Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2014

Mediapart : L’appel à une République nouvelle

La philosophe Cynthia Fleury, l’avocat Jean-Pierre Mignard et l’historien Benjamin Stora lancent dans Mediapart un appel à une République nouvelle afin de donner au peuple « les moyens d’une expression démocratique, fondée sur des valeurs sociales, humanistes et écologiques ». « La réponse économique ne suffira pas », lancent-ils à l’adresse du Président de la République. Jean-Pierre Mignard (par ailleurs, avocat de Mediapart) est connu pour ses engagements au Parti socialiste et pour sa proximité amicale avec François Hollande. Benjamin Stora a soutenu la candidature présidentielle de François Hollande qu’il lui est arrivé de conseiller avant comme après son élection. Cynthia Fleury, membre fondateur de Roosevelt 2012, a accompagné la naissance de Nouvelle Donne.

Lire la suite
________________________________________
________________________________________

23:22 Publié dans Réflexions | Tags : cynthia fleury, mignard, stora | Lien permanent

L'actualité des socialistes du 26 mai au 1er juin (mise à jour)

A la une

Pour soutenir l'appel des 100.... la page Facebook

Page officielle de l'Appel des 100. Parlementaires et responsables socialistes, engagés pour une politique de gauche juste et efficace.

Laurent Baumel : « Sommes-nous morts pour rien? ou pourquoi les députés socialistes se mobilisent »

Le 30 mars 2014, le socialisme municipal s’est effondré en France dans des proportions inattendues et colossales qu’on peine encore à mesurer. L’attention s’est portée sur l’implacable statistique des «155 villes » de plus de 9 000 habitants tombées dans l’escarcelle de la droite et ses conséquences en chaîne sur la direction des grandes communautés urbaines du pays.

Pouria Amirshahi – « Frondeurs » : qui sommes-nous, que voulons-nous ?

ENTRETIEN À POLITIS
Pouria Amirshahi est l’un des « frondeurs » qui n’ont pas voté le pacte de stabilité défendu par Manuel Valls. Il explique sa démarche. Ils ont été 41 députés socialistes à s’abstenir, le 29 avril à l’Assemblée. Un désaveu pour le nouveau Premier ministre et pour François Hollande. Simple avertissement ou amorce d’une contestation durable ? Pouria Amirshahi penche pour la seconde hypothèse.

29, 30, 31 mai et 1er juin

Libé - Duflot et Royal réunies autour de Raoni

Le chef amazonien est l'invité mardi d'une conférence sur le climat organisée par Claude Bartolone à l'Assemblée.

Le Monde - Hollande chez les Bleus, un président en quête d'une France qui gagne

Quoi de mieux qu'une visite présidentielle aux Bleus, en cette période post-déroute électorale et pré-Coupe du monde, pour tenter de se requinquer ? Sans doute faut-il y voir les effets du 4 à 0 sans bavure infligé à la Norvège, mardi soir en match amical, conjugués à ceux des 13,98 % recueillis pas le PS aux européennes, mais force est de constater que François Hollande, ces jours-ci, manifeste un intérêt renouvelé pour la France qui gagne : celle du football.

Le Figaro - François Hollande élude la question de sa candidature en 2017

Le président aurait confié à des proches rester «froid» et «indifférent» face au sondage selon lequel seuls 3% des Français le préféreraient comme candidat socialiste à sa propre succession en 2017.

LCP - "Colère" de Cambadélis contre la presse et "une partie" de la classe politique

La presse et "une partie" de la classe politique sont "irresponsables" en ces temps de "crise politique majeure", a accusé mercredi le patron du PS, Jean-Christophe Cambadélis, interrogé sur la désaffection des Français à l'égard de François Hollande.

Le Monde - Hollande et Valls ne fléchissent pas face aux députés PS frondeurs

François Hollande a répondu depuis Bruxelles, mardi 27 mai, aux élus socialistes de l'Assemblée réclamant une inflexion à gauche après la débâcle de la majorité aux Européennes. Plus tôt dans la journée, une partie d'entre eux avaient également eu une discussion avec le premier ministre Manuel Valls, venu s'exprimer devant le groupe de l'Assemblée.

Huffington Post, Laurent Baumel - La gauche sait-elle tirer les leçons de son Histoire?

"Peuples et gouvernements n'ont jamais rien appris de l'Histoire" a écrit Hegel. S'il n'est pas toujours aisé, en effet, de tirer des leçons réelles du passé, chaque génération devrait au moins être capable de tirer les leçons de sa propre histoire.

