu tous ses amendements au texte de la convention «Notre Europe» rejetés, dénonce le mode de calcul des résultats. Les proches de Hamon menacent d’un boycott.

Libé (abonnés) - Hollande rappelle au parti la voie à suivre

Analyse Entre soutien à ses orientations économiques et critique mesurée des droites européennes, le texte, qui doit être adopté ce week-end, satisfait l’Elysée. Par Grégoire Biseau
Le nouveau coup de chaud du Parti socialiste est suivi avec attention à l’Elysée. François Hollande connaît trop bien son PS pour ne pas risquer de se faire déborder sur ces questions européennes.

BFMTV - PS: une partie de l'aile gauche défie Harlem Désir

Dans quatre amendements, "Un monde d'avance" et "Maintenant la gauche" appellent à la "suspension" du Pacte de stabilité budgétaire et au refus par les parlementaires du budget européen.

Capital - Réforme des retraites : "la majorité ne devrait pas augmenter la durée de cotisation d'ici 2018", selon le député PS, Pascal Terrasse

Alors que le Premier ministre s'apprête à recevoir le rapport Moreau, en vue de préparer la réforme des retraites, le député socialiste Pascal Terrasse, également membre du Conseil d'orientation des retraites (COR), prône un alignement des 35 régimes existants actuellement en France. Pour le Monsieur Retraite du PS, le gouvernement ne devrait pas augmenter la durée de cotisation d'ici 2018 et aurait tout intérêt à revenir à la retraite à 65 ans pour le taux plein.

Lyon Capitale - Nathalie Perrin-Gilbert se présente contre Collomb

La maire du 1er arrondissement n'attend pas un rapprochement avec les écologistes pour amorcer sa campagne. Oui, elle sera candidate aux municipales de Lyon l'an prochain. Elle veut fédérer tous les déçus de Gérard Collomb, promettant une autre gouvernance.

Europe 1 - Le PS menacé de perdre la majorité absolue ?

ANALYSE - En perdant deux sièges dimanche, le Parti socialiste a mis en difficulté le gouvernement.

Jean-Marc Ayrault et François Hollande n’ont pas besoin de ça. Déjà aux prises avec une majorité parfois turbulente, les deux têtes de l’exécutif prient désormais pour que le Parti socialiste garde la main sur l’Assemblée nationale. Car le risque d'une perte de la majorité absolue est réel.

11 juin

France Info - De Paris à Lille, un hommage national à Pierre Mauroy

Quatre jours après la mort de l'ancien Premier ministre socialiste Pierre Mauroy, à l'âge de 84 ans, un hommage national lui est rendu ce mardi matin aux Invalides. Le Parti socialiste a lui aussi décidé d'honorer sa mémoire en présence de sa famille et des principaux ténors du PS, d'hier et d'aujourd'hui. Près de 48 heures de célébrations sont également prévues à Lille.

Libé - Le groupe PS maigrit à l’Assemblée

Partielles . Les socialistes ont perdu cinq sièges de députés depuis le mois de juin 2012. Est-ce le retour, aujourd’hui, du porte-flingue de la sarkozie, Frédéric Lefebvre, sur les bancs de l’Assemblée nationale en lieu et place d’une des leurs, qui a stressé les députés PS ? Comme pour conjurer un sort plutôt contraire ces derniers mois, entre rigueur économique et impopularité présidentielle, ils ont sorti leurs calculettes pour faire le point sur l’érosion qui touche leur groupe.

Les Echos - Hollande et la majorité peau de chagrin

Au fil des élections partielles, la majorité absolue du PS s'effrite. Ce qui renforce le poids relatif de ses partenaires écologistes, radicaux et communistes.

L'Express - PS: tambouille interne pour un texte sur l'Europe

La direction du PS annonce que les amendements au texte "Notre Europe", adopté ce jeudi, ont été rejetés. Une annonce qui déclenche la colère de l'aile gauche du parti. En cause, un curieux mode de calcul des voix.

10 juin

Le Monde, Françoise Fressoz - Une révolution s’impose à la gauche gestionnaire

Premières élections dans moins d'un an. Que dire aux Français ? Quelle histoire leur raconter?

Depuis mai 2012, la gauche gouvernementale traverse une épreuve inédite : elle éponge, répare, le nez collé à l'abysse des déficits, avec pour tout compteur le nombre de chômeurs qui, inexorablement, augmente : 2,9 millions à son arrivée ; 3,1 millions en décembre 2012 ; 3,2 millions en avril 2013, sans compter les précaires.

Le Nouvel Obs - Cotes de confiance de l'exécutif en hausse, selon OpinionWay

PARIS (Reuters) - La cote de confiance de François Hollande gagne un point en juin à 26% d'opinions positives tandis que Jean-Marc Ayrault progresse de trois points (28%), selon le baromètre OpinionWay pour Clai, Metro et LCI.

Le Monde - Municipales à Paris : Hidalgo en tête des intentions de vote

La candidate socialiste, Anne Hidalgo, arriverait en tête avec 37 % des voix au premier tour des municipales à Paris, devant Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP, 35 %), qui progresse de 7 points depuis janvier, selon un sondage Ifop-Fiducial pour le Journal du Dimanche du 9 juin.

Le Monde - Réforme des retraites : les efforts "devront être partagés par tous"

Des efforts "sont nécessaires" et "devront être partagés par tous" dans la future réforme des retraites, prévient la ministre des affaires sociales, Marisol Touraine, dans un entretien au Parisien/Aujourd'hui en France.

"Quand on vit plus longtemps, on peut travailler plus longtemps", déclare la ministre, alors que selon des sources syndicales, le rapport de la commission sur les retraites présidée par la haut-fonctionnaire Yannick Moreau, qui doit être remis le 14 juin au premier ministre, Jean-Marc Ayrault, pourrait proposer d'allonger la durée de cotisation.

Le Monde - Manuel Valls "premier ministrable" pour 45 % des Français

Le ministre de l'intérieur, Manuel Valls, qui s'est récemment qualifié lui-même "d'ambitieux", pensant avoir la capacité d'"assumer les plus hautes responsabilités", ferait un bon premier ministre, selon un sondage Ifop à paraître dans Sud Ouest Dimanche.

11/06/2013

Hommage de la Nation et des Socialistes à Pierre Mauroy


Hommage de la Nation et des Socialistes à... par PartiSocialiste

22:04 Publié dans Vidéo | Tags : mauroy, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

Martine Aubry : «Pierre Mauroy a toujours gardé la nuque raide quand il pensait que quelque chose était juste»


Martine Aubry : «Pierre Mauroy a toujours gardé... par PartiSocialiste