Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/02/2014

Emmanuel Maurel et la rémunération des actionnaires - Désintox

28/01/2014

Emmanuel Maurel : « Je vais vous dire la vérité : je ne suis pas sûr… »


Emmanuel Maurel : « Je vais vous dire la vérité... par rfi

31/12/2013

Emmanuel Maurel : "Que Hollande annonce une nouvelle étape du quinquennat !"


"Que Hollande annonce une nouvelle étape du... par FranceInfo

10/03/2013

L'actualité des socialistes du 4 au 10 mars (mise à jour)

A la une : Le Nouvel Obs - Cumul des mandats : le choix de l'Elysée

La loi sera bien votée cette année mais, pour contourner des obstacles juridiques et politiques, le président va devoir repousser son application à 2017
Le texte est déjà rédigé dans les moindres détails, mais rares sont ceux qui l'ont entre les mains. La difficile gestation de la loi sur le non-cumul des mandats arrive à son terme ! Un conseiller dans la confidence prévient toutefois : rien ne peut être officialisé avant sa présentation en Conseil des ministres.
_____________________________________________

Les 9 et 10 mars

Le Monde - Pour Hollande, les droits des femmes étaient une des raisons pour intervenir au Mali

Le président François Hollande, jeudi 7 mars, à la veille de la Journée internationale des droits des femmes, a justifié l'intervention militaire au Mali notamment par le besoin de lutter contre l'oppression des femmes par les islamistes.

Libé - Congé parental, parité: le gouvernement affiche ses objectifs pour les femmes

A l’occasion de la Journée mondiale des Droits des femmes, le gouvernement a affiché une série d'«objectifs» pour faire reculer les inégalités hommes-femmes, en s’engageant notamment à réformer le congé parental, à accroître la parité dans les scrutins politiques et à renforcer la pression sur les entreprises.

Le Monde (blog) - Quand le PCF flirte avec la gauche du PS

Petit à petit, les liens se resserrent entre le PCF et la gauche du PS. Une nouvelle étape vient d'être franchie. Deux communistes, membres de la direction du parti, ont récemment intégré le comité d'orientation de Gauche avenir, le club de Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice socialiste de Paris. Ce club, qui a pour but d'"agir pour l'unité de la gauche", réunit non seulement des socialistes comme Emmanuel Maurel, vice-président du conseil régional d'Ile-de-France, ou Paul Quilès, ancien ministre, mais aussi des personnalités politiques d'autres sensibilités, notamment écologistes.

Le Monde - L'Elysée, bastion de sérénité dans une France à cran

Evidemment, il a eu l'air "agacé". Comme tout un chacun l'aurait fait, il a demandé "qui a bien pu dire ça". Mais, mardi 5 mars au soir, quand il a lu à la une du Canard Enchaîné ce gros titre en lettres rouges, ""Pépère", le surnom de Hollande à l'Elysée", le président de la République n'a pas paru plus ébranlé que ça. "Une fois de plus, il m'a impressionné par son équanimité, raconte un conseiller présent ce soir-là. Vous imaginez le psychodrame que ça aurait fait sous Sarkozy ?"

La Gazette des communes - Intercommunalité : les « DG » pour l’élection au suffrage universel direct

L’Association des directeurs généraux des communautés de France (ADGCF) prône un scrutin dans le cadre d’une circonscription intercommunale. Dans leur manifeste rendu public le 26 février 2013, ces cadres affirment aussi « la spécificité de leur métier vis-à-vis de leurs homologues communaux ».

Le Monde - Budget 2014 : cinq milliards d'économies en plus

Le ministre délégué au budget, Jérôme Cahuzac, a le premier rompu le silence gouvernemental sur la lettre de cadrage en évoquant un effort d'économies "un peu supérieur" à quatre milliards d'euros en 2014, lors d'une visite jeudi de la Direction interrégionale des douanes à Bassens (Gironde). En réalité, ce sont cinq milliards d'économies nouvelles qui seront exigés en 2014.

