Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/04/2019

Huffington Post - Les premiers pas timides de Raphaël Glucksmann font-ils peur au PS?

La tête de liste PS-Place publique a participé à son premier débat jeudi soir, avant un meeting ce samedi.

Assumer la différence. Le Parti socialiste savait qu’en mettant ses pas dans ceux de Raphaël Glucksmann, il lui faudrait composer avec une personnalité peu aguerrie aux joutes politiques. Trois semaines après l’officialisation de l’alliance en vue des européennes, le tandem enchaîne les premières. Avant un premier meeting commun ce samedi à Toulouse, la tête de liste a affronté jeudi soir son premier débat.

Lire la suite
___________________
___________________

07/04/2019

France Inter - Olivier Faure : "J'ai dit à Raphaël Glucksmann qu'il ne devait pas nous ressembler, mais nous rassembler"

Olivier Faure , Premier secrétaire du Parti socialiste, député de Seine-et-Marne, est l’invité de « Questions Politiques » ce dimanche. Une émission présentée par Ali Baddou avec Laurence Peuron (France Inter), Françoise Fressoz (Le Monde) et Nathalie Saint-Cricq (France Télévisions).
 
Alors que le PS s'est rallié derrière le mouvement "Place Publique" de Raphaël Glucksmann, le premier secrétaire du parti Olivier Faure estime que l'objectif de cette campagne est de "faire en sorte que le plus grand nombre rejoigne les thèses que nous portons. Nous sommes la seule liste qui est à la fois pro européenne et qui veut changer l'Europe pour qu'elle soit à la fois plus sociale et plus écologique.
 
Lire la suite
________________
________________

Le Monde - Européennes 2019 : à Toulouse, Raphaël Glucksmann affiche encore sa différence

Près de 500 militants socialistes se sont retrouvés samedi à Toulouse pour le meeting de la tête de liste du Parti socialiste et de Place publique, après sa prestation ratée lors du débat de France 2.

C’est le test du terrain après le crash. Dans une salle du stade Ernest Wallon, le temple du Stade toulousain, à Toulouse (Haute-Garonne), il fallait montrer que les militants socialistes soutenaient le choix de leur direction de s’unir avec Place publique. Donner le signal aussi qu’ils voulaient partir au combat pour les élections européennes, derrière Raphaël Glucksmann, après sa prestation ratée lors du débat télévisé de France 2. Mais ce samedi 6 avril, la démonstration peinait à convaincre : quelque 500 militants et sympathisants avaient fait le déplacement, une assemblée bien modeste dans une des places fortes du PS, qui compte encore 2 500 adhérents. Et la tête de liste a livré un discours encore tâtonnant.

Lire la suite
____________________
____________________

Le Figaro - Européennes: l’inquiétude monte au PS

«Il y a une grosse marge de progression»

«Je n’ai pas trouvé que c’était catastrophique pour un premier débat et beaucoup de gens ont été touchés par sa sincérité et sa conclusion», indique pour sa part une proche de l’essayiste, associé au PS. Mais elle le reconnaît: «Il y a une grosse marge de progression». Une réalité dont le candidat lui-même semble avoir conscience. Selon un témoin présent dans les studios à l’issue du débat ni lui ni son entourage ne semblaient satisfaits de l’exercice. «Ils sont partis dans la loge et ils ont mis un temps fou à venir prendre un verre avec les autres candidats», indique-t-on.

Lire la suite
________________
________________

Raphaël Glucksmann vs Yannick Jadot : climat électrique - 28 minutes - ARTE

06/04/2019

Premier meeting de Raphaël Glucksmann à Toulouse

04/04/2019

L'actualité des socialistes du 22 au 28 mars

EUROPENNES

Atlantico,  Ifop, Jérôme Fourquet, Christophe Bouillaud - Et la majorité au sein du Parlement européen serait détenue par… ? Le sondage européen sur les différentes dynamiques électorales à l’oeuvre au sein de l’UE

Raphaël Glucksmann : la liste PS-Place publique n'est "pas seulement une liste de bobos parisiens"

Tête de liste Place publique-PS aux élections européennes, Raphaël Glucksmann a défendu son projet dimanche au Grand Jury LCI-RTL-Le Figaro. L'essayiste de gauche a prôné une refondation de son camp qui a, selon lui, "délaissé les classes populaires".

Il incarne une partie de la gauche aux élections européennes. L'essayiste Raphaël Glucksmann, devenu à 39 ans la tête de liste de son mouvement, Place publique, ainsi que celle du Parti socialiste pour le scrutin de mai 2019, a défendu dimanche sa vision de la refondation de la gauche lors du Grand Jury LCI-RTL-Le Figaro.

