Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/12/2013

Le rapport sur l'intégration : Fabius "pas d'accord"


Le rapport sur l'intégration : Fabius "pas d... par Europe1fr

13:00 Publié dans Vidéo | Tags : fabius, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

Centrafrique : "quand vous êtes la France, vous allez là-bas"


Centrafrique : "quand vous êtes la France, vous... par Europe1fr

00:05 Publié dans Vidéo | Tags : fabius, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

15/12/2013

Fabius : le Mali, "on doit dire chapeau !"


Fabius : le Mali, "on doit dire chapeau !" par Europe1fr

23:30 Publié dans Vidéo | Tags : fabius, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

06/12/2013

Centrafrique : Fabius annonce une "intervention courte"


Centrafrique : Fabius annonce une "intervention... par FranceInfo

19:25 Publié dans Vidéo | Tags : fabius, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

04/11/2013

Laurent Fabius : "Des opérations sont en cours au Mali"


Laurent Fabius : "Des opérations sont en cours... par rtl-fr

13:00 Publié dans Vidéo | Tags : fabius, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

03/11/2013

Fabius: "Tout est mis en oeuvre pour retrouver les assassins" - 03/11


Fabius: "Tout est mis en oeuvre pour retrouver... par BFMTV

14:52 Publié dans Vidéo | Tags : fabius, politique, actualite | Lien permanent

26/10/2013

L'actualité des socialistes du 21 au 27 octobre (mise à jour)

A la une

Le Nouvel Obs - Affaire Leonarda : les cinq jours qui ont plombé Hollande, Par François Bazin

En quelques jours, Hollande et les siens ont gâché les rares cartes qui leur restaient. Histoire secrète d'un loupé magistral qui change le visage du quinquennat
C'est un piège. Il y a sauté à pieds joints. Avec la meilleure volonté du monde. Avec surtout l'objectif risqué de trouver à l'affaire Leonarda, véritable condensé de toutes les contradictions de la gauche, une solution rationnelle et juste qui satisfasse à la fois les équilibres de son gouvernement, les états d'âme des socialistes et la colère des jeunes descendus dans la rue.

26 et 27 octobre

Le Nouvel Obs - Pêche profonde : quand le PS retourne sa veste à Bruxelles, Par Guillaume Malaurie

La France a "activement soutenu depuis 2004 quatre résolutions" soulignant "la destructivité de la pêche profonde". Mais ce n'est pas le message que délivre aujourd'hui le PS

Le Point - Affaire Leonarda, une première tête tombe au PS

Mehdi Ouraoui, le directeur de cabinet d'Harlem Désir, est sur le point d'être débarqué. Une victime qui en annonce d'autres ?

Libé - «On est putes, on est fières, le PS c’est la guerre»

Quelque 300 prostituées, dont beaucoup portaient un masque blanc ou rouge, ont manifesté samedi à Paris contre une proposition de loi déposée par le groupe socialiste à l’Assemblée visant à sanctionner les clients, a constaté un journaliste de l’AFP.

Libé - Manuel Valls favori en cas de changement de Premier ministre

Manuel Valls arrive en tête des personnalités de gauche pour succéder à Jean-Marc Ayrault à Matignon, avec 30% souhaitant sa nomination, selon un sondage Ifop pour le site d’information Atlantico, publié samedi.

Europe 1 - Fiscalité PEL et CEL : Ayrault demande des "améliorations"

Plusieurs députés PS souhaitent qu'ils soient exemptés de la hausse de 15,5% de la fiscalité sur certains produits d'épargne.

Libé - Les gros sabots de Mennucci

RETOUR SUR Marseille. En voulant taxer de xénophobie un sénateur UMP, le candidat PS a renvoyé à ses origines Samia Ghali, son ex-rivale de la primaire

L'Humanité - Municipales: les communistes de Lyon choisissent l'autonomie

Les communistes de la troisième ville de France se sont prononcés ce vendredi pour une liste d'autonomie avec le Front de gauche aux municipales. Ils ont également choisi  comme  chef  de  file  Aline  Guitard,  Secrétaire  de section.

Libé - Hamon transforme les emplois aidés en emplois pérennes

Le ministre délégué à l'Economie sociale et solidaire est, au choix, très éloigné de la réalité ou devin.

Les Echos - Chômage : Hollande continue de croire en son pari «raisonné»

+ VIDEO - Malgré les mauvais chiffres de septembre, le chef de l’Etat s’accroche à sa promesse d’inflexion de la courbe du chômage «d’ici à la fin de l’année».

Le Monde - Pour François Hollande, il y a une "évidente décélération" du chômage

En dépit des mauvais chiffres de septembre, qui établissent un nouveau record de 3,29 millions de demandeurs d'emploi en France, François Hollande s'est voulu optimiste et a estimé, jeudi 24 octobre, qu'il y avait une "évidente décélération" du chômage en août et septembre

La Tribune - Ayrault a fixé trois priorités dans son plan sur l'innovation

Pour le premier anniversaire du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi,le Premier ministre va présenter des nouvelles mesures en faveur de l'innovation pour favoriser la compétitivité des entreprises. Trois priorités ont été définies : stimuler la culture de l'innovation, soutenir les écosystèmes innovants, et refondre la politique de soutien public à l'innovation.

Libé - Montebourg : oui à l’Europe, mais elle n’est pas à la hauteur

Le ministre du Redressement productif veut pour l'Union européenne un système politique «efficient» et une banque centrale qui mène une autre politique monétaire. 

Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg estime qu'«on a besoin de l’Europe» mais qu'«elle n’est pas à la hauteur», en souhaitant un système politique «efficient» et une banque centrale qui mène une autre politique monétaire

25 octobre

Le Monde (blog) - Document : le groupe PS se donne de nouvelles règles de vie commune

Au-delà de la nécessité, conceptuelle, de "faire bloc" derrière le gouvernement et son premier ministre, Jean-Marc Ayrault, venu recadrer ses troupes mardi 22 octobre à l'Assemblée, la direction du groupe socialiste a établi de nouvelles règles de vie commune bien précises. Celles ci ont été notifiées aux membres du groupe PS à travers un courrier dont Le Monde a obtenu copie. La plupart des intentions sont louables, mais il n'est pas sûr que le côté scolaire et disciplinaire de certains points résiste bien longtemps à l'épreuve de la réalité et à l'insoumission propre à nombre de députés

Le Monde (blog) - Les assistants parlementaires, nouveaux boucs émissaires de la majorité

Comment déclencher une petite révolte qui ne menaçait même pas ? Ah, c'est bien un art dans lequel les socialistes sont définitivement passés maîtres. A l'issue d'une importante réunion de groupe à l'Assemblée, mardi 22 octobre, en présence du premier ministre, Jean-Marc Ayrault et du premier secrétaire du parti, Harlem Désir, pour recadrer les troupes de la majorité, c'est finalement une annonce a priori mineure qui a "mis le feu" dans les couloirs du Palais Bourbon, selon un participant. Conformément à la décision prise par le bureau du groupe, les assistants parlementaires ne pourront plus assister aux réunions du mardi matin (ils étaient déjà privés de celle du mercredi).

Libé - Demandeurs d’asile : Désir charge la barque

Dans la profusion d’analyses et de critiques qu’a générées l’affaire Léonarda, un constat récurrent émerge : ce cas particulier est le symptôme des dysfonctionnements de la procédure d’asile en France. Gauche et droite dénoncent les délais, qui permettent à des familles de rester en France suffisamment longtemps pour que les enfants soient scolarisés. Un rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) daté d’avril pointe que l’allongement des délais «hypothèque largement l’effectivité des mesures d’éloignements des déboutés». Invité le 21 octobre sur BFM TV, le premier secrétaire du PS, Harlem Désir, a dressé un tableau apocalyptique de la situation, renvoyant la responsabilité à l’inaction de la droite : «La réalité, et ça la majorité précédente ne l’a pas réglé, c’est qu’il y a en France 80% des demandeurs d’asiles qui doivent attendre plus de cinq ans pour qu’une réponse leur soit fournie et ça crée une situation inextricable où, dans l’intervalle, ces familles restent en France sans savoir si elles pourront bénéficier ou non d’un droit au séjour.

France Info - Un nouveau maire claque la porte du PS

Après le sénateur maire de Conflans-Sainte-Honorine, qui a quitté le PS pour rejoindre le PRG, un nouvel élu socialiste vient d'annoncer qu'il quittait le parti. Le maire de Fleury-Mérogis, s'estime "trahi" par le gouvernement

Libé - Ayrault verrouille, Désir dérouille

RÉCIT,Les échanges houleux autour de l’affaire Léonarda ont continué hier dans la majorité.

Ebranlée. Trois jours après l’intervention ratée de François Hollande pour confirmer l’expulsion au Kosovo de la famille Dibrani tout en proposant à la jeune Léonarda, et à «elle seule», de revenir reprendre ses études, la majorité a continué hier à s’abîmer dans cette affaire, entre une tentative de mise au pas des députés socialistes par le Premier ministre, des alliés écologistes venant en «soutien» des mobilisations lycéennes et un premier secrétaire du parti démonétisé pour ne pas avoir soutenu le chef de l’Etat.

Le Monde - Quand Moscovici tente de faire vivre l’idée d’un budget de la zone euro

L'argumentaire tombe à point nommé, en marge du Conseil européen des 24 et 25 octobre. Pierre Moscovici et ses services s'apprêtent à publier un véritable plaidoyer en faveur de la création d'un budget de la zone euro, l'une des idées les plus controversées, notamment à Berlin, pour tenter de refondre l'Union européenne. Tandis que le chantier du moment – l'union bancaire – patine, chefs d'Etat et de gouvernement attendent la formation du prochain gouvernement d'Angela Merkel pour reprendre leurs discussions sur la question

L'Express - Marseille: même perdante, Samia Ghali veut imposer son programme

Dimanche Samia Ghali a perdu la primaire socialiste, au profit de Patrick Mennucci. Mais loin d'elle l'idée de tirer un trait sur son programme. Sa stratégie? Se rallier à Patrick Mennucci sous "conditions", un terme dans lequel elle englobe la majorité de ses promesses de campagne.

Marseille: même perdante, Samia Ghali veut imposer son programme

Par LEXPRESS.fr, publié le24/10/2013 à  16:56

Dimanche Samia Ghali a perdu la primaire socialiste, au profit de Patrick Mennucci. Mais loin d'elle l'idée de tirer un trait sur son programme. Sa stratégie? Se rallier à Patrick Mennucci sous "conditions", un terme dans lequel elle englobe la majorité de ses promesses de campagne. 


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ps/marseille-m...

Marseille: même perdante, Samia Ghali veut imposer son programme

Par LEXPRESS.fr, publié le24/10/2013 à  16:56

Dimanche Samia Ghali a perdu la primaire socialiste, au profit de Patrick Mennucci. Mais loin d'elle l'idée de tirer un trait sur son programme. Sa stratégie? Se rallier à Patrick Mennucci sous "conditions", un terme dans lequel elle englobe la majorité de ses promesses de campagne. 


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ps/marseille-m...

