Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/06/2015

Le débat éco : "La dette grecque" (B.Coriat)


Le débat éco : "La dette grecque" par franceinter

20:40 Publié dans Débat | Tags : dette grecque, coriat | Lien permanent

31/05/2015

Le débat éco : peut-on réformer l'hôpital public sans compromettre sa mission ?


Le débat éco : peut-on réformer l'hôpital... par franceinter

18:00 Publié dans Débat | Tags : coriat | Lien permanent

02/05/2015

France Inter - Le débat éco : "L'Etat actionnaire" avec Benjamin Coriat


Le débat éco : "L'Etat actionnaire" par franceinter

00:05 Publié dans Vidéo | Tags : economiste atterré, coriat | Lien permanent

02/02/2015

RFI - Grandes manoeuvres autour de l'euro

Alors l'euro faible est-il une monnaie forte ? Seize ans après son introduction, l'euro a-t-il atteint les objectifs que lui assignaient ses fondateurs ? Voilà, à travers les derniers évènements, les questions posées par Jean-Pierre Boris à ses trois invités : Benjamin Coriat, professeur d’économie à Paris 13, co-président du collectif des économistes atterrés ; Ana Boata, économistes chez Euler Hermes ; Jérôme Héricourt, professeur à l’Université de Brest, économiste au CEPII.

Lire et écouter la suite
____________________________
____________________________

11:38 Publié dans Analyses | Tags : coriat | Lien permanent

10/01/2015

L'actualité des socialistes du 29 décembre au 11 janvier (mise à jour)

En vidéo toute la fin de semaine avec Charlie Hebdo dans les archives de l'INA

A la une 

L'Obs - "Charlie Hebdo" : unité nationale pour la marche républicaine

Partis, associations, syndicats... Tous appellent à manifester dimanche à Paris après l'attentat qui a coûté la vie à douze personnes. Absent, le FN dénonce son "exclusion".

10 et 11 janvier

Alternatives Economiques - Adieu à Bernard Maris

Parmi les victimes de l'attentat du 7 janvier contre Charlie Hebdo figurait Bernard Maris. Il a longtemps été collaborateur de notre journal. Nous lui rendons hommage, et vous proposons de redécouvrir quelques unes de ses contributions.

Mediapart, Les économistes atterrés - Nous sommes tous des neveux d'Oncle Bernard

En ce sinistre 7 janvier 2015, l’humour et l’intelligence ont perdu plusieurs de leurs figures les plus emblématiques. S’il n’est bien évidemment pas question de hiérarchiser ces douze disparitions, nous souhaitons rappeler à tous le message délivré par notre collègue et ami économiste Bernard Maris, message que les compères caricaturistes d’Oncle Bernard relayaient avec tant de justesse et de drôlerie dans les colonnes de Charlie Hebdo.

Mediapart - Hommage à Bernard Maris, chercheur et directeur au Lereps (1990-1998)

François Morin, professeur émérite, ancien directeur du Laboratoire d’étude et de recherche sur l’économie, les politiques et les systèmes sociaux (Lereps, Toulouse 1), salue en son ancien collègue et ami « un visionnaire des impasses actuelles de nos sociétés développées et de leurs logiciels intellectuels ».

Slate - Bernard Maris était le respect, l’érudition et la gentillesse

Agé de 68 ans, «l'oncle Bernard» de Charlie Hebdo défendait avec science, mais aussi avec originalité et loufoquerie, les thèses économiques de gauche dans le débat public.

Il était cultivé, il était doux, il était curieux, il était démocrate. Bernard Maris, 68 ans, fait partie de la liste des victimes de l'attentat commis contre Charlie Hebdo, ce mercredi 7 janvier. Il écrivait, sous la signature d’«Oncle Bernard», des billets pour raconter l’économie, pour l’expliquer dans des journaux, dont Charlie, qu’il contribua à relancer en 1992. Sa qualité de pédagogue hors pair lui avait valu d’occuper de bons emplacements dans une presse où cette discipline de chiffres ne provoque en général pas un enthousiasme gigantesque.

8 et 9 janvier

REPLAY – Juliette Méadel, la porte-parole du PS, revient sur l'"exclusion" du Front national de la "marche républicaine" prévue pour dimanche prochain, en hommage aux victimes de l'attentat contre Charlie Hebdo.

