Web Analytics

compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/10/2016

Najat Vallaud-Belkacem répond aux questions de Patrick Cohen


Najat Vallaud-Belkacem répond aux questions de... par franceinter

Najat Vallaud-Belkacem répond aux questions des auditeurs de France Inter


Najat Vallaud-Belkacem répond aux questions des... par franceinter

Benoit Hamon répond aux questions de Léa Salamé


Benoit Hamon répond aux questions de Léa Salamé par franceinter

"Les offres politiques à droite sont dangereuses pour notre pays" Jean-Christophe Cambadélis (03/10/2016)


"Les offres politiques à droite sont... par radioclassique

Arnaud Montebourg se déclare candidat à la primaire de la gauche

03/10/2016

Henri Weber présente son livre "Eloge du compromis"


Henri Weber présente son livre "Eloge du... par PartiSocialisteLa crise que connaît la gauche européenne n'est ni une crise d'agonie, ni une crise de croissance, mais une crise de refondation, la troisième de sa longue et tumultueuse histoire. A l'âge utopique et révolutionnaire du socialisme des origines (1860-1914) a succédé un âge réformiste et parlementaire (1920-1950) puis un âge keynésien et gouvernemental (1950-2000). Aujourd'hui, des évolutions majeures – la mondialisation et la financiarisation du capitalisme, la troisième révolution industrielle, l'urgence écologique, le retour de la guerre en Europe, l'avènement de la démocratie médiatique et numérique – contraignent la gauche réformiste à une nouvelle mutation. Plusieurs partis socialistes s'y sont attelés, à la fin du siècle dernier. Mais les " nouvelles voies " qu'ils ont mises en œuvre étaient étroitement nationales, alors que les défis de notre nouveau monde appellent des réponses internationales, ou au moins européennes. Après de premiers succès, ces stratégies du chacun pour soi ont débouché sur l'échec de tous. Le PS français n'a pas fait exception : sous la mandature de Lionel Jospin, il a mis à jour, en théorie et en pratique, son socialisme républicain, hérité de Jean Jaurès. Malgré des succès économiques remarquables et de nouvelles conquêtes sociales, cette expérience a débouché sur le désastre de 2002. La réflexion et l'expérimentation se poursuivent sous la mandature de François Hollande, à laquelle l'auteur consacre plusieurs chapitres. Après les compromis conquérants des " trente glorieuses ", les compromis défensifs de crise, s'affirme un compromis social-démocrate de troisième type : celui d'une réponse progressiste au nouveau capitalisme et au nouveau rapport de puissance.

02/10/2016

Nasser Ramdane Ferradj - Ils n'auront pas notre silence complice - les islamistes

13:00 Publié dans Vidéo | Tags : nasser ramdane ferradj | Lien permanent

L'émission politique - Saison 1 : Arnaud Montebourg - 22 septembre 2016

01/10/2016

Intervention de Jean-Christophe Cambadélis - Université de l'Engagement de Brest


Intervention de Jean-Christophe Cambadélis... par PartiSocialiste

Gilles Finchelstein répond aux questions de Patrick Cohen

Dans le cadre de la matinale spéciale consacrée à l'Observatoire de la démocratie, avec une étude de l'institut Viavoice, de la Revue Civique et de la fondation Jean-Jaurès que vous révèle France Inter ce matin: Explications avec Gilles Finchelstein (Fondation Jean Jaurès) et Romain Slitine (maître de conférences à Sciences Po Paris et auteur de Le coup d’Etat citoyen (La découverte).


Gilles Finchelstein répond aux questions de... par franceinter

18:05 Publié dans Vidéo | Tags : finchelstein, fondation jean jaures | Lien permanent