Web Analytics

compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Réflexions - Page 212

  • Telos - L’affront aux deux Fronts, Gérard Grunberg

    20 décembre 2012

    Tandis qu’il y a quelques semaines l’inénarrable Jean-Luc Mélenchon traitait le PS d’astre mort, Marine Le Pen déclarait pour sa part il y a quelques jours que l’UMP n’existait plus. C’était avant les législatives partielles et la fin de la crise aiguë à l’UMP. Ces événements ont remis les pendules à l’heure et montré, une fois de plus, que les deux Fronts nourrissaient des espoirs très excessifs quand au sort des deux grands partis de gouvernement.

    Lire la suite
    _________________________________________________________________________
    _________________________________________________________________________

  • Le Monde - Chris Hedges, journaliste indigné

    Reporter et militant, Chris Hedges est l'une des nouvelles figures de proue de la gauche américaine. Première partie d'un portrait en trois temps.

     En avril 2012, Chris Hedges s’est vu invité à Bruxelles comme conférencier.  Pour cet Américain, auteur de best-sellers, il s’agissait d’une rare incursion dans la francosphère, où son travail est encore mal connu. Le prétexte était cocasse : le royaume de Belgique s’était mis en tête d’identifier le dauphin de Noam Chomsky. Et c’est ainsi que Chris Hedges se trouva adoubé prince de la gauche américaine. L'actualité récente a fourni des exemples de voyages en Belgique plus calamiteux.

    Lire la suite
    _______________________________________________________________________________
    _______________________________________________________________________________

  • OFCE - Révision des multiplicateurs et révision des prévisions – du discours aux actes ?

    14 décembre 2012

    par Bruno Ducoudré

    A la suite du FMI et de la Commission européenne (CE), l’OCDE a elle aussi revu très récemment à la baisse sa prévision de croissance du PIB de la zone euro en 2012 (-0,4% contre -0,1% en avril 2012) et en 2013 (-0,1% contre +0,9% en avril 2012). Dans son dernier exercice de prévision, l’OCDE affirme désormais partager avec les autres institutions internationales (FMI[i] et CE[ii]) l’idée que les multiplicateurs sont aujourd’hui élevés en zone euro[iii] : l’austérité budgétaire opérée simultanément dans l’ensemble des pays de la zone alors que la conjoncture est déjà dégradée, combinée à une Banque centrale européenne disposant de très peu de marges de manœuvre pour baisser encore son taux d’intérêt, conduit à augmenter l’impact de la consolidation budgétaire actuelle sur l’activité économique.

    Lire la suite
    _______________________________________________________________________________________
    _______________________________________________________________________________________

  • Le Parisien - «La réforme fiscale redistributive pour répondre à l’urgence sociale

    Les résultats des législatives partielles confirment malheureusement les indications données par les dernières enquêtes d'opinion.Au-delà des spécificités locales propres à chaque élection, le constat est sévère : trois défaites pour la gauche. Elles témoignent d’une forte démobilisation, notamment parmi l’électorat populaire. Plus du tiers des électeurs qui ont porté la gauche aux responsabilités en juin dernier n’est pas retourné aux urnes. Ce qui signifie que ces citoyens s’interrogent sur le sens de la politique actuelle. Parce que nous souhaitons la réussite du gouvernement, nous pensons qu’il est temps de répondre à cette insatisfaction.


    A l’initiative de Laurent Baumel, député-maire de Ballan-Miré (Indre-et-Loire), Philippe Doucet, député-maire d’Argenteuil (Val d’Oise) et François Kalfon, conseiller régional d’Ile-de-France

    Autres signataires : Sylviane Alaux, députée de Pyrénées-Atlantiques, Christian Assaf, député de l’Hérault, Isabelle Bruneau, députée de l’Indre, Anne-Yvonne Le Dain, députée de l’Hérault, Michel Lesage, député-maire de Langueux (Côtes d’Armor), Jean-Philippe Mallé, député des Yvelines, Dominique Potier, député de Meurthe-et-Moselle, Patrice Prat, député-maire de Laudun (Gard), Jacques Valax, député du Tarn.

    Lire la suite
    _________________________________________________________________________
    _________________________________________________________________________

  • Libé - La citoyenneté européenne devra être sociale

    Tribune La construction européenne autour de la seule dimension écono­mique et monétaire révèle crûment son absence de réalité en temps de crise.

    Par Jean-Marc Roirant, secrétaire général de la Ligue de l’enseignement (France), Raffaella Bolini, membre de la direction nationale de l’Arci, association de promotion sociale (Italie), Cristian Pirvulescu, Président de Pro Democracia (Roumanie) et Jan Robert Suesser, membre du comité central de la Ligue des droits de l’homme (France) (1)

    La crise que traverse la construction de l’Union européenne amène à s’interroger sur la notion de citoyenneté. L’histoire de l’Europe depuis deux siècles nous enseigne que nous construisons et exerçons chacun notre citoyenneté comme un tout avec ses trois dimensions : ­démocratique (avec la façon dont on est écouté et entendu), économique (l’emploi surtout) et sociale (avec les poli­tiques publiques permettant l’accès ­effectif aux droits fondamentaux).

