Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/03/2017

L'Humanité - Comment mettre la transformation sociale à l’ordre du jour des élections de 2017 ? (1)

Cette période de campagne électorale, sur fond de grave crise politique, appelle un débat démocratique. L’Humanité ouvre dans ces pages son agora aux citoyen-nes. Avec les contributions de Jean-Michel Galano, philosophe, Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, sociologues, anciens directeurs de recherche CNRS, Alain Obadia, président de la Fondation Gabriel-Péri et Pascal Joly, secrétaire général de l’union régionale CGT d’Île-de-France.

Lire la suite
_______________
_______________

22:30 Publié dans Article du jour | Tags : pincon-charlot | Lien permanent

05/01/2016

The Dissident - Évasion fiscale : « On a affaire à des oligarchies nationales complètement vérolées »

Ne vous fiez pas à l’apparence inoffensive de Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot. Dans leur dernier ouvrage « Tentative d’évasion (fiscale) », les deux sociologues égratignent une fois de plus nos puissants. Et racontent comment, de Bercy à Genève, la fraude fiscale est désormais un système au service de l’oligarchie. Signe du destin, The Dissident les a rencontrés à Paris, à la station… Luxembourg !

The Dissident : Au début de votre essai, on comprend que les affaires Cahuzac et Liliane Bettencourt ont été le déclencheur du livre.

Monique Pincon-Charlot : Dans Le président des riches (Zones, 2010) il y a déjà des choses sur les paradis fiscaux. Dans Les ghettos du gotha, il y a l’histoire de la famille Mulliez, propriétaire du groupe Auchan, et de son emménagement à Estaimpuis, en Belgique, à 300 mètres de la frontière française. C’est un sujet sur lequel on se documente depuis le début de notre travail. On a eu des lectures très nombreuses… et très rasoir ! Le sujet n’est pas drôle du tout. Et il y a un an pile, on est partis en Suisse pour ce livre.

Lire la suite
____________________
____________________

18:09 Publié dans Analyses | Tags : pinçon-charlot | Lien permanent

16/08/2015

Libé - Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon: «Nos contradictions ont tout de suite été acrobatiques mais séduisantes et excitantes»

SÉRIE «HEUREUX EN MÉNINGES» (1/5)

Bien sûr, il y a les couples mythiques Sartre-Beauvoir ou Aragon-Triolet. Mais ces exemples illustres, voire surplombants, ne doivent pas faire oublier tous ceux qui, aujourd’hui, poursuivent une œuvre, sociologique, philosophique, littéraire, artistique ou militante.

Cinquante ans de vie et d’œuvre communes pour devenir les sociologues de la vie des riches, un comble pour des chercheurs de gauche ! A deux, ils ont commis une vingtaine de livres et d’enquêtes sur les Rothschild, la chasse à courre, les petits fours, les châteaux et la reproduction sociale. Les sociologues Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot nous reçoivent, plus modestement, dans le jardin de leur pavillon à Bourg-la-Reine (Hauts-de-Seine). Après les succès de Sociologie de la bourgeoisie (La Découverte, 2000) et du Président des riches (2010), ils sont en plein bouclage de leur prochain livre sur l’évasion fiscale. Michel commence une phrase, Monique la termine. Des bancs de la fac à leur pot de départ à la retraite (mutualisé) du CNRS, ces deux-là ne cessent d’être complices et complémentaires pour, toujours et encore, décoder le monde des dominants.

Lire la suite
___________________
___________________

00:09 Publié dans Portrait | Tags : pinçon-charlot, pincon | Lien permanent

18/02/2014

Rue 89 Lyon - Les Pinçon-Charlot à Lyon : « Une Métropole, ce n’est pas forcément mauvais »

Depuis plus de vingt ans, le couple de sociologues oppose les privilégiés de la société française et ceux qu’elle a tendance à laisser de côté. Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon ont principalement « les bourgeois » en ligne de mire. Nous les avons rencontrés pendant leur marathon lyonnais du week-end : les « Pinçon-Charlot » étaient les invités de la Fête du livre de Bron ce samedi et tenaient à une conférence la veille à la bibliothèque de la Part-Dieu, suite à laquelle il se sont pliés à une séance de dédicace organisée à la librairie Le Bal des Ardents. Leur dernier ouvrage des, « La Violence des Riches – Chronique d’une immense casse sociale » (aux éditions La Découverte) analyse la « violence de classe » produite par un adversaire qui, pour eux, est loin de ne pas avoir de visage.

Lire la suite
___________________________________
___________________________________

18:00 Publié dans Réflexions | Tags : pincon-charlot | Lien permanent