Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/12/2017

Alternatives économiques - Pauvreté : La prime d’activité remplit ses objectifs

La prime d’activité meilleure que le Smic ? C’est le message distillé par un rapport consacré au Salaire minimum interprofessionnel de croissance, remis le 5 décembre aux partenaires sociaux. La prime d’activité serait en effet, selon les auteurs de cette note, « plus efficace qu’une augmentation du Smic pour lutter contre la pauvreté ». Mais quel est le bilan de cette prime d’activité ? Créée, il y a bientôt deux ans, cette prestation fusionne et remplace deux dispositifs : le RSA activité et la Prime pour l’emploi (PPE). Comme ses prédécesseurs, la prime d’activité vise à encourager la reprise ou la poursuite d’une activité professionnelle en apportant un complément de revenu aux travailleurs pauvres. Calculée chaque trimestre, elle est versée mensuellement aux actifs adultes résidant en France et qui gagnent moins de 1 500 euros net par mois.

Lire la suite
___________________
___________________

11:50 Publié dans Analyses | Tags : prime d'activite | Lien permanent

Alternatives économiques - Agir : Les jeunes privilégient l’engagement « post-it » Justin Delépine

Les jeunes ne s’intéressent plus à la politique. Cette rengaine revient lors de chaque année électorale comme 2017. Les taux de participation aux deux tours de la présidentielle et des législatives de 2017 peuvent certes le laisser penser : 20 % seulement des 18-29 ans ont voté à l’ensemble de ces scrutins et leur taux d’inscription sur les listes électorales est au plus bas.

Si cette faible participation électorale des jeunes n’est pas nouvelle, le phénomène s’amplifie. Sur les quatre dernières années combinant élections législatives et présidentielles, le vote systématique, c’est-à-dire à chaque scrutin, a baissé de 32,4 % en 2002 chez les 18-24 ans à 18 % en 2017. Pendant que l’abstention systématique augmentait, quant à elle, de 13,9 % à 19,4 %. Le comportement électoral le plus répandu chez les 18-24 ans est aujourd’hui le vote intermittent : il a concerné 62,7 % des inscrits de cette tranche d’âge - la plus touchée par ce comportement - en 2017. Ce constat ne traduit cependant pas forcément un désengagement global de la jeunesse : on observe plutôt une reconfiguration de leurs formes de mobilisation.

Lire la suite
___________________
___________________

08:20 Publié dans Analyses | Tags : engagement | Lien permanent

13/12/2017

Rue 89 - Depuis Grenoble, le débat sur la dépénalisation du cannabis relancé ?

L’été dernier, le Procureur de la République de Grenoble dénonçait l’échec des politiques répressives en matière de lutte contre la drogue dans l’agglomération grenobloise. L’occasion de relancer le débat sur la légalisation du cannabis et l’expérimentation d’une police de sécurité du quotidien envisagée par l’actuel gouvernement.

« De toute ma carrière, je n’ai jamais vu une ville qui était aussi pourrie et gangrenée par le trafic de drogue que Grenoble. C’est bien simple, il y a des points de revente quasiment partout.

Cela ne se limite plus aux quartiers sud, cela touche le centre-ville et certains quartiers historiques où il n’y a pas forcément de grands ensembles architecturaux. Le sentiment d’insécurité de ces quartiers se ressent finalement dans toute la ville pour qui veut y prêter attention » .

Lire la suite
_________________
_________________

22:37 Publié dans Analyses | Tags : depenalisation cannabis | Lien permanent

OFCE - 2018 : baisse du chômage non garantie

Contre toute attente, le taux de chômage au sens du BIT pour le troisième trimestre 2017 a augmenté de 0,2 point. Dans notre dernier exercice de prévisions pour l’économie française, nous avions prévu une stabilité du taux de chômage, en soulignant toutefois les risques qui pèsent sur son évolution au deuxième semestre 2017 et pour l’année 2018. Dans ce billet, nous revenons sur notre prévision d’emploi et de chômage pour 2017-2019 et sur les risques d’observer un coup d’arrêt à la baisse du taux de chômage en 2018.

L’emploi marchand ralentira en 2018…

Après trois années de destructions d’emplois salariés dans le secteur marchand            (-130 000 emplois entre fin 2011 et fin 2014), la reprise des créations d’emplois s’est amorcée en 2015 (+113 000 emplois) et celles-ci ont accéléré en 2016 (+229 000 emplois salariés marchands). Les créations d’emplois ont été soutenues par le rebond, certes faible, de la croissance à partir de 2014, et par les mesures de baisse de coût du travail (CICE, Pacte de responsabilité, Prime à l’embauche). Les créations nettes d’emplois étant supérieures à l’évolution de la population active, le nombre de chômeurs a diminué (-187 000 depuis fin 2014), portant le taux de chômage au sens du BIT en France métropolitaine à 9,4 % de la population active au troisième trimestre 2017, contre 10,1 % fin 2014 (tableau 1).

