Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/02/2018

Centre d'Observation de la Société - Le sondage, un mauvais outil pour comprendre la société

Depuis leur introduction à la fin des années 1930 en France, et surtout leur application à partir du milieu des années 1960 au cas électoral, les sondages ont pris une place croissante dans le débat public. Pas un jour ne passe sans qu’un média ne rende compte d’une enquête. Les sondages partent d’un principe d’économie : observer une partie d’un ensemble permet, en extrapolant, de porter un regard global. La plupart des enquêtes d’opinion sont réalisées par des entreprises privées à des fins commerciales pour anticiper les ventes d’un produit et ne sont pas connues du grand public. De plus en plus d’enquêtes sont rendues publiques et commandées pour leur médiatisation par un groupe de pression, un « think-tank », une institution ou un média lui-même. Que valent ces sondages? Pas grand-chose sur le fond. La question qui se pose est surtout la croyance collective dans la valeur de l’outil.

Lire la suite
___________________
___________________

22:30 Publié dans Analyses | Tags : sondage | Lien permanent

30/05/2017

Législatives : l'alliance En marche !-MoDem obtiendrait 29,5% des voix, devant LR-UDI (22%), selon notre sondage Ipsos/Sopra Steria

Selon ce sondage, 58% des Français se disent "satisfaits" de l'action d'Emmanuel Macron depuis son élection, et 65% de la façon dont il incarne la fonction présidentielle.

Emmanuel Macron semble en bonne voie pour obtenir une majorité à l'Assemblée nationale. Selon un sondage Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France* publié mardi 30 mai, l'alliance nouée entre La République en marche et le MoDem est créditée de 29,5% d'intentions de vote au premier tour des élections législatives des 11 et 18 juin. Elle devancerait largement l'alliance LR-UDI, créditée de 22%, et le Front national, qui obtiendrait 18%.

Lire la suite
________________
________________

21/02/2017

Sondage Elabe-BFMTV: Fillon repasse devant Macron, Hamon et Mélenchon à égalité

Boursier - Fillon repasse devant Macron au 1er tour, selon un sondage Elabe

PARIS (Reuters) - Marine Le Pen reste en tête des intentions de vote pour le premier tour de la présidentielle avec 27% à 28% selon les hypothèses, devant François Fillon (20-21%), qui, avec un gain de trois points, relègue Emmanuel Macron en troisième position (17-18,5%, -5), selon un sondage Elabe pour BFM TV et L'Express diffusé mardi.

Lire la suite
__________________
__________________

20/01/2017

Le vent se lève - Faillite des sondages, crise du PS, phénomènes Macron et Mélenchon : Entretien avec Jérôme Sainte-Marie

Jérôme Sainte-Marie est politologue, et préside la société d’études et de conseil PollingVox. Il a récemment écrit Le nouvel ordre démocratique aux Editions du moment où il analyse la crise de confiance généralisée envers le système représentatif en France. Il a accepté de répondre à nos questions alors que les commentateurs traditionnels de la vie politique, dont les analyses ont été régulièrement démenties ces dernières années, font face à une remise en cause croissante de leur légitimité.

Impossible de commencer sans évoquer la crise de légitimité que traverse actuellement le milieu du sondage politique. Que ce soit dans le cas du Brexit, des élections aux États-Unis ou de la primaire de la droite en France, les pronostics se sont presque toujours avérés faux. Vous dirigez vous-même un institut de sondage, comment analysez-vous cette situation ?

Lire la suite
_________________
_________________

01/11/2016

Le Figaro - 2017 : les Français ne veulent ni de Hollande ni de Valls

Selon notre sondage Kantar Sofres OnePoint pour Le Figaro, LCI et RTL, François Hollande est éliminé dans tous les cas de figure dès le premier tour de la présidentielle, systématiquement devancé par les candidats de la droite et du FN, mais aussi par Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon. Manuel Valls, quant à lui, ne fait pas mieux que le chef de l'État.

08:00 | Tags : sondage | Lien permanent