Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/03/2014

Le Clash : L'Europe est-elle impuissante face à la Crimée ? LeNouvelObservateur


Le Clash : L'Europe est-elle impuissante face à... par LeNouvelObservateur

22:00 Publié dans Réflexions | Lien permanent

OFCE - A la recherche de l’égalité …

17 mars 2014

Maxime Forest et Hélène Périvier

Le 20 mars à 14h45 se tiendra à Sciences Po la conférence de lancement du projet EGERA (Effective Gender Equality in Research and the Academia). De quoi s’agit-il ?

Etablir une égalité réelle entre femmes et hommes dans la recherche et l’enseignement supérieur est un défi majeur que l’Europe cherche à relever depuis déjà plusieurs années. Dans cette optique, elle soutient des projets visant des changements structurels dans la recherche en matière d’égalité femmes-hommes.

Lire la suite
_______________________________________
_______________________________________

22:00 Publié dans Réflexions | Tags : ofce | Lien permanent

La Boîte à idées : La «Guerre invisible» au grand jour Mediapart


La Boîte à idées : La «Guerre invisible» au... par Mediapart

22:00 Publié dans Réflexions | Lien permanent

Pascal Terrasse : "il faut réformer la francophonie"


Pascal Terrasse : "il faut réformer la... par tv5mondelinvite

19/03/2014

Les Jeudis de la santé: Sécu et mutuelles, marions-les! Libération


Les Jeudis de la santé: Sécu et mutuelles... par liberation

20:40 Publié dans Réflexions, Vidéo | Lien permanent

Les Jeudis de la santé: Sécu et mutuelles, marions-les! Libération


Les Jeudis de la santé: Sécu et mutuelles... par liberation

20:40 Publié dans Réflexions, Vidéo | Lien permanent

Le voile, qui rend quasi invisible, est devenu l’image de l’islam»

Face à l’exigence occidentale du paraître, la religion musulmane, qui refuse toute représentation, a pris pour emblème les femmes voilées. Un paradoxe dont s’empare Bruno Nassim Aboudrar, professeur à Paris-III.

En autorisant les joueuses à porter le voile, la Fédération internationale de football (Fifa) vient d’offrir une visibilité planétaire à ce qui est censé cacher. C’est à partir de ce paradoxe que Bruno-Nassim Aboudrar, professeur d’esthétique à l’université Paris-III, montre comment le voile est devenu une «image» de l’islam, alors que cette religion refuse toute représentation. Dans son livre, Comment le voile est devenu musulman, il explique, à travers une série de tableaux et de photos, pourquoi le voile heurte tant dans les pays européens et interroge l’impératif de transparence à l’œuvre dans les sociétés occidentales.

Lire la suite
_____________________________________
_____________________________________

13:00 Publié dans Réflexions | Lien permanent

BibliObs- Lionel Jospin: "Napoléon, quel désastre !" Par Laurent Joffrin

Pour l'ancien Premier ministre, l'Empereur fut un despote qui a laissé la France dans un état catastrophique. Et son influence se fait encore sentir. Entretien......

A la fois occulté par la république et omniprésent dans la culture politique nationale, l'Empereur a suscité depuis sa mort une moyenne d'un livre par jour. Celui de Jospin frappe par sa précision, son sens du récit et surtout la rigueur de son analyse politique. L'ancien Premier ministre met au service de son travail historique sa connaissance intime des rouages politiques. Tout sauf bonapartiste, il construit un réquisitoire implacable contre le petit officier corse devenu maître de l'Europe.

Lire la suite
____________________________________
____________________________________

00:05 Publié dans Réflexions | Tags : jospin, joffrin, napoleon | Lien permanent

18/03/2014

OFCE : Et si la BCE respectait son mandat !

13 mars 2014

par Christophe Blot

L’article 127 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne (TUE), soit l’ex-article 105 du Traité de Maastricht, stipule clairement que « l’objectif principal du Système européen de banques centrales […] est de maintenir la stabilité des prix ». Aucune quantification précise de cet objectif n’est cependant donnée dans le Traité. La BCE l’a interprété en énonçant qu’elle ciblerait une inflation inférieure mais proche de 2 % à moyen terme. Par ailleurs, l’article 127 du TUE ajoute que « sans préjudice de l’objectif de stabilité des prix, le [Système européen de banques centrales] apporte son soutien aux politiques économiques générales de l’Union, tels que définis à l’article 3… », ce qui inclut notamment le développement durable de l’Europe fondé sur une croissance économique équilibrée et sur la stabilité des prix, le plein-emploi et le progrès social. Il apparaît donc clairement que l’objectif de croissance ou d’emploi n’est pas délaissé mais subordonné à celui de stabilité des prix. Partant de ce rappel sur la définition des objectifs de la BCE, quel constat pouvons-nous faire actuellement de l’orientation de la politique monétaire au sein de la zone euro ?

Lire la suite
______________________________
______________________________

23:12 Publié dans Réflexions | Tags : ofce | Lien permanent

L'observatoire des inégalités : La situation des zones urbaines sensibles

11 mars 2014 - Des écarts énormes existent entre les Zones urbaines sensibles et le reste du territoire des agglomérations où elles se situent. La situation de l’emploi y est particulièrement difficile. Les niveaux de vie de ces quartiers sont très inférieurs à la moyenne. Le tour de la question par Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités. Extrait du Centre d’observation de la société.


4,4 millions de personnes vivent dans une « zone urbaine sensible » (Zus), soit un peu moins de 7 % de la population française, selon les dernières données disponibles, qui datent de 2006. Les habitants des Zus vivent avec des revenus très inférieurs à la moyenne du pays et sont beaucoup plus souvent au chômage. Moins qualifiés, ils sont lourdement frappés par la crise.

Lire la suite
__________________________________________
__________________________________________