Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/06/2018

The Conversation, Cédric Villani , Mathématicien, Professeur de l'universite Claude Bernard , Université de Lyon - Guerre d’Algérie : Pourquoi je veux la vérité sur la mort du mathématicien Maurice Audin

Le 11 juin 1957, Maurice Audin, jeune mathématicien en cours de doctorat, militant communiste, fervent partisan de l’indépendance algérienne, était arrêté à son domicile par l’armée française ; sa famille ne l’a plus jamais revu.

Tant a été écrit sur la guerre d’Algérie que l’on n’imagine que trop bien le sort de Maurice Audin : comme tant d’autres, il a subi interrogatoires, torture, assassinat, disparition. Mais le fait qu’Audin soit d’origine européenne, son militantisme généreux, en ont fait, très tôt, un symbole aussi bien en France qu’en Algérie. Pendant plus d’un demi-siècle, l’État français prétendra qu’Audin a déserté… Une version qui ferait rire, si cette disparition n’était si tragique.`

Lire la suite
_____________________
_____________________

08:23 Publié dans Article du jour | Tags : villani, audain | Lien permanent

12/06/2018

Marianne - Levée de boucliers contre le concert du rappeur Médine au Bataclan

Alors que Médine doit se produire au Bataclan en octobre, plusieurs élus de droite, d'extrême droite mais aussi LREM accusent cette programmation "de salir la mémoire des victimes" des attentats de 2015.

"Tout ce que je voulais faire, c'était le Bataclan", clame le rappeur Médine dans son dernier album, sorti cette année. Mais tout le monde ne semble pas prêt à le voir fouler les planches de la salle parisienne frappée par les attentats de novembre 2015. Ce week-end, plusieurs élus de droite, d'extrême droite mais aussi de la majorité s'indignent de l'organisation en octobre de deux concerts de Médine au Bataclan et demandent leur annulation.

Lire la suite
___________________
___________________

15:33 Publié dans Article du jour | Tags : medine, bataclan | Lien permanent

11/06/2018

Le Figaro - Maurel (PS) veut rassembler toute la gauche républicaine

Le député européen PS Emmanuel Maurel veut lancer un mouvement politique qui "aura vocation à rassembler la gauche républicaine dans toutes ses composantes", et souhaiterait "idéalement" un programme commun à "toute la gauche" pour les européennes.

M. Maurel a organisé samedi un colloque, en parallèle du Conseil national du PS, «pour lancer ce qui sera demain un mouvement politique qui s'appelle pour l'instant "Nos causes communes"», et qui "a vocation à fédérer la gauche républicaine dans toutes ses composantes, écologistes, anti-libérales", a-t-il expliqué ajourd'hui sur LCP.

Lire la suite
____________________
____________________

09/06/2018

Huffington Post - Trois cerveaux du programme de Macron le mettent en garde contre sa politique trop à droite

Ces économistes-clés de l'entourage du président regrettent "l’image d’un pouvoir indifférent à la question sociale".

Certains avertissements ont plus de poids que d'autres. Alors qu'Emmanuel Macron bataille pour se débarrasser de son étiquette de "président des riches" et que sa majorité se fissure entre son aile droite et son aile gauche, trois économistes de premier plan qui avaient planché sur son programme présidentiel lui ont adressé une note confidentielle alertant l'hôte de l'Elysée sur "l'image d'un pouvoir indifférent à la question sociale".

Lire la suite
____________________
____________________

Libé - Le PS inaugurera son nouveau siège le 21 septembre, annonce Faure

Le premier secrétaire du PS Olivier Faure a annoncé samedi devant le Conseil national du parti qu’il inaugurerait le nouveau siège du parti à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) le 21 septembre.

Le coût de ces nouveaux locaux s’élève à sept millions d’euros travaux compris, selon Romain Colas, le directeur de cabinet de M. Faure. Le Parti socialiste avait annoncé en décembre la vente de son siège historique de la rue de Solférino, pour 45 millions d’euros, à la société Apsys.

