Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/12/2013

Le Premier ministre explique les enjeux des relations France-Chine


Le Premier ministre explique les enjeux des... par Matignon

10:00 Publié dans Vidéo | Tags : ayrault, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

06/12/2013

La France a une carte à jouer» en Chine


«La France a une carte à jouer» en Chine par Matignon

22:00 Publié dans Vidéo | Tags : ayrault, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

Métropole d’Aix-Marseille : Ayrault annonce un plan d’aide de plus de 3 milliards d’euros


Métropole d’Aix-Marseille : Ayrault annonce un... par publicsenat

22:00 Publié dans Vidéo | Tags : ayrault, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

04/12/2013

Jean-Marc Ayrault : "Il n'y aura pas d'augmentation globale de la fiscalité"


Jean-Marc Ayrault : "Il n'y aura pas d... par rtl-fr

14/11/2013

L'actualité des socialistes du 12 au 15 novembre

Une pause dans le suivi de l'actualité quotidienne jusqu'au 5 décembre. Prochaine mise à jour de l'actualité le 6 décembre Jusque là, quotidiennement, des vidéos ou des articles de réflexion
____________________________________________________

A la une

Le 19 heures de Françoise Fressoz - Matignon : le bal des prétendants est ouvert

C'est la rançon de l'impopularité : tandis que le premier ministre, avec seulement 21 % d'opinions favorables dans le dernier baromètre Ipsos Le Point, affiche sa « détermination » assure que « rien ne l'impressionne » et s'en va quérir le soutien du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, le bal des prétendants est ouvert.

13 novembre

Le Nouvel Obs - EXCLUSIF. Hollande perd 5 points, les Français veulent un remaniement

A seulement 24% d'opinions positives, selon un sondage LH2 pour "Le Nouvel Observateur", le chef de l'Etat est au plus bas. En cas de remaniement, 35% des sondés verraient Manuel Valls à Matignon.

Le Monde - Les élus bretons redoutent un vote sanction

L'image a été reprise par tous les sites d'information et les chaînes de télévision. Perchée sur le pont routier de Morlaix, dans le nord du Finistère, bloqué à la circulation par une centaine de manifestants, le 14 octobre, la responsable FO de chez Doux, Nadine Hourmant, lance à la maire (UMP) de la ville, Agnès Le Brun : "Vous n'avez rien fait, pas plus élus de droite que de gauche. Les gens ici sont en train de crever. Mais on ne crèvera pas", mettant dos à dos gauche et droite dans la responsabilité de la crise de l'agroalimentaire breton.

Libé - Hollande privé d’armistice

RÉCIT Les commémorations du 11 Novembre ont été entachées, hier, à Paris et dans une moindre mesure à Oyonnax.

C’est une première : un président hué un 11 Novembre, à deux reprises. Le matin, à Paris sur les Champs-Elysées. L’après-midi à Oyonnax (Ain), devant l’hôtel de ville. La première fois par des militants d’extrême droite. La deuxième par une coalition d’adolescents heureux de faire du bruit, de militants anti-mariage gay et de Français écœurés de payer «trop de taxes».

Les décodeurs - Ecotaxe : la grande amnésie de Ségolène Royal

L'écotaxe continue d'alimenter les débats politiques, et les petites phrases fusent, de même que les changements de position, assumés ou non. Dernier exemple en date, celui de Ségolène Royal.

Libé - Sondage : la gauche remporterait un secteur-clé pour la conquête de Marseille

SONDAGE Selon l'enquête Polling Vox-Observatoire du changement politique pour «Libération», la ministre Marie-Arlette Carlotti l'emporterait au second tour dans le 3e secteur à la faveur d'une triangulaire avec l'UMP et le FN.

Libé - Les députés socialistes condamnent les propos de Boutih sur Ayrault

ACTUALISÉ L'élu de l'Essonne a appelé à «remplacer d'urgence» le Premier ministre, qui répond ne pas douter du soutien de la majorité.

Le Parisien - Exclusif. Le député PS Malek Boutih : « Il faut remplacer Jean-Marc Ayrault d’urgence »

Cote de popularité présidentielle au plus bas, chef de l'Etat hué lors des cérémonies du 11 Novembre. A l'issue d'une nouvelle journée compliquée pour l'exécutif, le député de l’Essonne Malek Boutih, réputé pour son franc-parler,  réclame un gouvernemental en profondeur.

