Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/01/2020

Le Monde - Selon Oxfam, la moitié de la population mondiale vit avec moins de 5 dollars par jour

Le rapport annuel de l’ONG britannique dénonce l’accentuation du déséquilibre entre riches et pauvres dans le monde, au détriment notamment des femmes, « en première ligne » des inégalités.

Les milliardaires détiennent désormais plus d’argent que 60 % de l’ensemble de la population de la planète, dénonce, lundi 20 janvier, l’ONG Oxfam dans son rapport annuel sur les inégalités mondiales.

Selon les chiffres de l’organisation britannique – dont la méthodologie s’appuie sur les données publiées par la revue Forbes et la banque Crédit suisse mais reste contestée par certains économistes – les 2 153 milliardaires du globe disposent de plus d’argent que les 4,6 milliards de personnes les plus pauvres. Le document indique que les deux tiers des milliardaires tirent leur richesse d’un héritage, d’une situation de monopole ou encore de népotisme.

Lire la suite
__________________
__________________

13:59 Publié dans Analyses | Tags : oxfam | Lien permanent

Invité du FORUM RADIO J : Olivier Faure le 19 janvier

Le JDD - Pourquoi le PS ne fera pas un mauvais score aux municipales

Au plus bas au niveau national, le Parti socialiste, bien structuré localement, pourrait tirer son épingle du jeu aux municipales de mars. Explications.

Mardi soir, le premier secrétaire du Parti socialiste, Olivier Faure, présente ses voeux pour 2020. Or l'année s'annonce cruciale pour la formation politique, qui a enregistré les défaites et les défections depuis trois ans. Au plus bas, le PS pourrait reprendre des couleurs avec les élections municipales de mars et montrer qu'il reste une force politique sur laquelle il faudra compter à l'avenir. "Si c'est une nouvelle défaite, c'est l'explosion", prévenait Patrick Kanner, le patron des sénateurs PS, dans Les Echos. Ce ne devrait pas être le cas. "Il y a de fortes chances pour que le cru ne soit pas mauvais", explique au JDD le directeur général adjoint de l'Ifop, Frédéric Dabi. Et ce, pour plusieurs raisons. 

Lire la suite
_________________
_________________

21/01/2020

A Davos, Greta Thunberg lance un appel contre « les combustibles fossiles »

La militante pour le climat Greta Thunberg appelle les participants au forum économique de Davos à "se défaire immédiatement et complètement des combustibles fossiles", soulignant que "les émissions de carbone doivent cesser si nous voulons avoir une chance de rester en dessous de l'objectif de 1,5 degré".

23:14 Publié dans Vidéo | Tags : thunberg | Lien permanent

Raphaël Glucksmann : Hongrie: nous ne serons pas pris au sérieux tant que nous n’utiliserons pas le levier budgétaire

22:30 | Tags : glucksmann | Lien permanent

Duel : La réforme des retraites

20:50 Publié dans Vidéo | Lien permanent

5 séries économiques à scruter attentivement pour prédire 2020

17:50 Publié dans Vidéo | Lien permanent

France Culture - Qui contrôle la force de l'ordre ?

Pour la police nationale, l’année 2020 commence avec une intense polémique sur la dangerosité de ses techniques d’intervention. Mort d'un livreur, tir de LBD à bout portant ... La police est-elle plus violente qu’avant ? Comment sont encadrées et contrôlées les forces de l’ordre ?
Pour en parler, Emmanuel Laurentin reçoit Michel Lavaud (chef du service d’information et de communication de la police nationale), Jean-Michel Schlosser (sociologue, ancien inspecteur de police) et Aline Daillière (consultante indépendante sur les droits de l’homme).

14:29 Publié dans Vidéo | Lien permanent

La vie des idées - L’intégration des immigrés : débats et constats

La notion d’intégration pose de nombreuses difficultés. Elle est largement rejetée par les intéressés, âprement discutée par les chercheurs, hâtivement tranchée dans la sphère médiatique, mise au défi par la comparaison étrangère. Autant de raisons de la prendre en considération.

Cet essai reprend l’essentiel du cours d’introduction prononcé le 13 décembre 2019 par François Héran, titulaire de la chaire Migrations & Sociétés au Collège de France.

Le chercheur en sciences sociales n’a pour objectif ni d’alarmer l’opinion ni de la rassurer. Il ne cherche à peindre la situation ni en rose ni en noir. En matière d’intégration, le tableau est contrasté, ce qui écarte d’emblée toute vision manichéenne et nous pousse à chercher des explications vérifiables.

