Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/08/2019

Le meilleur de 2018/19 - Fondation Jean Jaurès - Argent, racisme, dopage, homosexualité : les tabous du football

Dopage, sexe, alcool, argent, racisme… : autant de sujets qui, officiellement, ne posent aucun problème dans le football, mais qui alimentent pourtant fantasmes et rumeurs. Pierre Rondeau, économiste du sport et co-directeur de l'Observatoire Sport et société de la Fondation Jean-Jaurès, en débat à l'occasion de la sortie de son nouveau livre, "Les tabous du foot" (Solar Éditions, février 2019), avec Nathalie Iannetta, associée de l’agence 2017, ancienne journaliste à Canal Plus, ancienne conseillère du président de la République François Hollande sur les sujets liés au sport, à la jeunesse et à l’engagement. La rencontre est animée par Richard Bouigue, premier adjoint à la mairie du 12e arrondissement de Paris, co-directeur de l'Observatoire Sport et société de la Fondation Jean-Jaurès.

09:30 Publié dans Vidéo | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

24/08/2019

Le meilleur de 2018/19 - Fondation Jean Jaurès - Jeunes de France périphérique : les invisibles de la République ?

On ne les voit pas. On ne parle pas d’eux. Ils ne font pas de bruit. Ces millions de jeunes de la France périphérique, dispersés sur le territoire, s'ils ont un fort potentiel, sont pourtant oubliés et se trouvent face à un véritable parcours d’obstacles : autocensure, manque d’informations et de mobilité, fragilité économique, absence de réseaux, fracture numérique… Salomé Berlioux, présidente de l'association Chemins d'avenirs – une association qui informe, accompagne et promeut des milliers de jeunes issus des zones isolées – débat aux côtés de Jérôme Fourquet, directeur du département Opinion et stratégies d'entreprise de l'Ifop, à l'occasion de la sortie de son essai, rédigé avec Erkki Maillard, "Les Invisibles de la République. Comment on sacrifie la jeunesse de la France périphérique" (Robert Laffont, 2019). La rencontre est animée par Jérémie Peltier, directeur des études de la Fondation Jean-Jaurès.

09:15 Publié dans Vidéo | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

23/08/2019

Le meilleur de 2018/19 - Fondation Jean Jaurès - Quatre mois avant les élections européennes : la social-démocratie est-elle morte ?

À quatre mois des élections européennes, quelle est la situation des partis sociaux-démocrates en Europe ? Comment ont-ils évolué au cours des dernières années ? Se sont-ils adaptés aux mutations de la structure des clivages en Europe ? La Fondation Jean-Jaurès en débat avec :

- Fabien Escalona, docteur en science politique, auteur de "La reconversion partisane de la social-démocratie européenne. Du régime social-démocrate keynésien au régime social-démocrate de marché" (Éditions Dalloz, 2018), - Henri Weber, ancien sénateur, ancien député européen, responsable pour la Fondation Jean-Jaurès d’un rapport sur « la nouvelle forme partisane », lors d’une rencontre publique animée par Nicolas Leron, expert associé à la Fondation Jean-Jaurès, chercheur associé au Cevipof, Sciences Po.

22/08/2019

Le meilleur de 2018/19 - Fondation Jean Jaurès - L’inquiétant recul des droits des femmes dans le monde

Pour la sixième année consécutive, la Fondation Jean-Jaurès a participé activement à la 63session de la Commission de la condition de la femme de l’Onu.

Le thème prioritaire portait cette année sur « Les systèmes de protection sociale, l’accès aux services publics et les infrastructures durables au service de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes et des filles ». On ne peut que se féliciter que cette question soit abordée au niveau international quand on sait qu’en 2019, les femmes et les filles constituent la majorité des plus de quatre milliards de personnes ne disposant pas de protection sociale[1], alors même que l’accès à la protection sociale et aux infrastructures durables conditionne la mobilité des femmes, renforce leur participation à la vie politique et professionnelle et donc leur autonomisation. 

Lire la suite
_____________________
_____________________

14:50 Publié dans Analyses | Tags : fondation jean jaures | Lien permanent

14/08/2019

Le meilleur de 2018/19 - Fondation Jean Jaurès - Face au déterminisme social : le capital républicain

En France, nous vivons dans une société d’héritiers, où le patrimoine économique se trouve de plus en plus concentré. L’école et l’université devraient compenser l’inégalité croissante de la distribution du patrimoine économique mais, dans les faits, l’accès aux études supérieures reste marqué par une forte reproduction sociale. Pour redonner du sens à l’idéal républicain, selon lequel le mérite, le travail, l’effort doivent l’emporter sur la naissance et les positions acquises, l’Observatoire de l’économie de la Fondation propose la création d’un « capital républicain » destiné à tous les jeunes. 

