Google Analytics Alternative

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/11/2019

Le Monde - Elections à Hongkong : victoire écrasante du camp prodémocratie

La chef de l’exécutif, Carrie Lam, a déclaré qu’elle « écoutera[it] humblement » les citoyens après la révélation des premiers résultats partiels.

Hongkong « fait partie de la Chine » quel que soit le résultat des élections locales, a tenu à rappeler, lundi 25 novembre, le ministre des affaires étrangères chinois, Wang Yi. Ce rappel survient alors que le scrutin de dimanche, largement conçu comme un référendum sur la gestion du gouvernement prochinois, semble avoir donné une large victoire aux partisans de la démocratie.

Lire la suite
________________
________________

15:13 Publié dans International | Tags : hongkong | Lien permanent

17/11/2019

Mediapart - De Santiago à Beyrouth, les luttes pour une « vraie » démocratie

Avec Ziad Majed, professeur associé à l’université américaine de Paris, spécialiste de la vie politique libanaise et coauteur de Syrie, la révolution orpheline (Actes Sud) ; Anita Tijoux, artiste franco-chilienne et figure du hip-hop latino-américain ; Lyonel Trouillot, écrivain haïtien, auteur de Ne m’appelle pas Capitaine (Actes Sud).

17:22 Publié dans International, Vidéo | Lien permanent

Mediapart - «Adults in the Room»: comment la Grèce a été humiliée par l’Europe

Le réalisateur Costa-Gavras, présente son film «Adults in the Room», inspiré du livre «Conversations entre adultes» (Les Liens qui libèrent, 2017) de l'ancien ministre de l'économie Yánis Varoufákis, lui aussi présent en plateau.

15:00 Publié dans International, Vidéo | Tags : costa-gavras | Lien permanent

09/11/2019

France Culture - Yılmaz Güney, une voix pour les Kurdes

Yılmaz Güney est le premier réalisateur à montrer la condition kurde à l'écran. Sa vie est à l'image de l'histoire du peuple kurde, exil, clandestinité et oppression. Découvrez le parcours incroyable de ce réalisateur qui a remporté la Palme d'or à Cannes avec un film qu'il a dirigé depuis sa cellule de prison en Turquie.

09:30 Publié dans International, Vidéo | Tags : guney | Lien permanent

31/10/2019

Le Vent se lève - L’establishment démocrate panique face au succès d’Elizabeth Warren et de Bernie Sanders

La présidence de Donald Trump n’a jamais été aussi proche de s’effondrer, tandis que la gauche mobilise et élargit la base militante du Parti démocrate dans des proportions record. Pourtant, loin de s’en féliciter, les élites du parti sont en proie à une panique générale. Par Politicoboy.

Donald Trump apparaît plus fragile que jamais, empêtré dans une procédure de destitution qui accable son administration et plombe son taux de popularité, alors que le fiasco du retrait des troupes américaines au nord de la Syrie a fracturé sa propre majorité au Congrès. Signe de la fébrilité du président, Donald Trump a renoncé à son projet d’organisation du prochain G7 dans son propre complexe de Floride, et caresserait même l’idée de vendre son hôtel de Washington, où les Saoudiens louent souvent des centaines de chambres vides pour verser au président des pots-de-vin déguisés.

Lire la suite
__________________
__________________

20:50 Publié dans International | Lien permanent

17/10/2019

Le vent se lève - Législatives au Portugal : et maintenant ?

Depuis dimanche 6 octobre, jour des élections législatives au Portugal, commentaires et analyses se sont multipliés pour saluer la nette victoire du Parti socialiste (36,65 %) sans la majorité absolue, sinquiéter de la persistance dun niveau élevé d’abstention (45,5 %) et dénoncer l’entrée à l’Assemblée de la République, pour la première fois depuis la Révolution des œillets (25 avril 1974), d’une figure de la droite radicale, André Ventura, leader populiste de Chega (« Assez  ! », 1,3 % des suffrages), excluant ainsi le Portugal du club de plus en plus fermé des pays européens sans représentation parlementaire d’extrême-droite. Ces faits sont connus. António Costa est effectivement sorti conforté par le score du PS, reconduit dans ses fonctions de Premier ministre dès le surlendemain par le Président de la République, avec la certitude de pouvoir gouverner. Mais avec qui et comment  ? Yves Léonard, spécialiste français de l’histoire contemporaine du Portugal, livre  pour Le Vent Se Lève son analyse des résultats des élections législatives portugaises.

