Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/07/2017

L'actualité des socialistes du 23 au 1er juillet (revue de presse bi-mensuelle)

 
 
Muriel Pénicaud a dévoilé ce mercredi le projet de loi d’habilitation à réformer par ordonnances le Code du travail. Les entreprises savent sur quoi elles pourront ou non négocier.

On a suffisamment reproché au gouvernement de rester flou sur ses intentions pour ne pas se satisfaire d'avoir, enfin, des propositions claires sur la réforme du Code du travail. Il s'agit de « propositions que nous entendons soumettre aux partenaires sociaux », a affirmé ce mercredi Muriel Pénicaud, en dévoilant le projet de loi d'habilitation à réformer par ordonnances. « Ce ne sont pas des décisions », a-t-elle insisté.

08/07/2017

Benoît Hamon, invité de RTL, vendredi 7 juillet 2017

22:10 Publié dans Vidéo | Tags : hamon, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

Le JDD - Quitter ou non le PS? Les proches de Benoît Hamon refusent de choisir

En annonçant qu'il quittait le PS pour lancer son "mouvement du 1er juillet", Benoît Hamon a laissé ses amis socialistes désarçonnés. Même si ces derniers ont unanimement salué la démarche, très peu d'entre eux ont osé quitter à leur tour le parti.

"J'ai décidé de quitter le Parti socialiste." Pour les hamonistes, c'est un vrai coup de tonnerre qui s'est abattu samedi dernier sur la pelouse de Reuilly à Paris. Très peu d'entre eux avaient en effet été mis dans la confidence de la décision de Benoît Hamon de claquer la porte du Parti socialiste. Considérant que le parti où il militait depuis pourtant plus de trente ans avait "peut-être fait son temps", l'ancien candidat à la présidentielle a annoncé la création de son propre mouvement : le "mouvement du 1er juillet", sur lequel il compte bien s'appuyer pour occuper une place centrale dans la refondation de la gauche.

Lire la suite
____________________
____________________

07/07/2017

Benoît Hamon veut "trouver des formes plus horizontales d'action politique"

20:45 Publié dans Vidéo | Tags : hamon, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

Benoît Hamon justifie son départ du PS par "une fin de cycle de la social-démocratie"

10:35 Publié dans Vidéo | Tags : hamon, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

06/07/2017

Benoit Hamon : "Macron veut les faveurs de Moscou" 03/07

22:32 Publié dans Vidéo | Tags : hamon, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

Le JDD - Hamon, Cambadélis, Hidalgo… Comment les socialistes imaginent l'avenir de la gauche

Le Parti socialiste en crise, ses membres tentent de survivre politiquement : fuite du navire, création de mouvements dans et hors du PS… Chacun a sa solution.

Il y a ceux, comme l'ex-premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis, qui croient encore que le Parti socialiste (PS) peut être rénové, renouvelé, réinventé. Ceux qui avancent déjà, en lançant leur propre initiative, sans vraiment abandonner leur formation, à l'instar de la maire de Paris Anne Hidalgo. Et ceux qui ont abandonné leur famille politique, de l'ancien Premier ministre Manuel Valls au candidat battu de la présidentielle Benoît Hamon. Tous, depuis la déculottée socialiste à l'élection reine, puis aux législatives, tentent de repenser l'avenir du PS, chacun à leur façon.

Lire la suite
_____________________
_____________________

L'actualité des socialistes du 23 au 1er juillet

 
 
Muriel Pénicaud a dévoilé ce mercredi le projet de loi d’habilitation à réformer par ordonnances le Code du travail. Les entreprises savent sur quoi elles pourront ou non négocier.

On a suffisamment reproché au gouvernement de rester flou sur ses intentions pour ne pas se satisfaire d'avoir, enfin, des propositions claires sur la réforme du Code du travail. Il s'agit de « propositions que nous entendons soumettre aux partenaires sociaux », a affirmé ce mercredi Muriel Pénicaud, en dévoilant le projet de loi d'habilitation à réformer par ordonnances. « Ce ne sont pas des décisions », a-t-elle insisté.

Le Point - PS : qui part, qui reste

Sonné par l'élection de Macron, le Parti socialiste peine à se remettre de sa débâcle aux législatives. Certains ténors, comme Benoît Hamon, plient bagage.

Le Parti socialiste se trouve à l'heure des choix. Après l'élection d'Emmanuel Macron, c'est un parti amaigri et plus que jamais divisé, notamment sur son positionnement vis-à-vis du gouvernement. Trois camps se dessinent : les déserteurs, ceux qui y croient encore et veulent reconstruire le PS, et ceux qui, dans l'attente que les choses se clarifient, ne se prononcent pas.

Lire la suite
_____________
_____________

05/07/2017

L'Express - Parti socialiste: Cambadelis tente un #JeReste après le départ de Hamon

Au lendemain du départ d'Hamon, entre ceux qui jugent sévèrement sa décision et ceux qui s'inquiètent de l'avenir du parti, c'est la soupe à la grimace chez les socialistes.

"Je crains qu'il ne reste plus grand monde au Parti socialiste", s'inquiète ce dimanche sur Europe 1 Didier Guillaume, président du groupe socialiste au Sénat. "C'est un drame", poursuit-il, décrivant un parti "très malade". Depuis l'annonce du départ de Benoit Hamon, c'est la soupe à la grimace chez les socialistes.

Lire la suite
________________
________________