Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/08/2014

Christian de Boissieu et François Kalfon: Le face à face de Ruth Elkrief - 27/08 BFMTV


Christian de Boissieu et François Kalfon: Le... par BFMTV

21:10 Publié dans Débat | Tags : kalfon, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

13/10/2013

François Kalfon : «Le PS risque un divorce durable avec ses électeurs»

INTERVIEW - Face au FN, le PS doit mieux répondre «à la perte de repères généralisée et au désordre libéral et à ses conséquences», selon François Kalfon, conseiller régional d'Ile-de-France, cofondateur de la Gauche populaire et secrétaire national adjoint du PS aux élections.

Lire la suite
______________________________________________________
______________________________________________________

12/10/2013

L'actualité des socialistes du 7 au 13 octobre (mise à jour)

A la une

L'Opinion - François Kalfon (PS): «Notre Titanic fonce sur l'iceberg, là-bas au loin...»

Le cri d'alarme d'un leader du PS qui s'inquiète de la «dérive gestionnaire» d'un pouvoir dominé par la «pensée Ena»

12 et 13 octobre

L'Humanité - Primaire PS à Marseille (3/4): Samia Ghali à l'épreuve

Les chroniques marseillaises de Christophe Deroubaix. Quatre des six candidats à la primaire socialiste en vue des municipales à Marseille exposent leurs programme, ambitions et partis pris à l'Humanité.fr.

Le Monde - Les recommandations de la Cour des comptes pour lutter contre la fraude fiscale

La Cour des comptes a publié, jeudi 10 octobre, un référé adressé au premier ministre, Jean-Marc Ayrault, sur l'organisation, les méthodes et les résultats du contrôle fiscal en France. Elle s'est notamment penchée sur les services de l'Etat et la lutte contre la fraude fiscale internationale, sous ses multiples formes. "Elle concerne des contribuables de nature très différente, note-t-elle, des personnes physiques dont les activités sont, pour l'essentiel, légales, de grands groupes qui utilisent abusivement des mécanismes d'optimisation fiscale ou encore des réseaux criminels qui ont notamment investi le champ de la fraude à la TVA."

Libé - Le PS y voit plus clair sur ses têtes de liste

MUNICIPALES 2014 Le Parti socialiste a désigné la plupart de ses candidats pour mars, avec quelques surprises. Cinq villes, dont Marseille, passent dimanche par des primaires.

Libé - Municipales à Paris: Hidalgo vante une équipe «soudée et unie»

Vingt-quatre heures après NKM, la socialiste Anne Hidalgo a présenté vendredi ses têtes de liste dans les 20 arrondissements parisiens, vantant «une équipe soudée et unie», constituée après un vote des militants très souvent de pure forme, la quasi-totalité des différends ayant été réglés en amont.

Le Nouvel Obs - Marseille : la surenchère sécuritaire au coeur de la primaire PS

Alors que la primaire socialiste pour désigner le candidat à la mairie a lieu ce week-end, retour sur une campagne très axée sur les questions de sécurité.

Libé - Désir «regrette profondément» la plainte du Mrap contre Valls

Harlem Désir, le Premier secrétaire du PS, a dit vendredi «regretter profondément» la plainte annoncée par le Mrap contre Manuel Valls pour ses propos sur les Roms. «Je regrette profondément cette décision, elle n’est absolument pas fondée», a déclaré l’eurodéputé sur i>TELE.

Libé - Christophe Sirugue, la traque à l'opaque

LES DÉPUTÉS DE L'AN II Chaque semaine, rencontre avec un élu qui fait l'actualité. Aujourd'hui, le vice-président PS de l'Assemblée dont les propositions sur l'encadrement du lobbying viennent d'entrer en vigueur au Palais Bourbon.

11 octobre

Le Figaro - Vincent Peillon veut revoir les missions de la maternelle

Les élèves de l'école maternelle seront les premiers à vivre la réforme des programmes par Vincent Peillon. Le ministre de l'éducation, qui installait le 10 octobre le conseil supérieur des programmes (CSP) a annoncé cette priorité. «La première échéance concerne les nouveaux programmes de l'école maternelle, dont je souhaite l'application à tous les niveaux du cycle des apprentissages premiers dès la prochaine rentrée scolaire 2014-2015».

Libé - Anne Hidalgo annonce les têtes de liste pour Paris

La meneuse des socialistes pour la mairie de Paris en 2014 a publié sur Facebook les résultats des élections de ce jeudi soir, au cours desquelles les militants ont désigné leurs têtes de liste.

Anne Hidalgo a donné les noms des socialistes qui prendraient les têtes de liste pour les municipales parisiennes de 2014, dans un message publié sur Facebook. Elle-même conduira la liste socialiste dans le XVè arrondissement.

Libé - Manuel Valls a le Mrap sur le dos

Le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap) a annoncé hier, par la voix de son avocat, qu’il allait déposer plainte la semaine prochaine contre Manuel Valls devant la Cour de justice de la République (CJR), pour «incitation à la haine raciale», en raison de ses propos controversés sur les Roms. «Nous allons déposer plainte […] devant la commission des requêtes de la cour, qui exercera son filtre», a précisé Me Mairat.

Lyon Capitale - Queyranne, le président de Région critique François Hollande

Jean-Jack Queyranne, président de la région Rhône-Alpes, était l'invité de Paul Satis sur Lyon Première ce vendredi matin. Il s'est montré très sévère envers la politique du gouvernement, dénonçant la dévalorisation de la parole politique.

Les Echos - UE : Schulz plus que jamais favori à gauche pour la Commission

Hollande et Merkel n'ont pas encore fait leur choixLe paysage politique européen risque d'être complexe. D'autres candidats pourraient sortir du chapeau Le social-démocrate allemand Martin Schulz, actuel président du Parlement européen, fait plus que jamais figure de favori comme candidat socialiste à la présidence de la prochaine Commission européenne après le soutien que lui a apporté son groupe jeudi.

Libé - Cazeneuve aux patrons : «Je tends la main, pas la joue»

Les chefs d'entreprise français sont-ils si malheureux ? Après une nouvelle fronde anti-fiscale, le ministre du Budget contre-attaque et déplore les «postures» du patronat. Mardi soir, les patrons réunis à Lyon disaient leur «souffrance» et brandissaient un «carton jaune» à l'adresse du gouvernement. Sont-ils si mal traités ? Tel n'est pas l'avis du ministre du Budget Bernard Cazeneuve, qui contre-attaque.

Le Nouvel Obs - "Le FN est le parti du malheur de la France et de l'Europe"

L'eurodéputé PS Henri Weber réagit au sondage Ifop - "Nouvel Obs", qui place le FN en tête des intentions de vote aux élections européennes. Interview.