Alors la gauche au pouvoir vient de subir une nouvelle défaite cuisante, on peut se demander si ce n'est pas précisément cette capacité-là qui lui manque.

Paul Alliès - RompreLe résultat des élections européennes mais surtout les réactions de François Hollande et Manuel Valls qui les ont suivies amènent à une conclusion: l'exécutif n'entend plus rien et n'est plus à même de reconstruire une quelconque histoire de la gauche d'ici 2017. Il faut donc rompre avec une politique comme avec un système politique qui peuvent nous conduire à un "désastre obscur".

28 mai

Le Parisien - Devant Valls, des députés de la majorité évoquent «un problème Hollande»

Rien ne va plus au . Les députés socialistes ont accusé fortement le coup mardi du choc des européennes  et l'ont fait savoir au Premier ministre Manuel Valls qui les rencontrait ce matin à l'.

Le Monde - Qui est responsable de la montée du FN ?

La première place du Front national aux élections européennes du 25 mai marque une rupture dans la vie politique française. Quelles sont les responsabilités des partis traditionnels dans cette déroute ? Après l'avoir diabolisé dans les années 1980, les médias n'ont-ils pas contribué à banaliser le FN des années 2010 ? L'UMP survivra-t-elle à cette percée frontiste ? Comment le PS peut-il encore éviter la perspective d'un 21 avril 2017 ? Comment réduire la fracture entre les perdants et les gagnants de la mondialisation ?

Le Monde - Rythmes scolaires : le décret Hamon a-t-il ouvert la boîte de Pandore?

Certaines ne cachent pas leur enthousiasme, d'autres se perdent dans les justifications. Dans les villes candidates à un « assouplissement » de la réforme des rythmes scolaires, comme le permet pour trois ans de « décret Hamon », le soulagement se fait entendre, même si l'embarras demeure.

Public Sénat - Les députés socialistes accusent le choc des européennes

Les députés socialistes ont accusé fortement le coup mardi du choc des européennes avec un FN en tête, exprimant leurs inquiétudes aiguës devant Manuel...

Les députés socialistes ont accusé fortement le coup mardi du choc des européennes avec un FN en tête, exprimant leurs inquiétudes aiguës devant Manuel Valls et allant, pour l'un d'eux, jusqu'à évoquer un "problème" François Hollande.

Le Nouvel Obs, Renaud Dély - Hollande n'a plus aucune chance pour 2017. Qui pourra sauver la gauche ?

Le chef de l’Etat ne sera pas en mesure de se représenter en 2017. La gauche doit se mettre en quête du candidat qui pourra résister à la menace Le Pen.

27 mai

Libé - François Hollande : «L’Europe, elle est devenue illisible, j’en suis conscient»

VERBATIM Le Président s'est exprimé ce lundi soir lors d'une brève allocution télévisée.

Libé - Européennes : Hollande admet la claque, mais garde le cap

Le Président s'est exprimé lundi soir, au lendemain des élections européennes qui ont vu la victoire du FN. Sa «ligne de conduite» ne déviera pas.

Le blog de Françoise Fressoz - Le président sans cartouche 

En l'écoutant  lundi 26 mai faire sa déclaration aux Français dans le cadre du journal de 20 heures, on comprenait pourquoi toute la journée le président de la République avait hésité à parler.

Que pouvait-il annoncer à son peuple qui, dans la foulée des élections municipales, venait de lui infliger une nouvelle gifle électorale ? Rien et c’est tout le problème.

Les Echos - PS : les « hollandais » sonnés, les frondeurs à l'offensive

Les députés PS sont de plus en plus nombreux à appeler le président à ralentir le rythme de réduction du déficit.

C'est un parlementaire proche de François Hollande qui avoue : « Je ne comprends pas ce qu'on fait. A ce train, on va arriver dans la même situation que Chirac en 1997, à devoir dissoudre » l'Assemblée. C'est un autre parlementaire, toujours un fidèle du chef de l'Etat, qui s'inquiète : « Le président peut bien prendre des initiatives, rien ne passera. Le vote FN devient normal pour certains. L'UMP ne va pas bien, mais, pour le moment, ce n'est pas elle qui est disqualifiée pour le second tour de la présidentielle. »

Le Monde - Européennes : pourquoi le 25 mai est plus grave que le 21 avril

Analyse. Mesurons l'ampleur du séisme politique des élections européennes en France : le 25 mai 2014 est bien plus grave que le 21 avril 2002. Pour trois raisons. D'abord parce que la victoire historique du FN dans un scrutin national ne provoque pas de réaction collective, comme si l'encéphalogramme démocratique restait désespérément plat, là où le 21 avril avait conduit une partie de la société française, notamment de sa jeunesse, à sortir dans la rue et la gauche à se battre pour permettre la victoire de Jacques Chirac contre Jean-Marie Le Pen.

