Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2018

Philippe Légé : « Macron veut dessaisir les corps intermédiaires de tout pouvoir de décision »

Les Economistes atterrés viennent de sortir leur dernier ouvrage, "Macron, un mauvais tournant" aux éditions Les Liens qui Libèrent. Pour en parler, le enseignant-chercheur en économie Philippe Légé était l'invité de la Midinale.

14:45 Publié dans Vidéo | Tags : philippe lege, economiste atterré | Lien permanent

13/11/2018

France Info - France 3 - Prix des carburants : "Ce gouvernement prend le risque de déconsidérer l'écologie auprès des Français"

Les carburants sont trop chers de l'avis des Français. Le gouvernement envisage des aides. L'économiste Christophe Ramaux et le journaliste Étienne Lefebvre en débattent dans le Soir 3 mardi 6 novembre.

"Quand le prix du pétrole est en hausse, la décision la plus responsable du gouvernement, si on ne veut pas dégoûter le peuple de l'écologie, est de surseoir à cette hausse les taxes", assure Christophe Ramaux, membre des Économistes atterrés.

Lire la suite
____________________
____________________

Les Economistes atterrés - Réforme des retraites : mission impossible ou mission cachée ? par Henri Sterdyniak

Nommé en septembre 2017, le Haut-commissaire à la réforme des retraites a enfin publié le 10 octobre 2018, un premier texte : « Vers un système de retraite, plus simple, plus juste, pour tous ». Ce texte consacre dix pages à critiquer le système actuel, mais n’en comporte que trois pages consacrées à présenter la réforme envisagée. Aucun des problèmes qu’elle pose n’est vraiment résolu. La réforme imaginée par Emmanuel Macron est-elle impossible à mettre en œuvre ou vaut-il mieux cacher ses conséquences ?

Lire la suite
____________________
____________________

11/11/2018

France Culture - Philosophie économique de Joan Robinson

C'est le livre choisi par Anne Eydoux, maîtresse de conférences au Conservatoire nationale des arts et métiers (Cnam), chercheuse au Centre d’études de l’emploi et du travail (CEET).

Dans Philosophie économique, un essai sur les progrès de la pensée économique, paru en 1962  et traduit en français en 1967 (Gallimard), l'économiste britannique Joan Robinson étudie les relations inévitables qui existent entre la science sociale et l'idéologie, en tentant de mettre en lumière les fondements idéologiques et moraux des théories et méthodes économiques.

Ecouter la suite
__________________
__________________

05/10/2018

Marianne - Les Économistes Atterrés Macron, un mauvais tournant, un budget de classe

Conférence-débat, de 19h30 à 21h30, le jeudi 11 octobre 2018, Maison des Sciences Économiques, salle 117 112 boulevard de l’Hôpital, 75 013 Paris, M° Campo-Formio

Le projet d’Emmanuel Macron est d’imposer à la société française un tournant vers une soumission accrue au capitalisme financier. Ce projet est une impasse comme le montrent les Économistes atterrés dans leur dernier livre, Macron, un mauvais tournant, (à paraître le 10 octobre aux Liens qui Libèrent).

Arrivé miraculeusement au pouvoir à la suite de la déception provoquée par le quinquennat de François Hollande, qui a capitulé devant le Medef et la technocratie européenne, bénéficiant de l’affaiblissement politique des classes populaires, Emmanuel Macron a su rassembler toutes les forces libérales pour mettre en œuvre le programme que le patronat et l’oligarchie financière prônent depuis longtemps. Sa stratégie s’inscrit ainsi dans celle des institutions européennes.

Lire la suite
___________________
___________________

13/08/2018

Le Figaro - «Nous devons à tout prix distinguer l'idéologie du marché et l'économie du réel»

FIGAROVOX/GRAND ENTRETIEN - Auteur de l'essai L'économie du réel, l'économiste David Cayla analyse la logique néolibérale à l'œuvre dans les économies occidentales et plaide pour que la souveraineté populaire reprenne le pouvoir sur la logique marchande.

David Cayla est économiste, maître de conférences à l'université d'Angers. Il est l'auteur, avec Coralie Delaume, de La Fin de l'Union européenne (Michalon, 2017). Dans son dernier ouvrage, L'Économie du réel(De Boeck supérieur, 2018), il critique le simplisme des modèles de la science économique contemporaine et propose une approche de l'économie plus proche de celle des autres sciences humaines.

Lire la suite
___________________
___________________

10:08 Publié dans Analyses | Tags : cayla, economiste atterré | Lien permanent

17/07/2018

Sélection été - France Culture - Thomas Porcher : "Il n'y a pas de vérité économique"

Thomas Porcher, économiste, membre des Economistes atterrés, est auteur du "Traité d’économie hérétique" (Fayard).

20:50 Publié dans Vidéo | Tags : thomas porcher, economiste atterré | Lien permanent

17/08/2017

France Inter - Airbnb : bénéfique pour qui ? (Benjamin Coriat)

Faut-il condamner l’hégémonie de la plateforme ?

Économie de partage, économie collaborative et ubérisation de l’économie : les mots sont lâchés. Ils fâchent parfois, surtout les professionnels. Nous l’avons vu avec les chauffeurs de taxis. Cette fois, ce sont les hôteliers qui s’insurgent contre cette hôtellerie déguisée qu’est le service Airbnb. La vie des centres de grandes villes s’en trouve elle aussi modifiée : Paris, Barcelone, Bordeaux. Les locations via Airbnb, entre autres, monopolisent de plus en plus les logements aux dépens des habitants eux-mêmes.

Lire et écouter la suite
__________________
__________________

20:45 Publié dans Audio | Tags : coriat, economiste atterré, airbnb | Lien permanent

14/07/2017

La Croix - Benjamin Coriat : « Donald Trump ne peut pas diriger le pays contre son business »

Le commerce mondial peut-il se passer des Etats-Unis ? L’avis de Benjamin Coriat, professeur d’économie à l’université Paris 13 et membre du conseil d’administration du collectif des Économistes atterrés.

La position des États-Unis est très paradoxale. Ils ont été et continuent d’être les grands bénéficiaires des échanges internationaux. Cela dit, une des causes du déficit commercial américain provient de la délocalisation massive pratiquée par ses firmes dans les pays d’Asie. Les formes de déréglementation pratiquées depuis trois décennies, auxquelles les États-Unis ont contribué, ont causé une perte d’emploi pour de nombreux Américains.

Lire la suite
___________________
___________________

09/06/2017

France 3 - La loi Travail version macron est "une prime donnée au patronat le plus rétrograde"


duel éco