Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/11/2017

La chanson de Craonne - Marc Ogeret

Un peu d'histoire : Lionel Jospin "Ces soldats fusillés pour l'exemple" (INA, 1998)

Lors d'un déplacement à Craonne (Aisne), le premier ministre, Lionel JOSPIN, a réhabilité les soldats qui s'étaient mutinés au début de l'année 1917, au plus fort de l'offensive calamiteuse lancée contre l'armée allemande par le général NIVELLE. La mémoire des mutinés de 1917 est un épisode que les autorités françaises avaient toujours écarté des commémorations de la guerre de 1914-1918. Extrait du discours de Lionel JOSPIN :"Certains de ces soldats épuisés par des attaques condamnées à l'avance, refusèrent d'être sacrifiés, que ces soldats fusillés pour l'exemple au nom d'une discipline dont la rigueur n'avait d'égal que la dureté des combats, réintègrent aujourd'hui notre mémoire collective nationale".

Libé - Harcèlement sexuel chez les Jeunes Socialistes : 8 femmes accusent

Huit femmes brisent la loi du silence et accusent Thierry Marchal-Beck, ancien président du MJS, d’agressions sexuelles. Un comportement répété entre 2010 et 2014, parfois en public, et que beaucoup de cadres connaissaient. Révélations.

Lire la suite
_________________
_________________

Le PS réclame des "suites judiciaires" contre un ex-président du MJS accusé d'agressions sexuelles

Huit femmes ont accusé Thierry Marchal-Beck, l'ancien président du Mouvement des Jeunes socialistes (MJS), d’agressions sexuelles et de harcèlement. Un comportement qui a poussé le PS à réclamer, mardi, des "suites judiciaires" à son encontre.

Lire la suite
_____________
_____________

"Paradise papers" : ces nouvelles révélations sur les milliards des paradis fiscaux ! Xavier Timbeau, directeur de l’OFCE

Le collectif des journalistes d’investigation publie une nouvelle enquête. Baptisée "Paradise Papers", elle met au jour l’implication de plusieurs personnalités dans des processus d’optimisation fiscale. La Reine d’Angleterre, des proches de Donald Trump ou encore le Premier ministre canadien Justin Trudeau sont cités. Alors cette enquête va-t-elle simplement créer des remous politiques ou peut-elle créer un déclic international qui donnera naissance à de nouvelles règles pour enrayer le phénomène ? Les réponses de Xavier Timbeau, directeur de l’OFCE. Ecorama du 6 novembre 2017, présenté par Jérôme Libeskind sur Boursorama.com.

François Rebsamen aimerait beaucoup que Stéphane Le Foll soit candidat à la tête du Parti socialiste

Y a-t-il un pilote pour manœuvrer le Parti socialiste ? Les candidats n’affluent pas pour le poste de Premier secrétaire d’une formation décimée après la présidentielle et les législatives, en vue du prochain congrès qui devrait avoir lieu en mars 2018. Alors, certains se chargent de pousser la candidature de leur copain.

François Rebsamen dit ainsi à quel point il trouverait super que Stéphane Le Foll propose ses services.

Lire la suite
__________________
__________________

Libé - Guillaume Balas quitte le PS : le chant du nouveau départ

Après vingt-six années au Parti socialiste, le député européen annonce sa sortie en compagnie de sa collègue Isabelle Thomas. Tous deux rejoignent le mouvement de Benoît Hamon.

Au bout du fil, Guillaume Balas. Il refuse de prendre la lumière tout seul. Le député européen souhaite annoncer son départ du PS avec sa collègue Isabelle Thomas, qui tourne avec lui le dos à toute une partie de son histoire politique. On négocie. Le rendez-vous est fixé : lundi matin, dans son local rue d’Enghien, dans le Xe arrondissement de Paris. L’entrée est particulière, une ancienne agence de voyages. L’attachée parlementaire de Guillaume Balas, Mila Jeudy, ouvre le rideau de fer.

Lire la suite
__________________
__________________

BFMTV - Aubry étrille la politique de Macron

France Info - LREM : une centaine de "marcheurs" vont quitter le mouvement vendredi, à la veille du congrès

Une centaine de "marcheurs" annoncent mardi qu'ils quitteront le mouvement à la veille du congrès de La République en marche. Ils dénoncent le manque de démocratie au sein de LREM.

Une centaine de "marcheurs", dont des élus, annoncent mardi 14 novembre qu'ils quitteront le mouvement à la veille du congrès de La République en marche (LREM), prévu samedi 18 novembre à Lyon. Ils dénoncent le manque de démocratie au sein du mouvement.

Les "100 démocrates" au front

Les futurs démissionnaires sont pour la plupart de simples adhérents, mais aussi des élus, des animateurs de comités locaux ou encore des référents issus de toute la France.

Lire la suite
____________________
____________________

08:45 Publié dans Article du jour | Tags : lrem, politique, actualite | Lien permanent

Le Point - Politique de la ville : le discours offensif de Macron laisse la gauche sceptique

VIDÉO. Le chef de l'État a appelé à une "mobilisation" de tous et s'est livré à un vif réquisitoire contre ceux qui défendent les contrats aidés

Emmanuel Macron, qui a passé 3 heures lundi à Clichy-sous-Bois, a poursuivi son déplacement consacré à la relance de la politique de la ville ce mardi à Tourcoing, dans le Nord. Il a appelé à une « mobilisation nationale pour les villes et pour les quartiers ». « C'est une mobilisation de toute la nation qui, seule, peut répondre au défi immense » de la politique de la ville, a affirmé le chef de l'État. Elle doit être celle du gouvernement, des collectivités territoriales, des associations, des entreprises, des intellectuels », a-t-il ajouté, promettant « un plan de bataille clair, avec une mobilisation pleine et entière ».

Lire la suite
__________________
__________________