Marseille: même perdante, Samia Ghali veut imposer son programme

Par LEXPRESS.fr, publié le24/10/2013 à  16:56

Dimanche Samia Ghali a perdu la primaire socialiste, au profit de Patrick Mennucci. Mais loin d'elle l'idée de tirer un trait sur son programme. Sa stratégie? Se rallier à Patrick Mennucci sous "conditions", un terme dans lequel elle englobe la majorité de ses promesses de campagne. 


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ps/marseille-m...

Europe1 - Leonarda : un sénateur claque la porte du PS

Jugeant le comportement du PS indigne et l'arbitrage de Hollande "nul", Philippe Esnol quite le groupe PS.

L'INFO. Philippe Esnol claque la porte. Le sénateur-maire de Conflans-Sainte-Honorine a annoncé mercredi sa décision de quitter le groupe PS du palais du Luxembourg, exaspéré par l'attitude du PS et du gouvernement dans l'affaire Leonarda. L'élu a choisi de rejoindre le rassemblement démocratique social européen (RDSE), composé majoritairement d'élus du Parti radical de gauche (PRG), précise Le Parisien.fr.

Le Huffington Post - Assemblée: quand le groupe PS tient ses collaborateurs à distance

Un drame s'est produit hier matin à l'Assemblée Nationale au cours de la réunion du groupe socialiste. Un drame car ni le groupe socialiste ni les députés n'avaient anticipé la mini crise qu'ils allaient provoquer en décidant d'interdire l'accès de la réunion à leurs collaborateur

Le Nouvel Obs - "Taxe Red Bull" : "Il y a urgence, même les enfants en consomment"

Les députés ont adopté un amendement taxant les boissons énergisantes, en dépit des promesses du gouvernement de ne pas créer de taxe supplémentaire. Le député PS Gérard Bapt explique.

Le Figaro - Règlements de compte au Parti socialiste

Pour beaucoup, la coupe est pleine. Plongés dans un débat budgétaire quasi muselé, après le vote d'une réforme des retraites boudée par une partie de la gauche, les socialistes subissent les rebondissements de l'affaire Leonarda sans pouvoir cacher leur désarroi. Les propos du premier secrétaire du PS, Harlem Désir, qui a souhaité samedi que «tous les enfants de la famille de Leonarda puissent finir leurs études en France accompagnés de leur mère», en totale contradiction avec les déclarations de François Hollande, ont ouvert les vannes de la division sur le terrain ultrasensible des valeurs

24 octobre

Le Huffington Post - Parti socialiste: en colère contre la direction, le sénateur Philippe Esnol claque violemment la porte

Le groupe socialiste au Sénat compte un membre de moins. Et on ne peut pas dire que le départ de Philippe Esnol se fasse dans le calme. C'est même avec beaucoup de véhémence que le sénateur-maire de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) a rejoint, mercredi 23 octobre, les rangs du parti radical de gauche (PRG).

Le Monde - La tartufferie du PS sur l'immigration

Extirper une adolescente de 15 ans d'un bus scolaire pour l'expulser ensuite vers le Kosovo est un acte profondément choquant. A cet égard, l'affaire Leonarda Dibrani, qui a rapidement tourné à la crise politique au sommet de l'Etat, a suscité une émotion dans le pays, notamment chez les lycéens. Même si, selon un sondage BVA - Le Parisien, seuls 46 % des Français se déclarent choqués et 65 % sont opposés à une annulation de l'expulsion.

PS - Contrat de génération : un premier bilan d'étape positif

Mardi 22 octobre, Michel Sapin, ministre du Travail, a rencontré les partenaires sociaux, les régions, Pôle emploi et les services de l'Etat. Cette nouvelle réunion de mobilisation pour l'emploi a permis un premier bilan d'étape sur le contrat de génération.

France Info - François Hollande veut remettre au pas le PS

L'épisode Leonarda a fait des dégâts et ouvert une crise de régime. L'Elysée veut reprendre en main sa majorité.

23 octobre

Libé - Ayrault verrouille, Désir dérouille

RÉCIT Les échanges houleux autour de l’affaire Léonarda ont continué hier dans la majorité. 

Ebranlée. Trois jours après l’intervention ratée de François Hollande pour confirmer l’expulsion au Kosovo de la famille Dibrani tout en proposant à la jeune Léonarda, et à «elle seule», de revenir reprendre ses études, la majorité a continué hier à s’abîmer dans cette affaire, entre une tentative de mise au pas des députés socialistes par le Premier ministre, des alliés écologistes venant en «soutien» des mobilisations lycéennes et un premier secrétaire du parti démonétisé pour ne pas avoir soutenu le chef de l’Etat

Le Lab - Virées des réunions de groupes, les "petites mains" des députés PS se rebellent

La décision, froide, implacable, a été annoncée par Bruno Le Roux, le président du groupe PS de l’Assemblée, mardi 22 octobre, à l’occasion de la réunion de groupe des élus socialistes à l’Assemblée : les assistants parlementaires des députés PS seront dorénavant persona non grata aux réunions du groupe socialiste à l’Assemblée, ainsi que le Lab vous le racontait en avant-première.

Libé - A Paris, Anne Hidalgo s’offre un coup de rouge

RETOUR SUR Les mêmes et on recommence ? «Comme en 2001 et en 2008», le PS et Le PCF partent unis au premier tour des élections parisiennes, et Anne Hidalgo s’en dit «réjouie». La stratégie, décidée au sommet du PCF mais loin de faire l’unanimité au parti, a été validée samedi soir par 57% des militants communistes parisiens. La chef de file des socialistes a payé cher cette union, en accordant aux communistes 13 conseillers de Paris (contre 8 actuellement) et 32 conseillers d’arrondissement, mais c’est le prix pour afficher une «dynamique d’union et de rassemblement»,avec une équipe vraiment à gauche : un argument de poids dans le contexte national plombé par l’impopularité de l’exécutif.