Le Point - EXCLUSIF. Comment Montebourg prépare son retour politique

Non, Arnaud Montebourg n'est pas un retraité de la politique qui aurait fait le choix de se tourner tout entier vers l'entreprise. L'ancien ministre du Redressement productif fourbit dès à présent les armes de son retour qui aura lieu, en juin, à l'occasion du congrès du Parti socialiste à Poitiers. Il compte s'imposer dans le combat sur les idées en déposant, selon nos informations, sa propre contribution et mobilise dès à présent ses équipes de Des idées et des rêves, le mouvement qu'il a fondé pour porter sa candidature à la présidentielle de 2017.

Les Echos - La présence ou pas du FN à la marche républicaine au coeur des débats

Les «partis républicains» préparent, ce jeudi, la marche républicaine ce dimanche à Paris après l’attentat contre Charlie Hebdo. La question de l’intégration du FN à ce défilé fait débat.
 
 
On ignore encore quels politiques participeront à la manifestation du dimanche 11 janvier, à Paris, après les attentats terroristes contre Charlie Hebdo. Ce que l'on sait, en revanche, c'est que le PS se divise sur la question du FN. Faut-il convier le parti de Marine Le Pen à la marche organisée dans la capitale ?

7 janvier

Le Figaro - Un élu PS conseille aux plus démunis de moins prendre les transports

Proche de Gérard Collomb, le président du syndicat des transports du Rhône se dit contre la gratuité des transports en commun et suggère qu'on apprenne aux plus pauvres à se déplacer uniquement en cas de «besoin».

4, 5 et 6 janvier

Libé - PS: la question d’une primaire éludée par Hollande, repoussée par Cambadélis 

François Hollande et Jean-Christophe Cambadélis ont éludé ou repoussé, lundi, la question d’une éventuelle primaire pour 2017, alors que le chef de l’Etat fait tout pour pouvoir se représenter à la prochaine présidentielle. 

Notre-Dame-des-Landes : les fausses certitudes de François Hollande

L’aéroport de Notre-Dame-des-Landes se fera, dès que les recours auront été épuisés. La déclaration de François Hollandelors de son interview sur France Inter lundi 5 janvier, annonce-t-elle un prochain démarrage du chantier au nord de Nantes et la réouverture du conflit avec les zadistes installés dans le bocage ?

Libé - Hollande : «C’est quand la gauche est forte moralement qu’elle peut rassembler

Retrouvez les principaux extraits de l'interview du Président sur France Inter ce lundi matin.» 

Cinq jours après ses voeux, François Hollande était l'invité ce lundi matin de la matinale de France Inter, deux heures d'émission à répondre aux journalistes et à quelques auditeurs, dans la droite ligne de sa nouvelle «stratégie relationnelle».

Le Monde - Hollande : l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes « sera lancé"

Le président de la République a commencé l'année 2015 par un long entretien de près de deux heures sur France Inter, lundi 5 janvier, consacré, notamment, aux questions politiques.

Le Monde, Les décodeurs - Retrouvez l'intégralité des déclarations de François Hollande

La Provence - Le député Maggi met le feu à la majorité ps à l'assemblée

Bruno Le Roux n'a pas du tout apprécié. En lisant le courrier du député-maire de Velaux Jean-Pierre Maggi qui lui annonçait, en fin d'année, son intention de quitter le groupe PS à Assemblée pour rejoindre celui du RRDP (essentiellement des radicaux de gauche), le patron des députés socialistes a vu rouge.

Le Lab - La réponse aigre-douce de Juliette Méadel, porte-parole du PS, à Cécile Duflot sur la loi Macron

MEILLEURS VŒUX - Le texte ne sera examiné à l'Assemblée qu'à partir du 26 janvier, mais Cécile Duflot appelle d'ores et déjà à le "mettre en échec". Dans une tribune publiée par le JDD dimanche 4 janvier, l'ancienne ministre du Logement dit tout le mal qu'elle pense de la loi Macron ,qualifiée de "grand bond en arrière" et d'"occasion manquée de changer de modèle".

Europe 1 - Quel bilan économique pour la France en 2014 ?

Eric Heyer et A. Verdier-Molinier dressent le bilan économique de la France pour 2014, qui est lourd, à divers niveaux, comme le chômage, par exemple.

Christophe Pierrel actuellement directeur de cabinet du ministre de la ville de la jeunesse et des sports va rejoindre le cabinet du Président lundi 5 janvier.

 
Selon "Libération", le premier secrétaire du PS prépare le prochain congrès du parti prévu pour le mois de juin et veut rassembler les deux camps socialistes sous une même motion.

RFI - Bilan de l’année économique en France

Benjamin Coriat, professeur d’économie à Paris 13, coordinateur de l’ouvrage « Changer d’économie, nos propositions pour 2012 » aux éditions Les liens qui libèrent.

