Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/04/2019

Le Figaro - Revault d'Allonnes (PS): «Cette tradition française de renouvellement permanent est néfaste»

Députée européenne PS, Christine Revault d'Allonnes a été évincée des places éligibles sur la liste du parti pour l'élection du 26 mai prochain. Elle dénonce l'attitude d'Olivier Faure et s'interroge sur le choix du groupe laissé aux candidats.

Lire la suite
_________________
_________________

Emportés par le fioul - La chanson de Frédéric Fromet

Avec le naufrage du Grande America, ce sont les oiseaux mazoutés qui m'ont inspiré. Des oiseaux qui forcément m'ont fait penser à Édith Piaf. Avec la participation des Ogres de Barback ! La chanson de Frédéric Fromet - (29 Mars 2019 - Les ogres de Barback)

20:50 Publié dans En chanson, Humour | Tags : fromet | Lien permanent

Regards - Isabelle Garo : « Il faut revisiter les concepts de classe et de communisme »

Le communisme a-t-il encore un avenir ? Le retour de la pensée marxiste, peut-on y croire ? Isabelle Garo, philosophe et auteure de "Communisme et stratégie" aux éditions Amsterdam, est l'invitée de la Midinale.

17:43 Publié dans Vidéo | Tags : isabelle garo | Lien permanent

Observatoire des inégalités - « La pauvreté du rural est surestimée », entretien avec Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités

Les campagnes seraient-elles plus touchées par la pauvreté que les grandes villes ? Un entretien avec Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités, réalisé par Vincent Grimault. Extrait du magazine Alternatives Économiques.

L’idée que le rural est pauvre est de plus en plus prégnante dans l’opinion publique. Pourquoi ?

Plusieurs facteurs l’expliquent. Le premier est politique. Des chercheurs, mais aussi une partie de la classe politique, défendent une vision misérabiliste de la France rurale et « périphérique ». C’est une façon de se rapprocher des catégories populaires, une nouvelle « France profonde » en quelque sorte. En parallèle, ils mettent en avant le fait que les banlieues bénéficieraient naturellement des effets positifs de la métropolisation, alors qu’on y trouve les catégories les plus pauvres de France.

Lire la suite
____________________
____________________

Fondation Jean Jaurès - L’UE et les Balkans occidentaux: est-il insensé de parler d’élargissement en temps de crise ? en direct le 2 avril à 17h30

La politique d’élargissement de l’Union européenne n’a plus le vent en poupe. La publication d’une nouvelle stratégie européenne en la matière en février 2018, la réaffirmation des perspectives d’adhésion des pays des Balkans occidentaux lors du sommet de Sofia de mai 2018 et la tenue d’un nouveau sommet du Processus de Berlin à Londres en juillet 2018 ont certes remis les Balkans occidentaux à l’agenda européen. Mais l’adhésion de ces pays à l’Union européenne n’en reste pas moins incertaine. Quels sont les enjeux d’une Europe élargie aux Balkans occidentaux ? Comment parer l’incertitude croissante qui mine la politique d’élargissement et renouer avec la crédibilité ?

Dans la perspective du prochain Conseil européen, le 9 mai 2019 à Sibiu, l’Observatoire des Balkans de la Fondation Jean-Jaurès, le Centre franco-autrichien pour le rapprochement en Europe basé à Vienne et le Centre international de formation européenne (Nice/Berlin) en débattent autour de :

- Sébastien Gricourt, directeur de l’Observatoire des Balkans de la Fondation Jean-Jaurès

- Matthias Waechter, directeur général, Centre international de formation européenne (CIFE), Nice/Berlin

- Florence Mangin, directrice de l’Europe continentale au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, Paris (à confirmer)

- Christophe Hillion, professeur de droit européen à l’université de Leiden - Sena Marić, programme manager et senior researcher, European Policy Centre (CEP), Belgrade

- Pierre Mirel, directeur général honoraire à la Commission européenne et chargé d’enseignement à Sciences Po Paris

- Natasha Wunsch, chercheure à l’ETH, Zürich Cette conférence est animée par Florent Marciacq, secrétaire général adjoint au Centre franco-autrichien pour le rapprochement en Europe à Vienne et senior fellow au Centre international de formation européenne, Nice/Berlin.

L'Aurore - Le bloc-notes, Gilles CLAVREUL - Progressistes contre populistes : attention, piège mortel !

Personne en France ne connait Thierry Baudet. Et pour cause : malgré un patronyme « bien de chez nous » et des ascendances françaises, francophones et francophiles, Thierry Baudet est le chef de file du Forum de la Démocratie, le FvD, qui vient de remporter les élections provinciales aux Pays-Bas, devançant le parti libéral VVD du Premier ministre Mark Rutte. Le FvD remporte 86 sièges de députés provinciaux. Il en comptait jusqu’à présent…Zéro, et pour cause : le parti dirigé par ce jeune homme de 36 ans, que l’historien Christophe de Voogd présente comme un « Pim Fortuyn hétérosexuel », anti-européen, anti-immigration et anti-islam, n’existait pas il y a seulement trois ans. Détail qui a son importance : les élections se sont déroulé 2 jours après la tuerie d’Utrecht, dont l’auteur présumé est un homme d’origine turque, dont les motivations n’ont pas encore été clairement établies. Les sondages réalisés dans l’intervalle ont clairement montré un regain de participation et un vote en faveur du FvD en lien avec cet attentat.

Lire la suite
_________________
_________________

08:39 Publié dans Tribune | Tags : clavreul, progressiste | Lien permanent

Le Point - Olivier Faure : « Macron est la dernière survivance de l'ancien monde »

VIDÉO. Remaniement, européennes, alliances à gauche, écologie... Le premier secrétaire du Parti socialiste est l'invité du grand entretien politique du « Point ».

« Ah, c'est les radicaux de gauche  ! » Le téléphone d'Olivier Faure vibre, son écran affiche le nom de l'ex-ministre Jean-Michel Baylet, figure tutélaire du PRG. De toute évidence, les négociations entre le Parti socialiste et ses voisins en vue des élections européennes sont loin d'être terminées... Le premier secrétaire nous reçoit au nouveau siège du PS, à Ivry-sur-Seine, pour réaffirmer son objectif de rassemblement de gauche et de modernisation d'un parti où tout est à reconstruire, sans oublier d'étriller le projet européen d'Emmanuel Macron.

Lire la suite
__________________
__________________