Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2020

BFM TV - Le Grand Oral de Gilles Raveaud, économiste - 21/05

Aujourd'hui, c'est au tour de Gilles Raveaud, économiste, de passer le Grand Oral des GG. - Avec : Maxime Lledo, étudiant. Marie-Anne Soubré, avocate. Et David Dickens, directeur marketing. - Les Grandes Gueules, du jeudi 21 mai 2020, présenté par Alain Marschall et Olivier Truchot, sur RMC et en simultané sur Numéro 23.

Les « Grandes Gueules », le show animé par Alain Marschall et Olivier Truchot qui vous parle et qui parle de vous ! Agriculteur, avocat, cheminot… Les 16 «Grandes Gueules », toutes représentatives de la diversité de la société française, n’ont jamais peur de défendre leurs idées. Entre débats animés, accrochages et éclats de rires : trois heures de talk-show pour parler, décrypter et débattre de l’actualité et des véritables préoccupations des Français. De 9h à 12h sur RMC et en simultané sur RMC Story.

Lire et écouter la suite
__________________
__________________

11:00 Publié dans Vidéo | Tags : gilles raveaud | Lien permanent

16/02/2020

Le libéralisme, la liberté et la rareté [Gilles Raveaud]

Xerfi Canal a reçu Gilles Raveaud, maître de conférences en économie à l'Institut d'Etudes Européennes de l'Université Paris 8 Saint-Denis, pour parler du libéralisme. Une interview menée par Adrien de Tricornot.

14:33 Publié dans Vidéo | Tags : gilles raveaud | Lien permanent

11/02/2020

Mobiliser l'épargne des riches pour des investissements utiles [Gilles Raveaud]

Xerfi Canal a reçu Gilles Raveaud, maître de conférences en économie à l'Institut d'Etudes Européennes de l'Université Paris 8 Saint-Denis, pour parler de l'épargne pour la transition énergétique. Une interview menée par Adrien de Tricornot.

17:35 Publié dans Vidéo | Tags : gilles raveaud | Lien permanent

29/01/2017

Alternatives Economiques - Croissance Capitalisme : peut-on réparer la machine ? Gilles Raveaud

Au-delà des fluctuations conjoncturelles, les évolutions de ces dernières années ne laissent pas de place au doute : du strict point de vue capitaliste, le système économique ne fonctionne pas bien, car il ne permet pas de nouvelles augmentations du capital au travers d’investissements en hausse.

C’est pour cela que, selon l’économiste David Ruccio, la machine capitaliste est « cassée ». Et il ne croit pas aux solutions apportées par Lawrence Summers, l’ancien secrétaire au Trésor de Bill Clinton  – la relance budgétaire – ou par Noah Smith, créateur du blog NoahPinion – le développement du crédit aux PME. En effet, constate-t-il, les montagnes d’argent amassées par les grandes entreprises servent à tout autre chose qu’à l’investissement.

Lire la suite
______________
______________

23/05/2015

Le duel des critiques: Jean-Marc Daniel vs Gilles Raveaud

20:45 Publié dans Débat | Tags : gilles raveaud | Lien permanent

04/01/2015

La France toujours aussi attractive

Le célèbre cabinet d’audit Ernst & Young (aujourd’hui rebaptisé EY) a effectué une étude sur les “décisions d’investissement en Europe” sous-titrée “Une année record pour les décisions d’investissement en Europe” (FDI en anglais, pour Foreign Direct Investment, Investissement Direct Etranger, ou IDE, en français).

Or surprise, il s’avère que la France y est très bien classée (elle est deuxième derrière le Royaume-Uni en termes de créations d’emplois, avec 14 100 emplois, en 2013, soit 3 600 de plus qu’en 2012, soit la plus forte hausse en Europe - lire le deuxième tableau, intitulé “Top 15 countries by FDI job creation”).