Le Monde (Les décodeurs) - Jean-Louis Borloo et les énarques du PS

Il est de bon ton, en province, de critiquer les élites parisiennes – même si on appartient au sérail depuis des lustres. C'est ce qu'a fait Jean-Louis Borloo, jeudi 7 mars à Mazamet, dans le Tarn, tirant à boulet rouge sur le PS dirigé selon lui par "des gens chics, pas dans la vraie vie, issus de 3 promos de l'ENA". Le PS dirigé par des énarques ? Les "Décodeurs" ont vérifié le CV des cadres du Parti socialiste. M. Borloo se trompe : les énarques ne sont pas légion au sein des hautes instances de la rue de Soléfrino.

Le Monde (abonnés) - Hollande, le grand doute

La mise en garde est venue de François Hollande, mercredi 6 mars, en conseil des ministres. "N'inquiétez pas les Français !", a lancé le chef de l'Etat à son équipe. "Et maîtrisez votre communication", a-t-il insisté. Personne n'a été nommément cité, mais tout le monde a compris qui était visé : Arnaud Montebourg, Delphine Batho et Cécile Duflot, qui avaient étalé quelques jours plus tôt leurs désaccords sur la taxation du diesel.

8 mars

Le Monde - Cahuzac évoque des économies "un peu supérieures" à 4 milliards pour 2014

L'effort d'économies demandé par Bercy pour 2014 dans ses lettres de cadrage budgétaire aux ministères sera "un peu supérieur" au montant de 4 milliards d'euros que Le Monde annonçait mardi 5 mars, a déclaré jeudi à des journalistes le ministre du budget, Jérôme Cahuzac, à Bassens (Gironde).

Le Figaro - Mariage gay: le PS répond à Sarkozy

Le Parti socialiste a vivement réagi aux propos de Nicolas Sarkozy sur le "mariage pour tous" et la "traçabilité" des enfants, estimant que "le plus inquiétant, c’est bien la traçabilité des idées" de l'ancien président.

Le Monde - L'accord sur l'emploi est-il identique à ce que proposait Sarkozy ?

L'attaque a d'autant plus de force qu'elle vient du secrétaire national socialiste Emmanuel Maurel. Dans une interview au site de France Télévisions, ce membre de l'aile gauche du Parti socialiste estime que l'accord sur l'emploi signé en janvier par les partenaires sociaux "reprend les fameux accords compétitivité-emploi de Sarkozy, que François Hollande avait condamnés il y a un an avec beaucoup de force". Une idée partagée par beaucoup à gauche du PS, où l'on s'agace de plus en plus fortement d'un "virage libéral" de François Hollande et de son gouvernement. Alors, l'accord sur l'emploi a-t-il copié les propositions de Sarkozy ?.....
Quelles sont les différences ? La réponse est simple : aucune. En réalité, Nicolas Sarkozy et le gouvernement Fillon avaient défini un principe général sans entrer dans les détails précis de l'accord. Et ce principe général – un accord collectif pour diminuer ou augmenter le temps de travail en cas de besoin pour l'entreprise – reste totalement le même. En ce sens, Emmanuel Maurel a raison : le gouvernement Ayrault a laissé les partenaires sociaux valider les "accords compétitivité-emploi" de Nicolas Sarkozy, rebaptisés en "accords de maintien dans l'emploi". Une sémantique différente pour un même principe.

La question Lyonmag de la semaine   

Municipales 2014 : si Gérard Collomb ne se représentait pas, qui serait le meilleur candidat pour représenter la gauche à Lyon ?

Le Monde - Les fidèles de François Hollande passent à l'offensive au sein du PS

Moins d'un an après la présidentielle, l'armée "hollandaise" repart en campagne. A l'heure où le feu couve autour de la bonne stratégie économique pour faire face à un chômage en crue et à une situation sociale tendue, les partisans du chef de l'Etat dans la majorité et au sein du PS ont décidé de donner de la voix. Ces "hollandais" historiques veulent faire entendre leurs positions pour infléchir la ligne gouvernementale, avec à la manoeuvre l'ancien bras droit de François Hollande pendant onze ans Rue de Solférino, le ministre de l'agriculture, Stéphane Le Foll, très actif.