Lire la suite
__________________
__________________

20:50 Publié dans International | Lien permanent

16/10/2019

Le vent se lève - Le programme social-démocrate de Podemos

L’Espagne se dirige vers de nouvelles élections législatives le 10 novembre prochain. Ce seront les quatrièmes en quatre ans. Une telle instabilité est le pendant institutionnel d’un paysage politique toujours plus fragmenté : décomposition du paysage politique et instabilité des institutions vont ainsi de pair pour le moment. Dernier parti politique à se lancer sur la scène nationale, celui fondé par Iñigo Errejón contribue à cette tendance. Il vise à concurrencer à la fois Podemos, le PSOE et, peut-être, la frange la moins radicalisée de Ciudadanos. Analyse en collaboration avec Hémisphère gauche.

La décomposition à l’œuvre s’accompagne de transformations dans l’identité programmatique – et donc dans l’orientation stratégique – de certains partis. Le cas de Podemos nous semble, à ce titre, emblématique et d’un intérêt particulier pour celles et ceux qui s’intéressent à la refondation de la social-démocratie en Europe. Celle-ci serait-elle le stade actuel du populisme dit « de gauche » ?

Lire la suite
_________________
_________________

 

14:30 Publié dans International | Tags : podemos | Lien permanent

05/10/2019

Libé - Portugal : l’alliance qui ne gâche pas la gauche

Forte d’une bonne conjoncture économique et de l’explosion du tourisme, la coalition du Premier ministre, António Costa, devrait remporter les législatives de ce dimanche. Un cas à part en Europe.

.... A Lisbonne et ailleurs dans le pays, la manne touristique et résidentielle est une des clés de la surprenante réussite du gouvernement socialiste d’António Costa, appuyé depuis quatre ans par les communistes et les radicaux du «Bloco». Une inédite «alliance de gauche» donnée favorite pour les législatives de ce dimanche, et objet d’admiration internationale. L’exécutif socialiste a aussi profité d’une bonne conjoncture économique, de taux bas, d’une relance de ses exportations vers l’Europe et de sa consommation interne.

Lire la suite
___________________
___________________

04:12 Publié dans International | Lien permanent

25/09/2019

Le Vent se lève - « Modi joue la carte sécuritaire et ethno-nationaliste » – Entretien avec Christophe Jaffrelot

Le gouvernement nationaliste indien de Narendra Modi a annoncé unilatéralement le 5 août dernier la fin du statut d’autonomie du Cachemire, statut qui prévalait depuis 1949 dans cet état indien à majorité musulmane. Depuis cette annonce, toutes les communications avec l’extérieur y ont été coupées et les Cachemiriens vivent dans un isolement total. Les relations avec le Pakistan voisin s’enveniment dangereusement, celui-ci venant de rappeler son ambassadeur à Delhi et de rompre l’ensemble des relations commerciales avec l’Inde. Pour tenter de mieux cerner les origines de cette décision explosive, et la stratégie actuelle du gouvernement Modi, nous avons interrogé Christophe Jaffrelot, un des meilleurs spécialistes français du sous-continent indien et de sa classe politique. Propos recueillis par Benjamin Joyeux.

Lire la suite
_________________
_________________

20:50 Publié dans International | Tags : cachemire | Lien permanent

24/09/2019

Le Vent se lève - En Colombie, le réarmement des FARC et la revanche de l’extrême droite paramilitaire

Alors que la communauté internationale était persuadée que la Colombie entrait dans une ère de paix, un groupe de dirigeants parmi les plus iconiques de l’ancienne guérilla des FARC annonce son réarmement. Cette branche dissidente déplore l’incapacité de l’État colombien à respecter ses engagements et à s’attaquer aux causes structurelles de ce conflit à l’origine de centaines de milliers de victimes : l’extrême inégalité de la répartition des terres. Face aux FARC, on trouve des groupes paramilitaires d’extrême droite qui ne souhaitent ni déposer les armes, ni faire face à la justice colombienne pour les crimes commis durant le conflit. Le soulèvement de la guérilla constitue à leurs yeux une occasion rêvée pour enterrer définitivement les accords de paix ; il donne également du grain à moudre au discours belliciste du président Iván Duque, qui n’a jamais été un partisan du compromis avec les FARC.

Lire la suite
_________________
_________________

14:27 Publié dans International | Lien permanent