Le Nouvel Obs - Malek Boutih : "Il faut remplacer Jean-Marc Ayrault d'urgence"

VIDEO. Le député socialiste de l'Essonne appelle à "envoyer un signal d'urgence aux Français afin de rétablir le dialogue".

12 novembre

Libé - Hollande s’en va-t-en-guerres

ENQUÊTE Quoi de plus fédérateur que la mémoire collective ? Le Président ne le met pas en avant, mais il est féru d’histoire. Dédaignant les mauvais sondages, il prépare dans le détail les commémorations du centenaire de la Grande Guerre et les 70 ans du Débarquement.

Libé - Hollande: «Ne rien laisser passer face aux haines, aux extrémismes...»

Après avoir été hué sur les Champs-Elysées, le chef de l'Etat a de nouveau été sifflé à Oyonnax où il prononçait un discours dans le cadre des cérémonies du 11-Novembre.

Libé - Royal soutient les Bonnets rouges, «révolte citoyenne»

L’ex-candidate à la présidentielle juge «totalement absurde» l’application de l’écotaxe en Bretagne.

L’ex-candidate PS à la présidentielle Ségolène Royal a estimé dimanche que la fronde des «Bonnets rouges» en Bretagne relevait de la «révolte citoyenne», un mouvement qu’elle juge «plutôt réconfortant» même s’il recèle «beaucoup de souffrances»
__________________________________________
__________________________________________

11/11/2013

L'actualité des socialistes du 4 au 11 novembre (mise à jour)

A la une

Le Nouvel Obs - 11 novembre : 70 personnes interpellées à Paris en marge des commémorations

Ces manifestants s'étaient rassemblés à l'appel du Printemps français et de groupes d'extrême droite. François Hollande a fait l'objet de huées et de sifflets sur les Champs-Elysées.

9, 10 et 11 novembre

Libé - «La grande erreur de Hollande a été d'augmenter la fiscalité comme il l'a fait»

INTERVIEW Après la dégradation de la note de la France par l’agence Standard & Poor’s, l’économiste Charles Wyplosz, professeur à l’Institut universitaire des études internationales et du développement à Genève, analyse les causes et possibles conséquences de cette situation.

Le Point - Bruno Le Roux (PS) : "Les agences de notation, elles ne nous manquaient pas"

Le patron des députés PS s'est emporté contre la décision de Standard & Poor's d'abaisser la note de la France de "AA+" à "AA", vendredi.

Libé - «A Marseille, l’électorat socialiste est divisé en deux»

INTERVIEW Jérôme Fourquet, directeur à l’Ifop, détaille le résultat de la primaire PS à Marseille. 

Directeur du département opinion publique de l’Ifop, Jérôme Fourquet publie aujourd’hui pour le compte de la Fondation Jean-Jaurès une note sur la géographie électorale de la primaire PS à Marseille, «entre logique de fiefs et fracture Nord-Sud»

Libé - A Marseille, les milliards d'Ayrault ont un parfum de campagne

RÉCIT Le Premier ministre a détaillé ce vendredi son «plan d'action» pour la ville, un déplacement qualifié de «tournée électorale» par le maire UMP.

La Provence - Montebourg : "La défaillance du système bancaire est inacceptable"

Le ministre du Redressement productif, en visite à Marseille, aujourd'hui, estime avoir malgré tout préservé 135 000 emplois

La 7e édition de la Semaine économique de la Méditerranée a ouvert ses portes hier à Marseille et Arnaud Montebourg, ministre en charge du Redressement productif, s'y rend aujourd'hui. Au moment où la France assiste à une recrudescence des plans sociaux, il a répondu à La Provence.

8 novembre

Le JDD - Le désarroi de la majorité 

Jean-Christophe Cambadélis et Julien Dray plaident pour plus de collectif au sein de la majorité. Certains socialistes regrettent même d'être si peu nombreux à continuer à défendre la politique du gouvernement.  

Le Monde - Deux ministres en Bretagne, en pleine crise de l'agroalimentaire

Le ministre de l'agriculture Stéphane Le Foll se rend vendredi 8 novembre enBretagne, accompagné du ministre délégué Guillaume Garot, pour une journée consacrée à l'agroalimentaire, l'un des piliers de l'économie bretonne malmené par des restructurations et des plans sociaux.