Le 7 mars

France TVinfo - L'aile gauche du PS à Hollande : "François, change de cap, et vite!"
Accord sur l'emploi, réforme des retraites, budget européen… Sujet après sujet, l'aile gauche du Parti socialiste constate avec effarement les directions prises par François Hollande depuis le 6 mai. Alors que la CGT et Force ouvrière appellent les salariés à descendre dans la rue, mardi 5 mars, le secrétaire national du PS, Emmanuel Maurel, appelle solennellement le chef de l'Etat à "rester fidèle à ses engagements" de campagne et à "changer de cap".

Democratie et Socialisme - 20 questions, 20 réponses sur l’ANI et l’avant-projet de loi

Non à une loi qui, en reprenant l’ANI de Wagram du 11 janvier signé par le Medef et une minorité syndicale. Elle précariserait l’emploi et les salaires et sécuriserait les licenciements.

Les Echos - Au PS, la désindexation des pensions inquiète plus que l'allongement de la durée de cotisation

L'idée de baisser le pouvoir d'achat des retraités inquiète la direction du PS.

Accumulation des urgences pour les uns, prudente réserve tant que le gouvernement n'a pas décidé pour les autres… Les dirigeants de la gauche ne se précipitent pas pour réagir au document de travail du gouvernement sur la réforme des retraites (lire « Les Echos » d'hier), qui envisage une hausse de la durée de cotisation et une désindexation des pensions. Les communistes sont hostiles aux deux et les écologistes n'y sont « plutôt pas favorables » non plus.

Tribune de Lyon - PS. Pascale Crozon pour le non-cumul des mandats

“Je ne suis pas isolée sur la question, même si certains y sont clairement opposés, comme Gérard Collomb, qui cumule  beaucoup.

L'Express - Non-cumul des mandats: le PS contre le président

Harlem Désir, premier secrétaire du Parti socialiste, dérange beaucoup le gouvernement en ne cessant de demander l'application du non-cumul des mandats dès 2014. 

Marianne - On achève les classes moyennes

Obstiné par l'impératif de rigueur, le gouvernement sacrifie les classes moyennes sur l'autel de l'austérité. Un risque social et politique majeur. «Faut qu'ça saigne !» Peut-être François Hollande a-t-il été bercé, dans son enfance, par ces mots de Boris Vian. Le futur président n'avait que 1 an quand Saint-Germain-des-Prés chantait «Faut qu'ça saigne !» Depuis deux semaines, le même air de tango semble résonner entre les murs de Matignon et de l'Elysée. Mais ce ne sont plus les bouchers de la Villette qui poussent la chansonnette, mais le chœur des classes moyennes promises au sacrifice fiscal et social sur l'autel de l'austérité qui déchante. Avec François Hollande et Jean-Marc Ayrault dans le rôle des désosseurs du modèle social français...

Libé -  Le gouvernement lance sa réforme contestée du marché du travail

Le gouvernement a lancé mercredi, avec l’étape du Conseil des ministres, son projet de réforme du marché du travail, contesté mardi dans la rue par FO et la CGT, qui pressent les parlementaires de faire barrage au texte, exprimant lui une pleine «confiance» en une adoption rapide par le Parlement.

Libé (abonnés) - «Nous allons limiter la durée des stages à six mois»

Interview Questions à Geneviève Fioraso Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche
Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Geneviève Fioraso annonce des mesures pour développer les stages, tout en limitant les abus. Le nombre de stagiaires est passé de 600 000 par an en 2007 à plus d’un million aujourd’hui.

Libé - Ayrault récite son «nouveau Grand Paris»

Le Premier ministre a présenté, hier, un plan ambitieux pour réorganiser transports, logements et institutions en Ile-de-France. Par SIBYLLE VINCENDON
Jean-Marc Ayrault a l’art de la synthèse, c’est bien le moins pour un hollandais. Mais il a aussi celui du récit, ce qui est plus surprenant de la part du Premier ministre un peu terne qu’il est parfois. Ce sont pourtant ces deux qualités qu’il a déployées, hier, pour présenter aux élus franciliens, décideurs économiques et plusieurs ministres réunis à l’université de Marne-la-Vallée (Seine-et-Marne) son «nouveau Grand Paris».