10 octobre

Nouvel Obs - EXCLUSIF. Hollande : "Il faut relever la tête face aux extrémismes"

Dans un entretien accordé au "Soir", à "De Standaard" et au "Nouvel Obs", le président de la République définit sa politique européenne et réagit à la montée des populismes. Extraits.

Le Monde - Sondages : Hollande et Ayrault au plus bas du quinquennat

François Hollande et Jean-Marc Ayrault enregistrent au mois d'octobre leur niveau de popularité le plus bas, avec chacun 29 % seulement d'opinions favorables, perdant du terrain auprès des sympathisants de gauche, selon le sondage mensuel LH2 pour Le Nouvel Observateur, publié mardi 8 octobre.

Libé - Rythmes scolaires : Ayrault reconduira les aides aux communes en 2014

L'enveloppe de 250 millions d'euros allouée en 2012 devrait être reconduite, d'après le président de l'Association des maires de France.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a donné mercredi son accord pour «la pérennisation en 2014 du fonds» d’aide aux communes pour la mise en place des nouveaux rythmes scolaires, a annoncé le président de l’Association des maires de France, Jacques Pélissard. Cet engagement a été pris lors d’une rencontre à Matignon entre Jean-Marc Ayrault et Jacques Pélissard.

Le Monde - Sur le terrain, Valls fait de l'ombre à Hollande

Deux jours après la percée du Front national à Brignoles (Var), François Hollande et Manuel Valls étaient simultanément en déplacement, mardi 8 octobre. Le premier s'est rendu à Roanne (Loire) puis Saint-Etienne pour parler d'emploi et a réagi à la cantonale de Brignoles. Le second officialisait la création d'une zone de sécurité prioritaire (ZSP) à Forbach (Moselle), une ville convoitée par le Front national. Si les deux se sont placés sur des terrains assez similaires, Manuel Valls a suscité davantage d'écho médiatique.

Libé - Députés et sénateurs échouent à s’entendre sur le non-cumul

La commission mixte paritaire, formée de membres des deux chambres, n'est pas parvenue à un accord sur le non-cumul des mandats. Un nouveau vote aura lieu en décembre.

Le Lab - Les militants PS désignent leurs têtes de liste: le 4e, dernier arrondissement à enjeu à Paris

Ils ne sont plus que cinq. Cinq arrondissements dans lesquels les militants socialistes auront à choisir entre plusieurs candidats, jeudi 10 octobre au soir, pour désigner leurs têtes de liste en vue des municipales de 2014.

Le Monde - Primaires PS à Paris : Christophe Girard menacé dans le 4e

Le 4e arrondissement de Paris serait-il le seul îlot de résistance à l'union chez les socialistes ? Christophe Girard, le maire sortant, y est opposé dans une primaire interne à une militante inconnue, Madeleine Houbart, avec laquelle il doit débattre, ce mercredi 9 octobre, veille du vote sur les têtes de liste du PS dans tous les arrondissements. Il a reçu le même jour l'appui d'Anne Hidalgo : "Je soutiens la candidature de Christophe Girard. Je sais qu'une majorité des habitants a envie qu'il réalise un nouveau mandat. Je ne peux pas me passer de ses talents pour le 4e."

Les Echos - Budget 2014 : les députés PS regrettent le « tango fiscal »

Les députés socialistes ont officialisé ce mardi en réunion de groupe les gestes en faveur du pouvoir d’achat des ménages concédé par l’exécutif dans le budget 2014. Ils regrettent en revanche le «tango fiscal» sur la fiscalité des entreprises.

9 octobre

Le Nouvel Obs - SONDAGE EXCLUSIF. Le FN à 24% aux Européennes, en tête pour la première fois

Selon un sondage Ifop pour "le Nouvel Observateur", le FN arrive en tête des intentions de vote pour les élections européennes de 2014. Bientôt le premier parti de France ?

Le JDD - Face au FN, les socialistes cherchent une stratégie

L'élimination dimanche du candidat de la gauche au profit du FN lors de la cantonale partielle à Brignoles inquiète les socialistes. Lesquels cherchent une stratégie pour contrer le parti de Marine Le Pen et éviter la débâcle aux élections municipales.

Le Figaro - Les députés PS divisés entre Valls et Taubira

Lorsque le texte sur la réforme pénale viendra devant la représentation nationale, Manuel Valls et Christiane Taubira compteront leurs supporteurs, les premiers ayant à cœur de le durcir et les seconds voulant l'adoucir. Autant dire que chaque amendement sera pesé au trébuchet et qu'il ne sera pas aisé de modifier le texte sans être accusé de mettre de l'huile sur le feu. L'un des points sensibles sera celui des aménagements de peine.

FranceTVinfo - En Moselle, Manuel Valls combat le FN sans le nommer

Le ministre de l'Intérieur était en visite à Forbach, où le vice-président du Front national, Florian Philippot, est candidat aux municipales.

Le Monde - La surtaxe sur l'impôt sur les sociétés sera finalement de 10,7 %

Après avoir renoncé à créer une nouvelle taxe sur l'excédent brut d'exploitation (EBE), le gouvernement se devait de trouver 2,5 milliards d'euros pour remplacer le produit de cette taxe avortée. Dimanche, le ministre de l'économie, Pierre Moscovici, avait commencé à ébaucher le chemin que comptait suivre le gouvernement, à savoir une augmentation de la surtaxe sur l'impôt sur les sociétés.

La Télé Libre - [MUNICIPALES 2014] PS : L’Inconnue du 14 ème

Carine qui ? Carine Petit. C’est le nom de la candidate PS qui tentera de succéder à Pascal Cherki à la tête de la Mairie du 14ème. Un pari osé de la part d’Anne Hidalgo pour la parité et contre le cumul des mandats, mais un pari risqué pour le PS. Carine Petit, encore peu connue dans l’arrondissement devra affronter la très médiatique Nathalie Koscuisko-Morizet (UMP), par ailleurs candidate à la Mairie de Paris contre Hidalgo.

Le Monde - Face à la montée du FN, Hollande mise sur les premiers résultats de sa politique

"Le rôle de la République, c'est de donner un nom aux anonymes." La phrase, lâchée mardi midi par François Hollande au sortir d'une table ronde consacrée à la formation professionnelle, à Roanne (Loire), éclaire la stratégie actuelle du chef de l'Etat.

Maville - Brignoles: débat au bureau national du PS sur l'échec de la gauche

L'échec de la gauche au premier tour de l'élection cantonale de Brignoles (Var) a fait l'objet d'une discussion lors du bureau national (exécutif) du PS mardi, Harlem Désir demandant d'en "tirer les leçons", tandis que l'aile gauche du parti soulignait l'"urgence" à répondre à l'"attente sociale" des abstentionnistes, selon plusieurs sources.