Le Monde - Après un week-end houleux, Ayrault recadre les députés PS

Après un week-end particulièrement compliquée où l'affaire de l'expulsion de Leonarda Dibrani et la primaire socialiste à Marseille se sont téléscopées, le premier ministre, Jean-Marc Ayraul,t a exhorté les élus du Parti socialiste à "faire bloc" derrière l'exécutif "pour faire réussir la politique du président de la République".

Libé - Ayrault dénonce les «comportements» de certains députés PS

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault affirme avoir le soutien de «l’immense majorité» du groupe socialiste à l’Assemblée. 

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a affirmé mardi que «l’immense majorité»du groupe socialiste à l’Assemblée était «lassée des comportements» de certains députés PS «aux propos minoritaires et dissidents».

Le Monde - Affaire Leonarda : face à l'incendie politique, Hollande a tenté l'issue de secours

Mais que diable allait-il faire dans cette galère ? Pourquoi François Hollande s'est-il finalement résolu à s'exposer en première ligne sur le cas Leonarda, samedi 19 octobre à l'heure du déjeuner, alors que la tâche en revenait au premier ministre, Jean-Marc Ayrault ou au ministre de l'intérieur, Manuel Valls ? La réponse, le chef de l'Etat l'a lui même apportée à ces derniers, réunis samedi matin à l'Elysée.

Libé - Marseille : Mennucci en route pour la mairie

RÉCIT Au second tour de la primaire PS, le député l’a emporté sur Samia Ghali et mènera la bataille pour les municipales. 

Le Parti socialiste sera donc représenté aux prochaines municipales marseillaises par Patrick Mennucci. Le député du centre-ville a gagné hier contre Samia Ghali, au terme d’une journée marquée par une forte mobilisation (environ 24 000 votants, 4 000 de plus que la semaine précédente) et d’une semaine qui laissera des traces. En tête partout sauf dans les quartiers Nord et au Panier, fief de Jean-Noël Guérini, Patrick Mennucci l’emporte avec quelques centaines de voix d’avance sur Samia Ghali. Mais il y aura du travail pour recoller les morceaux avec celle qui s’est retrouvée isolée et rudement mise en cause au soir du premier tour.

Le Parisien - Hollande sous le feu des critiques de sa majorité

«Tout le monde est perplexe. Personne ne sait comment on se sort de tout cela. Je n'ai jamais vu un truc pareil.» Voilà ce que confiait un responsable à l'AFP, ce lundi. «Il y a un cocktail qui fait que cette situation est inédite.» La majorité connaît effectivement de fortes secousses ces derniers jours.

22 octobre

TF1 - Et si l'affaire Leonarda était un tournant du quinquennat Hollande ?

Crise d'autorité au sommet de l'Etat, déviance chronique dans l'opinion, profondes divisions du sein du PS... L'affaire Leonarda peut-elle servir d'électrochoc à la présidende de François Hollande en quête d'un nouveau souffle ?

FranceTVinfo - Les quatre lacunes qui ruinent l'action de François Hollande

L'affaire Leonarda met en lumière une convergence de défauts, qui minent le chef de l'Etat depuis son arrivée à l'Elysée.

La Tribune - Le vote du budget sera finalement sans heurts, lui

En pleine crise, la majorité devrait finalement éviter de s'entredéchirer sur le volet recettes du Budget 2014, qu'elle devrait adopter solennellement ce mardi. Peu de changements ont été apportés à la copie du gouvernement

Le Nouvel Obs - Marseille : Mennucci et Ghali peuvent-ils s'entendre ?

Malgré les coups bas et les phrases assassines, le vainqueur des primaires Patrick Menucci prône le rassemblement. De notre correspondante à Marseille.

Libé - Harlem Désir ne souhaite plus s'exprimer sur l'affaire Léonarda

Le premier secrétaire du PS avait demandé le retour en France de l'ensemble des enfants Dibrani et de leur mère, peu après que François Hollande l'avait accordé à la seule Léonarda.

21 octobre

Le Nouvel Obs - Affaire Leonarda : "Hollande fait naufrage"

"Séquence dévastatrice", "amateurisme"... Les éditorialistes ne sont pas tendres avec le chef de l'Etat après son intervention télévisée. Revue de presse.

Le Nouvel Obs - NSA : Fabius convoque "immédiatement" l'ambassadeur américain

Des millions de données téléphoniques et numériques des citoyens français ont été interceptées. Des révélations "choquantes" qui "vont appeler des explications", selon Valls.

Le Nouvel Obs - Mennucci : pour que le PS gagne à Marseille, "il faut un rassemblement"

Patrick Menucci a gagné la primaire et sera le candidat du PS pour la mairie de Marseille. Samia Ghali a reconnu sa défaite du bout des lèvres et a critiqué vertement le gouvernement.

