Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/11/2014

Libé, Daniel Schneidermann - Sivens : le Président, ses ministres, et la renoncule

Le Président sort du HLM. Il est seul. Il s’approche des caméras qui l’attendent sur le parking. «Comment avez-vous trouvé la famille ?» lui demande le reporter de télé. Trois secondes de silence. «Je vous dirai simplement ces quelques mots», commence le Président. Autre silence. «J’ai voulu apporter à cette famille en deuil le témoignage de la Nation.» Encore un silence. «Et lui dire personnellement ma peine devant ce grand malheur.» A peine a-t-il insisté sur le mot «peine». Pas un mot de plus. Le témoignage de la Nation. Personnellement. Ma peine. Ce grand malheur.

Lire la suite
________________________
________________________

23:36 Publié dans Réflexions | Tags : schneidermann | Lien permanent

Le Monde - Les luttes écologiques sont révélatrices de la décrépitude de nos institutions démocratiques

Dominique Bourg est également professeur à la faculté des géosciences et de l’environnement de l’Université de Lausanne. Il est notamment l’auteur de Quand l’écologie politique s’affiche (Poil de carotte, 144 pages, 34 euros)

L’affaire du barrage de Sivens, avec un mort, qui plus est lié à la cause nantaise, fait remonter à la mémoire les quarante années passées de luttes écologiques. Le dernier mort remonte aux combats antinucléaires de Creys-Malville (juillet 1977) et de l’opposition alors très forte au surgénérateur Superphénix. Technique très délicate – et c’est le moins qu’on en puisse en dire – puisque le fluide caloporteur retenu avait été le sodium, lequel explose tant au contact de l’eau que de l’air. Très bel exemple d’une opposition frontale entre légalité et légitimité. Le gouvernement français et EDF avaient alors procédé tout à fait légalement, mais la légitimité d’une telle installation, à savoir le fait qu’elle soit acceptée par le public, qu’il en perçoive le bien fondé et l’intérêt pour le plus grand nombre, était un combat perdu d’avance.

Lire la suite
__________________________
__________________________

23:36 Publié dans Réflexions | Tags : dominique bourg | Lien permanent

«L’entrepreneuriat social participe de plus en plus à la croissance économique» par Libération


«L’entrepreneuriat social participe de plus en... par liberation

20:55 Publié dans Réflexions | Lien permanent

Adèle Galey: «C'est à tous les jeunes de s'emparer de cette philosophie» par Libération


Adèle Galey: «C'est à tous les jeunes de s... par liberation

18:00 Publié dans Réflexions | Lien permanent

L’engagement de la France en Irak par Fondation Jean-Jaurès


L’engagement de la France en Irak par fondationjeanjaures

13:00 Publié dans Réflexions | Tags : fondation jean-jaurès | Lien permanent

États généraux : audition de Fabienne Brugère


États généraux : audition de Fabienne Brugère par PartiSocialiste

10:00 Publié dans Réflexions, Vidéo | Tags : fabienne brugère | Lien permanent

Libé, Charles Wiplosz - Croissance en berne: «Si l’UE continue à empêcher une relance, rien ne changera»

Pour l’économiste Charles Wyplosz, l’obstination «dogmatique» de Bruxelles ruine tout espoir de retour de la croissance.

Professeur à l’Institut des hautes études internationales de Genève, l’économiste Charles Wyplosz (photo AFP) juge que la dégradation de la conjoncture européenne est le résultat «mécanique» de la poursuite «obstinée» des politiques de réduction des déficits budgétaires.

Lire la suite
________________________
________________________

00:23 Publié dans Réflexions | Tags : wyplosz | Lien permanent

Amandine Barthélémy: «Les entrepreneurs sociaux sont des hommes politiques dans l'action» par Libération


Amandine Barthélémy: «Les entrepreneurs sociaux... par liberation

00:05 Publié dans Réflexions | Lien permanent

05/11/2014

Baisse de l’euro et désinflation compétitive : quel pays en profitera le plus ?

4 novembre 2014

par Bruno Ducoudré et Eric Heyer

Pendant près de deux ans, entre le milieu de l’année 2012 et 2014, l’euro s’est apprécié face aux principales monnaies du monde. En s’établissant à 1,39 dollar en mai 2014, l’euro avait vu sa valeur augmenter depuis juillet 2012 de plus de 12 % face au dollar. Au cours de la même période, la monnaie européenne s’était appréciée de 44 % par rapport au yen et de plus de 3 % face à la livre sterling.

Depuis le mois de mai 2014, cette tendance s’est inversée : après s’être apprécié de près de 10 % entre mi-2012 et mi-2014, le taux de change effectif réel de l’euro, qui pondère les différents taux de change en fonction de la structure du commerce de la zone euro, s’est ainsi déprécié de 5,2 % au cours du dernier semestre (graphique 1). De fait, en quelques mois, la monnaie européenne s’est dépréciée de près de 10 % par rapport au dollar, de plus de 3 % par rapport au yen et de 4 % par rapport à la monnaie britannique. Concernant le taux de change avec cette dernière, la baisse a débuté en août 2013 et s’élève à plus de 9 % aujourd’hui. Nous prévoyons par ailleurs la poursuite de la dépréciation de l’euro d’ici le début de l’année 2015, avec un taux de change de la monnaie unique qui se déprécierait pour atteindre 1,2 dollar dès le deuxième trimestre 2015.

Lire la suite
____________________________
____________________________

13:00 Publié dans Réflexions | Tags : heyer, ofce | Lien permanent

easybourse - Projet de budget 2015 : malgré le feu vert de la Commission européenne, la France ne sera pas sortie d'affaires

 

Pour Xavier Timbeau, directeur du département analyse et prévision de l' l'Observatoire français des conjonctures économiques, même si la Commission européenne ne devrait pas sanctionner d'un avis négatif la France sur son projet de budget 2015 suite à l'envoi par Bercy ce lundi 27 octobre d'un courrier mentionnant des économies supplémentaires de 3,6 milliards d'euros, la France pourrait être retoquée par le Conseil européen au printemps 2015.

Lire la suite
__________________________
__________________________

10:00 Publié dans Réflexions | Tags : xavier timbeau, ofce | Lien permanent