LCI - Le Grand Jury - replay du dimanche 24 mars 2019 avec Raphaël Glucksmann

LCI - SONDAGE EXCLUSIF - Européennes : LaREM reste en tête devant le Rassemblement national

... Quant aux listes de gauche, elles sont désormais au coude-à-coude, la liste LFI (8%, en recule d'un point) étant talonnée par les listes PS-Place publique, désormais incarnée par Raphaël Glucksmann (7%, + 2 points) et EELV (7%, -1). 

L'Express - Retour vers le passé : Raphaël Glucksmann, itinéraire d'un libéral repenti

Depuis l'annonce de son alliance avec le Parti socialiste, le candidat aux européennes est attaqué pour ses convictions passées.

A gauche, à droite... Depuis qu'il a officialisé sa candidature aux élections européennes, Raphaël Glucksmann est au centre des attentions. Lui, fraîchement engagé dans l'arène politique aux côtés du Parti socialiste, qui prône depuis quatre mois le rassemblement de son camp, est désormais ciblé, attaqué sur ses convictions politiques. Le voilà décrit comme un libéral. Voire un ultralibéral. Un "sarkozyste". De quoi justifier une opposition à toute forme d'alliance.  

SONDAGES

Le JDD - Européennes : à deux mois du scrutin, le RN se rapproche d’En marche dans les sondages

INFOGRAPHIE - Le JDD dresse l’évolution de la moyenne des sondages des élections européennes. A deux mois du vote, les rapports de force restent stables, même si la liste RN soutenue par Marine Le Pen suit désormais de près celle de la majorité.

..... Intentions de vote de la liste PS-Place publique sur les trois derniers sondages : 5 à 7%. Nombre de sièges à partir de la moyenne actuelle : 6.

Le sondage Harris Interactive-Agence Epoka publié dimanche a particulièrement ravi la liste d’union portée par le PS et Place publique avec d’autres petits mouvements. Celle-ci était créditée de 7% d’intentions de vote (+2) - un niveau que les socialistes n’avaient plus atteint dans ces sondages depuis décembre - à égalité avec les écologistes et juste derrière les insoumis (8%). De quoi y voir un début de dynamique après rapprochement entre Olivier Faure et Raphaël Glucksmann? Le problème est que ce mouvement ne se confirme pas chez d’autres, comme le rolling de l’Ifop ou Ipsos.

CENSURE

Le Figaro - Isabelle Barbéris: «Eschyle censuré, ou quand la moralisation de l'art tourne au grotesque»

Une poignée de militants antiracistes ont empêché lundi 25 mars la représentation à la Sorbonne des Suppliantes d'Eschyle. Pour la spécialiste des arts du spectacle Isabelle Barbéris, cette polémique vise en réalité à rendre l'ensemble de la culture classique européenne suspecte de racisme.


Agrégée de Lettres modernes, ancienne élève de l'École normale supérieure de Fontenay Saint-Cloud, Isabelle Barbéris est Maître de conférences en arts du spectacle à l'université Paris Diderot et chercheuse associée au CNRS. Elle est l'auteur aux PUF de L'art du politiquement correct.

DEMOCRATIE

Fondation Jean Jaurès - L’Observatoire de la démocratie 2019 : premiers enseignements

Comment les Français jugent-ils l’état de la démocratie dans le pays ? Quel bilan tirent-ils du « grand débat national » ? Quel rôle a joué le mouvement des « gilets jaunes » pour la démocratie ? Que proposent les citoyens pour résorber la fracture démocratique qui s’est faite jour fortement ces derniers mois ? Retrouvez les premiers résultats de la grande enquête que la Fondation Jean-Jaurès a menée, en partenariat avec l’Institut Viavoice et La Revue civique. Les suivants, sur la démocratie européenne, seront à découvrir la semaine prochaine.

Métropolitiques (mars 2017) - Loin des urnes. L’exclusion politique des classes populaires

À l’approche des scrutins présidentiels et parlementaires, la question de l’égalité d’accès au vote est de nouveau posée. En mesurant de façon exhaustive les différentes formes de non-participation électorale (nationalité, non-inscription et abstention), Camille Peugny met au jour l’ampleur de l’exclusion politique qui touche les classes populaires et souligne le rôle des collectifs de travail dans leur inégale politisation.

TRANSITION

Le vent se lève - 2. L’ingénieur : Yves Marignac | Les Armes de la Transition

Yves Marignac est porte-parole de l’association négaWatt, connue en France pour produire des scénarios techniques de transition vers la neutralité carbone. Ce collectif, largement composé d’ingénieurs, prône notamment la sobriété énergétique, via par exemple l’isolation des bâtiments, comme un levier prioritaire pour la transition, au même titre que les énergies renouvelables. Yves Marignac nous éclaire sur le rôle de l’ingénieur dans la transition écologique.