Le Parisien - Leonarda : Ségolène Royal «aurait fait ce que le président a fait»

Alors que le député PS de Paris Jean-Christophe Cambadélis a exhorté dimanche les socialistes à «se calmer» et à «respecter la doctrine fixée par le président de la République» dans l'affaire Leonarda, son homologue de l'Essonne Malek Boutih n'a ménagé pas ses critiques à l'égard du chef de l'Etat.
____________________________________________
____________________________________________ 

07/10/2013

Fabius : "la Méditerranée ne peut pas rester un cimetière à ciel ouvert"


Fabius : "la Méditerranée ne peut pas rester un... par Europe1fr

Fabius : "un ministre, c'est fait pour gouverner, pas pour controverser"


Fabius : "un ministre, c'est fait pour... par Europe1fr

11:00 Publié dans Vidéo | Tags : fabius, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

06/10/2013

L'actualité des socialistes du 30 septembre au 4 octobre (mise à jour)

A la une

Le Monde - "Le PS peut redevenir un parti de masse capable de gagner la bataille culturelle"

Gaël Brustier, chercheur en science politique et proche du PS, est l'auteur avec David Djaïz d'une note publiée en septembre par la Fondation Jean-Jaurès, dans laquelle il évoque les nouveaux "outils du combat culturel" que doit mener le Parti socialiste. Invité, samedi 5 octobre, au forum "La République face aux extrêmismes" organisé par le PS, il détaille ses propositions pour que la gauche socialiste et sociale-démocrate remporte la "bataille idéologique" face à un "bloc droitier en train de naître".

5 et 6 octobre

Le Monde - Hollande s'engage sur le référendum d'initiative populaire

Plusieurs fois repoussé, le référendum d'initiative populaire, vieille promesse de Nicolas Sarkozy en 2007, pourrait rapidement revoir le jour. A l'occasion du 55e anniversaire de la Ve République, jeudi 3 octobre, François Hollande a annoncé qu'un projet de loi serait déposé au Parlement en ce sens.

France Info - Le Parti Socialiste minimise la portée des alliances écologistes/mélenchonistes aux municipales

Jean Luc Mélenchon en est tout heureux. Les écologistes devraient s'allier avec ses candidats dans une demi douzaine de villes... contre les socialistes. Pas de quoi pavoiser, assure pourtant la rue de Solférino.

La Tribune - Contre budget de l'UMP: le PS dénonce une attaque contre les salariés

Le contre budget proposé par les députés UMP a bien sûr fait réagir les élus PS.
"C'est un budget contre les salariés et les plus modestes. Sous couvert d'économies, l'UMP remet en cause l'ensemble de notre pacte social en réduisant les aides sociales, en s'en prenant principalement aux fonctionnaires et en pointant, une fois encore, les
étrangers" jugent le président du groupe socialiste à l'Assemblée et le député membre de la commission des finances, Dominique Lefebvre . "Au total, ce n'est pas moins de 3,5 milliards d'euros de coupes budgétaires que veut réaliser l'UMP sur le RSA, l'aide personnalisée à l'autonomie, la prime pour l'emploi…"

Le Monde - Recadrages : Hollande adopte la méthode Mitterrand

La gauche au pouvoir serait-elle condamnée à traverser les mêmes vicissitudes ? On pourrait le croire, tant le film de ces derniers jours en rappelle un autre. C'était au début de l'année 1982, François Mitterrand n'était à l'Elysée que depuis quelques mois, et, déjà, deux de ses ministres s'étripaient publiquement. A l'époque, les duellistes s'appelaient Gaston Defferre et Robert Badinter. L'un était ministre de l'intérieur, l'autre était garde des sceaux. Leur différend, qui portait sur la question des contrôles d'identité, dominait la chronique d'une vie gouvernementale dont les déchirures délectaient la presse et régalaient l'opposition.

4 octobre

Libé - Cambadélis appelle à proclamer partout que le FN «est d'extrême droite»

Marine Le Pen avait annoncé qu'elle contesterait en justice l'étiquette d'extrême droite accolée à son parti.

Jean-Christophe Cambadélis (PS) a appelé jeudi à «dresser un mur citoyen» contre Marine Le Pen et le FN en proclamant partout qu’ils sont «d’extrême droite», «une évidence» aux yeux d’Harlem Désir, premier secrétaire du PS. Dans un communiqué, le député de Paris s’insurge : Marine Le Pen se propose «de remettre en cause la liberté d’expression si on dit que son parti est d’extrême droite. Et elle poursuivra en justice quiconque l’affirmera».

BFM - Exclusif: les députés PS veulent revoir le Crédit d'impôt recherche

Selon les informations de BFM BUSINESS, les députés PS veulent corriger le Crédit d'impôt recherche. Ils estiment que des grands groupes utilisent ce dispositif pour faire de l'optimisation fiscale.

Libé - Référendum d'initiative populaire : un projet de loi «avant la fin de l'année»

François Hollande annonce avoir demandé au gouvernement de soumettre un texte au Parlement pour faire appliquer cette disposition voulue par la réforme constitutionnelle de 2008.

Le Monde - Samia Ghali, la "Ségolène Royal de Marseille", bouscule la campagne PS

A vol de gabian, ces goélands qui planent dans le ciel de Marseille, Saint-Barnabé est à 10 kilomètres des quartiers Nord. C'est dans ce noyau villageois préservé et aisé du 12e arrondissement que Samia Ghali fait campagne en ce matin ensoleillé de début d'automne. Le premier tour des primaires socialistes a lieu le 13 octobre. Et la "Ségolène Royal de Marseille", comme la surnomment ironiquement des membres du gouvernement, n'a plus que dix jours pour relever un défi nouveau : installer sa notoriété sur l'ensemble du territoire de la deuxième ville de France, pour espérer remporter l'investiture PS.

La Croix - Jean-Jacques Urvoas : « Manuel Valls est un atout pour la gauche »

Président de la commission des lois de l’Assemblée nationale et député PS du Finistère, Jean-Jacques Urvoas était hier l’invité de l’émission « Face aux chrétiens » animée par Frédéric Mounier.

Le Lab - Arnaud Montebourg assure qu'il "distribue du Viagra dans les couloirs de Bercy"

C'est une métaphore gaillarde à lire ce jeudi 3 octobre dans Le Nouvel Observateur. Une petite phrase du ministre du Redressement productif à Henri Emmanuelli, lors d'un déjeuner à l'occasion de l'université d'entrée du courant de Benoît Hamon, du 27 au 29 septembre au Vieux Boucau.