France Info - Un député PS qualifie le FN de "parti national-fasciste"

Ces derniers jours, Marine Le Pen a relancé le combat pour arracher l'étiquette d'extrême droite au Front national, menaçant de poursuites judiciaires ceux qui continuerait d'utiliser ce terme pour qualifier son parti. Ce mardi, l'un des porte-paroles des députés PS a tenu à lui répondre, en affirmant que le FN n'étais pas seulement un parti d'extrême droite, mais un "parti national-fasciste".

Libé - Cahuzac : le rapporteur admet des «dysfonctionnements» mais défend Hollande

Les députés UMP ont quant à eux refusé d'assister à la dernière séance et Charles de Courson (UDI) a voté contre le rapport de la commission d'enquête parlementaire, qu'il a présidée.

Le Figaro - Jean-Christophe Cambadélis : «L'électorat républicain n'a plus d'enthousiasme»

INTERVIEW - Le député de Paris observe une tendance lourde de montée en Europe de la xénophobie, de l'islamophobie, de l'amertume sociale face à la politique d'austérité et de réduction des déficits, et du désespoir face à des lendemains qui déchantent.

8 octobre

Le Monde - Valls à Forbach : "Combattre l'insécurité n'est pas se droitiser"

Si le ministre de l'intérieur ne peut, es qualité, laisser dire qu'il entame une "tournée anti-FN", c'est bien à la reconquête d'un électorat installé dans l'abstention et le vote d'extrême droite que s'attelle Manuel Valls. Sa venue symbolique à Forbach (Moselle), mardi 8 octobre, pour y défendre la politique de sécurité du gouvernement, ne peut guère laisser de place au doute.

FranceTVinfo - Manuel Valls, champion de la gauche face au FN ?

En déplacement à Forbach (Moselle), sur la terre de conquête du frontiste Florian Philippot, le ministre de l'Intérieur lance ce mardi sa tournée pour contrer le parti de Marine Le Pen. Avec des chances de réussite plutôt limitées.

Libé - Retraite : Touraine assure que «toutes les générations seront prises en compte»

La ministre des Affaires sociales et de la Santé a estimé, en ouverture du débat sur les retraites à l'Assemblée nationale, que les jeunes actifs ne seraient pas défavorisés, à terme, par rapport à leurs aînés.

L'Express - PS: "Les valeurs de gauche s'érodent depuis longtemps" 

Alors que le PS de Harlem Désir met le cap sur les élections en 2014, deux jeunes chercheurs en science politique alertent les socialistes et les invitent à engager une "bataille idéologique" contre la "droitisation de la société française", dans un texte publié par la Fondation Jean-Jaurès

7 octobre

Le Figaro - Brignoles: le PS veut faire barrage au FN

Le Parti socialiste a appelé ce soir à faire "barrage au FN" au second tour de la cantonale de Brignoles (Var) après l'élimination au premier tour de la gauche.

"La gauche est éliminée dès le premier tour de l'élection cantonale partielle de Brignoles. Ce résultat doit sonner comme un sévère avertissement pour tous les partis de gauche : lorsque le Front national est fort, la division produira souvent le même résultat. La conséquence est simple : au second tour les électeurs n'ont le choix qu'entre l'UMP et le FN", écrit le PS dans un communiqué.

Le Figaro - Pouvoir d'achat: Moscovici "ouvert" au PS

Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici s'est dit "ouvert" dimanche à la proposition des députés PS de ne pas abaisser le taux réduit de TVA afin de financer des mesures de pouvoir d'achat, tout en excluant de "toucher aux équilibres" du budget 2014.

Libé - Bartolone évoque une possible réduction du nombre de députés

Le président de l'Assemblée nationale a évoqué une centaine d'élus en moins.

Claude Bartolone, président PS de l’Assemblée nationale, a estimé dimanche que le rôle du Parlement devait être «musclé» avec la fin du cumul des mandats, et évoqué la piste d’une réduction du nombre de députés.

Le Monde - Manuel Valls séduit à gauche, à droite

Manuel Valls, le ministre de l'intérieur, récemment au cœur d'une polémique sur l'intégration des Roms, est presque aussi populaire à droite qu'à gauche, selon un sondage BVA pour le Parisien-Aujourd'hui en France diffusé samedi.

En s'appuyant sur le domaine de la sécurité, Manuel Valls réussi à se construire une popularité transcendant les clivages politiques, dit BVA. "Comme avant lui DSK – qui lui appuyait sa popularité sur le domaine économique –, Manuel Valls réussit aujourd'hui à être presque aussi populaire à droite qu'à gauche", souligne l'institut, avançant des "bonnes opinions" respectives de 69 % et 73 %.

Libé - David Assouline: «Assumons la confrontation avec Marine Le Pen»

Le porte-parole du Parti socialiste organise ce samedi un forum intitulé «la République face aux extrémismes».

Le Parti socialiste organise ce samedi un forum à Paris intitulé «la République face aux extrémismes». Porte-parole du PS et animateur de l’événement, David Assouline demande à son parti à reprendre «la bataille idéologique» contre le Front national.

Libé - En Corse, François Hollande en démineur

En déplacement sur l'île, le Président s'est voulu rassembleur, sans trop s'avancer quant aux revendications locales

_____________________________________________
_____________________________________________

chercheurs en science politique alertent les socialistes et les invitent à engager une "bataille idéologique" contre la "droitisation de la société française", dans un texte publié par la Fondation Jean-Jaurès.
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ps-les-valeurs...

PS: "Les valeurs de gauche s'érodent depuis longtemps"

Propos recueillis par LEXPRESS.fr, publié le05/10/2013 à  09:37

Alors que le PS de Harlem Désir met le cap sur les élections en 2014, deux jeunes chercheurs en science politique alertent les socialistes et les invitent à engager une "bataille idéologique" contre la "droitisation de la société française", dans un texte publié par la Fondation Jean-Jaurès. 


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ps-les-valeurs...

PS: "Les valeurs de gauche s'érodent depuis longtemps"

Propos recueillis par LEXPRESS.fr, publié le05/10/2013 à  09:37

Alors que le PS de Harlem Désir met le cap sur les élections en 2014, deux jeunes chercheurs en science politique alertent les socialistes et les invitent à engager une "bataille idéologique" contre la "droitisation de la société française", dans un texte publié par la Fondation Jean-Jaurès. 


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ps-les-valeurs...

PS: "Les valeurs de gauche s'érodent depuis longtemps"

Propos recueillis par LEXPRESS.fr, publié le05/10/2013 à  09:37

Alors que le PS de Harlem Désir met le cap sur les élections en 2014, deux jeunes chercheurs en science politique alertent les socialistes et les invitent à engager une "bataille idéologique" contre la "droitisation de la société française", dans un texte publié par la Fondation Jean-Jaurès. 