2 et 3 janvier

L'Obs - Légion d'honneur : la réjouissante piqûre de Piketty

En refusant la breloque napo-républicaine, l'économiste ne fait pas qu'affirmer son indépendance, il dit aussi tout le mal qu'il pense de la politique économique du gouvernement français.

Slate - Elections départementales: le PS rayé de la carte dans certains territoires?

Le PS sait déjà qu'il va perdre ces élections, mais une autre peur s'installe: celle de son élimination totale de plusieurs conseils départementaux.

Le Parisien - Au PS, les frondeurs s'opposent... mais pas trop

Ces députés de la gauche socialiste défient Manuel Valls. Pour la première fois, notre journal a analysé le vote des projets de loi. Il en ressort que le pouvoir de nuisance des frondeurs reste limité. Pour le moment.

Libé - Légion d'honneur : Piketty rejette le fait du prince

L'économiste ne veut pas de la Légion d'honneur. Très proche du PS pendant la campagne, il a depuis pris ses distances avec le pouvoir en place.

L'Obs - Ce que préconise Piketty pour la France, l'Europe et le monde

Sa méthode, ses constats et ses préconisations : comprendre la réflexion de Thomas Piketty... et pourquoi il a refusé la Légion d'honneur.

RTBF - 2014 année de l'économiste Piketty, prophète partout sauf en son pays

1,5 million d'exemplaires vendus pour son "Capital au XXIème siècle", des traductions dans plusieurs langues dont le chinois, l'oreille de la Maison Blanche: 2014 fut l'année de la consécration internationale pour l'économiste français Thomas Piketty. 2015 pourrait-elle être celle d'un plus fort écho en France?

31 décembre et 1er janvier

L'Obs - Hollande: des vœux "combatifs" pour fixer les priorités de 2015

Fidèle à la tradition, François Hollande présente à 20H00 mercredi ses vœux aux Français, dans un état d'esprit "combatif" pour "affirmer les priorités et la tonalité de l'année 2015", même si aucune annonce majeure n'est attendue, selon l’Élysée.

Le Monde, Big Browser - La dernière pique de Montebourg et Filippetti à Hollande en 2014

Les ex-ministres Arnaud Montebourg et Aurélie Filippetti, qui ont quitté avec fracas le gouvernement en août, se sont rappelés au bon souvenir de François Hollande en saluant publiquement la décision du chef du gouvernement italien, Matteo Renzi, de nationaliser provisoirement les aciéries Ilva et ses 5 000 salariés, en difficultés financières.

En louant la "leçon magistrale de courage de Renzi à François Hollande", et en utilisant le mot-clé #Florange, Arnaud Montebourg rappelait, une fois encore, que l'exécutif français avait refusé de faire de même pour le site sidérurgique d'ArcelorMittal en 2012. Aurélie Filippetti écrit, elle, qu'"une administration doit savoir prendre des décisions courageuses".

RFI - Hollande «combatif» avant de présenter ses vœux aux Français

2014, 365 jours que François Hollande voudrait certainement oublier. Une année compliquée pour le président français qui, dans quelques heures, prononcera les vœux à ses compatriotes. L'allocution doit durer une dizaine de minutes, dans un esprit que l'on annonce combatif. Le chef de l'Etat doit s'engager car 2015 sera plus que jamais l'année de tous les dangers.

L'Obs - Pourquoi François Hollande risque de ne pas aimer 2015

L'année aura tout d'une course d'obstacle : élections départementales et régionales, congrès du PS, chômage…

Libé - Chômage des jeunes : Mandon se prend les pieds dans la courbe

DÉSINTOX Le secrétaire d'Etat assure que le nombre de chômeurs de moins de 25 ans a diminué depuis l'élection de François Hollande. On en est loin...

«Vous savez que le chômage des jeunes reste, même s’il a crû ces dernières semaines, inférieur à celui que nous avons trouvé en 2012. S’il y a un domaine où le chômage a baissé, c’est le chômage des jeunes.»

29 et 30 décembre

L'Obs - Valls prévient : des années de "sacrifices" attendent les Français

"Nous devons faire des efforts pour que la France soit plus forte, pour que ses entreprises soient plus compétitives et pour que son secteur public soit plus efficace", détaille le Premier ministre.

Le Parisien - Régionales : le cas Huchon divise le PS

Le président de la région Ile-de-France devrait briguer un 4e mandat pour le scrutin de décembre prochain. Sa n° 2, elle aussi candidate, a le soutien de plusieurs leaders PS.