Libé - Le Président recadre de l’Intérieur

François Hollande a demandé hier à ses ministres de mettre fin aux divergences, sans désavouer Manuel Valls sur la question des Roms.

Une semaine et un jour que la polémique sur les Roms fissure le gouvernement. Et 72 heures qu’elle a gagné la tête de l’Etat. Retour sur les trois jours qui ont accouché de recadrages et vu, dans l’épreuve, l’axe Hollande-Valls tenir bon.

Le Lab - Quand les exploitants de cinémas chantent à la gloire d'Aurélie Filippetti

En ces temps compliqués pour le gouvernement, Aurélie Filippetti a réussi à se faire chanter une chanson, à sa gloire, par les exploitants de cinémas.
Réunis en congrès à Deauville le 25 septembre, les membres de Fédération nationale des cinémas français ont poussé la chansonnette pour montrer leur attachement à la ministre de la Culture, raconte le Nouvel Observateur.
Pour l'occasion, ils ont revisité un classique de la chanson française : Emilie Jolie, devenue Aurélie Jolie.

L'Humanité - Le ministre de l’intérieur va-t-il entendre cet appel à la mémoire ? Manuel, souviens-t-en...

"Quand on est de gauche, on n’a pas la matraque en guise de cœur. C’est un Français d’origine manouche qui t’écrit et qui écrit au Français de fraîche date que tu es. C’est un fils de «brigadiste» qui se rappelle à toi. Souviens-t’en: «Celui qui n’a pas de mémoire n’a pas d’avenir.» Par Jean-Claude Lefort, Député honoraire, Fils de Manouche.

3 octobre

Le Nouvel Obs - Rythmes scolaires: "pas d'inquiétude" sur le financement, assure Peillon

Le ministre de l'Education Vincent Peillon a assuré jeudi qu'il n'avait "pas d'inquiétude" sur le financement de la réforme des rythmes scolaires, que des maires craignent de voir peser sur le budget de leur commune en 2014.

Le Monde, Françoise Fressoz - Un problème d’autorité

Chacun en a pris pour son grade ce matin en conseil des ministres : Manuel Valls, à l'intérieur, Cécile Duflot, au logement, qui se sont étripés toute la semaine sur le dossier des Roms. Sans compter le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, prié par le président de la République "d'assurer encore davantage la coordination du travail et de l'expression du gouvernement".

Libé - Matignon veut superviser tous les passages médias des ministres

«Libération» s'est procuré le courrier envoyé par les services de Jean-Marc Ayrault aux conseillers en communication de tous les ministres, dernier épisode du recadrage gouvernemental.

Libé - Recadrage de ministres, sifflets d’éleveurs : la dure journée de François Hollande

Entre une mise au point avec ses ministres le matin et une visite houleuse au salon de l'élevage de Cournon-d’Auvergne l'après-midi, François Hollande a dû affronter une journée tendue.

Libé - Martine Aubry tance l'Etat sur les Roms

La présidente de la communauté urbaine de Lille a demandé mercredi soir un meilleur respect de l’application d’une circulaire d’août 2012 encadrant le démantèlement des bidonvilles roms et appelé l’Etat à la «solidarité nationale» pour accueillir ces populations.

Le Nouvel Obs - Matignon décide d'encadrer la communication des ministres

Dans le sillage de l'Elysée, le Premier ministre cherche à recadrer ses ministres en contrôlant leurs interventions dans les médias.

Le Monde - Polémique sur les Roms : Hollande rappelle à l'ordre ses ministres pour "la dernière fois"

Beaucoup, au gouvernement, s'attendaient à un recadrage présidentiel. Celui-ci a bien eu lieu. François Hollande a fait passer un message de "fermeté", mercredi 2 octobre, à l'occasion du conseil des ministres. Après plusieurs jours d'une violente polémique qui a vu Manuel Valls et Cécile Duflot s'affronter durement sur le chapitre des Roms, le chef de l'Etat a rappelé les membres de l'équipe de Jean-Marc Ayrault au "respect des principes gouvernementaux".

Le Monde - Arnaud Montebourg dénonce "le racket" au crédit d'impôt compétitivité

Alors qu'une partie de la gauche reproche au gouvernement d'en faire trop pour les entreprises et pas assez pour les ménages, le ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg, tient bon : pas question de remettre en cause le Crédit d'impôt pour la compétitivité (CICE) qui entrera en vigueur l'an prochain.

Lyon Capitale - Les écolos se déchirent sur le cas Nathalie Perrin-Gilbert

Un rapprochement entre Europe Ecologie les Verts et le Gram ne va plus du tout de soi. Il butte sur la mairie du 1er arrondissement, que tous revendiquent. Et sur le sens qui serait donné à un tandem Tête/Perrin-Gilbert.

France Info - Vincent Peillon défend sa "bonne" réforme des rythmes scolaires

Vincent Peillon a défendu sa réforme controversée des rythmes scolaires après une nouvelle réunion ce mercredi sur ce sujet houleux. L'UMP continue de la critiquer, les communes et les syndicats enseignants s'interrogent. L'Association des maires de France demande une remise à plat des modalités de financement de cette réforme. Elle sera reçue par le Premier ministre le 9 octobre. En attendant Vincent Peillon a sous-entendu sur TF1 mercredi soir que les aides seraient pérennisées.

Ozap - David Assouline (Sénateur PS de Paris) : "J'assume l'amendement LCI"

Le rapporteur du projet de loi sur l'indépendance de l'audiovisuel public au Sénat, David Assouline, a expliqué à puremedias.com pourquoi il a voté en faveur de "l'amendement LCI".
 