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ps-les-valeurs...

30/04/2013

Guillaume Peltier et François Kalfon: le Face à face Ruth Elkrief - 30/04


Guillaume Peltier et François Kalfon: le Face à... par BFMTV

Guillaume Peltier, vice-président de l'UMP, cofondateur de la "Droite forte" et François Kalfon, conseiller régional PS d'Ile-de-France, secrétaire national, co-fondateur de la "Gauche populaire" répondent aux questions de Ruth Elkrief.

23:09 Publié dans Vidéo | Tags : kalfon, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

24/02/2013

L'actualité des socialistes du 18 au 24 février (mise à jour)

Les 23 et 24 février

Le Monde - Cumul des mandats : Harlem Désir et le PS persistent pour 2014

Première manche perdue pour Harlem Désir, qui ne s'avoue pas vaincu pour autant. Le premier secrétaire du PS, qui plaide depuis son entrée en fonction pour que le non-cumul des mandats, engagement pris par les socialistes depuis 2010, soit mis en place avant les élections municipales de mars 2014, a désormais face à lui un adversaire de taille : le Conseil d'Etat.

Slate - Votre gauche, vous la préférez «forte» ou «populaire»?

Pour peser dans les débats idéologique, politique et médiatique, la majorité PS se regroupe en collectifs, comme la Gauche forte et la Gauche populaire, nés en ce début d'année. Avec quels objectifs et quels liens avec la société civile?

Le Monde - Les députés repoussent à 2015 les élections départementales et régionales

L'Assemblée nationale a voté, vendredi 22 février, le report à 2015 des élections départementales et régionales, initialement prévues en 2014, dans le cadre du projet de loi électorale présenté par le ministre de l'intérieur, Manuel Valls.

Libé - A Montpellier, Peillon galère sur les rythmes scolaires

Le ministre de l'Education est en tournée dans toute la France pour convaincre de l'utilité de la semaine de quatre jours et demi. Par ANTOINE GUIRAL à Montpellier

Le ministre VRP de la réforme des rythmes scolaires poursuit sa tournée. Rude besogne que de convaincre les maires de l’intérêt qu’ils ont à passer à la semaine de 4 jours et demi dans le primaire dés la rentrée 2013...

Vincent Peillon en a fait l’humiliante expérience vendredi soir à Montpellier où la maire socialiste, Hélène Mandroux, n’a pas même daigné venir à sa rencontre.

Libé (abonnés) - Juliette Méadel. Le dessein de Juliette

Portrait Avocate d’affaires et énarque, la nouvelle directrice du think tank de gauche Terra Nova veut changer l’exercice du pouvoir. Par Cécile Daumas Photo Roberto Frankenberg

Cheveux souples ramassés en chignon lâche, regard bleu malicieux, elle sait qu’elle a du charme. Radieuse spontanéité mais démarche hésitante. Ses traits sont à peine altérés par les derniers mois de sa troisième grossesse. «La naissance est prévue le 2 avril. Je limite mes déplacements», dit-elle, joyeusement fataliste, calée dans un fauteuil d’une brasserie du XIVe arrondissement, à deux pas de chez elle. Elle en veut quatre, à l’instar d’une Cécile Duflot ou de Ségolène Royal dont elle a...

Libé - Jour de carence : Collomb veut lutter contre l'absentéisme des fonctionnaires

Evoquant un «véritable problème», le sénateur-maire de Lyon souhaite des négociations avec les syndicats de la fonction publique pour «résorber l'absentéisme».

Libé - Non-cumul des mandats applicable aux députés en 2017, inquiétude au PS et à EELV

.... Mais le Conseil d'Etat, a expliqué à l'AFP une source gouvernementale, a indiqué que la règle "ne pouvait s'appliquer qu'à la fin du mandat" parlementaire, au risque d'encourir la censure du texte par le Conseil constitutionnel.

Les Echos - Non-cumul : quand le PS joue contre le président

Saisi pour avis sur l'avant-projet de loi sur le non-cumul des mandats, le conseil d'Etat prône une entrée en vigueur en 2017, et pas en 2014. Du pain béni pour le chef de l'Etat qui voit là l'occasion de se concilier sa majorité. Sauf que le PS fait de la résistance.

Le 22 février

Le JDD -La Gauche populaire publie son manifeste

La Gauche Populaire a présenté mercredi son manifeste, signé par une vingtaine de députés, essentiellement socialistes mais comprenant aussi deux écologistes. Constatant "un scepticisme croissant des catégories populaires et moyennes", ces élus souhaitent infléchir l’agenda présidentiel.

Libé - Le manifeste de la Gauche populaire pour l'emploi et le pouvoir d'achat

Ils se présentent comme des "vigies du changement", d'"infatigables militants de la réussite du quinquennat de François Hollande". La Gauche populaire, née en mai 2011 de la réunion d'élus socialistes et d'intellectuels engagés, ne cesse de poursuivre sa mue politique. Après son "adresse" à François Hollande lancée en décembre 2012 face à "l'urgence sociale", ce "réseau", de moins en moins intellectuel et de plus en plus partisan, publie mercredi 20 février un "manifeste" pour "renouer avec la vocation identitaire et historique de la gauche".

Le Huffington Post - Gauche populaire: le PS anti-bobo à la reconquête des classes moyennes

Entre sociaux-libéraux triomphants et gauche proto-marxiste, un nouveau courant politique se structure au sein du Parti socialiste. Une vingtaine d'élus ont dévoilé ce mercredi 20 février un "Manifeste de la Gauche populaire" prônant la "reconquête" des "catégories populaires et moyennes". Rien à voir avec les corsaires de la Droite populaire, aile dure de l'UMP. Entre réalisme économique et pragmatisme électoral, ce courant social-démocrate, auquel participent deux élus écologistes, milite en faveur d'une politique ciblant ce qui fut longtemps "sa base sociologique naturelle". Pour ce faire, un axe de pensée: remettre les questions économiques et sociales au coeur du logiciel politique

Libé - Laurent Baumel, un compte populaire

LES NOUVEAUX VISAGES DE L'ASSEMBLÉE (18) Toutes les semaines, Libération.fr dresse le portrait d'un des 217 primodéputés. Aujourd'hui, l'élu d'Indre-et-Loire, récent orateur du groupe socialiste sur le projet de réforme bancaire et cofondateur de la Gauche populaire.

Libé (abonnés) - Martine Aubry consolide son camp de base lillois

Municipales . L’ex-patronne du PS entend bien conserver son mandat de maire en 2014, en attendant un éventuel rebond national. De notre correspondante à Lille Haydée Sabéran
«Effectivement, je serai candidate à la mairie de Lille en 2014.» Sur RTL mercredi, Martine Aubry a affirmé haut et clair une envie de rempiler, ce qui, dans le Nord, ne faisait guère de doute.

