Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/08/2019

Le meilleur de 2018/19 - Fondation Jean Jaurès - Liberté de la presse dans le monde : décryptage de Reporters sans frontières

À l’occasion de la publication de l’édition 2019 du Classement mondial de la liberté de la presse que Reporters sans frontières (RSF) sort chaque année, Pauline Adès-Mével, responsable du bureau Union européenne-Balkans de RSF, en livre les grands enseignements. De l’assassinat de Jamal Khashoggi ou de journalistes en Europe à la situation en France, Pauline Adès-Mével montre que la haine des journalistes est prégnante et s’est muée en violence, conduisant à une mécanique de la peur, entravant considérablement le travail journalistique. Elle est interrogée par Amandine Clavaud, responsable Europe, Égalité femmes-hommes à la Fondation Jean-Jaurès.

Retrouvez le Classement mondial 2019 de RSF : rsf.org/fr/classement-mondial-de-la-liberte-de-la-presse-2019-la-mecanique-de-la-peur

22:30 Publié dans Vidéo | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

Fondation Jean Jaurès - Colombie : quelles sont conséquences de la politique extractiviste ?

La politique extractiviste menée par les autorités colombiennes a des conséquences économiques, environnementales, politiques et sociales. Sander Rangel, directeur du département d’économie de l’Université La Salle de Bogota, est venu présenter en France une étude menée par son département sur les conséquences de cette stratégie. Il en débat avec Jean-Jacques Kourliandsky, directeur de l’Observatoire de l’Amérique latine de la Fondation Jean-Jaurès.

20:50 | Lien permanent

France Culture - Quand la démocratie ne nous protège plus

La démocratie, garante de pluralité ou système politique vertical à bout de souffle ? La juriste Monique Chemillier-Gendreau nous éclaire à ce sujet dans "Régression de la démocratie et déchaînement de la violence", son dernier ouvrage. Entretien.

La Grande table Idées d’Olivia Gesbert – émission du 28 août 2019

15:13 Publié dans Vidéo | Tags : democratie | Lien permanent

"Ma cité va briller" : le challenge qui fait bouger les quartiers [Colombes relève le défi]

11:01 Publié dans Vidéo | Lien permanent

#CamPuS19 - Grand procès : Face aux crises, la Cinquième République : coupable ou non coupable ?

Avec la participation de :
- Laurent Baumel : Membre du bureau national du Parti socialiste, ancien député PS
- Marie-Pierre de la Gontrie : Sénatrice PS de Paris
- Floran Vadillo : Docteur en science politique, chercheur associé à l'IRM (Université de Bordeaux), enseignant à Science-Po, ex-conseiller du Garde des Sceaux, président de L'Hétairie

09:09 Publié dans Vidéo | Tags : ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

30/08/2019

Le meilleur de 2018/19 - Le Vent se lève - 7. Le neuroscientifique : Thibaud Griessinger | Les Armes de la Transition

Thibaud Griessinger est docteur en neurosciences et chercheur indépendant en sciences comportementales appliquées aux questions de transition écologique. Il a récemment fondé un groupe de recherche qui s'est donné pour mission de remettre par la recherche et le conseil, la composante humaine au centre de la problématique écologique. Il travaille avec le Ministère de la Transition écologique, ainsi que des villes et collectivités.

Thibaud Griessinger nous éclaire sur le potentiel des sciences cognitives à guider le développement de stratégies de transition écologiques plus adaptées aux citoyens. Dans cette série de grands entretiens, nous avons choisi de poser les mêmes questions à des personnalités du monde de l'écologie ayant chacune une approche, un métier, différent. Un tel projet est inédit, et son but est de donner à voir comment chacun se complète pour esquisser les grandes lignes de l'urgente transition écologique. Chacun détient une partie de la solution, une partie des "armes" de la transition. La transdisciplinarité doit devenir une norme de travail, pas une exception.

20:52 Publié dans Vidéo | Tags : thibaud griessinger | Lien permanent

Libé - Amazonie : aux racines des approximations

Alors que de nombreux chefs d’Etat, l’ONU et la Commission européenne s’inquiètent des feux de forêt dévastant l’Amazonie, au Brésil, comme au Pérou et en Bolivie, les informations erronées et exagérées circulent largement sur les réseaux sociaux et dans les médias. Libération les décrypte.