« Immigrés » est un raccourci trompeur. La question de l’intégration ne se pose pas dans les mêmes termes selon la génération. On distingue désormais : la première génération, celle qui est née à l’étranger et qui a changé de pays ; la génération 1 ½, comme disent les sociologues américains, celle qui est entrée avant l’adolescence et a grandi sur place ; la deuxième génération, qui comprend les enfants nés sur place d’un couple mixte et ceux nés sur place de deux parents immigrés ; les générations suivantes, enfin. Seule la première est composée d’immigrés. Mais sa destinée peut être infléchie par le parcours d’intégration de la génération suivante. Dans l’idéal, à condition de disposer des données, il faut prendre en compte ces différences entre générations, ainsi que leurs interactions.

Lire la suite
___________
___________

08:30 | Lien permanent

Gauches Actu du 10 au 16 janvier

PARIS

Le Figaro - Après les Insoumis, le PS appelle à son tour à la démission du préfet de police de Paris

Qualifié de «parti contestataire» dans une circulaire, le patron du PS estime que le préfet Lallement est «dangereux pour la République».

En ce jour de grève nationale, Olivier Faure était remonté. Présent place de la République à Paris, le premier secrétaire du Parti socialiste (PS) n’a pas digéré la circulaire émise mardi par la préfecture de police de Paris. L’institution dirigée par le préfet Didier Lallement y qualifie les partis politiques appelant à manifester ce jeudi 9 janvier de «partis politique contestataires». Un affront de plus pour le patron du PS. «Le préfet de police à Paris a décidément un problème avec la démocratie. Il ne comprend pas qu’on puisse manifester son désaccord sans pour autant être un parti contestataire», tance le député de Seine-et-Marne.

CLIMAT

Le Monde - 2019 a été la deuxième année la plus chaude dans le monde

Les cinq dernières années ont été les plus chaudes jamais enregistrées, selon le service européen Copernicus sur le changement climatique.

2019 a été la deuxième année la plus chaude dans le monde, concluant une décennie record, a annoncé mercredi 8 janvier le service européen Copernicus, qui décrit des signes « inquiétants » alors que l’Australie brûle et que les événements météo extrêmes se multiplient.

« 2019 a encore été une année exceptionnellement chaude, en fait la deuxième plus chaude dans le monde selon nos bases de données, avec de nombreux mois qui ont battu des records », a commenté dans un communiqué Carlo Buontempo, patron du service européen Copernicus pour le changement climatique (C3S).

JEUNESSE

Miche Habhervé - ESS, Emploi, Formation, Insertion et bien d'autres choses.

Pour une politique jeunesse territoriale et éco-citoyenne. Mémorandum en vue des élections municipales par Philippe Labbé.

Nous relayons une nouvelle fois un texte de Philippe Labbé, destiné cette fois à inspirer les candidats aux municipales qui voudraient concevoir et conduire une politique pour la jeunesse

Côté cour, une jeunesse avachie, individualiste-hédoniste, frappée de troubles compulsifs obsessionnels avec son smartphone greffé à la main, cataloguée et caricaturée en « génération X, Y ou Z » ;  côté jardin une jeunesse debout qui se bat pour la démocratie dans de nombreux pays, bien plus mobilisée que ses aînés face à l’urgence écologique (« OK Boomer » [1]).

ISLAMISME

Les Echos - L'islam radical et son ancrage français

Une plongée effarante dans les quartiers de grandes villes françaises tombées aux mains des religieux radicaux.

C'est un livre choc écrit par les étudiants du Centre d'études arabes et orientales de la Sorbonne Nouvelle et de la chaire Moyen-Orient Méditerranée de l'ENS, sous la direction de l'un des meilleurs spécialistes de l'islamisme en France, Bernard Rougier. Cette enquête sur les territoires devenus des enclaves aux mains de réseaux radicaux, le plus souvent salafistes - une de plus dira-t-on - est tout bonnement glaçante. Aubervilliers, Toulouse, Argenteuil, Champigny, Mantes-la-Jolie : les auteurs montrent comment « des entrepreneurs religieux » ont profité de la dégradation socio-économique des quartiers pour en prendre le contrôle et y imposer leur loi, en rupture avec les valeurs de la République. Extraits.

00:00 | Lien permanent