Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/08/2014

Le Nouvel Obs - La politique d’austérité, responsable de la croissance nulle ?

De nouveau, la croissance n’est pas au rendez-vous. Pour Henry Sterdyniak, co fondateur du collectif des "Economistes atterrés", ce serait la faute à la politique d’austérité en Europe. Interview.

Lire la suite
_____________________
_____________________

13:32 Publié dans Réflexions | Tags : sterdyniak | Lien permanent

11/08/2014

André Gorz - Vers la société libérée

Ajoutée le 6 févr. 2013

Interview d'André Gorz par Marie-France Azar pour l'émission « A voix nue » sur France Culture en mars 1991. Audio seulement.

Décomposée en 8 parties ici regroupées :
1) Le Pouvoir De La Contestation
2) L'écologie Politique
3) Le Monde Des Experts
4) Culture Et Rentabilité
5) La Crise Du Syndicalisme
6) La Fin Du Travail
7) Ivan Illich
8) Emploi Et Travail

Courte biographie :
André Gorz, né à Vienne le 9 février 1923 est philosophe et journaliste français, co-fondateur, en 1964, du Nouvel Observateur avec Jean Daniel. Personnalité discrète, il est l'auteur d'une pensée qui oscille entre philosophie, théorie politique et critique sociale. Disciple de l'existentialisme de Jean-Paul Sartre, il rompt avec celui-ci après 1968, et devient l'un des principaux théoriciens de l'écologie politique. En 2006, il a publié "Lettre à D", ultime texte dédié à sa femme, Dorine, avec qui il a partagé sa vie pendant 58 ans. 
Le livre commence par ces mots : « [...] Tu vas avoir quatre-vingt-deux ans. Tu as rapetissé de six centimètres, tu ne pèses que quarante-cinq kilos et tu es toujours belle, gracieuse et désirable. Cela fait cinquante-huit ans que nous vivons ensemble et je t'aime plus que jamais. »

Ce passage est repris presque mot pour mot dans la dernière page, qui ajoute : « Récemment, je suis retombé amoureux de toi une nouvelle fois et je porte de nouveau en moi un vide débordant que ne comble que ton corps serré contre le mien [...] Nous aimerions chacun ne pas survivre à la mort de l'autre. Nous nous sommes souvent dit que si, par impossible, nous avions une seconde vie, nous voudrions la passer ensemble. »

En septembre 2007, à 84 ans, André Gorz et son épouse ont décidé de mettre fin à leurs jours.

Bibliographie sélective :
Lettre à D., histoire d'un amour. (Gallimard - 2009)
Ecologica. Cet ouvrage, qu'André Gorz a conçu avant sa disparition en septembre 2007, réunit sept textes et articles parus entre 1975 et 2007. (2008)
Le traître. Suivi de "Le vieillissement" (Gallimard - 2005)
Métamorphoses du travail. Critique de la raison économique (Gallimard - 2004)
Misères du présent, richesse du possible. (Galilee - 1997)

10:46 Publié dans Réflexions | Tags : gorz | Lien permanent

10/08/2014

Observatoire des inégalités : Qui sont donc les classes moyennes ?

16 juillet 2014 - Les classes moyennes occupent le débat public. Mais de qui parle-t-on exactement ? Quelques éléments pour tenter d’y voir plus clair. Par Valérie Schneider et Louis Maurin de l’Observatoire des inégalités.


Le concept de classes moyennes est vague. Les « classes moyennes supérieures » sont le plus souvent des couches aisées rebaptisées « moyennes » dans les années 2000 pour profiter des politiques de baisses d’impôts. Un grand nombre de commentateurs considèrent qu’une personne seule dont le revenu mensuel après impôts s’élève à 3 000 euros appartient au groupe moyen, alors qu’elle figure parmi les 10 % les plus favorisés.

Lire la suite
______________________
______________________

La Vie des Idées : Une histoire marxiste des idées politiques

E. Meiskins Wood entend construire une nouvelle histoire des idées politiques, qui prenne en compte les contextes économiques et sociaux au sein desquels elles se développent. Cette histoire montre comment la théorie politique depuis la Grèce ancienne a peu à peu exclu le peuple de la participation politique.

Recensé : Ellen Meiksins Wood, Des citoyens aux seigneurs. Une histoire sociale de la pensée politique de l’Antiquité au Moyen-Âge, Montréal, Lux, trad. V. Dassas et C. St-Hilaire, 2013 (2008), 22€.

Une histoire matérialiste de la théorie politique

Si la séparation entre l’économie et la politique est surtout un phénomène propre à la société moderne capitaliste, il n’est pas moins intéressant de constater qu’il existe, au sein de la théorie politique occidentale, une longue tradition qui, depuis les stoïciens déjà, a tenté de distinguer ces deux champs, en réconciliant l’égalité naturelle de tous les hommes avec une inégalité économique et sociale rationnellement justifiée.