Concernant, la France, le rapport note que même si elle n’a pas retrouvé son niveau d’avant-crise, elle “a stoppé l’érosion de son attractivité au près des investisseurs étrangers”. Mieux, “la France a renforcé sa place de numéro un en Europe en terme de nombre de projets industriels, à la fois en attirant de nouveaux investisseurs et en étoffant les projets existants.”

Lire la suite
____________________
____________________

21:00 Publié dans Réflexions | Tags : gilles raveaud | Lien permanent

27/11/2014

Gilles Raveaud - Philippe Askenazy n’aime pas le contrat de travail unique

Pour Philippe Askenazy, chercheur au CNRS-Ecole d’économie de Paris, le contrat de travail unique n’est pas la solution au chômage français.

Il constate en effet que le “dualisme” entre emplois stables et emplois précaires est le lot de tous les pays industrialisés, même ceux où les contrats de travail sont “flexibles”, comme les Etats-Unis ou le Royaume-Uni.

Face à la hausse relativement forte des salaires en France qu’il constate, il propose de renouveler le dialogue social.

Et de s’attaquer au chômage des jeunes par une ambitieuse politique de formation, notamment dans le supérieur.

Lire la suite
_______________________________
________________________________

13:00 Publié dans Réflexions | Tags : gilles raveaud | Lien permanent

09/07/2014

Gilles Raveaud - Les Français parmi les plus riches du monde

On savait que la France comptait environ 1 millionnaire pour 25 habitants, ces hauts patrimoines étant en général hérités.

Ces chiffres de 2012 donnés par le Crédit suisse (bien sûr) ont été confirmés en 2013, la proportion de millionnaires augmentant encore, pour passer à 1 pour 21 habitants.

Comme le rapporte le site cBanque :

La France est le premier pays européen au niveau du nombre de millionnaires.

Lire la suite
________________________
________________________

16:00 Publié dans Réflexions | Tags : gilles raveaud | Lien permanent

02/07/2013

Gilles Raveaud - Coût de la dette chaque année : deux fois plus que les dépenses d’éducation

Combien nous coûte cette année la dette ? Il y a bien sûr le paiement des intérêts, égal à 56 milliards cette année, soit près de 15% des dépenses totales de l’État. C’est ce que l’on appelle la charge de la dette.

Mais la dette, il faut bien la rembourser un jour, il n’y a pas que les intérêts. C’est ce que l’on appelle le “capital”, dont on parle trop peu…

Les sommes versées en remboursement du capital de la dette s’appellent “amortissement” dans le langage de la comptabilité publique.

Lire la suite
___________________________________________________________________________________
___________________________________________________________________________________

14:00 Publié dans Réflexions | Tags : gilles raveaud | Lien permanent

30/06/2013

Gilles Raveaud - Baisses d’impôts, déficits et dette : ce que dit le rapport Carrez (2010)

Dans les débats sur les effets néfastes des réductions d’impôts sur la dette, une référence est centrale, celle du rapport remis par Gilles Carrez en juin 2010 à l’Assemblée Nationale.

Il faut dire que les conclusions de ce rapport sont ébouriffantes : selon lui, sans les baisses massives d’impôts décidées à partir de 2000 (par Laurent Fabius, alors ministre des finances, sous Lionel Jospin ), le déficit de la France aurait été… nul en 2006, 2007, et encore 2008.

Sans ces baisses, tant les déficits que les dettes seraient restés jusqu’en 2008, année de récession, en-deçà des limites (idiotes, on le sait) fixées par le traité de Maastricht.

Pour autant, il est inexact d’affirmer, comme le fait par exemple l’excellent collectif Roosevelt 2012 (proposition 3) que, selon Carrez, il manquerait 100 milliards par an dans les caisses de l’Etat - soit la quasi-totalité du déficit actuel (31 milliards au premier trimestre 2013, l’équivalent de 124 milliards sur un an).

Lire la suite
_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________

22:00 Publié dans Réflexions | Tags : gilles raveaud | Lien permanent