Libé (abonnés) - Non-cumul : Désir fait le siège pour 2014

Récit Surfant sur une promesse populaire au sein du parti, le premier secrétaire du PS pousse pour une application dès les municipales. Par Lilian Alemagna
Même eux s’y sont mis. Lorsque, mercredi à Matignon, est arrivé le dessert sur leur table, plusieurs ministres ont insisté : pas de recul sur le non-cumul des mandats.

Libé - Une députée PS met sa «réserve parlementaire» en plein jour

Barbara Romagnan, élue socialiste du Doubs, détaille sur son blog les montants et destinations de l'enveloppe dont elle dispose pour financer associations et projets. Par LILIAN ALEMAGNA
Montrer à qui on donne: l’exercice est encore très rare chez nos parlementaires. La députée socialiste du Doubs, Barbara Romagnan, publie ce jeudi sur son blog le détail des montants et destinataires de sa «réserve parlementaire», cette enveloppe dont disposent les députés pour financer associations ou projets

Le 21 février

Le Monde - Martine Aubry déplore le report du non-cumul des mandats

Alors que le débat fait rage dans le camp socialiste sur la nécessité d'appliquer l'interdiction du cumul des mandats dès l'an prochain, ou seulement d'ici à la fin du quinquennat, l'ancienne première secrétaire du PS rappelle aux parlementaires socialistes leurs engagements, dans un entretien à RTL diffusé mardi soir sur le site de la radio.

Libé - Non-cumul des mandats: un projet de loi transmis au Conseil d'Etat

Le gouvernement a transmis pour avis au Conseil d'Etat un projet de loi interdisant le cumul d'un mandat parlementaire avec un mandat d'exécutif local, assorti de plusieurs hypothèses sur la date d'entrée en vigueur de cette réforme, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.

Le Point - Droit de vote des étrangers - Harlem Désir : "Nous allons continuer à nous battre"

Le premier secrétaire du Parti socialiste a expliqué qu'il manquait "trente voix" au Parlement pour une réforme de la Constitution.

Public Sénat - Non cumul: des élus PS, proche d'Aubry, préconisent un référendum avant 2014

Des élus PS, dont le député Christian Paul, ont plaidé mercredi dans une tribune du quotidien Libération en faveur d'un référendum sur le non cumul des...

Des élus PS, dont le député Christian Paul, ont plaidé mercredi dans une tribune du quotidien Libération en faveur d'un référendum sur le non cumul des mandats avant les élections municipales de 2014 emboîtant le pas au patron du PS, Harlem Désir.

Eurosport - Feu vert du Sénat à une commission d'enquête sur le dopage

Le Sénat a donné son feu vert mercredi à la constitution, à la demande des sénateurs PS, d'une commission d'enquête "sur l'efficacité de la lutte contre le dopage" dans le sport, a-t-on appris à l'issue de la conférence des présidents.

TV5 Monde - Après des mois de retrait, Ségolène Royal à la vice-présidence de la BPI

Ségolène Royal, en retrait de la politique nationale depuis la victoire de François Hollande à la présidentielle et sa défaite retentissante aux législatives, a de nouveau fait parler d'elle jeudi en devenant vice-présidente de la Banque publique d'investissement (BPI).

Libé - Pour répondre à Titan, Montebourg en appelle au Débarquement

Dans une lettre, le ministre du Redressement productif ne mâche pas ses mots envers le groupe américain, dont le PDG avait fustigé les «soi-disant» ouvriers français.

Les 18, 19 et 20 février

Le Nouvel Obs - BPI : Ségolène, le Président et l’ami de trente ans

La nomination de Ségolène Royal à la vice-présidence de la banque publique d'investissement est aussi une affaire sentimentale. Flash-back.

RTL - Martine Aubry sort de son silence sur RTL

Elle n'a pas parlé depuis l'automne dernier. Au micro RTL de Yaël Goosz, Martine Aubry sort de son silence. A l'occasion d'une visite en Algérie au cours de laquelle elle a rencontré le président Bouteflika, l'ex-première secrétaire du PS s'exprime sur tous les sujets : la situation au Mali, les enlèvements de Français au Cameroun, la croissance en berne, son rôle politique, sa candidature aux municipales de Lille en 2014, sa mise en examen dans l'affaire de l'amiante, l'urgence selon elle à faire voter le droit de vote des étrangers aux municipales et le non-cumul des mandats.

Le Figaro - Rythmes scolaires : Delanoë s'interroge, Collomb reporte

Et si la Ville de Paris repoussait la réforme des rythmes scolaires à la rentrée 2014 ? Symboliquement et politiquement, une telle décision porterait un coup fatal au changement voulu par Vincent Peillon. Par trois fois, au cours de cette réunion houleuse tenue hier autour des rythmes scolaires, Bertrand Delanoë a laissé entendre que la réforme des rythmes pourrait bien être repoussée à 2014.

Public Sénat - François Kalfon (PS) : « Proposer un socialisme de la gamelle »

Le secrétaire national adjoint (PS) aux élections, François Kalfon, était l’invité politique de Public Sénat ce mercredi. Tenant du courant de la Gauche populaire, il juge que les questions économiques doivent redevenir prioritaires sur les enjeux sociétaux, et appelle à un « socialisme de la gamelle »

Les Echos - Devant les députés, Ayrault s'emploie à démentir tout «nouveau plan de rigueur»

Le Premier ministre a tenté de rassurer les parlementaires de gauche, appelés à promouvoir les « outils » du « redressement ».

Le Point - Pour Assouline, la fin du cumul des mandats, c'est maintenant

Quand les élus doivent légiférer sur eux-mêmes, ils trouvent toujours matière à retarder le projet de loi en question. David Assouline, porte-parole du PS, l'a bien compris. Il a affirmé lundi que "rien ne justifiait" la "remise en cause du calendrier" d'application de l'interdiction de cumuler des mandats pour les parlementaires, initialement prévu pour 2014. "Nous n'ignorons rien des débats et des objections à cette réforme et à son calendrier, mais je le redis avec force : nous pensons au Parti socialiste que rien ne justifie vraiment la remise en cause de ce calendrier", a-t-il déclaré au point de presse du PS.

Le Figaro  - Au PS, les anticumul ne désarment pas

Harlem Désir insiste sur la nécessité de tenir cet engagement présidentiel avant les échéances de 2014.

