Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/11/2017

Les décodeurs du Monde - Dangerosité, toxicité, utilité : le débat sur le glyphosate résumé en discussion pour/contre

La Commission européenne et les Etats membres se sont mis d’accord… pour ne pas être d’accord sur le glyphosate. Revue des arguments des deux parties.
 
Après un premier vote reporté le 25 octobre pour cause de difficultés à se mettre d’accord, le vote qui a eu lieu le 9 novembre n’a pas permis de dégager une majorité pour décider de l’avenir du glyphosate sur le continent. Le glyphosate, c’est la molécule contenue dans le Roundup, pesticide phare de la société Monsanto. Cet herbicide, commercialisé depuis 1974, devait faire l’objet d’une nouvelle autorisation de mise sur le marché en 2016 jusqu’en 2031, en toute logique.
 
Lire la suite
______________________
______________________

11:39 Publié dans Analyses | Tags : glyphosate | Lien permanent

04/11/2017

Les décodeurs du Monde - En quoi le glyphosate pose-t-il problème ?

07:14 Publié dans Vidéo | Tags : decodeurs, glyphosate | Lien permanent

26/10/2017

Séphane Le FOLL : "Glyphosate, Droits de l'Homme et François Hollande"

27/09/2017

PS - Le Parti socialiste regrette la cacophonie et le flou artistique qui marquent la communication du gouvernement à propos du glyphosate

Pour la seule journée de lundi, les annonces du Premier ministre, Edouard Philippe, et  celles du porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, se sont non seulement télescopées mais contredites, passant de l’interdiction totale aux  « progrès à accomplir d’ici 2022 »… On y voit flou !

Il est temps de clarifier la situation. Le glyphosate est un herbicide dangereux, reconnu comme « cancérigène probable » par  l’OMS et dont les agriculteurs sont les premières victimes. Il faut en sortir.

Si aujourd’hui, l’absence de solutions alternatives crédibles rend difficile de supprimer son utilisation du jour au lendemain, il est tout à fait irresponsable de prolonger son autorisation pour 5 ans. Pourquoi, en application du principe de précaution, ne pas envisager une prolongation annuelle, permettant à la recherche de progresser et de proposer de nouvelles solutions ? La France, comme pour les perturbateurs endocriniens, aurait-elle déjà capitulé face aux lobbys de l’industrie allemande ?

Car l’enjeu n’est pas tant national qu’européen. Le vote sur la proposition de la Commission européenne de renouveler le glyphosate pour 10 ans est prévu pour le 5-6 octobre prochain par le Comité permanent des plantes, des animaux, des denrées alimentaires et des aliments pour animaux (PAFF). Le Parti socialiste soutient la demande des eurodéputés de le reporter après l’audition publique sur le glyphosate et les Monsanto Papers, prévue le 11 octobre.

22/09/2017

Stéphane Le Foll se prononce sur l'interdiction du glyphosate