Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/11/2019

Coco, dessinatrice de presse à Charlie Hebdo, et le philosophe Raphaël Enthoven

20:50 Publié dans Idées | Tags : enthoven, coco | Lien permanent

25/07/2019

Le meilleur de 2018/2019 - Raphaël Enthoven : "Les gens désirent se détester plus que parler"

14:35 Publié dans Vidéo | Tags : enthoven | Lien permanent

06/05/2018

Traits d'Union - Interview de Raphaël Enthoven

09:49 Publié dans Idées, Vidéo | Tags : enthoven | Lien permanent

17/04/2018

Raphaël Enthoven "Si l’Etat est laïc, la société l’est aussi !"

17:43 Publié dans Idées | Tags : enthoven | Lien permanent

06/04/2018

Europe 1, Raphaël Enthoven - La non-mixité, c’est la seconde mort de Martin Luther King

25/03/2018

Non Fiction : L’ami du présent qui passe (Raphaël Enthoven)

« Qu’il fasse beau, qu’il fasse laid, c’est mon habitude d’aller sur les cinq heures du soir me promener au Palais-Royal. C’est moi qu’on voit, toujours seul, rêvant sur le banc d’Argenson. Je m’entretiens avec moi-même de politique, d’amour, de goût ou de philosophie. J’abandonne mon esprit à tout son libertinage. Je le laisse maître de suivre la première idée sage ou folle qui se présente, comme on voit dans l’allée de Foy nos jeunes dissolus marcher sur les pas d’une courtisane à l’air éventé, au visage riant, à l’œil vif, au nez retroussé, quitter celle-ci pour une autre, les attaquant toutes et ne s’attachant à aucune. Mes pensées, ce sont mes catins. »

Ainsi commence le Neveu de Rameau, auquel Sartre ajoutait que mettre la métaphysique dans les cafés, c’était ne pas la mettre sur le trottoir. Hier le banc d’Argenson et le café de la Régence, aujourd'hui la radio et les réseaux sociaux : il y a du Neveu de Rameau dans ce recueil de Morales provisoires. Leur auteur, vagabond mental, ne paie pas la catin philosophique pour qu'elle reste, mais pour qu'elle s'en aille : avide, non pas de s'approprier ses pensées, de les chérir, mais bien plutôt de passer à autre chose : de penser à autre chose, une fois qu'on s'est livré au plaisir de les penser.

Lire la suite
____________________
____________________

15:30 Publié dans Idées | Tags : enthoven | Lien permanent

02/10/2017

Raphaël Enthoven : L'égalité recule chaque fois qu'on l'impose (juin 2016)

03:57 Publié dans Réflexions, Vidéo | Tags : enthoven, egalite, inegalite | Lien permanent

13/05/2017

Fondation Jean Jaurès - L’imbécile montre la lune et le sage regarde le doigt : débat avec R. Enthoven et D. Grozdanovitch

La tendance à tout penser en termes « très intelligents » est-elle propre à notre époque ? N’est-ce pas dans cette attitude que se trouve la vraie bêtise, qui nous empêche de voir les choses simplement ? Et que disent de notre époque les objets qui en sont les symboles ? Les philosophes Raphaël Enthoven et Denis Grozdanovitch sont venus en débattre à la Fondation Jean-Jaurès, à l’occasion de la sortie de leurs nouveaux livres – respectivement Little Brother (Gallimard, 2017) et Le génie de la bêtise (Grasset, 2017).