Le Vent se lève - 3. La juriste : Valérie Cabanes | Les Armes de la Transition

Valérie Cabanes est juriste en droit international, spécialisée sur les droits de l’Homme. Elle fait partie des premières personnes à populariser le terme d’écocide ainsi que d’autres concepts relatifs au droit de l’environnement. « Quand le politique n’est plus à même de protéger la planète, il faut se tourner vers les juges » répète-t-elle souvent. Co-fondatrice de l’ONG Notre affaire à tous qui attaque l’État français en justice pour inaction climatique, Valérie Cabanes nous éclaire sur le rôle potentiel d’un juriste dans le cadre de la transition écologique.

Le Vent se lève - 4. Le géopolitologue : Bastien Alex | Les Armes de la Transition

Bastien Alex est géopolitologue, chercheur et professeur à l’Institut des Relations Internationales et Stratégiques et dirige l’Observatoire Défense et Climat. Cet organisme fournit notamment des études au Ministère des Armèes sur les liens entre changement climatique, déstabilisation des sociétés et conséquences en terme de sécurité. Bastien Alex nous éclaire sur le rôle potentiel d’un géopolitologue dans le cadre de la transition écologique.

Le Vent se lève - 5. Le climatologue : Jean Jouzel | Les Armes de la Transition

Jean Jouzel est glaciologue-climatologue, pionnier dans l’étude du changement climatique. Il a été vice-président du groupe scientifique du GIEC (Groupe d’Expert Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat) lorsque ce dernier a reçu le Prix Nobel de la Paix en 2007. La liste de ses responsabilité est impressionnante. Il a plus récemment rejoint le Haut Conseil pour le Climat. Jean Jouzel nous éclaire sur le rôle précis d’un climatologue dans le cadre de la transition écologique.

HERITAGE

France Info - Le vrai du faux. 75% du patrimoine détenu en France l'est-il réellement par héritage ?

Victor Matet revient aujourd'hui sur une affirmation du Premier secrétaire du Parti socialiste concernant la part d'héritage dans le patrimoine des Français.

Mercredi 20 mars lors du débat organisé par BFM TV entre les six principaux dirigeants de partis, Olivier Faure, le patron du PS, a affirmé : "75% du patrimoine détenu en France l'est par héritage"

D'où vient cette affirmation ?

De Thomas Piketty, indique Olivier Faure. Thomas Piketty, c'est l'économiste spécialiste des inégalités sociales, proche de François Hollande et Ségolène Royal par le passé puis membre de l'équipe de Benoît Hamon lors de la dernière présidentielle.

RETRAITES

Mediapart - Profession: Haut Commissaire à la tromperie sociale Par Les Économistes Atterrés

Jean-Marie Harribey, membre du collectif d'animation des Economistes atterrés, dénonce les entourloupes de Jean-Paul Delevoye, Haut Commissaire à la réforme des retraites, prononcées ce jeudi 21 mars sur l'antenne de France Inter.
 
Le Haut Commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, était invité ce matin 21 mars sur France Inter. Il a lancé le printemps des entourloupes en fleurs. Pendant la semaine précédente, la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, avait laissé entendre que le gouvernement réfléchissait pour reculer à nouveau l’âge légal de départ à la retraite au-delà de 62 ans. Et elle avait argué que « je suis médecin, je vois que la durée de vie augmente d’année en année », affirmation fausse puisque l’espérance de vie plafonne depuis quelques années.

GLILETS JAUNES

Le Figaro - Les «gilets jaunes»: première révolte d'une société où les corps intermédiaires ont disparu?

Selon le philosophe Denis Maillard, auteur de Une colère française, ce qui a rendu possible les gilets jaunes (Editions de l'Observatoire, 2019), la crise des gilets jaunes, tout comme l'élection d'Emmanuel Macron, sont le symptôme d'une société sans corps intermédiaires. Il décrypte cette mutation récente, quoique déterminante, de la société française.
Par Denis Maillard est philosophe. Il vient de publier Une colère française, ce qui a rendu possible les gilets jaunes (Editions de l'observatoire, 2019).

LAICITE

Fondation Jean Jaurès - Les Français et la laïcité : état des lieux

Socle de notre cohésion nationale, la laïcité est pourtant un sujet qui suscite des controverses parfois explosives dans le pays, et des remous au sein même des familles politiques. Petit état des lieux de ce que pensent les Français, et plus spécifiquement les sympathisants de La République en marche, quand on leur parle de laïcité et d’une éventuelle modification de la loi de 1905.