Le Nouvel Obs + - Taubira "guenon", montée du FN, Bonnets rouges : moi, député PS, j'enrage...

Ras-le-bol fiscal, manifestations anti écotaxe, montée en puissance du Front national, ces dernières semaines sont loin d'avoir été favorables au gouvernement, qui se heurte à une impopularité croissante. Jean-Christophe Cambadélis, député PS de Paris, s'avoue sidéré par le climat ambiant, qu'il qualifie de démission collective.

Libé - Ecotaxe: le député PS Cambadélis pour son maintien

Le député PS de Paris Jean-Christophe Cambadélis a défendu jeudi un maintien de la très décriée écotaxe.

Alors que ce prélèvement sur les poids lourds - tout comme son mode de recouvrement via la société Ecomouv' - suscite la polémique, le secrétaire national du PS a assuré sur RTL : «Il faut la maintenir».

Le Monde - Crise bretonne : "Il y a une volonté d'avancer"

Patrick Strzoda, préfet de la région Bretagne, a affirmé, mercredi 6 novembre, que "les conditions du dialogue" avec les acteurs économiques et sociaux de la région "sont remplies", après six heures de réunion à Rennes sur le Pacte d'avenir de la Bretagne.

"On change de ton, on se réveille et on se bat surtout", a assuré le député PS de Paris, fustigeant "la démission des esprits", "un climat très juin 40".

Le Parisien - Crise bretonne : Urvoas (PS) plaide pour plus de décentralisation

Jean-Jacques Urvoas, député du Finistère et de la commission des lois à l', plaide pour une plus grande décentralisation en réponse à la crise que traverse la Bretagne, dans une tribune parue dans le quotidien Ouest-France jeudi.
"A l'heure actuelle, trop de potentialités restent tributaires du bon vouloir d'un pouvoir qui demeure excessivement centralisé", relève le député socialiste. 

Libé - L'Assemblée ovationne Taubira, victime d'attaques racistes

La ministre de la Justice a été la cible, ces dernières semaines, de propos racistes. Elle a remercié, ce mercredi à l'Assemblée nationale, les députés, le Premier ministre et le Président, qui l'ont publiquement soutenue.

7 novembre

Libé - Taxe de 75%, la promesse non tenue de Hollande au football

INFO LIBÉ Selon nos informations, le président avait promis au président de la Fédération française de foot quelques jours avant son élection que la taxe ne s'appliquerait pas aux clubs.

Le Parisien - Mennucci veut des «poids lourds» comme Aubry et Delanoë au gouvernement

Patrick Mennucci, candidat PS à la mairie de Marseille, a sa petite idée sur un éventuel . Ce mardi, il s'est prononcé pour l'entrée au de «poids lourds» comme Martine Aubry ou Bertrand Delanoë, les édiles de Lille et Paris.

La Provence - Municipales à Marseille : l'entrée fracassante des radicaux

Les radicaux de gauche présenteront une liste dans chaque secteur. Info ou intox ? Une épine, un croc-en-jambe, un coup de théâtre. Et sans doute quelques belles engueulades à gauche, au sein des appareils. À la veille du lever de rideau pour la campagne des municipales, la distribution des rôles à gauche connaît d'âpres rebondissements...

Lui Président - Déficit à 3 % : le perpétuel report de la promesse de François Hollande ?

Moins d'un mois après avoir salué les prévisions macroéconomiques de la France, la Commission européenne fait marche arrière : dans ses dernières prévisions, publiées le mardi 5 novembre, Bruxelles doute que le déficit français repasse sous la barre symbolique des 3 % du PIB en 2015.

6 novembre

TF1 - Un élu PS : "Il y a un côté 1983 bis"

Bernard Soulage, un proche du maire PS de Grenoble Hubert Dubedout, battu par surprise en 1983 par la droite, se souvient pour MYTF1News de ce vote et voit des similitudes avec le climat d'aujourd'hui. Il est aujourd'hui conseiller régional PS en Rhône-Alpes

Libé - Moscovici veut toujours ramener le déficit sous les 3% en 2015

Pourtant, la Commission européenne a estimé mardi que cet objectif ne serait pas atteignable, tablant plutôt sur 3,7% de déficit public en 2015.