Le 6 mars

Le Monde - Accord emploi : "Notre rôle, c'est de combler les trous du texte"

Le projet de loi qui retranscrit l'accord sur l'emploi, conclu le 11 janvier entre le Medef et trois syndicats (CFDT, CFE-CGC et CFTC), va être présenté en conseil des ministres, mercredi 6 mars. Le texte sera ensuite étudié en commission à l'Assemblée nationale, les 25 et 26 mars, avant de passer dans l'Hémicycle entre le 2 et le 5 avril. Le gouvernement a demandé aux parlementaires de ne pas trop le modifier. Mais beaucoup de voix s'élèvent, notamment à l'aile gauche du Parti socialiste, pour faire valoir le droit d'amendement des députés et corriger un projet jugé trop favorable au Medef. Jean-Marc Germain, rapporteur socialiste du texte (Hauts-de-Seine), va devoir composer avec ces différentes pressions.

Le Monde - L'exécutif prépare une nouvelle cure d'austérité pour 2014

Depuis que la France s'est engagée à ramener à l'équilibre ses finances publiques, les années se suivent et se ressemblent : elles sont, du point de vue de la discipline budgétaire, toujours plus redoutables. Les ministres et leur entourage attendent donc, avec un fatalisme teinté de lassitude, la lettre de cadrage de Jean-Marc Ayrault que Matignon devrait leur adresser à la fin de la semaine.

Le Monde - Retraites : les raisons et les pistes d'une nouvelle réforme

C'était il y a moins de trois ans : des manifestations monstre, un débat parlementaire épique et une réforme des retraites adoptée dans la douleur, qui portait progressivement l'âge de départ à 62 ans et l'âge auquel on pouvait toucher sa pension pleine à 67 ans. Une réforme "forte et réaliste parce qu'elle permet de sauver le système de retraite et d'être à l'équilibre en 2018 sans qu'aucune recette ne soit surévaluée", assurait alors Frédéric Lefebvre, porte-parole de l'UMP.

L'Express - François Hollande part à la rencontre des Français

Après une semaine de sondages alarmants, le chef d'Etat part sur le terrain. François Hollande va parcourir les régions pour lutter contre l'impopularité et s'inviter sur France 2 pour expliquer sa politique. Avec comme objectif de renouer le contact avec les Français. 

Le JDD - Emploi : l'aile gauche du PS fait des siennes

Comme elle l'avait fait sur le pacte budgétaire européen, l'aile gauche du PS promet de se battre jusqu'au bout pour amender le texte sur la sécurisation de l'emploi. Et assume de s'opposer à nouveau au gouvernement en tant que membre de la majorité.

Libé - Loi sur l'emploi : progrès pour Sapin, régression pour Lepaon

La CGT et FO appellent ensemble, de manière inédite, à des grèves et manifestations mardi dans tout le pays pour faire barrage au futur projet de loi sur l’emploi. Les deux centrales voient dans ce projet, qui sera présenté le lendemain en Conseil des ministres, la traduction d’une politique sociale à rebours des promesses gouvernementales.

Le Figaro - Le PS fait bloc face à l'impopularité de Hollande

VIDÉO - Face au niveau record d'impopularité que doit affronter le président de la République, la majorité invite les Français à le juger sur les résultats à long terme.

Le 5 mars

Le Monde - Hollande veut une formation rapide pour les chômeurs

Le président François Hollande a affirmé lundi 4 mars à Blois que "l'objectif" de la réforme de la formation professionnelle était de permettre "qu'un chômeur sur deux se voie proposer une formation dans un délai de deux mois" après la perte de son emploi.