La laïcité est l’un des socles de notre cohésion nationale, mais aussi un point de repère important pour les citoyens français, dans une époque où ces points de repère ont tendance à manquer, une époque où le « bougisme » permanent et l’individualisme créent des troubles, des questionnements, des tâtonnements.

Retrouvez l’enquête complète PDF, 2.15M

LOI SANTE

Le JDD - Projet de loi santé : 57 députés de gauche, dont Mélenchon et Rabault, interpellent le gouvernement

TRIBUNE - Dans le JDD, plus de cinquante députés des groupes Socialistes et apparentés, Gauche démocrate et républicaine (GDR) et La France insoumise (LFI) s'inquiètent du projet de loi santé préparé par le gouvernement.

USA

Le Vent se lève - Alexandria Ocasio-Cortez, l’élue socialiste qui dynamite la scène politique américaine

Plus jeune femme jamais élue au Congrès des États-Unis, bête noire de la droite conservatrice, égérie de la gauche progressiste et véritable épine dans le pied de l’establishment démocrate, Alexandria Ocasio-Cortez déchaîne les passions et bouscule la scène politique américaine. Portrait de la nouvelle star de la gauche radicale, par Politicoboy.

AGROCARBURANTS

Alternatives économiques- Agrocarburants : l’Europe décroche la palme

Pour rouler plus vert, l’Union européenne s’est mise à importer massivement de l’huile de palme. Elle a pris la mesure de ce scandale écologique, mais peine à faire marche arrière.

Un orang-outang enfermé dans une pompe à essence. Sur l’image, un slogan : « Pas d’huile de palme dans mon réservoir ! » La pétition lancée en novembre dernier par un collectif d’organisations non gouvernementales (ONG) européennes a fait mouche. A ce jour, plus de 652 000 Européens l’ont signée et de nombreux automobilistes ont découvert qu’en faisant leur plein, ils contribuaient à détruire la forêt tropicale. L’Union est en effet le second importateur mondial d’huile de palme et la moitié de ces importations sont incorporées dans le gazole.

 

 

03/04/2019

France Inter - Européennes : “Il y aura toujours des ronchons”, répond le patron du PS à François Hollande

Alors que l’ancien président François Hollande s’inquiète de voir des non-socialistes sur la liste du parti aux Européennes, Olivier Faure lui répond : “Il y aura toujours des gens qui considèrent qu’il faut faire comme avant, sauf qu’on sait ce que ça donne”.

Invité de France Inter mardi matin, l’ancien président François Hollande s’étonnait de voir la campagne du parti qu'il a dirigé pendant 11 ans s’éloigner du socialisme (“Je vote toujours pour les socialistes mais encore faut-il qu’il y en ait”). En effet, la liste du Parti socialiste sera emmenée en deuxième position par la socialiste Sylvie Guillaume, vice-présidente sortante du Parlement européen, mais en première position par Raphaël Glucksmann, tête de liste, venu de Place publique et non socialiste “du cru”.

Lire la suite
________________
________________

France Info - De la Géorgie aux européennes, comment Raphaël Glucksmann, tête de liste soutenue par le PS, s'est lancé pour de bon en politique

L'essayiste prend la tête de la liste d'alliance PS-Place publique alliée à quelques petits partis, comme Nouvelle Donne. Mais d'où vient ce novice en politique ?

Ségolène Royal et Julien Dray s'étaient proposés, en vain. C'est finalement Raphaël Glucksmann qui conduira aux européennes la liste PS, alliée au mouvement Place publique qu'il a cofondé. Réussira-t-il à la faire décoller au-delà des 6% dont elle est créditée ? Quelques grognards du PS ont exprimé leur scepticisme, tant l'image de 'bobo parisien" colle au fils du philosophe André Glucksmann. "Au Mans, on ne sait pas qui c'est", a vertement réagi dans L'Obs le maire de la ville et ancien ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll, en apprenant la nouvelle.

Lire la suite
_________________
_________________

08:35 Publié dans Article du jour | Tags : glucksmann, place publique | Lien permanent

02/04/2019

Europe 1 - Des débuts en politique difficiles ? "Je confirme", ironise Raphaël Glucksmann

Europe 1 - Des débuts en politique difficiles ? "Je confirme", ironise Raphaël Glucksmann

Depuis l'annonce de sa candidature aux Européennes, marquant son entrée en politique, Raphaël Glucksmann essuie les plâtres. Il l'a confirmé mardi sur Europe 1.

INTERVIEW

En prenant la tête de liste du PS pour les élections européennes, Raphaël Glucksmann entendait réunir la gauche. Mais force est de constater que pour l'heure, les divisions s'aggravent. Stéphane Le Foll qualifie sa désignation de "mauvaise plaisanterie", des membres fondateurs de son mouvement claquent la porte, et les listes à gauche se multiplient.