Le torchon brûle entre le Parti socialiste et La République en marche. Alors que les partis se sont déjà lancés dans la préparation de la campagne des élections municipales du printemps 2020, le Premier secrétaire du PS est passé à l’offensive ce jeudi 4 juillet. Dans un tweet, il a assuré qu’"il n’y a visiblement pas qu’au RN et au parlement européen qu’on détourne les fonds publics à des fins partisanes", accusant directement La République en marche.