La «République exemplaire» promise par François Hollande pendant sa campagne, et dont l'interdiction du cumul des mandats est l'une des facettes, n'en finit pas de diviser les socialistes. Partagés sur le contenu de cette réforme, ils ne sont pas d'accord non plus sur la date de son application. Comme il l'avait fait sur le droit de vote des étrangers, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a lancé un pavé dans la mare vendredi, jugeant qu'il était urgent d'attendre, et renvoyant l'interdiction de cumuler un mandat national avec un exécutif local à fin 2016 ou début 2017.

Le Figaro - Pour l'exécutif, le non-cumul peut attendre

Le ministre de l'Intérieur propose une loi pour application fin 2016 ou début 2017.

La fin du cumul des mandats, ce n'est pas pour maintenant. Trop difficile apparemment. Vendredi dans Le Parisien , le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a révélé le plan - «très vraisemblable», selon un conseiller - pour cette réforme promise lors de la présidentielle. «Il y aura une loi qui interdira le cumul des mandats - c'est un engagement de François Hollande - pour application fin 2016 ou début 2017», a déclaré Manuel Valls. Soit après les prochaines sénatoriales et avant les prochaines législatives. Impossible avant…

Europe 1 - Non-cumul : la cacophonie continue

Le gouvernement évoque un texte à court terme mais reste vague sur le calendrier. Le PS presse.

Le non-cumul des mandats est décidément un sujet sensible à gauche. Alors que le Parti socialiste veut le voir appliqué dès les élections de 2014, le gouvernement est nettement plus timoré.
________________________________________________________________________
________________________________________________________________________

21/02/2013

François Kalfon sur Public Sénat


François Kalfon : [Election 2017] "Il faut... par publicsenat

00:05 Publié dans Vidéo | Tags : kalfon, ps, parti socialiste, politique, actuiamite | Lien permanent

23/12/2012

L'actualité des socialistes du 18 au 23 décembre (mise à jour)

Les 22 et 23 décembre

Libé - En dépit du FMI, Ayrault campe sur ses prévisions

Vendredi, le Fonds avait estimé que la France ne parviendrait pas à ramener son déficit public sous la barre des 3% de PIB en 2013. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a affirmé samedi que la France maintenait ses prévisions de croissance (+0,8%) et de déficit public (3% du PIB) pour l’année 2013, en marge d’une visite d’un centre d’hébergement d’urgence à Paris.

Le Nouvel Obs - Ayrault maintient les prévisions de déficit public et de croissance pour 2013

PARIS (AFP) - Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a affirmé samedi que la France maintenait ses prévisions de croissance (+0,8%) et de déficit public (3% du PIB) pour l'année 2013, en marge d'une visite d'un centre d'hébergement d'urgence à Paris.

Le Monde (abonnés) - M. Cambadélis se pose en "premier secrétaire bis" du PS

Pas une semaine sans qu'il ne décoche une ou deux flèches empoisonnées. Pas une initiative prise par la direction du parti sans qu'il ne la commente pour la critiquer à demi-mot ou pour en prendre le contre-pied. Jean-Christophe Cambadélis, qui s'est vu préférer Harlem Désir au poste de premier secrétaire du PS il y a deux mois, ne semble toujours pas avoir digéré l'affront.

Le Monde - Ayrault maintient les prévisions de déficit public et de croissance pour 2013

Le FMI avait indiqué vendredi que contrairement à l'objectif affiché par le gouvernement, l'organisation internationale estime à 3,5 % du PIB le déficit français l'an prochain.

Le Monde - Projet de métropole marseillaise : Lebranchu espère un compromis face à une forte mobilisation

Le point d'achoppement avec les maires réside dans leur volonté de conserver leur pouvoir de décision de proximité et la maîtrise des finances.

Le Monde - Hollande salue "la mission accomplie" des soldats de retour d'AfghanistanVidéo

Le président François Hollande a rendu vendredi un hommage aux soldats français engagés en Afghanistan lors d'une cérémonie à l'Elysée, saluant comme une "mission réussie" le retrait des troupes combattantes de ce pays.

Le Nouvel Obs - Arnaud Montebourg, moins mauvais élève du gouvernement

Les Français jugent que le ministre du Redressement productif demeure le meilleur pour redresser l'économie du pays. D'après un sondage Tilder-LCI-OpinionWay publié ce vendredi 21 décembre, les Français perçoivent Arnaud Montebourg comme le meilleur ministre... ou plus tôt comme le moins mauvais des membres du gouvernement pour améliorer la situation économique et sociale de la France.

Le Monde - "François Hollande doit revenir à l'esprit du discours du Bourget"

Dans un chat sur Le Monde.fr, François Kalfon, délégué général aux études d'opinion au PS et cosignataire d'une lettre appelant le chef de l'Etat à changer de cap, estime que le parti socialiste ne peut "pas renvoyer aux calendes grecques le temps de la redistribution"

Le Nouvel Obs - Tapie règle ses comptes avec Montebourg

VIDEO. Le nouveau patron de presse est convaincu que le ministre "a travaillé à mort pour empêcher" son rachat des titres Hersant. L'intéressé réplique et dément "tout traitement de défaveur" de l'Etat.

Le Monde (blog) - La gauche piégée par les grandes gueules

Dix jours que la polémique dure, déchaîne les passions, coupe le pays en deux et suscite au sein du gouvernement d’étranges volte-face.

L’exil fiscal de Gérard Depardieu, sa préférence pour le Plat Pays, le dévolu qu’il a jeté sur une triste bâtisse sise à Néchin, dans le Hainaut, alors qu’il disposait pour vivre d’un somptueux hôtel particulier à Saint-Germain-des-Prés. Tout cela sent l’énorme provocation, la mauvaise farce. Et ceux qui l’ont déclenchée ne sont pas les moins gênés.

Libé (abonnés) - L’affaire Cahuzac s’invite à l’Elysée

Récit Un témoin a confirmé l’enregistrement où le ministre dit être client d’une banque suisse. C’est maintenant, au chef de l’Etat de trancher. Par Grégoire Biseau, Violette Lazard et Cédric Mathiot
L’affaire Cahuzac s’enrichit d’un nouveau témoin, et atterrit à l’Elysée. Vendredi, Mediapart a révélé que Michel Gonelle, ex-maire RPR de Villeneuve-sur-Lot et ancien opposant de Jérôme Cahuzac, a pris contact le 15 décembre avec le cabinet de François Hollande, pour revendiquer être l’auteur d’un enregistrement fortuit, fin 2000, où l’actuel ministre du Budget évoquait son compte bancaire en Suisse.

Libé -Cahuzac : la bande-son provient d'un ex-rival RPR du ministre, selon Mediapart

L'enregistrement de propos prêtés au ministre du Budget et évoquant un compte en Suisse appartiendrait à l'ancien maire de Villeneuve-sur-Lot Michel Gonelle, évincé par Cahuzac aux municipales de 2001.