Nous vivons dans une société d’héritiers. Aujourd’hui, 55 % du patrimoine des ménages provient de l’héritage. En prolongeant la tendance observée depuis les années 1970, on pourrait atteindre 80 % de patrimoine hérité en 2050, soit le niveau du XIXsiècle. Le patrimoine économique se trouve donc de plus en plus concentré, et les réformes fiscales récentes (suppression de l’ISF, flat tax) aggravent la situation.  

Lire la suite
__________________
__________________

Le meilleur de 2018/19 - Fondation Jean Jaurès - Enquête complotisme 2019 : les grands enseignements

Dans quelle mesure les Français adhérent-ils aux théories conspirationnistes diffusées dans le pays ? Quelles catégories de la population sont les plus concernées ? Après une première enquête inédite de la Fondation Jean-Jaurès et Conspiracy Watch en 2018, réalisée par l’Ifop, Rudy Reichstadt, membre de l’Observatoire des radicalités politiques de la Fondation Jean-Jaurès et directeur de Conspiracy Watch, présente les grands enseignements de la seconde vague.

I - Les grands enseignements

Cette nouvelle enquête, réalisée par la Fondation Jean-Jaurès et Conspiracy Watch, avec l’institut Ifop, en décembre 2018, met en lumière l’influence préoccupante des représentations conspirationnistes dans la société française : si deux Français sur trois sont relativement hermétiques au complotisme, 21 % des personnes interrogées se déclarent cependant « d’accord » avec 5 énoncés complotistes parmi les 10 qui leur ont été soumis.

Lire la suite
_________________
_________________

14:30 Publié dans Analyses | Tags : complotisme, fondation jean jaures | Lien permanent

08/08/2019

Le meilleur de 2018/2019 - Fondation Jean Jaurès - Revenu de base : de l’utopie à l’expérimentation

Le revenu de base peut-il être financièrement soutenable, socialement audacieux et scientifiquement crédible ? Depuis trois ans, la Fondation Jean-Jaurès dans le cadre des travaux de son Observatoire de l’expérimentation et de l’innovation locales, la Gironde puis treize et enfin dix-huit départements y travaillent. Au plus près des réalités du terrain, la démarche se veut démocratique – avec deux grandes enquêtes citoyennes –, technique – avec des modèles simulés par le CEPREMAP et l’IPP – et, surtout, collective – avec l’implication des acteurs des territoires et de nombreux experts.

Lire la suite
_________________
_________________

03/08/2019

Le meilleur de 2018/2019 - Jean-Yves Camus répond aux questions de Frédéric Métézeau

Jean-Yves Camus, directeur de l'Observatoire des radicalités politiques de la Fondation Jean-Jaurès, est l'invité du grand entretien de France Inter

01/08/2019

Le meilleur de 2018/2019 - Fondation Jean Jaurès - Qui sont les jeunes de France ? Débat avec Anne Muxel

Qui sont les jeunes de France ? Que veulent-ils ? Que votent-ils ? Dans son nouvel essai, "Politiquement jeune" (Éd. de l’Aube / Fondation Jean-Jaurès), Anne Muxel, directrice de recherches au CNRS (Cevipof/Sciences Po) et administratrice de la Fondation Jean-Jaurès, dresse un portrait de la jeunesse française et de son rapport à la société et à la politique.

Elle l’a présenté lors d’un échange public avec Marinette Valiergue, membre du mouvement citoyen « À nous la démocratie ! » et animé par Jérémie Peltier, directeur des études de la Fondation Jean-Jaurès, en partenariat avec 20 Minutes

18:07 Publié dans Vidéo | Tags : anne muxel, fondation jean jaures | Lien permanent

30/07/2019

Le meilleur de 2018/2019 - Démocratie interactive : pour un grand débat

Avec les « gilets jaunes », c’est sans doute la première fois depuis longtemps en France qu’un mouvement, social en apparence, est aussi clairement politique. C’est aussi la première fois que le cadre institutionnel et même constitutionnel est aussi directement et aussi fortement impliqué dans des revendications. Ces circonstances exceptionnelles contraignent tous les acteurs à réagir, à critiquer, à proposer dans le cadre du grand débat national. Jacques Lévy, professeur à l’École polytechnique fédérale de Lausanne et à l’Université de Reims et membre du rhizome Chôros, livre ici une analyse critique de la « démocratie directe » et formule des propositions pour la mise en place d’une véritable démocratie interactive.

I - La démocratie directe contre le politique : ce que nous dit la Suisse

Il existe plusieurs alternatives à la démocratie représentative. La démocratie directe n’est pas représentative, mais elle n’est pas non plus participative car elle est la plus radicalement délibérative. La Suisse est, de loin, le pays du monde où la démocratie directe occupe le rôle le plus central dans le système politique. Elle présente une expérience historique originale qui mérite d’être analysée avec précision.

Lire la suite
___________________
___________________