Libé - Cazeneuve n'exclut pas de nouvelles économies

«S’il est nécessaire de faire plus» d’économies, «nous le ferons», a déclaré le ministre du Budget, alors que Bruxelles s'inquiète du redressement budgétaire français.

Le Monde - Le Foll pour l'ouverture d'une discussion après la suspension de l'écotaxe

Le ministre de l'agriculture, Stéphane Le Foll, se rendra vendredi 8 novembre en Bretagne afin de travailler sur le plan d'avenir de la région annoncé dans le cadre de la concertation sur l'écotaxe poids lourds, a-t-il indiqué dimanche. "J'irai en Bretagne cette semaine, vendredi toute la journée, dans le cadre d'une journée organisée par la Banque publique d'investissement sur les questions de l'agroalimentaire", a déclaré M. Le Foll lors du "Grand rendez-vous" organisé par iTélé, Europe 1 et Le Monde.

5 novembre

Le Nouvel Obs - La "coagulation", cauchemar de François Hollande, prend forme

PARIS (Reuters) - La révolte bretonne contre l'écotaxe contient tous les ingrédients du cauchemar politique que François Hollande s'efforce de conjurer depuis son élection : une agrégation spontanée de multiples franges de la société contre son action.

Le Lab - Après une une polémique, le député PS Christian Eckert, rapporteur du budget, accuse le Point d’être "assisté"

GROS SOUS - Que les relations entre le pouvoir et la presse sont tumultueuses. Entre l’UMP et Mediapart, entre François Hollande et le Figaro, entre le Parti socialiste et Valeurs actuelles… et entre Christian Eckert, député PS, rapporteur du budget à l’Assemblée nationale, et Le Point.

Le Nouvel Obs - Hamon : "Ce qui vous intéresse, c’est de savoir si je pars !"

Le ministre délégué à l'Economie sociale et à la Consommation ne veut pas entendre parler de remaniement post-électoral.

4 novembre

Le JDD - Sondage : Hollande condamné au changement

SONDAGE - Plutôt qu’un remaniement, les Français réclament en priorité une nouvelle politique et une reprise en main de la méthode de gouvernement selon une enquête Ifop pour le Journal du dimanche.

Le Monde - Les organisateurs de la manifestation de Quimper iront à Matignon

Les organisateurs de la manifestation de Quimper qui a rassemblé samedi de 15 000, selon la préfecture, à 30 000 personnes, selon le organisateurs, se sont dits prêts dimanche à répondre à l'invitation de Jean-Marc Ayrault à élaborer un "Pacte d'avenir pour la Bretagne". La réunion pourrait se tenir dès mercredi.

Le JDD - Le sondage qui rassure la gauche à Toulouse

EXCLUSIF - Selon une enquête Ifop-Fiducial pour le Journal du Dimanche et Sud-Radio, Pierre Cohen, maire PS sortant de Toulouse conserverait son fauteuil face à l’UMP Jean-Luc Moudenc.

Le Lab - Julien Dray dénonce le "Harlem bashing" et enjoint Harlem Désir à "se lâcher"

RESTE TOI-MEME - Les supputations vont bon trains. Outre un remaniement ministériel, plusieurs personnalités du PS verraient d’un bon œil le remplacement d’Harlem Désir à la tête du parti de la rue de Solférino.

L'Humanité - Hollande 
pris au piège 
de l’austérité

Alors que les reculs gouvernementaux se multiplient sans satisfaire ni à gauche ni à droite, le président de la République est confronté à la question de son cap politique.

_________________________________________
_________________________________________

06/11/2013

Bretagne : "Des violences inacceptables" pour Jean-Marc Ayrault


Bretagne : "Des violences inacceptables" pour... par BFMTV

23:26 Publié dans Vidéo | Tags : ayrault, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

Jean-Marc Ayrault: l'ultimatum des bonnets rouges "n'est pas une bonne méthode"


Jean-Marc Ayrault: l'ultimatum des bonnets... par BFMTV

17:35 Publié dans Vidéo | Tags : ayrault, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

05/11/2013

Crise en Bretagne : Ayrault cite Saint-Etienne en exemple


Crise en Bretagne : Ayrault cite Saint-Etienne... par leprogres

00:05 Publié dans Vidéo | Tags : ayrault, ps, parti socialiste, politique, actualite | Lien permanent

