Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/07/2013

Alternatives Economiques - Le Tour de France des inégalités

Le Tour de France est une formidable vitrine touristique pour l’Hexagone et la diversité de ses paysages. Mais derrière la carte postale, ce sont des territoires plus ou moins heurtés par la crise qui vont défiler sous les roues des coureurs. Car il n’y a pas que le relief qui est contrasté en France. La distribution des revenus l’est tout autant.

Quelles sont les villes traversées par le Tour les plus riches ? Celles qui comptent le plus de pauvres ? Celles qui ont perdu le plus de population ? Quelle est l’étape qui a subi la plus forte explosion du chômage ? Où les inégalités d’accès à l’emploi entre homme et femmes sont-elles les plus fortes ? Quels sont les territoires où se trouve la plus forte proportion de non-diplômés ?

Lire la suite
________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________

18:18 Publié dans Réflexions | Lien permanent

OFCE - Le Livret A noyé sous les critiques

11 juillet 2013

par Pierre Madec

Alors que le gouverneur de la Banque de France et le ministre de l’Economie et des finances annonçaient une nouvelle baisse (probable) du taux du Livret A pour le 1er août prochain, l’agence de notation Standard&Poor’s (S&P) publiait de son côté une étude sur le système bancaire français. L’agence américaine y affirmait que le Livret A, et plus généralement l’épargne réglementée, « pénalise les banques » françaises et est à l’origine d’une « distorsion du marché bancaire». Ce débat, ancien, a fait l’objet de nombreux rapports : Duquesne, 2012 ; Camdessus, 2007 ; ou encore Noyer-Nasse, 2003, … . Certains défendent ardemment cette spécificité française que constitue le Livret A, tandis que d’autres prônent, au contraire, une réforme profonde d’un système qualifié de « perdant-perdant ».

Lire la suite
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________

16:05 Publié dans Réflexions | Tags : ofce | Lien permanent

Les 10 plus grandes fortunes de France

le 11 juillet 2013

Le patrimoine professionnel de Bernard Arnault (LVMH), première fortune de France, équivaut à 1,8 million d’années de Smic...

Le patrimoine professionnel de Bernard Arnault, l’homme le plus fortuné de France selon le classement 2012 du magazine Challenges [1], représente 24,3 milliards d’euros. Il faudrait à un smicard 1 821 589 années pour gagner cette somme.

Lire la suite
______________________________________________________________________
______________________________________________________________________

Libé - Retraite : la bourse ou la vie ?

Par OLIVIER DARTIGOLLES dirigeant national du PCF, élu de la majorité au conseil municipal de Pau., GÉRARD FILOCHE Membre du bureau national du PS, WILLY PELLETIER Coordinateur général de la Fondation Copernic, SANDRA DEMARCQ comité exécutif du NPA

Quelles sont les conquêtes de la gauche ? Les congés payés, l’extension de la Sécurité sociale, la retraite à 60 ans, des droits dans l’entreprise, la peine de mort abolie, le souci des générations futures, plus d’égalité entre hommes et femmes, le mariage pour tous, la réduction du temps de travail, des augmentations du Smic et du pouvoir d’achat, un Etat qui refuse la logique des marchés étendue à la société et au vivant, qui développe les services publics et considère la protection de la planète comme une priorité…

Lire la suite
______________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________

10:00 Publié dans Réflexions | Tags : filoche | Lien permanent

14/07/2013

Le Monde - Gilles Kepel : "Trop de djihad tue le djihad"

Politologue et spécialiste du monde musulman, Gilles Kepel est le lauréat du prix Pétrarque de l'essai France Culture-Le Monde 2013 pour son livre Passion arabe. Journal, 2011-2013 (Gallimard). Ce prix récompense un essai qui éclaire les enjeux démocratiques contemporains. Gilles Kepel prononcera, lundi 15 juillet, à Montpellier, la "Leçon inaugurale" des Rencontres de Pétrarque organisées par France Culture et Le Monde, dans le cadre du Festival de Radio France, sur le thème "Guerre ou paix ?"