Lire la suite
___________________
___________________

17:50 Publié dans Analyses | Tags : ofce, chomage | Lien permanent

Fondation Jean Jaurès - Grand plan d'investissement : pourquoi, pour qui ? Débat avec Jean Pisani-Ferry

Pourquoi engager un effort d’investissement, alors que l’économie française se porte mieux et que la croissance avoisine actuellement 2 % l’an ? L’Observatoire de l’économie accueille Jean Pisani-Ferry pour évoquer les enjeux de son rapport, « Le grand plan d’investissement 2018-2022 », remis au Premier ministre le 25 septembre dernier.

La rencontre est animée par Jean Bensaïd, membre de l’Observatoire de l’économie de la Fondation Jean-Jaurès.

12/12/2017

Fondation Jean-Jaurès - L’Assemblée de demain. 30 propositions pour moderniser le Parlement

Le 3 juillet 2017, fort de sa victoire à l’élection présidentielle de mai, Emmanuel Macron a pris la parole devant le Congrès, comme l’y autorise la Constitution depuis la révision de 2008. Alors même que cette préoccupation a finalement peu affleuré tout au long de sa « chevauchée » politique, la question de la réforme institutionnelle occupa une place non négligeable dans son long discours :

Il n’est pas de République forte sans institutions puissantes. Nées de temps troublés, nos institutions sont résistantes aux crises et aux turbulences. Elles ont démontré leur solidité. Mais, comme toutes les institutions, elles sont aussi ce que les hommes en font. Depuis plusieurs décennies maintenant, l’esprit qui les a fait naître s’est abîmé au gré des renoncements et des mauvaises habitudes. En tant que garant du bon fonctionnement des pouvoirs publics, j’agirai en suivant trois principes : l’efficacité, la représentativité et la responsabilité.

Lire la suite
___________________
___________________

17:50 Publié dans Analyses | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

Fondation Jean Jaurès - Corse : analyse d'une victoire nationaliste ?

14:00 Publié dans Analyses, Débat, Vidéo | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

Oxfam - Le One Planet Summit, une opportunité pour la justice climatique

La Conférence internationale sur le climat (COP 23) s’est clôturée le 17 novembre dernier sur une note décevante : les pays riches ont fait l’impasse sur le soutien aux pays les plus vulnérables. Le One Planet Summit qui se tient ce 12 décembre à Paris, leur offre à tous, et notamment à la France, une séance de rattrapage.

L’année 2017 aura été riche en événements autour du climat, avec des hauts, des bas, mais aussi une constante : la mobilisation inentamée des citoyens pour la justice climatique. Alors que l’année se termine sur deux rendez-vous importants, la COP 23 et le One Planet Summit – à l’initiative d’Emmanuel Macron, Oxfam est déterminée à faire de cette opportunité, un temps fort pour la justice climatique.

Lire la suite
__________________
__________________

11:50 Publié dans Analyses | Tags : one planet summmit | Lien permanent

10/12/2017

Michel Crinetz - Qui les crises financières frappent-elles ? Et que faire pour les en protéger ?

Renonçons à nos spéculations intellectuelles sur les spéculations financières. Secourons les miséreux.

Fort marris de n’avoir pas prévu la dernière crise, les divers experts, spécialistes, devins, prophètes et autres économistes se bousculent maintenant sur les plateaux et prédisent la prochaine crise à qui mieux mieux. Ça fait de l’audience.

Les plus devins nous précisent qu’elle viendra des actions, ou de l’immobilier, ou des produits dérivés, ou de la Chine, ou du shadow banking, ou de l’explosion de la zone euro . Très peu cependant s’aventurent à nous en préciser la date, un renseignement bien intéressant, pourtant.

Un autre renseignement concerne plus de gens : qui en seront les victimes ?

Lire la suite
__________________
__________________

15:11 Publié dans Analyses | Tags : michel crinetz | Lien permanent

09/12/2017

Michel Crinetz - Vivement la prochaine grande crise financière ! La dernière avant une vraie réforme…

Le système financier a montré qu’il n’était réformable qu’en période de crise. Plus forte la crise, plus profonde la réforme.

Le capital financier est anonyme, irresponsable et versatile : ce sont les principaux ressorts de son efficacité, et aussi ses principaux dangers.

Les sociétés anonymes à responsabilité limitée permettent aux spéculateurs de risquer de l’argent, qu’il leur appartienne ou pas, sans risque pénal, et avec le seul risque de le perdre : ils exigent donc de pouvoir le reprendre à tout moment ; c’est la sacro-sainte liquidité, en principe fournie par les marchés financiers, ou, à défaut, par les banques centrales.

Lire la suite
__________________
__________________

11:53 Publié dans Analyses | Tags : crinetz | Lien permanent