03/11/2013

L'actualité des socialistes du 28 octobre au 3 novembre (mise à jour)

A La une

Le Monde - Journalistes tués : Fabius accuse "les groupes terroristes qui refusent la démocratie"

La réunion de crise avec le président François Hollande qui se tenait dimanche 3 novembre dans la matinée à l'Elysée, au lendemain de la mort de deux reporters français enlevés et tués au Mali, s'est achevée peu avant 10 h 30. Y participaient le ministre des affaires étrangères Laurent Fabius, la ministre de la justice Christiane Taubira, le directeur général de la sécurité extérieure (DGSE) Bernard Bajolet. Etaient également présents le directeur de cabinet du ministre de la défense (en déplacement au Mexique) Cédric Lewandowski. Etaient également présents le directeur de cabinet du Premier ministre, Christophe Chantepy, et le chef d'état-major particulier du président, le général Benoît Puga. Dès la fin de la réunion, une délégation de RFI, conduite par sa PDG, Marie-Christine Saragosse, est aussitôt arrivée  pour être reçue par François Hollande.

2 et 3 novembre

Le Monde - Malgré la libération des otages, la popularité de Hollande est toujours aussi basse

La libération des otages du Niger et la suspension de l'écotaxe ne profitent pas à François Hollande, dont la cote de popularité est restée aussi basse que la semaine dernière, à 26 %, selon un sondage BVA publié samedi 2 novembre.

Le Lab - Quand Gilles Carrez compare l'attitude de Pierre Moscovici à celle de Rachida Dati lors des débats parlementaires

Dans sa bouche, ce n'est surement pas un compliment. Le président UMP de la Commission des Finances, Gilles Carrez, par ailleurs député du Val-de-Marne, en a assez de voir Pierre Moscovici incapable de s'intéresser aux débats parlementaires.

L'Humanité - Gérard Filoche : "L’unité syndicale aurait du se faire à Carhaix pour l’emploi, pas à Quimper avec les licencieurs"

Par Gérard Filoche, ancien inspecteur du travail et membre du bureau national du PS. A Quimper, il y aura bataille de slogans entre beaucoup de droite et un peu de gauche. Il y aura des petits bonnets rouges et des… gros bruns masqués de poils rouges. Comme toujours hélas, quand la situation est mouvante et que la division existe à gauche. A Carhaix, CCT, FSU, Solidaires et CNT appellent à manifester. CFDT et UNSA n’appellent… à rien.

Le Nouvel Obs - Crise ouverte à Terra Nova

Un an après le décès de son fondateur Olivier Ferrand, le think tank proche du Parti socialiste vacille. Sa directrice générale vient d'être évincée.

Le Monde - Trading haute fréquence, l'histoire d'un renoncement

Fin de la première manche. Les députés ont renoncé, lundi 21 octobre, à renforcer la taxe en vigueur sur les transactions financières lors du débat sur la loi de finances 2014, à la satisfaction du gouvernement qui estime qu'elle pénaliserait la place de Paris.

Libé - Ayrault compte bien «tenir le cap»

A la veille de la manifestation prévu à Quimper, le Premier ministre met en garde contre «toute spirale de la violence» et assure qu’à ce stade, il n'est pas question de remaniement ministériel.

Municipales : un ex-ministre UMP soutient le candidat PS de sa ville

Jean-Paul Delevoye, maire de Bapaume et président du Conseil économique, social et environnemental, a quitté l'UMP pour soutenir le candidat socialiste.

Le Monde (blog) - TROP GOURMAND – Le pain au chocolat du conseiller de Hollande qui ne passe pas

C'est l'histoire d'un conseiller du président François Hollande qui a réclamé la viennoiserie de trop. Surnommé "l'Homme à tout faire" du président, Faouzi Lamdaoui, le conseiller à l'égalité et à la diversité, aurait abusé du service de protection des hautes personnalités (SPHP) dont il bénéficiait, révèle une enquête deCharlie Hebdo. Et c'est son péché de pain au chocolat qui l'aura puni.

Les Echos - Municipales 2014 : les enjeux locaux pourraient limiter le vote-sanction

Le pire n’est pas sûr aux élections municipales pour un PS aux élus solidement implantés, estiment les experts électoraux. Très nombreux, les maires socialistes sortants pourraient d’autant mieux tirer leur épingle du jeu là où le FN imposera des triangulaires au second tour.