Lire la suite
______________________
______________________

10:00 Publié dans Réflexions | Tags : vie des idees | Lien permanent

09/08/2014

Frédéric Lordon & André Orléan : Comment penser et représenter la crise

Ajoutée le 5 janv. 2013

Le 21 juillet 2012 au Festival d'Avignon, une rencontre au théâtre des idées entre Frédéric Lordon et André Orléan au sujet des crises économiques dans le système capitaliste. Avec une pincé de théorie Gramsciste inavouée, les intervenants cherchent des formes de représentation de la crise passant par l'art pour toucher les consciences en révélant les mécanismes sous-jacents aux crises.

21:25 Publié dans Réflexions | Tags : lordon, orlean | Lien permanent

Observatoire des inégalités : Que faire avec 46 milliards d’euros ? Testez l’évaluateur des dépenses publiques.

2 juillet 2014 - Le gouvernement a choisi de réduire les prélèvements. La baisse atteindra 46 milliards d’euros chaque année à partir de 2017. Cette somme aurait pu servir à construire des logements sociaux, à ouvrir des places de crèche ou des commissariats de quartier, entre autres. Notre « Évaluateur des dépenses publiques » permet de chiffrer le coût de ces mesures.


Que feriez-vous avec 46 milliards d’euros [1] à dépenser pour la collectivité ? Baisser les cotisations des entreprises et les impôts des ménages, comme le gouvernement l’a décidé ? Ou créer des places de crèche, des commissariats de quartier, des logements sociaux, un minimum social pour les jeunes ? L’Observatoire des inégalités vous permet d’évaluer le coût de mesures qui auraient pu contribuer à moderniser notre pays.

Lire la suite
_______________________
_______________________

La Vie des Idées : Rawls par lui-même

L’entretien accordé par Rawls en 1991, aujourd’hui traduit en français, offre une excellente porte d’entrée dans l’œuvre du philosophe américain. On y apprend que celui-ci ne séparait pas son travail philosophique de son engagement politique ; et l’importance qu’il accordait aux procédures de justification, essentielles dans une société pluraliste.

Recensé : John Rawls, Justice et critique, trad. par L. Foisneau et V. Munoz-Dardé, Paris, Éditions de l’EHESS, 2014, 88 p., 8 €.

Luc Foisneau et Véronique Munoz-Dardé publient aux Éditions de l’EHESS dans la collection « audiographie, la voix des sciences sociales » un entretien accordé par John Rawls en 1991 à trois de ses étudiants de Harvard, l’université dans laquelle il a enseigné la philosophie morale et politique pendant plus de trois décennies. Cet entretien intitulé Justice et Critique s’inscrit, comme le notent Luc Foisneau et Véronique Munoz-Dardé au tout début de leur introduction, dans le « schéma d’un rapport inversé » (p. 8). Ce sont les étudiants qui, au contraire de ce qui se passe dans le cadre d’un cours, conduisent l’entretien.

Lire la suite
__________________________
__________________________

10:00 Publié dans Réflexions | Tags : vie des idees, rawls | Lien permanent

08/08/2014

Alternatives économiques : Une carte évolutive ? Alors, profitons-en pour l’améliorer

de Michel ABHERVE, le 4 août 2014

Pendant que les députés ont fait du Meccano (voir Carte des régions : une rectification minimale proposée par le rapporteur à l’Assemblée Nationale et La nouvelle carte des régions adoptée par l’Assemblée Nationale déplace les problèmes) certains tentent de réfléchir au redécoupage des régions dans une logique d’aménagement du territoire et d’équipements structurants. En ce sens nous accueillons avec plaisir sur ce blog une nouvelle contribution du géographe Gérard Dussouy, professeur émérite à l’université de Bordeaux, ce qui ne signifie pas que nous approuvions l’ensemble de ses propositions, mais parce que le pire sur un tel sujet oscille entre l’absence de débat et l’adoption de propositions sans sens.

Lire la suite
________________________
________________________

21:03 Publié dans Réflexions | Tags : abherve | Lien permanent

Observatoire des inégalités - L’évaluateur des dépenses publiques : notre méthode

1er juillet 2014 - Pour évaluer le coût des dépenses publiques nouvelles à mettre en oeuvre, nous nous sommes appuyés sur un grand nombre de travaux existants. Nous avons surestimé les montants par prudence. Voici notre méthode.


Voici les sources que nous avons utilisées pour mesurer le coût des dépenses publiques qui pourraient être engagées. Nous avons surestimé les montants. En pratique, il serait possible de dépenser moins.

Lire la suite
__________________________
__________________________

Alternatives Economiques - Evasion fiscale : faire parler les chiffres.

de Alain Godard, le 28 juillet 2014

Grosse communication cette semaine sur les chiffres « record » des retours d’argent caché à l’etranger  par les fraudeurs de tous poils : 29 024 dossiers traités à ce jour, ce qui à raison de près d’ 1 million d’euros par dossier a fait « sortir de l’ombre » plus de 28 milliards d’euros, selon le ministre des finances Michel Sapin. 

Environ 28 milliards d’Euros ont été régularisés , titre Libération dans son édition du Lundi 28 Juillet, laissant ainsi penser au lecteur peu attentif qu’une partie significative de la fraude fiscale annuelle estimée à 80 Milliards d’euros, a trouvé son maître. Bien joué, le service Communication du Ministère 

Lire la suite
_________________________
_________________________

15:34 Publié dans Réflexions | Tags : alternatives economiques | Lien permanent