Le Monde - Européennes : 5 enseignements du scrutin passés inaperçus

Après les réactions à chaud, les résultats détaillés des élections européennes fournis par le ministère de l'intérieur permettent de tirer de nouveaux enseignements sur le scrutin du 25 mai.

Le Point - Hollande-Valls : le commando fiscal

Au lendemain du séisme électoral, ils ont recours à la bonne vieille ficelle de la baisse des impôts. Au risque de se contredire et de se répéter.

Les Echos - Le doute s'accroît un peu plus au sommet de l'Etat sur la présidentielle de 2017

Après la déroute de dimanche, les soutiens de François Hollande s'interrogent sur ses chances de se succéder à lui-même.

Toulouse Info - Débâcle du PS aux européennes : Pour Christophe Borgel, « c’est tout d’abord une défaite de l’Europe »

Ce dimanche, le Parti Socialiste a fait le plus mauvais score aux élections européennes de son histoire et n'a pu que constater la vague bleue marine qui a déferlée dans le pays mais aussi en Midi-Pyrénées. Christophe Borgel, député de de Haute-Garonne et secrétaire national chargé des élections du Parti Socialiste, revient sur cet échec électoral et sur l'avenir du PS.

Les Echos - François Hollande ou le quinquennat bloqué

Sur le plan institutionnel, le scrutin européen ne change rien. François Hollande a été élu pour cinq ans et poursuit son mandat. Mais politiquement, la situation devient intenable, ou presque.

Les Echos - Européennes : le PS a été plus boudé par les salariés du privé que par ceux du public

Ce n’est pas le vote fonctionnaire qui a manqué aux socialistes lors des élections européennes mais celui des salariés du privé.

Direct Matin - Cambadélis (PS) : l'Europe doit "se concentrer sur l'essentiel"

Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du PS, a vu dans les résultats aux élections européennes un "message clair" qui est que "l'Europe doit de manière urgente se concentrer sur l'essentiel", l'emploi et la croissance verte.

26 mai

Le JDD - La triste victoire d’Edouard Martin

REPORTAGE - C’est avec la rage de voir le FN en pôle position en France comme dans sa circonscription aux élections européennes qu’Edouard Martin obtient son ticket pour Bruxelles. Récit d’une soirée triste et amère pour l’ancien leader syndicaliste de Florange.

Le Nouvel Obs - Européennes: Hollande veut limiter les dégâts au lendemain de la victoire du FN

Sévèrement désavoué dimanche lors des élections européennes qui ont vu le triomphe du Front national, François Hollande va tenter, dès lundi matin, de tirer avec Manuel Valls les leçons d'un choc électoral qui ébranle la France et l'Europe.

La Tribune - "Il faut de nouvelles baisses d'impôts" (Manuel Valls)

Le Premier ministre estime nécessaire de baisser la fiscalité. Il s'exprime au lendemain de la défaite électorale aux élections européennes pour la majorité.

France Info - Européennes : "Des leçons doivent être tirées" (Elysée)

Après le succès du FN et la déroute du PS dimanche soir, François Hollande réunira Manuel Valls et plusieurs ministres lundi à 08h30. "Des leçons doivent être tirées" de cet "événement majeur", a indiqué l'Elysée. Les européennes sont "un choc", "un séisme" a déclaré le Premier ministre qui a décrit un moment "très grave" pour l'Europe et la France.

Huffington Post - Résultats européennes 2014: le PS et l'exécutif sous le choc cherchent les solutions

Choc, séisme... Ce dimanche soir, dans la bouche des socialistes beaucoup de mots rappelaient ceux prononcés le 21 avril 2002 quand Lionel Jospin avait été éliminé du second tour de la présidentielle. A nouveau troisième d'une élection nationale, le PS subit une seconde déconvenue, deux mois après son camouflet des municipales.