1er novembre

Libé - Taxe à 75% : François Hollande garde le but

L’Elysée a confirmé sa décision d’imposer les hauts revenus, les clubs maintiennent leur grève.

Pim, pam, pouf, les clubs de foot vont plein pot dans le mur. Ils maintiennent leur grève des matchs pour le dernier week-end de novembre, car leur rencontre hier à l’Elysée n’a rien donné : Hollande a confirmé la taxe à 75% sur les revenus dépassant le million d’euros annuel, que les clubs doivent acquitter à la place de leurs joueurs.

Libé - Benoît Hamon lassé de la «vision étriquée» du Medef

«C’est dommage que [le Medef] soit parfois, souvent, le syndicat qui dit non», s’est ému hier le ministre de l’Economie sociale et solidaire, Benoît Hamon, à six jours du passage du projet de loi sur l’économie sociale devant le Sénat. Objet du conflit : un des dispositifs du texte qui oblige le chef d’entreprise qui veut céder sa société à prévenir les salariés deux mois à l’avance.

Le Nouvel Obs - Hollande : l’impossible quinquennat

Dès le soir de son élection, le président avait en tête... sa volonté de se faire réélire. Mais n'est-ce pas plus un problème institutionnel qu'humain ?

Libé - Gwenegan Bui, dans la tempête bretonne

LES DÉPUTÉS DE L'AN II (4) Chaque semaine, rencontre avec un élu qui fait l'actualité. Aujourd'hui, l'élu socialiste du Finistère, en première ligne face à la crise régionale.

Le Monde - Taxe à 75 % : Hollande reste ferme, la grève du foot maintenue

A l'issue d'une réunion avec les dirigeants du football professionnel, François Hollande a réaffirmé, jeudi 31 octobre, qu'ils seraient bien soumis à la taxe de 75 % frappant les revenus supérieurs à 1 million d'euros par an.

Cette réunion "a conduit le chef de l'Etat à rappeler les fondements de la taxe exceptionnelle de 75 % sur les hautes rémunérations, qui s'appliquera, pendant deux ans, à toutes les entreprises concernées", a annoncé l'Elysée. La nécessité de redresser les comptes publics justifie, pleinement, cet effort demandé aux entreprises qui font le choix de verser des rémunérations annuelles d'un tel niveau".

Le Monde - Taxe à 75 % : bataille d'arguments entre politiques et professionnels

Chacun affûte ses armes avant la rencontre qui aura lieu jeudi entre les dirigeants des clubs de football et François Hollande. Bien que l'Elysée et Matignon ont déjà affirmé que la taxe à 75 % sur les revenus de plus de 1 million d'euros s'appliquera aux footballeurs comme à tout le monde, les patrons de clubs de football – qui ont voté une "journée blanche" le dernier week-end de novembre –,  soutenus par quelques personnalités politiques, avancent des arguments pour tenter de faire plier l'Etat.

31 octobre

Tribune de Lyon - Exclusif. Jean-Christophe Darne candidat à Rillieux face à Renaud Gauquelin

Jean-Christophe Darne (photo), le fils de l'ancien maire de Rillieux et premier secrétaire fédéral du PS du Rhône Jacky Darne, a décidé de se présenter face à Renaud Gauquelin, le maire socialiste sortant de Rillieux pour les prochaines municipales. "Comme Renaud Gauquelin refuse toute discussion, je ne vois pas d'autres solutions" indique Jean-Christophe Darne, qui sera la tête de liste d'une liste de rassemblement de la gauche, puisque c'est le maire sortant qui a été investi par le PS.

Le Nouvel Obs - Panique à bord : Hollande n’a plus de politique économique

Avec la suspension de l’écotaxe devant l’hostilité populaire, le gouvernement perd tout moyen d’action.