Le 21 décembre

Le Monde (abonnés) - Cambadélis, le porte-voix des opposants socialistes à la PMA

Le député de Paris Jean-Christophe Cambadélis ne décolère pas. Face à la volonté de la présidence du groupe parlementaire socialiste et du PS d'inclure la procréation médicalement assistée (PMA) dans la loi sur le "mariage pour tous", il est le premier poids lourd de la majorité à avoir fait entendre sa voix

Le Monde - Une quarantaine de députés socialistes s'opposent à l'amendement sur la PMA

Si les députés socialistes apparaissent unis sur le mariage et l'adoption par les couples homosexuels, la question de la procréation médicalement assistée (PMA) pour ces mêmes couples, elle, divise dans les rangs du PS. Dans un courrier commun que Le Monde s'est procuré (voir ci-dessous), des députés socialistes affirment leur opposition à la PMA, qui "ne figure pas dans l'engagement 31 de François Hollande". Ils demandent par conséquent à Bruno Le Roux, président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, de ne pas les "inscrire comme signataires de l'amendement sur ce sujet dans le cadre du projet de loi [sur le] mariage pour tous". En début d'après midi, jeudi, la pétition comptait une quarantaine de signataires selon l'un d'entre eux.

Le Nouvel Obs - 27 députés socialistes s'opposent à l'amendement sur la PMA

Dans un mail, des élus PS font savoir à leur chef de file Bruno Le Roux qu'ils réprouvent une décision "directive" qui les a "privé de parole".

Libé - Procréation assistée pour les lesbiennes : le PS fécond

Récit Le groupe PS à l’Assemblée a voté en faveur du dépôt d’un amendement au texte sur le mariage et l’adoption pour les homosexuels.

Le 20 décembre

France Info - Les députés PS veulent ouvrir la PMA aux couples homosexuels

Le groupe socialiste s'est prononcé mercredi pour le dépôt, dans le cadre du texte sur le mariage homosexuel, d'un amendement élargissant l'assistance à la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de lesbiennes ayant un projet parental. Lier PMA et mariage homosexuel, le sujet divise les députés PS et le gouvernement. L'opposition est vent debout.

Le JDD - Procréation assistée : les députés socialistes se déchirent

Initialement contre l'inclusion de la procréation médicalement assistée au projet de loi sur le mariage pour tous, François Hollande a finalement demandé au Parlement de trancher la question. Le groupe PS à l'Assemblée nationale a voté mercredi en faveur du dépôt d'un amendement sur la PMA. Dans les rangs socialistes, ils sont plusieurs à dénoncer un "travail baclé".

Le Figaro - Mariage : Désir veut intégrer la PMA

Le premier secrétaire du PS, Harlem Désir, a souhaité mercredi que le droit à la Procréation médicalement assistée (PMA) puisse être adopté dès le projet de loi sur le mariage et l'adoption pour les couples homosexuels, qui sera débattu à partir du 29 janvier à l'Assemblée. "Ce que je souhaite, c'est que dès cette loi (sur le mariage et l'adoption), le droit à la PMA puisse être adopté", a-t-il dit.

France 3 - Décentralisation : J.J Queyranne monte au créneau pour critiquer la réforme

Le Président PS de Rhône Alpes voit dans la réforme de la décentralisation un "affaiblissement" des régions au profit des grandes agglomérations contre Lyon. Il a écrit une lettre en ce sens à Maryse Lebranchu.   

Le 19 décembre

Le Lab d'Europe 1 - Ayrault VS Montebourg : Hollande refait le match de Florange

DOUBLE CRITIQUE - Jean-Marc Ayrault aurait du avoir un "mot agréable" pour Montebourg. Et celui ci n'aurait pas dû faire ainsi des "déclarations hostiles" envers Lakshmi Mittal.

Le Figaro - Montebourg tient tête à Ayrault

Désavoué par le premier ministre sur le dossier Florange, le ministre du Redressement productif persiste et signe. Arnaud Montebourg est sorti du bois, enfin. La semaine dernière, en marge d'un déplacement au Maroc, le ministre du Redressement productif avait distillé quelques confidences, tout en refusant qu'elles soient rendues publiques. Sur la forme, il surjouait la décontraction, alors qu'il fulminait de s'être fait désavouer par Jean-Marc Ayrault sur le dossier Florange: il se présentait comme «un esprit engagé et combatif, non sans humour sur lui-même et les situations traversées chaque jour».

Le Monde - Arnaud Montebourg : "Je continue le combat"

Dans un entretien au Monde, le ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg, revient longuement, pour la première fois, sur le conflit qui l'a opposé au premier ministre, Jean-Marc Ayrault, à propos de l'usine de Florange (Moselle) d'ArcelorMittal.

Le Monde (abonnés) - "Je n'ai pas une mentalité de déserteur"

Le ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg, revient longuement, pour la première fois, sur le conflit qui l'a opposé au premier ministre, Jean-Marc Ayrault, à propos d'ArcelorMittal. Il ne cède rien sur les nationalisations.

Vous souhaitiez nationaliser le site de Florange. Non seulement Jean-Marc Ayrault en a décidé autrement, mais il a qualifié la nationalisation de "solution artificielle". Le gouvernement a-t-il enterré cette arme ?

L'Alsace - À Paris, chez Montebourg, avec les salariés de l’usine Albany de Sélestat

Les représentants syndicaux et les salariés de l’usine Albany de Sélestat, menacée par un projet de suppression de 123 emplois sur 225, sont rentrés de Paris avec une lueur d’espoir, à l’issue d’une table ronde avec le ministre du Redressement productif. Récit.

Le Monde (blog) - Le coup de poignard des Douze

A la mi septembre, 75 députés socialistes avaient signé une pétition dans Le Monde pour demander à François Hollande de ne pas oublier sa promesse d'accorder le droit de vote aux étrangers aux élections locales.

A présent que les réformes de société occupent le devant de la scène, que le "mariage pour tous" et le droit de vote des étrangers suscitent pétitions, manifestations et contre manifestations, douze députés et élus socialistes lui écrivent pour qu'il remette "l'agenda économique et social en tête des priorités de l'action gouvernementale".

Le Nouvel Obs - Fiscalité : quand des députés rappellent à Hollande ses promesses

Marier CSG et impôt sur le revenu : voilà l'idée de 15 députés PS rappelée au chef de l'Etat. Une intention qui risque fort de rester lettre morte.

Le Huffington Post - La réforme bancaire présentée par le gouvernement devrait être plus limitée que la promesse du candidat Hollande

La loi sur la réforme bancaire est présentée en Conseil des ministres ce mercredi 19 décembre. Projet phare de la campagne présidentielle, où François Hollande avait dressé en ennemi la finance et la spéculation, cette loi serait finalement moins agressive que prévue envers les banques.