Lire la suite
__________________
__________________

04/06/2018

Huffington Post - "Quotidien" a pu visiter le futur siège du PS à Ivry-sur-Seine

Dans son édition de ce vendredi 1er juin, l'équipe de "Quotidien" sur TMC a présenté un reportage dans lequel l'un de ses journalistes, Azzeddine Ahmed-Chaouch, a pu visiter en exclusivité les futurs locaux du Parti socialiste à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne).

Lire la suite
________________
________________

02/06/2018

Le Figaro - Vaulx-en-Velin: la maire PS arme les policiers municipaux

Après des violences urbaines répétées ces derniers jours dans plusieurs quartiers de la ville, Hélène Goeffroy a annoncé, ce jeudi, un renforcement des mesures de sécurité.

Pour faire face à une série d'événements violents qui ont eu lieu dans la ville de Vaulx-en-Velin, ces derniers jours, la mairie a décidé d'agir. Après un conseil municipal extraordinaire réuni mercredi soir en urgence, la maire PS de cette ville de 40.000 habitants, située dans la banlieue est de Lyon, a dévoilé un nouveau dispositif de sécurité afin de «conforter l'action de la police municipale»

Lire la suite
________________
________________

30/05/2018

Le Parisien - Glyphosate : trois députées LREM votent contre l’interdiction... qu’elles avaient réclamée !

« Pas besoin de légiférer pour l’interdire », justifie l’une de ces élues de la majorité.

Engagement pris par Emmanuel Macron en novembre 2017, l’interdiction du glyphosate d’ici 2021 ne sera pas inscrite dans la loi. Ainsi en ont décidé 63 députés, dans la soirée de lundi, que vingt autres ne seront pas parvenus à convaincre.

Parmi les opposants à l’amendement porté par l’élu LREM Matthieu Orphelin, on trouve 36 députés de son camp... dont trois qui avaient pris publiquement position pour l’interdiction du glyphosate !

Lire la suite
_________________
_________________

08:46 Publié dans Article du jour | Tags : glyphosate, lrem | Lien permanent

28/05/2018

L'Humanité - 28 mai 1968, l'émotion d'une journée particulière Jacques Sztern (Meudon-la-Forêt (Hauts-de-Seine)

En mai 1968, j'étais ingénieur au groupe de laboratoires du CNRS de Bellevue à Meudon. La composition du personnel (en gros 600 personnes) y était originale : des chercheurs, des ingénieurs, techniciens, administratifs (ITA), mais aussi un grand nombre d'ouvriers de tous les métiers (mécaniciens, métalliers, électriciens, menuisiers, peintres...). Tous les syndicats étaient représentés : CGT, CFDT, FO, CGC, FEN. La CGT était, chez les ouvriers et les ITA, le syndicat le plus puissant ; pour les chercheurs, c'était le SNC-FEN. Il y avait un accord national de concertation entre ces deux organisations. Bellevue était un foyer de luttes particulièrement actif, avec beaucoup de succès à la clé.

Lire la suite
__________________
__________________

20:55 Publié dans Article du jour, Histoire | Tags : mai 68 | Lien permanent

Olivier Faure qualifie Emmanuel Macron de "populiste BCBG"

Le patron du PS met sur le même plan le chef de l'État et Jean-Luc Mélenchon.

Olivier Faure n'a pas mâché ses mots ce dimanche 27 mai sur le plateau du Grand Jury sur RTL, renvoyant dos-à-dos Jean-Luc Mélenchon "Jupiter radical" à Emmanuel Macron "Jupiter libéral".

"Aujourd'hui on a un président qui méprise les manifestants et un tribun qui peine à rassembler", a déclaré le nouveau patron du Parti socialiste, qui a estimé que le chef de l'État était à ranger parmi "ceux qui font du populisme".

Lire la suite
___________________
___________________