BFM Story: Un conseiller de François Hollande séquestré par la Confédération Paysanne - 28/05 BFMTV


BFM Story: Un conseiller de François Hollande... par BFMTV

19:16 Publié dans Analyses | Lien permanent

Com' c'est bizarre : Le sondage ridicule du week-end

Le Hollande bashing ne recule devant aucune méthode, aussi grossière soit-elle. Voici désormais un sondage, réalisé par OpinionWay pour le Figaro Magazine, qui prétend nous éclairer sur les souhaits des Français pour la présidentielle de 2017. Et qui conclut – triomphant ! – que, parmi quelques candidats socialistes potentiels, celle de François Hollande n’est souhaitée que par 3 % d'entre eux et 15 % des sympathisants socialistes. Une manière de prouver le rejet du Président par les électeurs et de maintenir la pression d’une campagne visant, à terme, à demander sa démission. Sauf qu’un tel sondage est juste ridicule, dans son intention, son questionnement et même son protocole.

Lire la suite
__________________________________
__________________________________

19:12 Publié dans Réflexions | Tags : denos pingaud | Lien permanent

Un appel pour une république nouvelle


Un appel pour une république nouvelle par Europe1fr

18:00 Publié dans Vidéo | Tags : mignard, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

Terra Nova - Business inclusif : quand les entreprises mettent l’inclusion au cœur de leur développement

Business inclusif : le thème pourrait paraître à la mode. Avec quatre milliards d’individus qui vivent avec moins de 3000 dollars par an, il promeut pourtant un renouvellement des approches commerciales. C'est à cette observation, plus complexe et nuancée, que convie le rapport de Terra Nova, issu d'un groupe de travail présidé par Frédéric Massé. L'objectif est de présenter aux décideurs publics des initiatives qui ont fait la preuve de leur efficacité économique et de leur impact social, sans omettre les points de blocage qui limitent le changement d’échelle souhaité par les entrepreneurs et les autres acteurs de ce secteur.

Lire la suite
_________________________________
_________________________________

13:00 Publié dans Réflexions | Tags : terra nova | Lien permanent

Hollande, le changement c'était quand ? - Déshabillons-les par Public Sénat


Hollande, le changement c'était quand... par publicsenat

Avec : Robert ZARADER, Spécialiste en communication - Président de Equancy & Co Stephane ROZÈS, Politologue - Président de l'institut CAP Nathalie SEGAUNES, Journaliste politique à l'Opinion Laurent BOUVET, Professeur de Science Politique - Univ. Versailles / Saint-Quentin-en-Yvelines Hélène RISSER, Public Sénat

Jean Gadrey - La transition écologique sera sociale ou ne sera pas… et réciproquement

C’est l’une de mes marottes depuis longtemps, et j’ai été d’autant plus heureux de la voir développée et enrichie par Eloi Laurent dans des articles en anglais reprenant en partie une note qu’il avait faite pour la Fondation Nicolas Hulot (« Pour une approche social-écologique », téléchargeable, 6 pages).

 

Les deux articles en anglais sont : « Inequality as pollution, pollution as inequality » (septembre 2013, téléchargeable) et « Social-ecology, exploring the missing link in sustainable dévelopment (OCDE, mars 2014, diapos téléchargeables).

 

Je vais m’appuyer sur ces contributions et y ajouter mon grain de sel. J’aurai l’occasion très prochainement de commenter le livre sur l’Etat providence que vient de publier cet économiste « écolo et social ». Une espèce en voie d’apparition, mais encore trop peu présente.

Lire la suite
_____________________________
_____________________________

00:05 Publié dans Réflexions | Tags : gadrey | Lien permanent

30/05/2014

Christian Chavagneux - Optimisation fiscale agressive des firmes : qui influence l’OCDE ?

L’OCDE vient de rendre compte des résultats des consultations publiques menées sur les sujets visant à remettre en cause les pratiques fiscales douteuses des multinationales. Devinez qui a le plus contribué ?

Dans le cadre de son plan d’action BEPS (Base Erosion and Profit Shifting) en 15 points, mené au nom du G20, pour remettre en cause les pratiques d’optimisation fiscale agressive des multinationales, l’OCDE a ouvert une période de consultation publique. En toute transparence, l’institution fournit les résultats de cette consultation : qui est intervenu et sur quels sujets ?

Lire la suite
_____________________________________
_____________________________________

20:40 Publié dans Réflexions | Tags : chavagneux | Lien permanent

Didier Migaud : "La Cour des Comptes n'a pas découvert un trou, elle a constaté un décalage sur l’exercice 2013" par Europe1fr


Didier Migaud : "La Cour des Comptes n'a pas... par Europe1fr

17:24 Publié dans Analyses | Tags : migaud, cour des comptes | Lien permanent