Abandonner, ajourner, annuler, abroger, capituler, céder, concéder, décaler, déplacer, différer, effacer, enlever, estomper, gommer, proroger, ralentir, reculer, renvoyer, reporter, repousser, retirer, retoquer, retarder, supprimer, surseoir, suspendre… Le vieux dictionnaire des synonymes de Matignon, corné à chaque page, ne suffit plus à fournir les éléments de langage indispensables au chef du gouvernement. En cet automne de bourrasques, une taxe annoncée est une taxe bientôt détaxée. Taxe sur l'excédent brut d'exploitation (EBE), fiscalité de l’épargne, écotaxe… Les réformes s’envolent comme des feuilles mortes. Les gazettes en font leurs manchettes. Mais elles ne tiendront pas le gouvernement au chaud cet hiver. En Armorique, il pleut mais le Gwenn-ha-Du flotte au vent.

30 octobre

Libé - Le bras droit de Désir en partance pour Pau

Harlem Désir va perdre son bras droit à Solférino. S’il est encore directeur de cabinet du Premier secrétaire du PS aujourd’hui, Mehdi Ouraoui va quitter son bureau une fois son remplaçant trouvé. «A ce stade, c’est irréversible, confirme un proche de Désir. Il réfléchit à son implantation locale.» Point de chute prévu: Pau. Un exil pour payer l’erreur de son patron intervenu dans la foulée de François Hollande en plein incendie Léonarda?

Le Monde - Avant l'écotaxe, les 7 précédents reculs fiscaux du gouvernement

Le gouvernement socialiste qui avait, jusqu'à présent, été relativement épargné par les mouvements sociaux classiques, doit faire face à un "ras-le-bol" touchant la fiscalité des entreprises.

Ménages, patronat et petits entrepreneurs, chacun obtient des concessions d'un exécutif qui semble prompt à faire marche arrière. Dernière en date, la volte-face, ce mardi midi, sur l'écotaxe poids lourds, dont le premier ministre a annoncé la suspension en réponse aux manifestations en Bretagne. Retour sur les précédents reculs du gouvernement en matière fiscale.

BFM - Ecotaxe: le manque à gagner sera financé par des économies

Le rapporteur PS du Budget, Christian Eckert, a indiqué, ce mardi 29 juin octobre, que si le report de l'écotaxe venait à se prolonger, le manque à gagner sera compensé par de nouvelles économies budgétaires.

CBanque - Réforme de l'assurance vie : des députés PS plaident pour « se donner un peu plus de temps » (Berger)

Des députés socialistes ont plaidé mardi pour « se donner un peu plus de temps », « quelques semaines ou mois de plus », pour faire une réforme structurelle de l'assurance vie, annoncée par le gouvernement pour fin 2013, selon l'une d'entre eux, Karine Berger.

Le Nouvel Obs - Ayrault annonce la suspension de l'écotaxe

"La confrontation doit laisser sa place au dialogue", explique le Premier ministre, tout en prévenant que "suspension vaut pas suppression".

Le Monde (blog) - Le président piégé par l’impôt

Alors que le pays gronde, François Hollande est entré dans cette zone dangereuse où ce qu'il appelle « l'écoute » et « le nécessaire dialogue » peuvent se transformer en une vraie déroute politique.

29 octobre

Le Monde - Sondage : Hollande "pulvérise le record historique d'impopularité pour un président"

François Hollande est tombé à 26 % d'opinions favorables, établissant un record historique d'impopularité pour un président de la Ve République, selon un sondage de BVA pour L'Express, France Inter et la presse régionale, publié lundi 28 octobre.

Le Figaro - Écotaxe : les parlementaires bretons plaident pour le moratoire ou l'ajournement

Tandis que les Verts réclament un abaissement de l'écotaxe, les élus défendent la singularité de leur région et plaident pour un moratoire.

La plupart des parlementaires bretons réclament un ajournement, ou au minimum un moratoire, de l'écotaxe dans leur région. «Personne n'est capable de dire avec précision son impact sur les entreprises bretonnes», met en garde Jean-Jacques Urvoas, le président PS de la commission des lois de l'Assemblée

Le Monde - Ecotaxe : le gouvernement tente de déminer un dossier explosif

Le gouvernement devait annoncer, lundi 28 octobre, de nouvelles dispositions pour tenter d'apaiser la colère des professionnels bretons contre l'écotaxe. C'est finalement une réunion qui va être organisée, mardi à Matignon, entre le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, les élus bretons et les ministres concernés par ce dossier explosif.