Libé - Aide à la procréation : les députés socialistes toujours indécis

Récit Le groupe PS à l'Assemblée décidera mercredi s'il dépose, ou non, un amendement autorisant les couples de femmes à recourir à l'AMP dans le cadre de la loi sur le mariage pour tous, examinée en janvier.

Le Monde - Le budget 2013 rejeté au Sénat... avec les voix du PS

La majorité de gauche sénatoriale a fait rejeter de façon iconoclaste le projet de budget pour 2013, mardi 18 décembre en dernière lecture, afin d'éviter "l'obstruction" voulue par la droite, qui aurait empêché le vote de ce texte dans les temps impartis par la Constitution.

Le 18 décembre

Lyon Capitale - Municipales de 2014 : les écolos lyonnais défient Gérard Collomb

POLITIQUE - Gérard Collomb, l' «omni-maire » PS de Lyon, risque de mal le prendre. Ce lundi, les élus EE-LV du Rhône ont annoncé qu'ils allaient constituer une liste autonome pour les municipales de 2014.

Le Parisien - «La réforme fiscale redistributive pour répondre à l’urgence sociale

Les résultats des législatives partielles confirment malheureusement les indications données par les dernières enquêtes d'opinion.Au-delà des spécificités locales propres à chaque élection, le constat est sévère : trois défaites pour la gauche. Elles témoignent d’une forte démobilisation, notamment parmi l’électorat populaire. Plus du tiers des électeurs qui ont porté la gauche aux responsabilités en juin dernier n’est pas retourné aux urnes. Ce qui signifie que ces citoyens s’interrogent sur le sens de la politique actuelle. Parce que nous souhaitons la réussite du gouvernement, nous pensons qu’il est temps de répondre à cette insatisfaction.

Les Echos - Elus PS cherchent électorat populaire

Une quinzaine de députés de la Gauche populaire rappellent François Hollande à « l'urgence sociale ». Et réclament des gestes en faveur du pouvoir d'achat. La pratique eut inspiré Audiard : « C'est curieux, chez les socialistes, ce besoin de faire des tribunes ». Il y eut en septembre les 75 députés rappelant dans « Le Monde » la promesse d'accorder le droit de vote aux étrangers. Puis en novembre, dans Mediapart, l'appel de 100 députés en faveur de la PMA pour les couples lesbiens. Ou encore, il y a trois semaines, le soutien apporté à Arnaud Montebourg, sur « Le plus du "Nouvel Obs" » par 40 élus PS.

Majorité . L’appel d’élus demandant à Hollande de modifier sa politique en direction des classes populaires a été rejeté. Par Jonathan Bouchet-Petersen
Le «cap est clair», et il s’agit de s’y «tenir». C’est en substance la fin de non-recevoir opposée hier à sa sortie de l’Elysée par le patron des députés PS, Bruno Le Roux. Une réponse à la lettre d’une quinzaine de députés et d’élus socialistes appelant François Hollande à changer de cap pour «répondre à l’insatisfaction croissante» des classes populaires.

Le lab d'Europe 1 - Pourquoi les députés PS multiplient les tribunes

LOBBYING - Depuis l’été, les députés socialistes multiplient les prises de positions publiques via des lettres ouvertes, pétitions et tribunes dans la presse. Une "tribunite" que regrette Claude Bartolone tandis qu’à l’Elysée, on estime que "cela fait partie de la panoplie du débat politique". Analyse de cette méthode de la tribune.

Les Echos - Hollande défend son cap tout en cajolant Montebourg

Le chef de l'Etat a fait lundi la promotion de son pacte de compétitivité dans une PME. Un déplacement peut en cacher un autre. Lors de l'une de ses rares visites en province, François Hollande s'est rendu lundi dans l'entreprise de connecteurs électroniques Radiall à Château-Renault, en Indre-et-Loire, désignée comme un « modèle » de croissance. L'occasion pour le chef de l'Etat de faire, devant les salariés de la société présidée par Pierre Gattaz, le fils de l'ancien patron des patrons Yvon Gattaz, la promotion d'un Pacte pour la compétitivité qui « permettra de mieux armer les entreprises dans la concurrence mondiale »

18/12/2012

Le Parisien - «La réforme fiscale redistributive pour répondre à l’urgence sociale

Les résultats des législatives partielles confirment malheureusement les indications données par les dernières enquêtes d'opinion.Au-delà des spécificités locales propres à chaque élection, le constat est sévère : trois défaites pour la gauche. Elles témoignent d’une forte démobilisation, notamment parmi l’électorat populaire. Plus du tiers des électeurs qui ont porté la gauche aux responsabilités en juin dernier n’est pas retourné aux urnes. Ce qui signifie que ces citoyens s’interrogent sur le sens de la politique actuelle. Parce que nous souhaitons la réussite du gouvernement, nous pensons qu’il est temps de répondre à cette insatisfaction.


A l’initiative de Laurent Baumel, député-maire de Ballan-Miré (Indre-et-Loire), Philippe Doucet, député-maire d’Argenteuil (Val d’Oise) et François Kalfon, conseiller régional d’Ile-de-France

Autres signataires : Sylviane Alaux, députée de Pyrénées-Atlantiques, Christian Assaf, député de l’Hérault, Isabelle Bruneau, députée de l’Indre, Anne-Yvonne Le Dain, députée de l’Hérault, Michel Lesage, député-maire de Langueux (Côtes d’Armor), Jean-Philippe Mallé, député des Yvelines, Dominique Potier, député de Meurthe-et-Moselle, Patrice Prat, député-maire de Laudun (Gard), Jacques Valax, député du Tarn.

Lire la suite
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________

10/12/2012

Libé - Dossier Florange : quatre leçons pour la gauche

Article paru dans LIBERATION.

Par LAURENT BAUMEL secrétaire national du Parti socialiste., FRANÇOIS KALFON Délégué général aux études d’opinion du Parti socialiste, conseiller régional d’Ile-de-France, PHILIPPE DOUCET député-maire d’Argenteuil. Tous trois co-animateurs du réseau de la gauche populaire.
 
Même si le dossier Florange n’a pas encore livré tous ses développements, il est possible d’en tirer quatre leçons sur l’attitude de la France dans la mondialisation et sur la politique industrielle qu’elle doit mener.

Lire la suite
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________

24/11/2012

Le blog de François Kalfon : Droitisation, quelle droitisation ?

Laurent BAUMEL, député PS d’Indre-et-Loire et moi-même sommes secrétaires nationaux du PS et  animateurs des réseaux «Gauche populaire».

Retrouvez, ci-dessous, notre article paru cette semaine dans le journal MARIANNE intitulé « Droitisation, quelle droitisation? »

Lire la suite
___________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________