Pas réellement, révèlent les relevés de l’agence européenne Copernicus. Sur la totalité de l’Amazonie brésilienne, qui regroupe plusieurs Etats, les émissions de dioxyde de carbone provoquées par les incendies, du 1er au 20 août, ne se démarquent pas des précédents mois d’août. Et sont largement inférieures à celles relevées en 2010 et en 2005.

16:58 Publié dans Article du jour | Tags : amazonie | Lien permanent

#CamPuS19 - Après la gauche plurielle, la gauche des combats communs ?

A l’occasion des élections européennes, plusieurs mouvements de gauche se rapprochaient pour faire alliance autour de combats communs. Un été plus tard, les combats sont toujours d’actualités mais pourront-ils être communs ?
Avec la participation de :
- Corinne Narrassiguin : Secrétaire nationale du Parti socialiste à la Coordination et aux Moyens du parti
- Boris Vallaud : Député des Landes, secrétaire national du Parti socialiste au Projet
- Ronan Dantec : Sénateur écologiste de Loire-Atlantique
- Laura Slimani : Conseillère municipale à Rouen, membre de la direction de Génération·s
- Guillaume Lacroix : Président du Parti radical de gauche (PRG)
- Frédéric Sève : Secrétaire national de la CFDT
- Raphaël Glucksmann : Député européen, co-fondateur de Place publique

Le meilleur de 2018/19 - Fondation jean Jaurès - Le jour d’après : la fin de l’État islamique au Levant ?

Matthieu Rey, chargé de recherche au CNRS et chercheur associé à l’IFAS-recherche (Johannesburg), revient sur le processus de conquête territoriale de Daech et sur la stratégie et les alliances organisées en vue de la reconquête de ces territoires, et s’interroge, une fois la guerre « gagnée », sur la réponse politique apportée – si réponse politique il y a eu.

Alors que le dernier réduit syrien appartenant à l’État islamique vient de tomber aux mains des Forces démocratiques syriennes[1], il convient de revenir sur ce que peut signifier pour l’Irak et la Syrie, le jour d’après. De prime abord, une conclusion s’impose. Si une vaste coalition s’était formée en vue de détruire cette entité politique, nul but de guerre ni surtout d’après-guerre n’avait été énoncé laissant donc aux dirigeants locaux et étrangers une grande latitude dans l’interprétation de leur possibilité d’agir. Plus encore, cette « victoire » révèle plus que jamais comment la lutte contre l’État islamique se résume à un « plein guerrier » et un « vide politique ». Finalement, ce fut le choix des armes, des dispositifs techniques terrestres et aériens et des acteurs répondant aux schémas militaires qui ont primé sur toute autre considération écrasant en retour toute expression du politique. Aussi, le jour d’après se décline de part et d’autre par la mise à jour de contradictions fortes. Quelques repères permettent peut-être de mieux comprendre les défis de cet après-Daech pour les deux pays.

Lire la suite
________________
________________

08:50 Publié dans Analyses | Tags : daech | Lien permanent

29/08/2019

Le meilleur de 2018/19 - La Vie des idées - Les professionnels de la catastrophe

À propos de : Sandrine Revet, Les coulisses du monde des catastrophes « naturelles », EMSH

En quelques décennies, les catastrophes dites « naturelles » sont devenues un véritable enjeu pour les professionnels de l’international. Une longue enquête de terrain dévoile le fonctionnement concret de la gestion des désastres environnementaux, des bureaux de l’ONU aux pays concernés.

Après avoir analysé localement, à l’aide de méthodes ethnographiques, la construction sociale d’une catastrophe dans Anthropologie d’une catastrophe. Les coulées de boue de 1999 au Venezuela, en 2009, Sandrine Revet, anthropologue et chercheuse au Centre de Recherches Internationales de Sciences Po, s’intéresse dans ce nouvel ouvrage à l’émergence d’un « gouvernement international des catastrophes “naturelles” ». Son ouvrage s’appuie sur une enquête menée entre 2008 et 2015 qui l’a conduite des bureaux de l’ONU à Genève spécialisés dans la gestion des catastrophes à plusieurs pays d’Amérique latine où elle a observé la mise en place de séances de formation ou des exercices de simulation de catastrophes. L’observation des négociations entre des délégués du monde entier lors d’une conférence internationale en 2015 à Sendai, au Japon, ouvre l’ouvrage et clôt son enquête, sur la gestion internationale des catastrophes « naturelles ».

Lire la suite
____________________
____________________

20:50 Publié dans Analyses | Tags : revet, catastrophe | Lien permanent