Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/09/2018

Fondation Jean Jaurès - Élections législatives en Suède : la fin du modèle social-démocrate ?

Suite aux élections législatives qui se sont tenues en Suède, le 9 septembre 2018, Tomas Lindbom, historien et journaliste suédois, décrypte pour la Fondation Jean-Jaurès les résultats de ce scrutin où l’extrême droite avec les Démocrates de Suède a réalisé une réelle percée avec 17,6 % des voix. Comment expliquer le résultat du Parti social-démocrate, alors même que la Suède se porte bien économiquement ? Pour Tomas Lindbom, la question migratoire a cristallisé les débats durant la campagne et a conduit à une droitisation des positions au sein des différents partis politiques qui semblent donc se reconfigurer, laissant planer une incertitude quant à la constitution du gouvernement.

20:50 Publié dans International | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

Huffington Post - Européennes 2019: sondage inquiétant pour LREM, alarmant pour Les Républicains et désastreux pour le PS

..... A huit mois de l'élection, qui sera le premier scrutin intermédiaire du quinquennat en France, LREM et le RN devancent Les Républicains (14%), La France insoumise (12,5%).

Suivent Debout la France de Nicolas Dupont-Aignan (6%), Europe Ecologie-Les Verts (5%) devant le PS (4,5%), le parti Générations de Benoît Hamon (4%) et les centristes de l'UDI (3%).

Lire la suite
_________________
_________________

18:14 Publié dans Sondages | Tags : ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

L'accélération de la croissance US menace l'Europe [Olivier Passet]

Entre Europe et États-Unis, une nouvelle configuration de la croissance est en train de voir le jour. Clairement les États-Unis sont en train de reprendre le leadership par rapport à l’Europe, et cette course en tête n’est pas prête de s’arrêter à court terme. Ce changement notable par rapport aux attentes du marché, pourrait bousculer la formation des taux de change. Pour en prendre la mesure, il suffit de se remémorer la représentation de la croissance il y a encore quelques trimestres. [...]

17:46 Publié dans Vidéo | Tags : passet | Lien permanent

Les Echos - Les Echos - Hubert Védrine : « Les élites doivent écouter les demandes d'identité, de souveraineté et de sécurité des peuples »

En cette fin d'été 2018, le monde vous paraît-il plus dangereux, par exemple, qu'il y a cinq ans ?

Le monde est dangereux sur certains plans et dans certaines régions. Mais il n'y a pas de risque d'enchaînements automatiques, et nous ne sommes pas à la veille d'un affrontement général. Ce sont plutôt nos illusions - occidentales, européennes ou françaises - sur la « communauté internationale » qui s'évanouissent les unes après les autres. A cet égard, Trump est autant un révélateur, une cause, qu'un facteur aggravant. Le plus dangereux c'est le compte à rebours écologique qui n'est pas assez pris au sérieux. Pour le reste, en géopolitique : mer agitée à très agitée partout.

Lire la suite
__________________
__________________

14:30 Publié dans Analyses | Tags : vedrine | Lien permanent

PS - Le chemin du progrès social passe par la mise en place du revenu de base.

Hier, dans une tribune parue dans le journal Le Monde 19 présidents socialistes de département demandent un projet de loi d’expérimentation du revenu de base dans le « plan pauvreté ».

Le Parti socialiste soutient cette démarche et demande au gouvernement de s’engager à adopter rapidement un texte législatif permettant sa mise en œuvre rapide. Près de 9 millions de Français vivent sous le seuil de pauvreté, nous ne pouvons plus attendre pour améliorer notre système de solidarité et apporter de nouvelles réponses aux changements de la société.

Le revenu de base est un outil plus efficace, car il permet d’apporter une réponse au non recours aux prestations sociales (environ 35 % pour le seul RSA), et aux jeunes de moins de 25 ans (majoritairement exclus du RSA).

Il est un outil plus juste, car il répond également à la précarité de nombreux travailleurs qui touche de plus en plus certains métiers, comme les agriculteurs, en apportant un complément de ressources qui leur permette de maintenir leur activité dans les années difficiles.

Il est un outil plus moderne, car il permet de soutenir les parcours personnels d’insertion et d’engagement de chacun.

Une solidarité plus efficace, plus juste et plus moderne, c’est la proposition du Parti socialiste, portée par ces départements.