Le JDD - Voeux : François Hollande veut mettre "un coup de collier"

C’est depuis son bureau de l’Élysée que François Hollande présentera ses voeux mercredi soir, à 20 heures. Optimiste, il pense que "ça peut encore marcher".Ce n'est pas un simple détail technique. C'est un choix politique, qui en dit long. Le JDD révèle que, mercredi soir à 20 heures, François Hollande présentera ses voeux aux Français non pas depuis un studio aménagé, ou, comme en 2012, depuis la salle des fêtes de la présidence, mais assis à son bureau, au cœur de l'Élysée.

Le Lab - François Hollande se veut résolument optimiste pour 2015

François Hollande est optimiste. Un an après avoir annoncé le pacte de responsabilité et affiché son orientation sociale-démocrate, le chef de l'État se prépare à d'autres vœux, ceux de 2015, au cours desquels il ne fera pas de grande annonce. C'est sûr. "Je ne vais pas annoncer un deuxième pacte de responsabilité", s’est d’ailleurs amusé le président selon des propos rapportés vendredi 26 décembre par Le Figaro. N'empêche, pour cette nouvelle année, François Hollande se veut confiant. Comme toujours.

03/09/2014

Le Monde - « L'aide au patronat ne créera pas d'emplois » | Par Benjamin Coriat (Professeur de sciences économiques à l'université Paris-XIII, cofondateur des Economistes atterrés)

Alors qu'au sommet de l'Etat la crise fait rage, il est sans doute utile de revenir sur certains des fondements des oppositions qui se sont cristallisées ces derniers jours. Une question-clé qui traverse ces oppositions est celle de savoir si le pacte de responsabilité a une chance de réussir. Peut-on faire confiance aux patrons pour, en contrepartie des 41 milliards promis, relancer l'investissement et l'emploi ?

Si l'on se base sur les résultats d'une récente enquête sur la distribution des dividendes, la cause est entendue. L'évidence le clame : le « civisme » économique des patrons est pour le moins sujet à forte caution. Avec l'augmentation de 30,3 % sur un an des rémunérations distribuées aux actionnaires, la France est le pays qui, en Europe, a versé le plus de dividendes, et l'Europe a elle-même été la zone la plus prodigue de la planète.

Lire la suite
_____________________________
_____________________________

22:48 Publié dans Réflexions | Tags : coriat | Lien permanent

13/07/2014

Une politique économique de gauche est-elle encore possible ?

On y est… les premières mesures  pour mettre en œuvre le pacte de responsabilité et ses 50 milliards d’euros d’économies ont été présentées à l’Assemblée nationale.

Hier, c’est le volet social qui a été voté avec le projet de loi de financement rectificative de la Sécu. Aujourd’hui les députés on découvert le volet finances publiques, avec la présentation des grandes lignes du budget triennal 2015-2017.......
 
Mais une politique économique de gauche est-elle possible ? C’est la question, ce soir, du Grain à moudre d’été, en partenariat avec le magasine Alternatives Economiques.

14/05/2014

Procès de l'euro - Benjamin Coriat : "Pourquoi je suis critique à l’égard de la zone euro" LeNouvelObservateur


Procès de l'euro - Benjamin Coriat : "Pourquoi... par LeNouvelObservateur

17:19 Publié dans Réflexions | Tags : coriat, economistes atterrés | Lien permanent

29/01/2014

France Inter, Le téléphone sonne : Le pacte de responsabilité du 28/01/2014

Hier s'est ouvert les négociations sur le Pacte de responsabilité. Il prévoit d'alléger le coût du travail pour favoriser les embauches. Ce pacte va-t-il fonctionner avec à la clé ces prochaines années 1 million d'emplois ?
avec : Jean-Eudes Du Mesnil Du Buisson et Benjamin Coriat

____________________________________________ ____________________________________________

00:11 Publié dans Réflexions | Tags : economistes atterrés, coriat | Lien permanent

28/01/2014

Le téléphone sonne, France Inter : Le pacte de responsabilité

Hier s'est ouvert les négociations sur le Pacte de responsabilité. Il prévoit d'alléger le coût du travail pour favoriser les embauches. Ce pacte va-t-il fonctionner avec à la clé ces prochaines années 1 million d'emplois ?

Avec Benjamin Coriat à 19h20 le 28 janvier
______________________________________________
______________________________________________

11:16 Publié dans Réflexions | Tags : economistes atterrés, coriat | Lien permanent