Marianne - Le phantasme de la dissolution

La rumeur d’une future dissolution est revenue ces derniers jours au grand galop. Dans les palais nationaux, au PS comme à l’UMP, ce bruit cavale : le Président dissoudrait après les européennes. Mais n’est ce pas se dessouder soi-même ?

Lui Président - 13-25 octobre | Un budget 2014 plein de promesses ?

Le Point - Ecotaxe: la supprimer coûterait 800 millions à l'Etat selon Le Foll

Le gouvernement "ne peut pas revenir un arrière" sur l'écotaxe car défaire le contrat avec la société chargée de sa collecte coûterait 800 millions d'euros, a expliqué le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll lundi sur iTélé.

Le Figaro - Fiscalité/PS: "Nous n'avons pas été bons

Le rapporteur général du Budget Christian Eckert (PS) regrette que le débat sur la fiscalité soit "devenu complètement irrationnel", mais concède que la majorité n'a pas été bonne "sur les messages envoyés depuis 18 mois", dans le dernier billet sur son blog.

La Point - Désir : "Je préfère un gouvernement qui ne s'obstine pas"

Le premier secrétaire du PS a justifié lundi le revirement du gouvernement sur les prélèvements sociaux.

RTL - Municipales : des élus PS prennent leurs distances avec Hollande

RÉACTION - Devant le trop-plein fiscal et après l'affaire Leonarda, deux élus ont claqué la semaine dernière la porte du PS. Avant les municipales, certains préfèrent afficher Manuel Valls sur leurs tracts plutôt que François Hollande.

20 minutes - Bruno Le Roux: «Je rêve d’une grande rencontre entre François Hollande et les Français»

Le président du groupe PS a été interviewé par deux étudiants de Sciences Po lors d’une émission réalisée en partenariat avec «20 Minutes»…

Bruno Le Roux a un rôle ingrat. Président du groupe PS à l’Assemblée, ce fidèle de François Hollande doit jongler entre les impératifs de l’exécutif et les humeurs de députés pas toujours d’accord avec la ligne décidée par l’Elysée. Parfois autoritaire ou même maladroit comme avec les assistants parlementaires la semaine dernière  et forcément artiste de la langue de bois, l’homme mène sa barque en essayant de ménager tout le monde.

Libé - Fiscalité: le gouvernement dans la panade

Cerné par la colère en Bretagne contre l’écotaxe et les récriminations du monde du foot contre les 75 %, le gouvernement a renoncé dimanche à aligner par le haut la fiscalité des produits d’épargne dans un climat de contestation fiscale qui s’étend

28 octobre

Le Figaro - Moscovici maintient l'écotaxe et rassure sur les dossiers brûlants

Pierre Moscovici est sur tous les fronts. Au cours d'un échange musclé avec les journalistes du «Grand Rendez-Vous Europe 1-Le Monde-i-Télé», le ministre de l'Économie a fait le point sur les grands dossiers qui mobilisent Bercy.

Le JDD - Cazeneuve : "Nous allons épargner les patrimoines modestes" 

INTERVIEW - Le ministre du Budget Bernard Cazeneuve annonce que le gouvernement modifie son projet de taxation. Seule l'assurance-vie reste concernée par le taux de 15,5%.

Les Echos - Fiscalité : un pas en avant, deux pas en arrière

L'alignement des prélèvements sociaux sur certains produits d'épargne n'est pas la seule décision fiscale sur laquelle le gouvernement Ayrault a dû revenir. Diesel, TVA, EBE, depuis deux mois les revirements ont été nombreux et la liste pourrait s’allonger. Revue de détail.

RTL - Ecotaxe : le député PS du Finistère Urvoas demande l'ajournement de la taxe

Le député PS du Finistère a réitéré sa demande d'ajournement de l'écotaxe en Bretagne afin de pouvoir mesurer "avec précision son impact sur les entreprises bretonnes".

FranceTVinfo - PEL, PEA : le manque à gagner compensé par des économies ?

Selon le patron du groupe PS au Sénat, le manque à gagner dû au recul du gouvernement sera compensé par des économies dans les ministères.

Le JDD - Baylet : "Harlem Désir ne fait pas son travail"

INTERVIEW - Le président du Parti radical de gauche, Jean-Michel Baylet, attaque vivement le premier secrétaire du PS et se plaint que l'exécutif traite mieux les Verts que son parti.
________________________________________________
________________________________________________