Lire la suite
________________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________

18:29 Publié dans Réflexions | Tags : keêl | Lien permanent

"En Syrie, le massacre continue", Charlotte Yence de MSF


"En Syrie, le massacre continue", Charlotte... par FranceInfo

16:00 Publié dans Réflexions | Tags : msf | Lien permanent

OFCE - Comment peut-on défendre les 1% ?

8 juillet 2013

par Guillaume Allègre

Dans un article à paraître dans le Journal of Economic Perspectives, Greg Mankiw, professeur à l’Université Harvard et auteur reconnu de manuels universitaires, défend les revenus perçus par les 1 % les plus aisés et critique l’idée d’une imposition des hauts revenus à un taux marginal de 75 %. Pour Mankiw, il est juste que les individus soient rémunérés en proportion de leur contribution. En concurrence pure et parfaire, les individus sont rémunérés selon leur productivité marginale, il n’est donc ni nécessaire ni souhaitable pour un gouvernement de modifier la répartition des revenus. Le gouvernement doit se limiter à corriger les distorsions de marché (externalités, recherche de rente).

Lire la suite
__________________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________________

13:00 Publié dans Réflexions | Tags : ofce | Lien permanent

Libé - Il n’y a pas de «valse» dans les centres dramatiques nationaux

Par Des Professionnels du Théâtre (1)

Depuis quelque temps, la politique de renouvellement dans les directions des centres dramatiques nationaux impulsée par la ministre de la Culture fait l’objet de critiques répétées. Cette politique affiche pourtant un objectif clair : celui de faire évoluer notre paysage théâtral, en favorisant notamment l’accès des femmes et des jeunes générations à la direction des théâtres publics. Face à l’incompréhension, voire la polémique qui en découle, il nous semble important de rappeler quelques principes alors que vient de s’ouvrir le Festival d’Avignon

Lire la suite
_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________

10:03 Publié dans Réflexions | Lien permanent

13/07/2013

Libé - Exception culturelle certes, exception environnementale surtout !

Par HUGUES HELLIO Maître de conférences à l’université d’Artois, directeur du master droit de l’environnement

Alors que les négociations d’un futur traité transatlantique de libéralisation du commerce doivent s’ouvrir aujourd’hui entre l’Union européenne et les Etats-Unis, le débat s’est focalisé jusque-là sur l’inclusion de l’exception culturelle. Si la culture peut légitimement compter, la protection de l’environnement ne doit pas être négligée. Evidemment, ces impératifs ne sont pas hiérarchisés. La relation entre ces préoccupations non-marchandes, d’une part, et les règles internationales de libéralisation commerciale, d’autre part, sont également complexes et impérieuses. Tout du moins, il importe que l’exception culturelle n’éclipse pas, comme elle c’est l’usage depuis au moins la création de l’OMC en 1995, l’exception environnementale.

Lire la suite
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________

18:05 Publié dans Réflexions | Lien permanent

12/07/2013

Libé - Egypte : le peuple a donné, le peuple a repris

Par MAHMOUD HUSSEIN (pseudonyme commun de Bagat Elnadi et Adel Rifaat, politologues, islamologues et écrivains)

Voici donc ce que l’on pense, en Occident, de la situation égyptienne : une expérience démocratique était en marche, l’armée a voulu y mettre fin, elle a instrumentalisé le mécontentement populaire pour faire un coup d’Etat.

Et de se lamenter sur la naïveté du peuple égyptien, qui préfère se jeter dans la gueule du loup militaire, plutôt que de faire confiance au président islamiste qu’il a élu. Incapable de se plier au long apprentissage de la démocratie, le peuple égyptien aurait oublié tous les maux que l’armée lui a infligés…

Non, le peuple égyptien n’a pas oublié.

Lire la suite
___________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________

21:00 Publié dans Réflexions | Lien permanent