    Lire la suite
    _____________________________________________________________________________________
    _____________________________________________________________________________________

  • OFCE - iAGS, un rapport annuel indépendant

     

     

     

    par Christophe Blot, Jérôme Creel et Xavier Timbeau

    L’austérité budgétaire dans la zone euro est un échec retentissant. Après deux années successives de restrictions budgétaires, la zone euro se prépare à engager, en 2013, une nouvelle phase d’austérité. Sur la base d’un travail collectif ayant abouti à la publication du premier rapport iAGS 2013, les instituts économiques ECLM au Danemark, IMK en Allemagne et l’OFCE montrent que cette stratégie mène à une situation dramatique : la zone euro sera en récession en 2013, comme en 2012, et le chômage va continuer d’augmenter, pour atteindre près de 27 millions d’Européens résidant dans la zone euro à la fin 2013.

    Lire la suite
    ____________________________________________________________________________________
    ____________________________________________________________________________________

  • La Vie des Idées - Légaliser les drogues ? par Renaud Colson

    Il est peut-être temps de rouvrir en France le débat sur la dépénalisation des drogues. La lutte policière contre la consommation et les trafics a montré ses limites, et rien n’est vraiment fait pour encadrer juridiquement l’usage des stupéfiants, alors qu’à l’étranger certains États réfléchissent à un assouplissement de la prohibition.

    Le consensus international qui a longtemps prévalu en matière de lutte contre les drogues se fissure. Depuis quelques années, les coups de canifs portés au dogme prohibitionniste se multiplient : légalisation de la feuille de coca en Bolivie, mise en œuvre de programmes de distribution contrôlée d’héroïne en Suisse et au Canada, dépénalisation de l’usage récréatif de cannabis dans un nombre croissant de pays... Par-delà leur diversité, toutes ces politiques ont en commun de remettre en cause, de manière plus ou moins frontale, le principe d’interdiction de l’usage et du commerce, à des fins non thérapeutiques, de produits psychotropes jusqu’alors considérés comme indésirables. Le régime prohibitionniste établi dans la première moitié du XXe siècle par la communauté internationale, et étendu depuis à des substances toujours plus nombreuses, peine, il est vrai, à remplir ses promesses. La montée en puissance de la « guerre à la drogue », menée depuis les années 1980, n’a pas eu les résultats escomptés. Au delà de son incapacité à enrayer le développement de la consommation et des trafics, ce sont les effets pervers de la prohibition en termes de santé et de sécurité publiques qui suscitent aujourd’hui le plus d’interrogations.

    Lire la suite
    __________________________________________________________________________________
    __________________________________________________________________________________

  • Terra Nova - Sécurisation des parcours professionnels : pour un compromis social ambitieux

    Le 11/12/2012

    Contribution 2012 Par le pôle "Affaires sociales" de Terra Nova

    La question de la sécurisation des parcours professionnels n'a cessé de revenir dans le débat public depuis plus de quinze ans, sans faire pour autant l'objet de mesures de grande ampleur. Pourtant, une réforme donnant aux travailleurs le droit de se former, de rester qualifiés et d'avoir ainsi les moyens de maîtriser l'évolution de leur carrière et les épisodes de perte d'emploi doit être au coeur de la politique de compétitivité et de lutte contre le chômage. Terra Nova plaide pour une sécurisation des parcours professionnels ambitieuse, fondée sur de nouveaux droits sociaux : l'assurance qualification, avec la mise en place d'un compte individuel de formation, l'assurance emploi garantissant aux chercheurs d'emploi une indemnisation juste et un accompagnement performant, et le droit collectif à des restructurations négociées assurant un juste partage de l'effort. 

    Lire la suite
    ___________________________________________________________________________________
    ___________________________________________________________________________________

  • Toute l'Europe en débat n°30 : L'Union européenne va-t-elle couper les vivres aux plus démunis ?


    Toute l'Europe en débat n°30 : L'Union... par www-touteleurope-eu

  • Libé - Le fédéralisme à bon marché

    Par BRUNO AMABLE, professeur à l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne, membre de l’Institut universitaire de France.

    Un «saut fédéral» est considéré, par les partisans de l’intégration européenne, comme la solution obligée à la crise de la zone euro. La faiblesse des moyens budgétaires de l’Union l’empêche de pratiquer les politiques de stabilisation macroéconomique nécessaires en cas de récession affectant certains pays plus que d’autres car il n’existe aucun mécanisme de transfert à la hauteur du problème. L’idée, de plus en plus répandue, que l’Union devrait disposer d’un budget suffisant pour jouer un rôle de stabilisation économique appelle d’autres questions.

    Lire la suite
    ______________________________________________________________________________________
    ______________________________________________________________________________________