Terre Net - Germinal Peiro, député de Dordogne, nommé rapporteur du projet de loi d’avenir agricole Germinal Peiro, député de Dordogne et secrétaire national du PS en charge de l’agriculture et de la ruralité, a été nommé rapporteur du projet de loi d’avenir agricole. Sur son site internet, il précise le calendrier des débats à venir à l’Assemblée nationale.Le Nouvel Obs - TVA : oubliez la baisse, place à une mesure plus populaireLe taux réduit devait passer de 5,5% à 5%. Mais les députés PS veulent une mesure plus efficace... et plus visible pour le pouvoir d'achat.

Libé - Quand le gouvernement prend un retour de bâton fiscal

Il y a un an, Jean-Marc Ayrault promettait que le budget 2013 n'aurait pas d'impact pour 9 Français sur 10. Aujourd'hui, le gouvernement paye le prix fort d'un élément de langage qui n'était pourtant pas faux sur le fond.

2 octobre

TF1 - Appel d'une vingtaine de députés PS contre les bagarres en ministres

"C'est l'extrême droite qui va profiter de ce chaos médiatique", préviennent les signataires de cet "appel au sursaut". Le député Jean-Christope Cambadélis est à l'initiative.

Le Lab - Pour Jean-Christophe Cambadélis, le gouvernement ressemble à "l’équipe de France en Afrique du Sud"

MUTINS – La comparaison est peu flatteuse. Et ramène à des heures sombres de l’équipe de France de football. Dans le Figaro, mais aussi dans le Parisien, de ce mardi 1er octobre, Jean-Christophe Cambadélis assimile le gouvernement aux mutins de l’équipe de France lors de la Coupe du monde de football 2010 en Afrique du Sud.

Le Figaro - Les députés PS poussent l'exécutif à faire plus pour le pouvoir d'achat

Après la présentation du budget 2014 par le gouvernement, le marathon va commencer pour les parlementaires. Ils doivent déposer d'ici à samedi 17 heures une première série d'amendements, avant l'examen du projet de loi de finances à la mi-octobre à l'Assemblée. Les parlementaires socialistes, malmenés dans leurs circonscriptions à cause des hausses d'impôts frappant les ménages, mettent la pression pour obtenir des gestes en faveur du pouvoir d'achat.

Le Figaro - Les députés PS en ont ras le bol des couacs

«Le masochisme n'est pas une méthode de gouvernement!» Ce cri de colère vient de Annick Lepetit, porte-parole du groupe PS à l'Assemblée nationale, d'habitude très mesurée dans ses propos. Mais là, c'en est trop. La coupe est pleine après le duel à ciel ouvert entre Manuel Valls et Cécile Duflot au sujet des Roms, après les deux ultimatums adressés en moins de quinze jours par les Verts au chef de l'État, après la pétition lancée par la Gauche populaire pour demander à Bercy de revoir sa copie en faveur des classes populaires dans le budget 2014.

La Tribune - Le numérique en France : les usage(r)s, clé de l'innovation

Le président des Côtes d'Armor a rendu à Cécile Duflot un rapport sur l'économie numérique dans les territoires, centré sur les usages. Claudy Lebreton propose notamment de nommer un « coach numérique » par bassin de vie pour mutualiser les dispositifs et dynamiser l'innovation.

Le Figaro - Municipales 2014 : les socialistes se déchirent toujours à La Rochelle

Depuis l'échec retentissant de Ségolène Royal et le coup d'éclat du dissident socialiste Olivier Falorni aux léglislatives de 2012, les tensions ne se sont guère atténuées dans la cité rochelaise. La procédure de désignation du candidat socialiste pour les municipales 2014 a été stoppée net la semaine dernière, la rue de Solferino craignant de relancer une crise.

France 3 - Gérard Collomb, 3e maire le plus influent sur les médias sociaux

Le maire de Lyon se classe juste après Christian Estrosi, maire de Nice et Alain Juppé, maire de Bordeaux dans le baromètre Augure sur l'influence sur les médias sociaux des maires des 30 grandes villes de France que vient de sortir Veille magazine.

BFM - Le PS se serre la ceinture en cas de défaite aux municipales

L'issue des élections municipales risque d'être difficile pour le Parti socialiste, qui craint de voir ses recettes chuter.

Les Echos - Dexia : Ayrault pressé d’annuler les avantages accordés aux ex-dirigeants

Le président PS de Seine-St-Denis, Stéphane Troussel, a pressé mardi l’Etat d’agir sans délai en justice pour « contester les avantages concédés » aux ex-dirigeants de la banque des collectivités locales, comme les retraites- chapeaux.

Libé - La France revoit ses prévisions de croissance à la baisse

Dans un rapport adressé ce mardi à la Commission européenne, le gouvernement prévoit également une baisse du déficit public.

Le Figaro - Retraites : les idées des députés PS pour adoucir la réforme

Réforme des retraites, acte II. Le projet de loi présenté le 18 septembre en Conseil des ­ministres va être décortiqué, à partir de ce lundi soir, par les députés de la commission des affaires sociales. Ils entendent adoucir des mesures un peu trop douloureuses à leur goût et surtout se montrer plus généreux que le gouvernement dans les contreparties accordées aux salariés. Mais si Marisol Touraine leur reconnaît un légitime droit d'amendement, elle a été on ne peut plus explicite sur les limites à ne pas dépasser.

L'Humanité - Entretien avec Arnaud Montebourg - M. le ministre, peut-on créer des emplois en France et en avez-vous le pouvoir ?