Le Nouvel Obs - Rémunérations des patrons: Ayrault veut "s'inspirer" de la préconisation suisse

PARIS (AFP) - Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a estimé lundi que l'initiative suisse limitant les rémunérations abusives des patrons des sociétés cotées constituait une "excellente expérience démocratique" et qu'il fallait "s'en inspirer".

Libé - A Marseille, une députée PS devant la justice

Article + vidéo Le tribunal a rejeté la demande de renvoi du procès de Sylvie Andrieux, soupçonnée d'avoir financé des associations en échange de l'influence de leurs dirigeants dans les cités.

Le 4 mars

Le Monde - Grand Paris : la victoire de Bertrand Delanoë sur Jean-Paul Huchon

Elle s'appellera "Métropole de Paris" et non "de Paris-Ile-de-France" comme prévu dans une version provisoire du projet de loi sur la décentralisation. La nuance est révélatrice. Le gouvernement a tranché : en dotant l'agglomération francilienne d'une instance chargée du logement avec des pouvoirs importants, il a choisi l'approche défendue par Bertrand Delanoë aux dépens de celle de Jean-Paul Huchon.

Libé - Montebourg, défenseur du diesel français

Le ministre s'est refusé à toute surtaxe sur le diesel, et a confirmé une réflexion en cours sur une prime de conversion, différente de l'ancienne prime à la casse «qui a fait trop de dégâts».

Libé - Le gouvernement carbure sur le diesel

Automobile. Batho et Montebourg cherchent à «dédieseliser» sans pénaliser le «made in France».

Comment privilégier une fiscalité plus juste, faire coïncider les enjeux environnementaux et sanitaires tout en ne pénalisant pas les ménages les plus modestes ? C’est le dilemme du gouvernement sur le diesel après la révélation du rapport de la Cour des comptes, vendredi par Libération, dans lequel est dénoncé le privilège fiscal d’un carburant qui grève les caisses de l’Etat de 6,9 milliards d’euros (8 milliards en incluant les exonérations ou taux réduits pour certains secteurs).

 
Le Sénat a adopté la semaine dernière une proposition de loi d'amnistie des délits commis lors de mouvements sociaux. Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls s’est dit lundi «sceptique sur le principe de l’amnistie» sociale, assurant qu’il croyait surtout aux «exigences du dialogue social».

A perdre la raison - Cote de confiance : Hollande prend une claque

Comme je le faisais régulièrement pour Nicolas Sarkozy lors de son mandat, je publie la cote de confiance mensuelle de François Hollande.

Le Lab - Pas besoin d'une loi pour ne plus cumuler au PS

LES PIEDS DANS LE PLAT - La ministre de l'Ecologie Delphine Batho n'y est pas allé par quatre chemins sur France 3. Interrogée sur la question du non-cumul des mandats, elle s'est montrée catégorique : elle est pour.

Le JDD - L'appel des cent pour une "nouvelle démocratie sociale"

TRIBUNE - Cent parlementaires PS appellent à voter le projet de réforme du contrat de travail. 
L’accord sur l’emploi conclu le 11 janvier entre les partenaires sociaux marque une nouvelle ère pour le dialogue social en France. Grâce à cette méthode, la démocratie s’enrichit de la participation des acteurs sociaux à notre objectif commun de lutte contre le chômage.

Libé - «Il faut mieux répartir les prélèvements»

Interview Jérôme Guedj député PS de l'Essonne Par GRÉGOIRE BISEAU

Député socialiste de l’Essonne, Jérôme Guedj, représentant de l’aile gauche du PS, se montre réticent face à la ligne sociale-démocrate du gouvernement.

TF1 - Un député PS pour un référendum sur une "République exemplaire"

Olivier Faure, ancien conseiller politique de Jean-Marc Ayrault, plaide samedi "à titre personnel" en faveur de l'organisation d'un "référendum sur la République exemplaire" pour réformer la Constitution.

22/02/2013

Emmanuel Maurel sur RFI


Emmanuel Maurel par rfi

18/11/2012

Intervention d'Emmanuel Maurel lors du Conseil national


Intervention d'Emmanuel Maurel lors du Conseil... par PartiSocialiste