Lorsqu’il est entré au gouvernement, Arnaud Montebourg, pour nombre d’électeurs, incarnait la défense des intérêts des ouvriers de l’industrie française à travers son discours sur la démondialisation et le protectionnisme. 15 mois après, l’image est plus qu’écornée. Son échec à imposer la nationalisation « temporaire » de Mittal s’est traduit par la fermeture des hauts-fourneaux de Florange. PSA a fermé son usine d’Aulnay avec sa bénédiction et Renault a détruit 7 500 postes.

1er octobre

PS - 30 septembre 2013 : l'essentiel du point presse de David Assouline

Lors de son point presse hebdomadaire, le porte-parole du Parti socialiste David Assouline a salué la présentation du budget 2014, entièrement tourné vers la croissance et l'emploi, il a également insisté sur la mobilisation pour la République face à la montée de la droite extrémisée, rappelant la tenue du forum «la République face aux extrémismes» organisé par la Parti socialiste le 5 octobre au Gymnase Japy.

Au PS, on réclame des ministres "plus solidaires de leur majorité"
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/au-ps-on-recla...

Au PS, on réclame des ministres "plus solidaires de leur majorité"

Par LEXPRESS.fr, publié le30/09/2013 à  17:14La Gauche durable, qui réunit 25 parlementaires du PS, a déploré l'absence de lisibilité des mesures importantes prises par le gouvernement, causée par les polémiques au sein de la majorité 
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/au-ps-on-recla...

Au PS, on réclame des ministres "plus solidaires de leur majorité"

Par LEXPRESS.fr, publié le30/09/2013 à  17:14La Gauche durable, qui réunit 25 parlementaires du PS, a déploré l'absence de lisibilité des mesures importantes prises par le gouvernement, causée par les polémiques au sein de la majorité 
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/au-ps-on-recla...

Au PS, on réclame des ministres "plus solidaires de leur majorité"

Par LEXPRESS.fr, publié le30/09/2013 à  17:14La Gauche durable, qui réunit 25 parlementaires du PS, a déploré l'absence de lisibilité des mesures importantes prises par le gouvernement, causée par les polémiques au sein de la majorité 
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/au-ps-on-recla...

Le Point - PS : les ministres anti-Valls retiennent leurs coups

Hamon, Taubira et Montebourg étaient dans les Landes samedi. Le premier a égratigné le ministre de l'Intérieur, les autres ont esquivé le sujet. Explications.

Cambadélis : "Les polémiques entre ministres deviennent intolérables"

Le député PS estime que Manuel Valls applique la loi. Alors que la cacophonie règne, il appelle à un sursaut de la majorité présidentielle. Interview.

30 septembre

Libé - La gauche du PS se remonte le moral

Réuni pour son université de rentrée, le courant de Benoît Hamon accueillait hier Christiane Taubira et Arnaud Montebourg. Les propos de Manuel Valls sur les roms n'y faisaient pas recette.

Libé - Royal appelle à plus de souplesse sur le travail dominical

Alors que le gouvernement se réunit ce lundi sur ce thème, la présidente socialiste de Poitou-Charentes juge la législation «très complexe».

Libé - Roms : Valls juge les critiques de Duflot «insupportables»

«Les Roms ont vocation à rester en Roumanie ou à revenir en Roumanie», a réaffirmé le ministre de l'Intérieur face aux critiques de gauche.

Le Monde - Roms : Benoît Hamon dénonce les propos de Manuel Valls

On attendait les trois mousquetaires, on a eu droit finalement à l'homme révolté. De Benoît Hamon, Christiane Taubira et Arnaud Montebourg, réunis ce samedi 28 septembre à Vieux-Boucau (Landes) pour l'université de rentrée du courant hamoniste "Un monde d'avance", c'est finalement le premier qui est allé le plus loin dans la liberté de ton.

Le JDD - Roms : les amis de Valls organisent la défense

TRIBUNE - Seize élus - sénateurs, députés ou maires -, comme Daniel Vaillant ou Gérard Collomb, tous proches de Manuel Valls, publient dans le JDD une tribune pour soutenir l'action du ministre de l'Intérieur dans l'épineux dossier Roms.

Le Monde - Roms : Bernard Cazeneuve soutient Manuel Valls

Le ministre de l'intérieur, Manuel Valls, a reçu le soutien du ministre du budget, Bernard Cazeneuve. "Lorsque le ministre appelle à la fermeté en même temps qu'à l'intégration et au travail en commun des pays de l'Union européenne, il ne dit rien d'autre que ce qu'il y a dans la circulaire du premier ministre", a déclaré M. Cazeneuve au "Grand Rendez-Vous" d'Europe 1, i-Télé et Le Monde.

Le Huffington Post - Roms: les soutiens et opposants à Manuel Valls au sein du PS

ROMS - "C'est illusoire de penser qu'on règlera le problème des populations Roms à travers uniquement l'insertion. (...) Il n'y a pas d'autre solution que de démanteler ces campements progressivement et de reconduire (ces populations) à la frontière". Mardi sur France Inter, Manuel Valls a a agité toute la classe politique cette semaine , et en particulier le parti de la majorité.

Le Nouvel Obs - Travail dominical : Sapin défavorable à une évolution

Dans un entretien à paraître lundi, le ministre du Travail admet la tenue d'un "débat", tandis que Marisol Touraine annonce une réunion à Matignon.

Le Nouvel Obs - EXCLUSIF. Les protestants français sermonnent Valls

Lors du méga-culte à Bercy en présence du ministre de l'Intérieur, le patron des protestants a répondu aux déclarations du ministre de l'Intérieur sur les Roms.
____________________________________________
____________________________________________